feuilles d'automne

 

Petit changement de format pour mes billets hebdomadaires en images et blablas. Reconfinement oblige, j’ai repris mon carnet du printemps dernier, et j’ai recommencé un journal de (re)confinement. Le tout premier m’avait beaucoup aidé, à me repérer dans le temps, à exprimer mes différents ressentis et mes émotions. Je l’ai déjà refeuilleté plusieurs fois… Alors même si la situation et mon état d’esprit sont un peu différents cette fois-ci, c’est avec plaisir que je me plie de nouveau à l’exercice, convaincue de ses bienfaits !

 

Jeudi 29 octobre – J0

Ça y est, c’est reparti.

L’annonce du président hier n’a surpris personne, mais je ne réalise pas vraiment. Aujourd’hui, tout le monde s’affaire, les magasins sont pleins, les routes chargées. Moi, j’ai déjà l’impression d’être déjà en mood confiné. J’ai du mal à travailler, alors je couds un peu.

MrChéri part à Nantes avec Titou sous des trombes d’eau, pour récupérer les affaires de cours de notre étudiant. Ils reviennent avec pas grand chose finalement, ils auraient pu se passer de ces 4 heures de route sous une pluie battante.

Mamzelle est rentrée hier de Brest, bon timing. Heureusement son coloc est parti après elle, il lui ramène ce dont elle a besoin, pas besoin de faire un aller-retour supplémentaire. Elle ne peut toujours pas conduire à cause de son genou, je l’emmène récupérer ses affaires à quelques kilomètres de là, puis on s’arrête faire quelques courses de complément dans la supérette du village à côté. La caissière est au bout de sa vie, dure journée pour elle, les gens ont fait comme en mars, ils ont dévalisé le magasin.

Ce soir, l’ambiance est un peu tendue entre nous 5, je redoute un nouveau confinement avec Titou qui l’avait si mal vécu la première fois. MonLoup n’est pas en forme, et Mamzelle n’a pas trop le moral.

 

Vendredi 30 octobre -J1

Tout le monde se réveille assez tard, on est encore dans le rythme des vacances scolaires. J’ai pas mal de travail, un gros article à terminer, mais je repousse sans cesse en faisant mille trucs moins urgents à la place. Procrastination mon amie ! Je reçois une avalanche de mails de la part des deux universités de Vannes où je dois intervenir au mois de novembre. Les cours à distance s’organisent, ça ne m’affole pas vraiment, car j’ai déjà testé ça lors du premier confinement.

Titou nous annonce vouloir aller se confiner avec 5 copains et copines de promo, dans la maison de vacances de l’une d’entre eux. Son école à Nantes ne ferme pas, il aura des cours en distanciels mais aussi des devoirs surveillés et des TPs sur place toutes les semaines. C’est donc compliqué pour lui de rester ici, et il n’a aucune envie de passer son confinement dans sa chambre chez l’habitant à Nantes. De plus, il travaille beaucoup mieux quand il est en groupe. Son argumentaire tient la route, mais son père n’est pas chaud du tout. Moi je ne suis pas contre, je me dis que la situation sera certainement plus facile à vivre pour lui ainsi. Il a besoin d’indépendance, et je lui fais confiance. On se laisse le temps d’y réfléchir un peu avant de donner notre accord, ou pas.

MrChéri s’active au jardin, il avance bien dans la construction du petit muret en pierre devant la maison. Je termine enfin mon article, et je bricole des petites décos d’Halloween avec ma Cricut. Je suis à fond depuis des semaines sur cette fête, et ce n’est pas la situation qui va m’empêcher d’aller au bout de mon idée. Je décore la porte d’entrée, et je me garde d’autres décos sous le coude pour demain.

Le dîner se passe mieux que la veille, tout le monde semble un peu plus détendu. On continue notre série du moment, Anne with an E, puis je médite avant d’aller me coucher. Là, les larmes se mettent à couler en abondance, je ne m’y attendais pas du tout. Je réalise alors que moi aussi je suis pleine d’inquiétude et d’incertitudes pour nous tous, et pour Titou en particulier…

 

Samedi 31 octobre – J2

Je me réveille plus tôt que les jours précédents, avec plein d’envies de bricolages pour Halloween. Dans les faits, je serai moins efficace et productive que ce que j’espérais. Je bricole des tshirts d’Halloween pour MrChéri et moi, je descends le carton de déco du grenier, j’en rajoute d’autres bricolées avec la Cricut.

Je couds aussi, j’aimerais terminer un projet qui me tient à cœur et dont je vous parlerai plus tard.

La journée passe hyper vite, malgré la pluie et l’interdiction de sortir. Je préfère me concentrer sur les festivités plutôt que sur les polémiques, les incohérences et les incertitudes qui nous entourent… J’ai envie de couper complètement les réseaux sociaux.

Nous avons finalement donné notre accord pour que Titou parte se confiner avec ses copains. Il s’active tout l’après-midi pour préparer ses affaires, il fait des listes de courses, de choses à ne pas oublier… j’ai l’impression de le voir grandir à vue d’œil en quelques heures à peine.

Pour fêter Halloween, nous faisons un petit apéro dinatoire tout en faisant un skype avec les copains qui auraient du être chez nous ce week-end. On termine la soirée en regardant un film bien dans l’ambiance. Il s’agit de The Horror Rocky Picture Show, j’adore son côté loufoque et déjanté, et sa bande-son rock des années 70 plus que parfaite. Les enfants accrochent un peu moins, mais tant pis, je voulais vraiment qu’ils le voient.

Ce soir c’est ma 100ème méditation d’affilée, je me suis lancée dans un cycle de 1000 méditations cet et je très heureuse d’avoir passé ce premier palier symbolique. C’est drôle car ce soir c’est la pleine Lune, et Samhain…

 

Dimanche 1er novembre – J3

Titou est parti ce matin avec un de ses copains de promo rejoindre les autres. Leur voyage s’est bien passé.

Ici la journée est typique d’un dimanche tranquille. J’ai beaucoup cousu, j’ai enfin fini mon projet après avoir recommencé plusieurs fois avant d’être pleinement satisfaite du résultat. Fichu perfectionnisme qui me fait sortir de mes gonds quand je suis face à mon insatisfaction, mais qui me rend si joyeuse quand je réussis à passer le cap !

Toute la journée le temps est horrible, digne d’un mois de novembre, avec pluie sans discontinuer, à l’horizontale. J’aide MonLoup à faire le point sur sa fiche de lecture de La Peste de Camus. Je l’ai relu l’année dernière, et il est particulièrement d’actualité, n’est-ce pas ?

En fin d’après-midi, on se retrouve tous les quatre sur le canapé pour regarder un film zéro prise de tête sur Netflix : Coup de Foudre Garanti. C’est cucul à souhait, mais ça fait bien le job niveau détente !

Ce soir je n’arrive pas à m’endormir, à 2h du matin j’ai encore les yeux grands ouverts. Demain c’est la rentrée…

 

(la suite arrive très vite…)

 

 

Ma petite veste de ski
#45 - mon journal de (re)confinement #2

14 Commentaires

  1. C’est drôle, juste ce we on m’a parlé et vanté la série “Anne with an E”, il paraît qu’elle me plairait ! Dis-moi Céline ??

    • Moi j’adore, j’ai même acheté le bouquin (en anglais). C’est très rafraîchissant et l’héroïne est attachante comme tout, alors je pense que ça te plairait aussi. 🙂

  2. Bonjour Céline,
    Merci pour cette tranche de vraie vie !
    Et merci pour le fou rire avec ton “c’est cucul à souhait”, parfois un rien me fait rire et c’est tant mieux en ce moment 🙂
    Bon courage pour la suite !

  3. Merci pour votre journal, ça me fait du bien de vous lire et parfois de rire, comme beaucoup pas trop de sommeil et pas trop le moral.

    Bonne journée à vous

    • J’aime tenir un journal quand la situation est difficile : je me plains quand j’en ai besoin, et je note tout ce qui se passe de positif. Ça aide beaucoup je trouve. Et ça me fait plaisir si cela vous fait du bien ! Bonne journée Odile 🙂

    • Oh punaise, en effet, je n’espère pas non plus !! 😆
      Pour les 100 méditations, comme mon objectif c’est 1000, finalement c’est passé tout seul… il m’en reste tant à faire ! Mais c’est chouette, c’est devenu une vraie habitude, je n’oublie jamais !

      • Vous utilisez une appli pour les méditations ? J’aimerais m’y mettre mais je sais pas par où commencer.
        Je prends toujours autant de plaisir à vous lire.
        Bon courage pour cette période toute particulière qui dure hélas bien trop longtemps.

      • Pour les méditations “standard”, j’aime bien l’application Mind (j’ai un abonnement à l’année), ou utiliser Morphée, un petit appareil non connecté, plus axé sur le sommeil. Là dans le cadre des 1000 méditations, c’est un peu particulier, j’écoute des mantras de kundalini, et c’est une méditation “libre”, c’est à dire que je ne suis pas guidée, j’écoute mes sensations intérieures (et je n’y arrive pas toujours !)
        J’espère que cela aura éclairé un peu. 🙂

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It