Je vous avais laissés la semaine dernière sur un petit moral et un gros ras-le-bol… Je vous raconte la suite dans ce nouveau chapitre de reconfinement au jour le jour :

 

Lundi 16 novembre – Jour 18

Oh que le moral est bas aujourd’hui… J’essaie de gérer la mauvaise nouvelle reçue hier, plus un bon SPM des familles : le cocktail est explosif.

Néanmoins, je suis plutôt efficace durant toute la matinée, je gère mes mails en retard, j’écris. On sort marcher après le déjeuner, je traîne un peu des pieds, mais le grand air me fait du bien.

L’après-midi se déroule dans une sorte de flou artistique, je suis interrompue mille fois, et je n’avance à rien. Décidément ce n’est pas ma journée ! Heureusement, la soirée est plus sympa, il y a la danse en visio et une séance de fitness, on finit The Queen’s Gambit avec Mamzelle. Quand tout le monde part se coucher, j’enchaîne avec deux épisodes de Grey’s Anatomy (saison 7), et je me couche bien trop tard…

 

Mardi 17 novembre – Jour 19

J’ai l’impression de sombrer peu à peu : trop peu de sommeil, premier jour de règles… Cette journée ne va pas être facile, je le sens !

J’arrive tout de même à me secouer les puces, j’écris un peu, j’ai reçu pas mal de livres récemment, je les déballe, je les feuillette. Nous allons nous balader tous les 4 après le déjeuner (MonLoup est à la maison en ce début de semaine, il n’ira au lycée que jeudi et vendredi), le plombier vient réparer le mitigeur de la baignoire à l’origine de notre dégât des eaux. Les choses avancent petit à petit.

Je suis KO physiquement, j’ai du mal à terminer ma séance de fitness… On commence la saison 4 de The Crown, j’adore cette série, et j’arrive à me coucher un peu plus tôt que d’habitude. Allez, demain est un autre jour !

Je ne vais plus quitter mon doudou Makemylemonade de tout l’hiver…

 

Mercredi 18 novembre – Jour 20

Ce matin, le réveil sonne tôt, et je me sens un peu mieux. Je donne un cours de 9h à 12h en visio, ça me booste +++, et le temps passe super vite. Cette séance est d’ailleurs assez épique, Plume n’arrête pas de passer devant la caméra, et en voulant sortir de mon bureau durant la pause, la poignée de la porte me reste dans les mains ! C’est là que j’apprécie de ne pas être seule à la maison : mon chéri est là pour me libérer 😂

Le temps est tellement sombre que je ne peux pas faire le shooting photo prévu à l’intérieur cet après-midi. Alors je me colle sous la couette, je lis un peu et je finis par m’endormir pour une courte sieste. Au réveil, je suis en pleine forme (enfin !), j’arrive à bien travailler, ça va vraiment beaucoup mieux.

Je sors même récupérer un colis et faire quelques courses de dépannage. Je suis au taquet pour ma séance de fitness, puis un cours de danse classique en visio. Des pâtes au bleu d’Auvergne, un épisode de The Crown, une courte méditation en silence, et je me couche tôt (= avant minuit, ça ne m’était pas arrivé depuis des mois !)

 

Jeudi 19 novembre – Jour 21

Oh que ça va mieux ! J’ai l’impression d’émerger d’une période un peu sombre et engourdie, et de voir la vie d’un œil tout neuf. Je suis hyper efficace ce matin, j’ai de nouveaux contrats qui tombent, et comme il fait très beau, je profite de notre petite balade quotidienne pour prendre plein de photos. Mamzelle m’aide bien d’ailleurs, c’est chouette d’avoir ma petite assistante avec moi.

Promenons-nous dans les bois…

La journée prend ensuite une tournure inattendue : j’étais lancée pour le shooting déco prévu la veille quand les murs du salon tout blancs me paraissent trop tristes, et surtout trop sales pour faire un fond correct. Qu’à cela ne tienne, en quelques minutes je me décide à ressortir un pot de peinture bleue acheté il y a 2 ans pour nos toilettes, et jamais utilisé encore. Je file en vitesse au magasin de bricolage le plus proche acheter un nouveau rouleau et du scotch de masquage, et à 16h30, je déménage tout le salon, lessive les murs, installe un escabeau : je me mets à peindre une partie du mur ! Ça va me prendre quasiment toute la soirée cette histoire, le salon est un vaste chantier, la table de la salle à manger est inaccessible, le résultat après 2 couches est bif bof, mais c’est pas grave, je l’ai fait !

 

 

Vendredi 20 novembre – Jour 22

Après une nuit de séchage, et à la lumière du matin, mon pan de mur bleu n’est pas si pire… Je fais quand même une troisième couche et me désespère un peu des bordures (malgré toutes mes précautions, ça a un peu bavé sous le scotch).

Le temps que tout sèche, je range un peu, et on sort marcher un peu. Au retour, j’installe tout, je fais mon shooting photo, je m’occupe du post-traitement, je rédige deux articles… Bref, je suis en feu !! 🔥

Avec tout ça, il est 20h passés quand je termine de travailler. J’éteins mon ordinateur avec soulagement, et un vrai sentiment de satisfaction. Ces deux derniers jours ont été super intenses, je suis KO, mais tellement contente. Mon état d’esprit est à mille lieues de mon ras-le-bol du début de semaine, et ça c’est vraiment cool.

Ce soir, on fait l’impasse sur notre série habituelle, et on regarde Connectés sur Prime avec Mamzelle. On n’aurait pas dû, le film est NUL ! 😆

 

Samedi 21 novembre – Jour 23

Titou a passé un test PCR hier à Nantes, et le résultat est tombé aujourd’hui : il est négatif, ouf. Titou n’est officiellement plus cas contact, dans les faits ça ne change pas grand chose, mais nous voilà pleinement rassurés.

Et nous voilà en week-end. Bon, on est toujours coincés à la maison, ça me pèse et il y a de la tension entre nous, mais ça ne m’empêche pas de faire plein de choses aujourd’hui : j’appelle les copines, je prends mon cours de danse en vision avec MonLoup, je finis de coudre les culottes menstruelles de Mamzelle (je vous en reparle vite), je couds des masques pour une cousine, je lis… La journée défile vite, je ne prends même pas le temps de sortir, de toute façon il fait tout gris.

Ce soir, on continue Harry Potter, avec l’épisode 6 Le Prince de Sang Mêlé. je suis un peu déçue, je l’avais pourtant bien aimé à sa sortie, mais là je trouve que ça va trop vite, il manque plein de détails… On passe néanmoins un bon moment tous les 4 sous nos gros plaids !

 

Dimanche 22 novembre – Jour 24

Exactement comme dimanche dernier je pète un peu un câble à l’idée d’être enfermée dans notre petit kilomètre. Il faut croire que je ressens plus fortement la privation de libertés le dimanche que les autres jours.

Je zone un peu en pyjama, j’écris mon journal, je fais des lessives, je range 2-3 trucs. Comme il fait beau de nouveau, après le déjeuner on sort les transats, les plaids et les bonnets, et on lit tous les 3 au soleil sur la terrasse. Puis je monte me coucher dans mon lit et enchaîne avec une bonne sieste. C’est la deuxième de la semaine alors que ça ne m’arrivait quasiment plus depuis des années. Mais là je sens que j’en ai vraiment besoin, alors je m’écoute !

Pendant que je dormais, MrCHéri a commencer à fabriquer un portillon en lattes de palette pour le fond du jardin. Je suis bluffée, en 2h à peine le résultat est top ! Dire que ça faisait 10 ans qu’on devait le changer… 😅

portillon jardin en bois de palettes

portillon jardin en bois de palettes
Il est trop fier ! (et il a de quoi !)

Vers 17h, alors que le soleil commence déjà à se coucher, on sort se balader dans le village. On croise des copains avec qui on discute un bon quart d’heure, puis au retour, comme la semaine dernière, on s’arrête devant chez nos amis pour notre désormais traditionnel papotage du dimanche dans le jardin. Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais moi c’est vraiment ce qui est le plus difficile à vivre durant ce reconfinement : l’absence de vie sociale. Bricoler à la maison, manger de bons petits plats, faire un tour dans le quartier, c’est sympa, mais que les apéros, dîners, aprem avec les copains me manquent !!

Allez, on espère que la situation va s’assouplir dans les jours qui viennent, et qu’on pourra reprendre un semblant de vie normale très vite. L’espoir fait vivre, non ?? 😉

 

 

Couture - mon sweat Twist en jacquard
Opération Cartes de Vœux !

15 Commentaires

  1. Tout comme toi, ce qui me pèse, c’est l’absence de vie sociale. On a le droit de bosser et de rentrer. Cette vie boulot-dodo sans aucun sas de décompression permet vraiment de se rendre compte que ce qui nous fait vivre ce sont tous ces liens d’amour et d’amitiés. J’ai hâte que ça se termine.

    • Oui, on en revient aux essentiels, et c’est finalement ce qui manque le plus : les autres… Allez, on garde espoir que ça évolue dans le bon sens rapidement !

  2. Nathalie squiban Répondre

    C’est vrai que vivre 1 confinement au mois de novembre c’est compliqué. Je vais bientôt pouvoir décrire à la perfection toutes les maisons du quartier 😅 hâte d’aller au bord de la mer. Bon courage à vous

    • Haha, moi aussi je connais par cœur les murets et jardins des autres. L’avantage c’est que ça donne des idées pour chez soi 😉 Courage à vous aussi, tout ce qui est fait n’est plus à faire !!

    • Allez courage ça se tire, le mois est presque fini. En plus il a fait plutôt beau pour un mois de novembre, même si on est coincé dans notre kilomètre. Au moins j’ai un peu de verdure, pas comme ma copine qui vit en plein centre ville….
      Et je finis the crown ce soir ( Queen gambit, c’est fait)…. heureusement, j’ai plein de livres ( je conseille complot de Nicolas Buglet, on apprend plein de choses sur le passé de l’humanité, les femmes surtout, et pour un truc léger comme un chamallow, mais drôle, les romans de Lucie Castel…de quoi retrouver un peu de bonne humeur….!). Courage !!

      • Merci Marilune pour toute cette énergie positive, ça fait du bien ! Côté lecture, je suis en plein dans Les Années, d’Annie Erneaux, et ce n’est peut-être pas l’idée du siècle pour se changer les idées… ceci dit, ça permet de remettre les choses en perspectives, et de voir que tout évolue, tout passe !

  3. Je t’avoue qu’après 3 semaines juste avec les kids sans voir personne, je rêve d’un déj entre copines ou d’une belle tablée comme on sait les faire… Sinon, j’adore tes coups de speed peinture, ça me rappelle quelqu’un. Vivement qu’on puisse se voir. Bisous doux.

    • Ahlala, oui, ça manque tellement ! La dernière fois c’était chez vous pour ton anniversaire et celui de MonLoup… ça me semble si loin ! Vivement qu’on puisse à nouveau !

  4. Ah la la comme je te comprends, c’est les montagnes russes en ce moment 😭 Je passe par des périodes de grosse déprime et des sortes de sursaut d’énergie et de motivation, c’est très perturbant ! J’espère que la semaine qui démarre sera positive pour toi, je t’embrasse !!

    • Je te le souhaite aussi ! J’ai le souvenir des montagnes russes pour le premier confinement aussi, mais peut-être que mes souvenirs ont adouci le truc, ça me semblait quand même bien différent. Sans doute que je n’ai voulu garder que le plus positif, ça sera peut-être pareil dans quelques semaines 😉 Je t’embrasse bien fort !

  5. Ah la sieste du dimanche ! du pur bonheur quand tu en as besoin. Moi depuis une semaine je me suis “presque” calée sur les horaires de monsieur : réveil 5 h 20 et au lit à 21 h et je suis beaucoup mieux. Je peux faire pleins de choses le matin avant d’aller au boulot mais j’ai quand même mon quota d’heures de sommeil car à cette période je suis un peu en mode marmotte.
    Alors contente de ton mur bleu ? décidemment tu vas être une as du déménagement de salon avec ce deuxième confinement ! J’espère que tes problèmes de fuites vont vite se résoudre le temps que tout sèche.
    Allez bonne fin de semaine et à très vite dans un prochaine épisode de journal.
    Je t’embrasse.
    Muriel

    • Oui, super contente du mur bleu, je vous montre bientôt tout ça 😉 J’admire les gens comme toi qui sont du matin, moi j’ai vraiment du mal, c’est quasiment une souffrance physique pour moi de me lever tôt, alors il me faut une super motivation pour me tirer du lit ! Je suis bien plus efficace le soir…
      Pour la fuite, oui ça suit son cours, une entreprise doit venir assécher les murs et les remettre en état cette semaine… allez hop, on va tout déménager encore une fois, ça va maintenant on est rodés (et ça permet de faire le ménage 😆 )
      Bonne semaine à toi aussi, et plein d’ondes positives! 🙂

    • Haha, je me suis épatée moi-même, ça m’a pris comme ça, d’un coup ! (et j’adore le résultat, on aurait dû faire ça plus tôt 😉 )

  6. Bonjour,
    Merci encore pour ce petit morceau de vie qui m’a fait sourire. Je continue à travailler en tant qu’aide à domicile et je supporte mal toutes les personnes qui prennent de GRANDES libertés avec le confinement (une dame âgée chez qui je travaille a ses enfants ou petits enfants tous les weekends pour le goûter ou un repas, ma voisine a fait venir sa meilleure amie cinq jours chez elle, la maman d’une copine de ma fille a invité plusieurs petites filles chez elle, une autre vieille dame fait des soirées cartes plusieurs fois par semaine…..)
    Pas simple, vivement que nous retrouvions une certaine liberté… À bientôt et encore MERCI !

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It