Cette semaine, il y a eu les concours blancs de Mamzelle, organisés par le Tutorat de la fac de médecine, et que la plupart des étudiants passent. Beaucoup de stress et des larmes devant la difficulté des épreuves, et ce n’est qu’un avant-goût de ce qui les attend dans une semaine maintenant.

Globalement, cette semaine n’a été facile pour personne, et de nombreuses choses sont en train de bouger dans notre petite famille. Mamzelle est rentrée vendredi soir pour sa semaine de révisions, on est heureux de la savoir avec nous, et de pouvoir lui assurer l’intendance et des pauses câlins remonte moral dans ses journées de dingue (7h – 22h, je ne sais pas comment elle fait) Et puis, on a eu de beaux moments, aussi, comme le Téléthon samedi, au tennis pour les gars, et à la danse Miniloup et moi.

Il y a eu aussi un nouveau sapin, artificiel pour la toute toute première fois. J’en avais très envie depuis au moins 3 ans, la cata du sapin moche l’année dernière ayant définitivement enfoncé le clou. Il a quand même fallu que je bataille ferme auprès de MrChéri et des enfants, mais au final celui que j’ai trouvé en magasin est si réaliste que tout le monde l’adore ! Le monter tous les cinq a été un moment plutôt rigolo, et à décorer, quel bonheur. Il ne reste plus qu’à le conserver au moins 20 ans pour amortir son coût carbone ! (nos décos datant pour la plupart de l’année de naissance de Mamzelle, je ne me fais pas trop de souci pour sa durée de vie ^__^)

Voilà, cette semaine s’annonce studieuse et monacale, mais je vous dis quand même à très très vite, je vous ai préparé de chouettes articles à venir !

Bonne semaine les ami.es !

Billet précédent
Billet suivant

9 Commentaires

  1. De tout coeur avec vous pour cette période si particulière du concours. Nous avons connu la même chose l’an passé avec notre fille. On savait que ça serait une année difficile mais ce n’est qu’une fois dedans que l’on a vraiment pris la mesure du challenge! Nous avons été bluffé par la ténacité et travail qu’elle a été capable de fournir pendant plusieurs mois. Nous avons tout fait pour lui simplifier la vie, studio à côté de la fac, courses, ménage…Faire le moins de bruit possible lorsqu’elle était à la maison le week-end et les semaines de révisions, je n’ai jamais autant acheté autant de boules Quies que cette année du concours! La voir certains week-end si fatiguée avec des maux de dos à force de rester assise des journées entières derrière un bureau…Son courage et son travail ont payé, elle a brillamment réussi ce foutu concours et la voilà partie pour 9 ans! Je crois n’avoir jamais été aussi émue par un résultat « scolaire » que lorsque les classements de décembre et de juin sont sortis.
    La deuxième année est différente, davantage de fêtes et surtout moins de pression. Malgré tout la charge de travail reste très importante. Ces études sont très exigeantes, en terme de travail évidemment, mais aussi terminé les vacances scolaires, à Bordeaux pas de vacances de Toussaint ou de Février et les partiels tombent systématiquement après les vacances de Noël ou de Pâques. Et je ne parle pas des stages qui viennent s’agréger à tous ça au fur et à mesure des années. Alors évidemment c’est une chance de pouvoir faire des études mais moi je dis bravo et courage à tous nos jeunes qui s’engagent dans ce long et douloureux parcours de la fac de médecine et qui seront nos médecins de demain!

    • Merci Fanny pour ce beau commentaire, j’ai l’impression de me lire tant je retrouve mon ressenti présent, et mes questions futures… Vivement la suite !

  2. Je voulais juste rajouter qu’elle avait fait le choix du Tutorat de la Fac et non d’une prépa médecine hors de prix. Les tutorats des facs de médecine sont pour la grande majorité de très bonne qualité. Il est d’ailleurs bien dommage qu’ils soient sous représentés dans les salons de l’étudiant ou autres, quand les prépas médicales sont sur représentées!

    • Pareil ici, tutorat de la fac, et elle ne le regrette pas, c’est super quali et les tuteurs sont très impliqués. Ça l’a beaucoup aidée, et nul doute que cela va continuer au semestre prochain !

  3. coucou, je viens aux nouvelles pour ta fille : comment ca s’est passé ? peux tu partager avec nous on classement ? j’espère qu’elle est récompensée de tous ses efforts <3

Écrire un commentaire

Combien font : *