Ah ce (re)confinement qui n’en finit plus, vous savez quoi ? Je n’en peux plus ! Mais je continue mon journal, parce que mine de rien, il m’aide beaucoup ♥︎

Alors c’est parti pour un nouveau chapitre !

 

Lundi 23 novembre – Jour 25

Aujourd’hui, Mamzelle est en stage pour la journée, et MonLoup est à la maison car il ne reprend le lycée en présentiel que jeudi. L’ambiance est tendue avec lui, car ces derniers temps il a eu des mauvaises notes et il est vissé quasiment en permanence à son ordinateur et son téléphone. Les joies de l’adolescence, en quelque sorte, exacerbées puissance 10 par cette année 2020  si compliquée à gérer. On sent qu’il a besoin d’être accompagné, on envisage des cours particuliers, et aussi de plus limiter son temps d’écran…

De mon côté, le moral est plutôt bon, je blogue, et je couds tranquillement les trousses qui m’ont été commandées dernièrement.

Après le déjeuner, on ne se comprend pas avec mon chéri, et on rate le coche pour aller se balader dehors.

Ma fin de journée est bien chargée : j’enchaîne cours de fitness, je commence un nouveau programme d’abdos hypo-pressifs, je continue avec un cours de danse, et une réunion du bureau de l’association en visio. Je dîne sur le pouce tandis que MrChéri a une réunion du conseil municipal, et Mamzelle rentre tard elle aussi. À 22h je me colle enfin sur le canapé, toute seule, et je regarde quelques épisodes de Grey’s Anatomy.

 

Mardi 24 novembre – Jour 26

Grosse journée en visio aujourd’hui : une séance de co-dev « Machine à laver » avec mon amie Olivia et deux autres indépendantes. Comme toujours c’est une séance hyper enrichissante,on échange, on réfléchit, on avance. J’adore ce format.

L’après-midi, visio encore avec le Dermlive Worldwide de La Roche-Posay sur les problèmes de peau. Ça dure 3 heures, en anglais, c’est passionnant, et ça passe à toute vitesse. Je suis ravie de travailler de nouveau avec eux, sur une thématique qui me parle tant.

Je dois ensuite terminer un article, en publier un autre, caser un peu de couture au milieu, un ourlet de pantalon, et je suis pile à l’heure pour le cours de fitness. Pfiou, quelle journée intense !

À 20h, nous dînons tous les 4 devant l’allocution présidentielle. Celle-ci me laisse de marbre, je reste assez insensible aux multiples annonces, dispositifs variés, dates incertaines, etc. Je crois que je sature un peu de tout ça.

 

Mercredi 25 novembre – Jour 27

Ce matin, c’est mon dernier cours en visio avec mes licences pro. Il y a eu un bug avec Teams, ou alors je me suis plantée dans ma programmation, résultat je me retrouve seule en ligne, aucun étudiant n’a reçu son invitation. C’est un peu la panique à bord, mais au bout de 20 bonnes minutes j’arrive finalement à récupérer à peu près tout le monde ! Je finis en beauté, quoi 🙈

Mamzelle a réuni toutes ses affaires, elle repart à Brest en début d’après-midi, car son stage à l’hôpital commence cette semaine. Date de retour indéterminée, cela dépendra de ses partiels, du stage… Nous voilà de retour à 3 à la maison comme fin septembre, c’est un petit peu étrange.

Mon après-midi est studieuse, je couds aussi un peu, puis fitness, puis danse classique en visio. La routine, quoi. MrChéri est encore en réunion à la mairie, il rentre tard mais nous prenons quand même le temps de regarder The Crown ensemble. Impossible pour moi de me coucher ensuite, je regarde 2 épisodes de Grey’s Anatomy avant d’enfin dormir.

Ma bouture de papyrus se porte bien !

 

Jeudi 26 novembre – Jour 28

Après une n-ième nuit pourrie, j’essaie de récupérer un peu avec une simili grasse mat’ (jusqu’à 9h45 !). Ce n’est pas forcément l’idéal car j’ai peur de me décaler encore plus, mais je suis si fatiguée que je ne résiste pas.

Heureusement il fait un temps magnifique, ça aide à me booster un peu. Je prépare mon live que Instagram avec Le Reuz. MonLoup est retourné au lycée, MrChéri a installé son bureau de télétravail dans la chambre de Mamzelle, la maison est calme.

Après le déjeuner, on redéménage tout notre bazar car une entreprise mandatée par l’assurance vient diagnostiquer l’état de nos murs et faire un devis pour le séchage. En bougeant la grande armoire dans la chambre de MonLoup, elle menace de s’effondrer, on décide alors de la démonter intégralement… On n’a pas de solution de repli, mais tant pis, on case le bazar un peu partout dans la maison !

Je fais mon live avec Le Reuz, j’adore ce moment, c’est super sympa : j’y parle de mon expérience sur les réseaux sociaux, de l’importance de remettre l’humain au cœur de la communication quand on est une petite entreprise, etc.

La fin de journée est un peu folklo, il faut ranger la maison, je couds aussi un peu, on va au marché, et des copains passent à la maison récupérer leur commande de fromage. Même masqués, même de loin, ça fait plaisir de les voir ♥︎

 

Vendredi 27 novembre – Jour 29

Aujourd’hui, MrChéri a rendez-vous chez un de ses clients près de chez Marjo, alors j’en profite pour coudre toute la matinée, afin qu’il puisse lui déposer des petites choses prévues pour ses filles et elle.

Je passe donc pas mal de temps dans mon « atelier » couture (aka la chambre de Titou), et je fais un peu de compta… Vivement le week-end !

 

Samedi 28 novembre – Jour 30

Je l’attendais avec impatience ce week-end, malheureusement je me réveille en toute petite forme, MonLoup aussi. Mal à la tête, mal au ventre, mal partout. Et tellement fatiguée. Je reste au lit, je sèche le cours de danse en visio, et après le déjeuner, je me recolle au chaud sous mon édredon.

Vers 16h30-16h, MrChéri qui est en mode super actif depuis le réveil arrive à nous motiver, nous allons profiter de ces nouveaux 20 km de liberté pour aller voir la mer ! Au final, on ira presque voir la mer, puisque nous allons au Bono marcher le long de la rivière et admirer un magnifique coucher de soleil. Il a eu raison de nous secouer les puces, ça va un peu mieux, et surtout, quel plaisir de prendre l’air.

(c’est drôle parce que c’est aussi au Bono que nous avons fait notre première sortie après le premier confinement, en mai dernier. Il y a des endroits comme ça)

Nous rentrons à la nuit tombée, on se fait un petit dîner sympa tous les 3 et on finit la soirée en regardant Kingsman. C’est vraiment bizarre de se retrouver sans nos deux grands, et pourtant c’est ce qui était prévu au départ, avant tout ce bazar !

 

Dimanche 29 novembre – Jour 31

Il fait un temps incroyable encore, bien froid et ensoleillé. C’est typiquement le temps que j’adore en hiver, et dont on avait été bien privé l’année dernière (je ne suis pas près d’oublier ces 6 mois de pluie non stop !) C’est comme quand on est privé de liberté, on apprécie d’autant plus toutes ces petites choses qui nous semblaient si banales et normales avant

Il n’y a pas grand chose à raconter sur cette journée, je me suis reposée, encore, j’ai lu, beaucoup, et comme toujours depuis le début de ce (re)confinement, elle est passée à la vitesse de l’éclair. J’espère que ces prochains jours, avec un peu plus de libertés, permettront au temps de retrouver sa consistance habituelle. Ce mois-ci je n’ai clairement pas vu les heures défiler, pourtant ça n’a pas été faute d’avoir des choses à faire, et de très peu dormir… J’ai eu constamment l’impression d’être dans une roue de hamster qui tournait trop vite, tout en faisant du sur place au même endroit. Je ne sais pas si la métaphore vous parle, mais c’est ce que je trouve de plus approchant à mon état d’esprit actuel !

Je vous souhaite une belle semaine (déjà bien entamée !), prenez soin de vous !

 

Un nouveau mur de cadres dans mon salon
Calendrier 2021 tout simple, à customiser !

6 Comments

  1. Nathalie squiban Reply

    Ccou, ça fait du bien de vous lire. Je trouve que vous avez la plume souriante😊. C’est vrai que c’est compliqué ce mois de novembre. Je comprends vos soucis avec vos ados. Nous n’avons plus que la dernière et elle n’arrête pas de faire des aller retour avec vannes 😉 mais ce coup ci elle rest jusqu’à Noël. Mais bon les études à distance commence à peser. Bonne semaine

    • Merci Nathalie, j’aime bien cette idée de plume souriante 🙂
      Oui la période est vraiment compliquée pour eux, je trouve, et travailler à distance ce n’est pas donné à tout le monde. Ici autant ça ne dérange pas trop notre grande, autant pour nos 2 garçons c’est beaucoup plus difficile ! Moi je ne sais pas si j’aurais pu ! Courage à votre fille 🙂

  2. C’est vrai que c’est une jolie image, la plume souriante, et bien adapté !
    C’est vrai qu’on est las de la situation, on a du mal à trouver du rebond, se projeter , on est usé…mais bon, on va bien trouver encore de la ressource ( par exemple pour se confronter à l ado qui passe trop de temps sur les écrans- j’ai aussi)!

    • Oui, l’être humain est plein de surprises, et de ressources… Je compatis pour les écrans, en même temps c’est compliqué quand on ne peut pas sortir, ni voir ses copains. Je ne vois pas vraiment de solutions miracle, heureusement ici les mangas, les livres et les puzzles fonctionnent un peu (mais jamais assez à mon goût !)

  3. Bonjour je suis arrivée par hasard sur votre blog et que du bonheur de vous lire .Moi je me met au sport .Qu elle est votre programme nouveau d abbdo progressif que vous découvrez .Moi je me met a la marche ;nous ferrez vous un article sur le sport .Bonne journée

Write A Comment

Combien font : *

Pin It