(billet écrit en partenariat avec La Roche-Posay)

Et c’est reparti pour une nouvelle année de Skinmasterclass, ces rendez-vous réguliers avec les équipes de La Roche-Posay et des consultants en dermatologie pour en savoir plus sur les problèmes des peaux sensibles, et pour répondre à toutes vos questions. C’est avec joie que je rempile pour la troisième fois, j’aime ce partenariat au long court et cette relation qui s’intensifie et s’enrichit chaque fois un peu plus avec une cette belle marque ultra quali et engagée ♥︎

Au programme de cette première Skinmasterclass de l’année, la peau fragile des futures mamans durant la grossesse, ainsi que les soins à apporter aux bébés durant leurs premiers jours de vie. Nous avions déjà abordé ces thématiques les années précédentes, je vous invite d’ailleurs à lire ou relire mes articles sur le sujet :
la peau fragile des enfants et des bébés : l’eczéma, l’érythème fessier, les croûtes de lait
l’atelier de pommadage pour les plus petits et des conseils varicelle

Aujourd’hui, dans ce billet, j’ai eu envie de regrouper quelques conseils supplémentaires sur ces deux périodes de la vie qui peuvent être parfois un peu compliquées pour la peau.

 

• Conseils pour protéger sa peau de future ou jeune maman :

• S’hydrater de l’intérieur et de l’extérieur : il faut vraiment boire de l’eau autant que possible durant sa grossesse, même si on a envie de faire pipi toutes les cinq minutes, c’est important pour la santé et le confort de la peau. Privilégier les fruits et légumes pour leur teneur en eau et en vitamines, et hydrater sa peau autant que possible avec des émollients adpatés aux peaux sensibles (la gamme Lipikar est extra pour ça !)

• Éviter les huiles essentielles, notamment la menthe poivrée et la lavande, non recommandées durant la grossesse. En cas de doute, demander conseil à son médecin, son gynécologue, sa sage-femme , son pharmacien !

• Se masser pour se faire du bien : c’est hyper important, le corps subit énormément de changement durant cette période, il faut se le réapproprier. Si l’utérus n’est pas hyper contractile, on peut même se masser le ventre en douceur pour soulager les tensions et éviter les contractions. L’idéal est de palper la peau avec la paume des mains (pas avec les doigts), en douceur et sans appuyer. Attention, il existe des points d’accupression directement liés à l’utérus qu’il vaut mieux éviter durant le dernier trimestre, comme les trapèzes et les talons. Ne pas utiliser de produits à base de menthe ou de camphre, c’est contre indiqué durant la grossesse.

 

Bon à savoir aussi :

• Comment éviter les vergetures ? Les vergetures sont une altération des fibres élastiques et du collagène présents dans le derme, c’est trop profond pour que les crèmes agissent vraiment, malheureusement. Nous ne sommes pas non plus égales devant le risque de vergetures, il existe un terrain familial, l’âge joue aussi (le risque diminue avec l’âge car la peau est moins ferme), et la prise de poids a tendance à les favoriser. Le massage régulier des zones à risque aide la peau à mieux s’adapter, à moins craquer, et c’est aussi un bon moyen de prendre du temps pour soi, même si les résultats restent au final assez aléatoires.

• Comment soigner l’apparition d’acné lors du premier trimestre ? Cet acné d’origine hormonale est heureusement transitoire, le mieux est de prendre son mal en patience, et chouchouter sa peau avec des produits doux, non comédogènes, et du maquillage traitant léger. Attention, les traitements par voie orale sont interdits durant la grossesse ! Certains antibiotiques locaux peuvent en revanche être prescrits, si cette acné vous gâche vraiment trop la vie, prenez conseil auprès d’un dermatologue.

• Comment éviter le masque de grossesse ? Le masque de grossesse apparaît sous forme de taches brunes localisées sur le visage. Il s’agit d’une hyper pigmentation de la peau, qui disparaît souvent après la grossesse, mais pas toujours. Les crèmes dépigmentantes ont une efficacité modeste, il faut bien le dire. Pour éviter son apparition, et éviter que le masque ne s’accentue après la naissance, il faut impérativement se protéger au maximum du soleil : crèmes solaires avec fort indice de protection, chapeau, lunettes de soleil bien couvrantes, etc.

 

• Conseils pour protéger au mieux la peau de bébé :

• Laver bébé tous les jours avec un produit lavant très doux, pour ne pas décaper la peau, et éviter la macération des plis par exemple. Ne pas oublier le visage. C’est vrai que ce type de recommandation change régulièrement, pour Miniloup par exemple on m’avait dit de le baigner un jour sur deux. Mais comme mes enfants aimaient beaucoup l’eau et que c’était un moment de détente pour eux en fin de journée, nous les avons baignés tous les trois chaque jour.

• Hydrater seulement si nécessaire. Ce n’est souvent pas utile les six ou huit premières semaines, car la peau de bébé est alors assez grasse. Chez les bébés nés à terme, on observe une desquamation qui est naturelle et ne nécessite pas de crémage particulier. Ensuite c’est une question de confort, il suffit de surveiller les éventuels signes de sécheresse cutanée, comme les rougeurs par exemple.

• Utiliser des produits adaptés aux bébés, pas des produits pour adultes, car jusqu’à 4-5 ans, le pH de la peau des enfants est plus acide (pH5.5). Les syndets et la gamme Lipikar AP+ sont particulièrement adaptés car sans savon ni parfum, on peut les utiliser sans souci dès le premier âge.

• Éviter l’adoucissant dans la lessive et ne pas hésiter à couper les étiquettes des vêtements pour ne pas que leur contact irrite la peau de bébé par frottement répété.

 

Bon à savoir aussi :

• Comment masser bébé ? Du haut vers le bas, du propre vers le « sale » : tête, visage, cou, bras, extrémités des mains, puis masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre, sans appuyer. Finir par les cuisses et les pieds. Quel que soit l’endroit, il ne faut jamais appuyer, juste effleurer légèrement. Ne pas hésiter à verbaliser les parties du corps en les nommant à voix haute au fur et à mesure. La séance doit être rapide afin que bébé ne prenne pas froid, et se dérouler dans une ambiance paisible et décontractée pour le bébé et le parent qui masse.

• Zéro exposition solaire ! C’est vraiment hyper important de protéger complètement son bébé du soleil, en le laissant à l’ombre et en l’habillant avec des vêtements couvrants (mais respirants !)

• La Roche-Posay vient d’éditer un petit livret « ma peau et la peau de mon bébé » disponible dans les maternités, et il regorge de bons conseils, n’hésitez pas à le demander, il est gratuit !

 

★ ★ ★

Voilà, je crois avoir bien résumé cette nouvelle journée riche en informations et super intéressante. Un grand merci à toute l’équipe de La Roche-Posay, pour sa confiance, sa disponibilité et pour être toujours à notre écoute. D’ailleurs, si vous avez des questions, surtout n’hésitez pas, je les ferai remonter directement, et vous posterai les réponses ci-dessous !

La prochaine Skinmasterclass portera sur les allergies, n’hésitez pas non plus à me poser dès maintenant vos questions !

À très vite pour une prochaine session !

(merci Patrice pour les photos !)

 

Billet précédent
Billet suivant

2 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Je rêve de faire partie un jour de ces masterclass, c’est vraiment une bonne expérience, très positive. J’ai hâte de lire le prochain sur les allergies, j’en fais donc …l’article me concernera 😊 merci pour ce partage! À bientôt

    • Oui c’est super intéressant, à chaque fois ! J’ai hâte aussi d’être à cette prochaine skinmasterclass, j’ai régulièrement des petites allergies au pollen, et même si ça ne dure pas trop longtemps, c’est vraiment casse-pieds !

Écrire un commentaire

Combien font : *