De notre côté, le confinement tient toujours, avec ses hauts et ses bas, et pas mal de travail à la maison. Nos journées passent vite ! Voici la suite de mon journal de (re)confinement, il m’est toujours aussi utile pour faire le point chaque jour, me repérer dans le temps, et lâcher la pression, aussi !

 

Lundi 9 novembre – Jour 11

Après ce week-end de rien qui fait du bien, la semaine repart sur les chapeaux de roue. J’ai plein plein plein de boulot, peut-être même plus que d’habitude à cette période, et sans aucune comparaison possible avec le marasme du premier confinement. Je savoure ma chance :  j’ai deux gros articles à écrire aujourd’hui, et mes cours de la semaine à préparer. Je suis hyper motivée, la journée défile bien trop vite, je n’ai même pas le temps d’aller faire un petit tour avec Mamzelle sur la pause de midi.

Le télétravail à 3 se passe plutôt bien, chacun a pris ses marques, même si je trouve que le moral de ma fille n’est pas au top. Elle travaille beaucoup, tout le temps, et à part Netflix le soir et un peu de sport, elle n’a pas vraiment de soupape de détente. Ce n’est pas très fun quand on a 20 ans…

Pour la première fois depuis son retour de Slovaquie il y a un mois et demi, son genou lui permet de prendre la voiture. Elle en profite pour aller en ville chercher un livre de médecine qu’elle a commandé à la librairie et ramener son frère du lycée. MonLoup a commencé les cours en demi groupe, cette semaine il n’ira en cours que lundi et mardi.

Notre fin de journée est typique de ce confinement : séance de fitness avec Sissy Mua, puis cours de danse en visio. On déménage de nouveau le salon ! Ensuite Mamzelle nous cuisine de délicieuses aubergines farcies végétariennes, on continue notre série Anne withe an E, et je finis mon livre Still Alice avant de dormir…

 

Mardi 10 novembre – Jour 12

Ce matin, je vais chercher MonLoup au lycée à 10h30, car sa journée est déjà finie (?!?). Mais à peine de retour à la maison, c’est le bazar avec la Vie Scolaire : en fait il avait cours juste après, en option… alors qu’on leur avait dit que les options n’étaient pas maintenues durant les semaines en demi-groupe. En revanche, le cours d’histoire de l’après-midi réapparaît dans l’emploi du temps, alors que le prof est absent 4 semaines, et n’est pas remplacé. On n’y comprend rien, et le lycée est débordé, quelle pagaille, et surtout quelle période compliquée pour eux… et pour nous ! 😆

MonLoup reste donc à la maison, et moi je donne mon cours en visio de 14h à 17h au groupe des alternants de licence pro. Ça se passe bien, et même plus vite que je ne l’aurais cru. Parler 3h devant mon ordi, vous allez voir que je vais finir par m’y habituer !

Après ce cours, pas le temps de ramollir, j’enchaîne avec une séance de fitness bien intense, puis un cours de danse classique en visio. Je vais finir ce confinement tankée comme jamais ! (ou alors complètement burn outée 😅)

Mamzelle continue à nous régaler avec une délicieuse tarte fine saumon pommes ricotta, c’est trop chouette quand elle nous fait à manger.

 

Mercredi 11 novembre – Jour 13

Aujourd’hui, c’est jour FÉRIEN : un jour férié où à cause du confinement on ne fait rien. Cette blague m’a fait sourire ce matin, mais elle ne s’applique finalement pas à ma journée : j’ai du boulot à terminer en urgence qui me prend toute la matinée. Et ça me met un peu de mauvais poil, aussi, j’avoue…

J’ai commandé un très joli puzzle New York qui est arrivé hier. On commence à le faire à deux avec MonLoup, puis MrChéri et Mamzelle reprennent la main. C’est super addictif et ça avance à toute vitesse, c’en est presque frustrant 😂

Je lis aussi beaucoup, je finis Patients de Grand Corps Malade, je sors marcher quelques minutes. Il fait tout gris, le moral n’est pas terrible, on est bien sur un jour férien : férié, mais qui ne sert à rien !

Heureusement, je finis ma journée sur une note positive : la vente de mes trousses pop’up se déroule à merveille, mon petit stock est parti à toute vitesse.

Le soir, nous terminons presque à regret Anne with en E. Quelle jolie série, Anne va me manquer ! Pas trop longtemps je pense, car je me suis achetée le livre en anglais, je vais pouvoir me replonger dans cette histoire très rapidement… et avec délice.

 

Jeudi 12 novembre – Jour 14

Les jours se suivent, et ne se ressemblent pas, mais paradoxalement on finit par s’y habituer… On s’habitue à tout, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui il fait beau, je suis hyper motivée, de bonne humeur et très efficace. Je règle tout un tas de trucs relous durant la matinée, j’enchaîne avec 3h de cours en visio, hop hop hop, une séance de fitness avec Sissy, hop hop hop une soirée crêpes et galettes du marché, hop hop hop, on commence une nouvelle série trop bien : The Queen’s Gambit (le Jeu de la Dame). Et je me couche tôt #exploit.

Ah, et le puzzle a été terminé à l’heure du goûter par Mamzelle et MrChéri, à peine 24h pour 1000 pièces, il va falloir le défaire et le recommencer !

 

Vendredi 13 novembre – Jour 15

Toute la journée, j’ai pensé aux attentats d’il y a 5 ans…

Ma journée a été de ce fait bien contrastée. Contrairement à ces deux dernières semaines, j’ai essayé de ne pas rester vissée trop longtemps à mon ordi. On a du gérer quelques soucis avec l’école de Titou à Nantes, suivi d’une courte réunion en visio avec les autres profs et intervenants de la fac. Puis après le déjeuner j’ai fait un truc de dingo : je suis sortie de chez moi ET j’ai pris ma voiture pour aller en ville récupérer mes commandes de matériel pour mon travail, puis je suis passée à la Poste envoyer mes trousses pop’up fraîchement vendues ! Quasiment 2h en dehors de chez moi, ça m’a fait beaucoup de bien.

En rentrant, j’ai décidé de me mettre en week-end illico et d’aller passer un peu de temps dans mon atelier couture. J’ai quasiment terminé mon sweat Twist commencé le week-end dernier, ça avance à toute vitesse et c’est super agréable à coudre.

La journée se termine devant The Queen’s Gambit, on adore cette série.

 

Samedi 14 novembre – Jour 16

Il fait un temps de gueux, à ne pas coller un breton dehors. Et franchement, ça commence à sacrément me peser !!

Je profite de ma matinée coincée à l’intérieur pour faire l’ourlet de mon sweat : ça y est il est terminé et je suis super contente du résultat. Puis on déménage à nouveau le salon pour notre cours de contemporain en visio tous les trois, pendant que MrChéri nous concocte un délicieux hachis parmentier végétarien de patate douce et haricots rouges.

Couture - sweat Twist Chouette Kit

Après le déjeuner, je ressens un gros coup de barre… je ne me mets pas la rate au court-bouillon, j’enchaîne quelques épisodes de Grey’s Anatomy (saison 6) durant un bon moment, puis je reprends la couture des culottes menstruelles Pandora commencées il y a plusieurs semaines déjà et que j’avais laissé en plan. Heureusement que la couture est là pour occuper mes longues heures à la maison !

Et comme il n’est pas question de se laisser abattre par la déprime conjoncturelle et météorologique, on se fait un super dîner tous les 4 avec une boîte chaude (Mont d’Or) et les mousses au chocolat dingues qu’on achète chaque semaine au marché. L’épisode 5 de Harry Potter (L’Ordre du Phoenix) bien au chaud sous nos plaids et sur le canapé, et roule ma poule, voilà un samedi soir fort sympathique, finalement 😊

 

Dimanche 15 novembre – Jour 17

Ça me pendait au nez depuis quelques temps, mais là c’est officiel : aujourd’hui j’en ai RAS LE BOL de ce confinement. Le moral est bien bas, d’autant plus que j’ai reçu une mauvaise nouvelle ce matin, et que Titou doit quitter son confinement en Vendée pour réintégrer sa chambre chez l’habitant à Nantes, avec ce que cela comporte comme stress supplémentaire et nouvelles incertitudes. Ah et il pleut. Encore. Bref, je n’aime déjà pas Novembre en temps normal, mais là c’est le pompon.

Alors je couds (oui, encore !), j’écris, et je regarde plein de séries. MrChéri et Mamzelle cuisinent, MonLoup est scotché à son ordi, chacun tue le temps à sa manière. On arrive tout de même à sortir un peu, entre deux averses. Dans notre petit kilomètre, on croise des copains du village avec leurs enfants, puis on s’arrête devant chez nos amis, MrChéri sonne et on papote un petit moment avec eux, à bonne distance (eux dans leur jardin, nous sur la route) pendant que la nuit tombe. Voir nos amis, ça aussi c’est quelque chose qui me manque beaucoup !

 

Désolée, je ne vous laisse pas sur une note très positive cette fois, ce n’est pas dans mes habitudes. Mais c’est comme ça la vraie vie, il y a des hauts et des bas, et là tout de suite, ce n’est pas la grosse patate. Mais l’avantage d’avoir déjà vécu cette situation, c’est que je sais très bien que ça va revenir, et je m’accroche fort à cette idée.

J’espère que de votre côté le moral est aussi bon que possible et que vous tenez le coup. Prenez soin de vous et des vôtres !!! Je vous embrasse.

 

En mode cocooning ♥︎
Couture - mon sweat Twist en jacquard

21 Commentaires

    • Merci cécilia ! Oui j’ai confiance, je suis sûre que ça va vite revenir… je suis un peu down, mais ça ne devrait pas trop durer… J’espère que toi tu vas bien ! 🙂

  1. C’est sûre que quand on travaille à l’extérieur, on ne vit pas le confinement de la même façon…. moi j’aime ces temps où on n’a plus de contraintes, pas d’obligation, plus d’horaire, on fait ce qu’on veut quand on veut ! C’est comme une pause et comme tu le dis, ça reviendra et là, on retrouvera le plaisir de se revoir entre amis et en famille !
    Allez, courage à tous ceux qui ont du mal….

    • Merci Manue ! Cest vrai que j’avais bien aimé ce côté sans contraintes ni obligations sociales lors du premier confinement. Mais là, je ne le ressens pas du tout de la même façon, sans doute parce que j’ai beaucoup de travail et que la possibilité d’être dehors, dans mon jardin, est plus limitée… Vivement le printemps, quoi ! 😉 En tout cas je suis contente de voir que pour toi ça roule ! Des bisous !

  2. Pas facile à vivre ce 2ème confinement, le moral est bien bas, malheureusement nous n’en avons pas terminé…..

    Courage à vous

    • C’est ça le pire : ne pas savoir combien de temps ça va durer, et si ça ne va pas recommencer dans quelques mois… Plein de courage à vous aussi !

  3. J’aime beaucoup ce petit journal de confinement 🙂 Ça fait du bien de lire que nos journées se ressemblent un peu, même si en ce moment je zappe complètement le sport !

    Je trouve ce 2ème confinement bien plus triste et démoralisant que le premier, et pourtant je n’aurais jamais cru dire ça… Mais là ça s’éternise et c’est pas bon pour le moral ! On est tous épuisés de devoir s’adapter en permanence, et gérer le stress de l’avenir incertain ( financièrement mais pas que).

    A Paris l’ambiance est étrange, pas mal de monde dans la rue qui déambule en mode zombie, et puis la pauvreté qui s’accentue encore un peu plus et ravive l’insécurité ambiante (pour la faire courte : dehors il y a encore plus de cinglés que d’habitude).

    Allez courage, on a au moins la chance d’être entourées toi et moi par notre petite famille, et ça c’est très très précieux !

    • Je vois très bien ce que tu veux dire avec les zombies… le peu de fois où je quitte ma campagne, franchement je trouve l’ambiance très particulière, et beaucoup d’agressivité. Je savoure ma chance de vivre un peu loin de tout et bien entourée, c’est clair ! Je te souhaite plein de courage pour la suite, j’ai hâte de voir ce que tu nous réserves avec ta marque, quel challenge !!

  4. Courage, le moral va revenir !
    C’est vrai que par rapport au 1er, on doit s’adapter aux nouvelles contraintes chaque semaine… bref, on va s’en sortir !
    J’ai la chance d’avoir toujours mon boulot, mon compagnon aussi, on fait 3 jours de télétravail par semaine, globalement ça va, je vais même prendre goût au télétravail hahaha ! Mon beau-fils, qui est au lycée, y va 2 jours sur 3 ; je dois avouer qu’ils ont fait un système plutôt pas mal : chaque niveau de classes est en enseignement à distance 1 jour sur 3, un vrai enseignement à distance, pas juste des devoirs à faire dans la journée.
    Je te souhaite une semaine aussi belle que possible !

    • Ah oui, en effet c’est pas mal ce système avec une vraie journée d’enseignement à distance. Ici c’est 2 ou 3 jours de cours en présentiel, et le reste ce sont des devoirs, et je sens bien que mon fils a un peu de mal à se motiver. Heureusement ils ont aussi des travaux de groupe, en visio ça aide un peu. Merci Amélie !

  5. Houlà là mais ça va pas du tout ! Qui nous a volé notre Céline joyeuse et positive ! Faut-il lancer un avis de recherche ?
    En tout cas j’adore ton sweat il te va très bien j’adore la couleur et la forme.
    Oui le confinement c’est pénible en plus au mois de novembre qui est un mois en général bien pourri (j’aime pas novembre !).
    Je croise les doigts très fort pour qu’il n’y en ai pas un troisième !
    Allez on y crois un jour nous retrouverons une vie normale.
    Bonne journée. Je t’embrasse
    Muriel

    • Hahaha, merci pour ton message Muriel, tu m’as fait rire avec ton avis de recherche ! 😉 Moi aussi j’y crois au retour de la vie normale, et j’espère le plus vite possible. Je t’embrasse !

  6. Anne with an E, je vais m’y plonger bientôt. Je me suis cassé le poignet, Netflix est mon médicament. Ce sont des souvenirs d’enfance, il y avait le téléfilm « le bonheur au bout du chemin », que ma grande soeur m’avait montré. Elle m’avait acheté les livres au Canada parce qu’à l’époque ils n’étaient pas édités en France. Céline, j’en profite parce qu’Anne est un peu mon petit bonbon au miel, que je suis libraire et que tu relayes parfois de belles choses : les éditions Monsieur Toussaint L’ouverture viennent justement de publier enfin une édition française Anne de Green Gâbles. Anne est une belle histoire, et le livre (tellement soigné et fignolé) un très très bel objet, comme bien souvent chez cet éditeur. Un cadeau de Noel parfait. Il faut aller cliquer et collecter dans les librairies…!

    • Oh mince pour ton poignet, j’espère que tu vas vite te remettre. Oui j’ai vu la sortie de cette édition française, elle a l’air top ! Quant au téléfilm canadien, je me demande si je ne l’ai pas vu aussi étant enfant… Bon visionnage d’Anne with an E !

  7. J’ai beaucoup aimé lire ton journal de confinement qui reflète exactement mon état d’esprit de confinement avec des hauts et des bas. Et une petite série chouette en commun sur Netflix (Le jeu de la dame) qui change les idées. Au plaisir de te lire dans les prochaines semaines pour la suite de ton journal 😊

    • Elle est vraiment top cette série, je ne connais rien aux échecs mais c’est si bien filmé que j’étais captivée par les parties… et le charme magnétique d’Anya Joy Taylor est très efficace ! À très vite pour la suite alors 🙂

  8. Nathalie squiban Répondre

    Pareil ici. En plus confinés au mois de novembre le mois de l’année que je hais au plus haut point. Boulot à temps partiel. Sorties d’une heure dans mon quartier, en ville je vais connaître toutes les maisons par cœur. Cuisine, lecture…. Aujourd’hui je me suis surprise à lire les noms sur les boîtes aux lettres. 😂 On s’occupe comme on peut. Juste envie dhiberner. Mais bon pas le choix. Bon courage 😉

    • Ohlala, que j’aimerais hiberner moi aussi, dommage que ce ne soit pas une option envisageable !! Tu m’as fait rire avec tes boîtes aux lettres, je serais bien capable de faire ça aussi 😉

  9. Ah oui j’oubliais m’a fille qui passe sa vie à étudier, 2eme année de droit à vannes,😉 était répartie mais est revenue au nid. Compliqué pour nos ados, elle n’a même pas le temps de faire du sport. Bon allez j’arrête. A bientôt pour la suite du journal

    • Oui c’est très compliqué pour eux. Je suis très admirative de les voir autant travailler, sans avoir de soupape de décompression comme on pouvait avoir, “avant”. Courage à ta fille !

  10. Bonsoir Céline,

    Bravo pour vos jolies trousses. Elles sont originales et semblent très pratiques, à la fois pots à crayons et trousses.
    J’aime beaucoup votre sweat.
    J’admire vos talents de couturière.
    Belle soirée et meilleur moral…

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It