Septième semaine de confinement, ça commence à devenir bien long cette histoire… une sorte de routine s’est installée à la maison, chacun a pris ses marques. Voici la suite de mon journal de confinement :

 

LUNDI 27 AVRIL 2020 – Jour 43

Ce matin, j’ai demandé à MrChéri de me réveiller à 8h. Il faut que je recale mon sommeil, hier je me suis encore endormie à 1 heure du matin passée, et depuis quelques temps j’ai du mal à émerger le matin avant 9h30 – 10h. Dehors, il fait tout gris, mais le moral est plutôt bon. L’avantage de se lever “tôt”, c’est que je partage mon petit-déjeuner avec MonLoup.

Ce matin c’est la “rentrée” pour son frère et lui. MrChéri reprend lui aussi le travail. Mamzelle attaque sa dernière semaine de révision avant les partiels la semaine prochaine.

J’avais prévu de bosser un peu sur mon ordi ce matin, mais je change d’avis au dernier moment : je me lance dans la confection d’un pique-épingles fleur parce qu’avec toute la couture que je fais ces derniers temps, j’en ai marre que mes épingles traînent partout. Je rêve d’un atelier dédié au lieu de squatter la table de la salle à manger, mais ça sera pour plus tard, si l’année de césure de Titou aux États-Unis n’est pas annulée à la rentrée, je l’installerai dans sa chambre !

Couture - tuto pique-aiguilles fleur (via mercipourlechocolat.fr)

Ma cousette est facile et rapide, j’en profite pour prendre des photos, je les publie en story, et projette de le faire aussi sur le blog. Je fais d’une pierre deux coups, quoi ! J’adore quand tout s’enchaîne de manière aussi fluide, et spontanée.

Nous prenons notre dernier déjeuner dehors avant un moment, avec un barbecue juste avant que le ciel ne deviennent sacrément menaçant en début d’après-midi. Il se met à pleuvoir des seaux. Ça ne me dérange pas le moins du monde, le jardin commençait à en avoir besoin, et de toute façon je travaille à mon bureau jusqu’au soir.

On finit la journée par une séance de fitness mère & fille. C’est la sixième d’affilée, on dirait que je commence à y prendre goût 😉

 

MARDI 28 AVRIL – Jour 44

La nuit a été trop courte à mon goût, je me suis couchée tard et en stress car mon blog a été indisponible pendant un long moment, juste avant que je n’aille me coucher. J’ai appelé mon ami Seb à la rescousse, et nous passons deux bonnes heures ce matin à tout remettre d’aplomb, à faire toutes les mises à jours nécessaires, et à mettre en place une sauvegarde supplémentaire… Dehors il pleut à verse.

Après le déjeuner, je sors ma surjeteuse bien aimée. C’est parti pour l’assemblage et le surfilage de 30 futurs masques en tissu. Ça va à toute vitesse, j’adore. J’en profite pour coudre rapido des essuie-tout lavables avec d’anciennes chutes de serviette éponge que je gardais de côté depuis très longtemps.

Une fois n’est pas coutume, ma journée a été très sociale. J’ai enchaîné une réunion téléphonique pro avec un appel à une amie Jean-Pierre, puis je sors récupérer de la déco chez une autre amie près de chez moi, j’en ai besoin pour un shooting photo à venir. Une copine passe également à la maison récupérer mon ancienne machine à coudre Silvercrest, elle veut faire des masques et n’avait pas le matériel nécessaire. Je suis heureuse de la lui prêter, autant que ma petite machine serve plutôt que d’être confinée dans le grenier.

Et pour clôturer le tout, hop, du fitness avec Mamzelle et l’indéboulonnable SissyMua. Une séance en demie teinte pour moi, ma courte nuit et ma journée intense m’ont plus fatiguée que je ne le pensais.

Nous terminons, MrChéri et moi, la troisième saison d’Ozark, avec un final auquel on ne s’attendait pas du tout. Cette série vaut vraiment le détour, vivement la prochaine saison !

 

MERCREDI 29 AVRIL – Jour 45

Ce matin, j’ai plus de mal que jamais à sortir de mon lit. MrChéri me réveille à 8h, Mamzelle passe me faire un bisou à 8h30, rien n’y fait. J’émerge péniblement vers 9h… je suis tellement fatiguée ! Du coup, je décide de petit-déjeuner rapidement et de me mettre à mon ordinateur le plus vite possible, sinon je sens que je ne vais rien faire de la matinée. Contre toute attente, je travaille finalement assez efficacement.

Dehors c’est toujours pluie battante. Ça me va bien, c’est en accord avec mon niveau d’énergie. Pendant que Titou nous prépare ses premières gaufres pour le goûter, je fais quelques photos avec MonLoup qui a reçu un chouette livre personnalisé offert par le site CréerMonLivre : une histoire de Sherlock Holmes où c’est mon fiston qui tient le rôle du fameux Docteur Watson. Il adore, du coup ça lui donne envie de regarder la série Sherlock.

Nous goûtons tous ensemble, les gaufres de Titou sont délicieuses. Premier essai réussi, il a notre accord pour recommencer quand il veut !

Je termine l’après-midi au calme, en regardant le replay du ballet de Crystal Pite à l’Opéra de Paris : Body & Soul. J’adore cette chorégraphe qui m’avait déjà enchantée avec sa précédente création Seasons, et je ne suis pas déçue. Je n’ai regardé pour l’instant que la première partie, mais ça me plaît énormément.

Nous enchaînons avec une séance de fitness dans le salon, Mamzelle et moi. Ce soir encore j’ai du mal avec certains exercices. Pourtant les résultats sont là, en une semaine tout pile je vois déjà du changement, des progrès sur certains mouvements, ma taille semble affinée, et mes bras tonifiés. Je m’accroche et termine quand même, mais c’est loin d’être une partie de plaisir.

On profite ensuite d’une accalmie entre deux averses pour aller chanter tous les cinq un joyeux anniversaire au meilleur ami de Titou, qui vit à une rue de chez nous. Contrairement à sa sœur dimanche dernier, on ne reste pas papoter très longtemps car il se remet vite à pleuvoir. Je pense que ce jeune homme se souviendra longtemps de sa chorale des 18 ans avec cinq zinzins masqués et en ciré au milieu de la rue !

Nous passons la soirée devant deux épisodes d’Unorthodox, la mini-série de Netflix sur la communauté juive ultra-orthodoxe de New York.

 

JEUDI 30 AVRIL – Jour 46

Ma forme est revenue, je suis bien moins fatiguée qu’hier. Je passe la matinée à parler couture et machines à coudre avec un ami, et à plier ma nouvelle fournée de masques, une trentaine prévue pour mes proches.

Notre chère factrice nous dépose un gros colis de fromage envoyé par nos amis fermiers à Montauban. Elle me remercie pour la petite pancarte de remerciement que j’ai posée sur la boîte aux lettres il y a quelques semaines. Ça lui a fait très plaisir, et moi de savoir que ça lui donne le sourire à chaque fois qu’elle passe devant la maison, ça me met le cœur en joie.

En début d’après-midi, j’entame une grande tournée “masques” : je récupère la production de mon amie Céline, et la dépose avec la mienne à la mairie voisine.

Je file ensuite à Vannes récupérer un drive chez Self Tissus : ils m’ont proposé de tester leurs kits masques, hyper pratique. Il y a  tout ce qu’il faut pour faire 5 masques AFNOR par kit : tissus et élastiques. Le kit est vendu 10€ pour les tissus unis, et 15€ pour les tissus imprimés. C’est la première fois depuis 46 jours que je dépasse un rayon de 8 km autour de chez moi, ça me fait tout bizarre.

En rentrant, je dépose quelques affaires chez mon amie Marlène. Encore une vie sociale débridée pour moi aujourd’hui ! 😁

Ma journée se termine comme souvent ces derniers temps : je couds quelques masques, et nous faisons une séance de fitness avec Mamzelle. Aujourd’hui est une bonne journée même sur ce plan : j’aime beaucoup les exercices, c’est difficile mais je vais jusqu’au bout.

Nous finissons Unorthodox, c’était vraiment pas mal du tout.

 

VENDREDI 1ER MAI – Jour 47

Jour férié qui nous paraît à tous comme un samedi. Ça n’arrange pas notre schyzophrénie du calendrier !

Mamzelle sature de ses révisions de partiels, les garçons ne sont pas plus avancés que ça quant à une date d’hypothétique retour au collège et au lycée, MrChéri va certainement télé-travailler jusqu’en juin… Ça ne me dérange pas vraiment, on a fini par s’habituer à notre cohabitation confinée !

Ce matin, je couds un max de masques, pour la famille et les amis. Je me chronomètre, comme Camille, en prenant en compte chaque étape et en simplifiant au maximum, la fabrication d’un masque me prend 15 minutes chrono. Je n’en avais pas la moindre idée puisque je m’organise par “atelier” : je trace les 30 masques à la suite, puis je les découpe à la chaîne, puis je les assemble tous à la surjeteuse, puis je les plie les uns après les autres, et enfin je couds les attaches, étape qui prend le plus de temps (quasiment 10 minutes pour chaque masque). Ça m’a bien amusée de me chronométrer, je recommencerai dans quelques semaines pour voir si je m’améliore 😅

MrChéri qui s’est blessé à l’épaule lundi a de plus en plus mal, il n’a quasiment pas dormi de la nuit. J’ai beau lui dire d’appeler le médecin, il s’entête, et se contente de prendre un bain bien chaud, qui le soulage… sur le moment.

L’après-midi, je sature des masques, mais j’ai encore envie de coudre… C’est bien simple, quand je ne fais rien, je m’ennuie, et quand je suis occupée, je trouve que le temps passe trop vite et je n’ai pas l’impression de profiter de mes journées… 🙃 Du coup je me lance dans un de mes projets de confinement : des coussins en patchwork assortis au plaid que j’ai cousu l’an dernier.

SAMEDI 2 MAI – Jour 48

Ce matin, c’est réunion avec la mairie pour mettre en place une production solidaire de masques en tissu pour notre village. On est une petite quinzaine de bénévoles, ça part un peu dans tous les sens, mais au bout de deux heures, on a mis en place une vraie organisation et on repart avec nos tissus, du fil et des élastiques sous le bras.

MrChéri a de plus en plus mal à l’épaule, après deux nuits sans dormir, il finit par craquer et appeler le médecin. Il était temps ! Espérons qu’avec ses médocs et de la rééducation, ça s’améliorera vite.

Je fais une grosse sieste l’après-midi, je lis, et devinez quoi… je couds des masques bien sûr ☺️

Nous finissons la journée avec une séance de fitness avec Mamzelle, puis nous regardons tous les cinq Bienvenue à Zombieland. C’est complètement couillon, mais qu’est-ce qu’on rigole ! Ça nous fait un bien fou.

 

DIMANCHE 3 MAI – Jour 49

MrChéri n’a toujours pas pu dormir correctement, il a migré sur le canapé du salon avec une tonne de coussins, mais rien n’y fait, il a vraiment trop mal.

De mon côté, je continue mes masques : je découpe mes tissus quasiment toute la matinée, puis je surjette à fond une partie de l’après-midi. MonLoup m’aide à retirer les épingles, à couper les fils.

L’ambiance est de nouveau électrique à la maison. Mamzelle démarre au quart de tour pour tout et pour rien, les garçons sont comme chien et chat, enfin encore plus que d’habitude. MrChéri est à bout de patience à force de ne pas dormir. Quant à moi je me tape un bon SPM des familles. Mais maintenant on sait que tout ça passera, comme les autres fois, alors on fait le dos rond en attendant de meilleurs moments.

Notre sport du soir est une séance de yoga, ça faisait longtemps et ça me fait un bien fou ! À Mamzelle aussi, qui est beaucoup plus zen ensuite. On termine la soirée devant Retour à Zombieland, un succès comme le premier opus vu la veille, on se marre comme des baleines… On est prêts pour une dernière semaine de confinement !

♥︎

Je vous embrasse, j’espère que tout va bien chez vous !

(vous pouvez retrouver l’intégralité de mon journal de confinement en cliquant ici)

 

Couture - un pique-aiguilles fleur
#19 - une huitième, et dernière, semaine de confinement

12 Commentaires

  1. Bonjour,
    C’est animé. mais plein de vie 😊
    Dites c’est quoi la différence entre une machine à coudre et une surjeteuse ??
    Amitiés du. Jura

    • Ah oui, ça pour être animé, ça l’est 😆
      Pour répondre à ta question : la machine à coudre assemble mais ne coupe pas le tissu. On peut surfiler les bords avec un point zigzag, mais ce sera moins propre qu’avec la surjeteuse, qui elle, coupe proprement à ras du point de chaînette tous les tissus, qu’ils soient extensibles ou épais comme les jeans et les similis cuirs. Ça permet une finition de qualité (tu peux voir ce que ça donne quand tu regardes l’intérieur de tes tshirts qui eux sont assemblés systématiquement avec une surjeteuse). Dans le cas des masques, ça m’évite d’avoir à faire des ourlets ou de retourner le tissu, et ça empêche les bords de s’effilocher. Et c’est très très rapide. Voilà tu sais tout 😉

  2. Coucou,
    Tiens toi aussi tu fais les cours de Sissi ! Bon moi perso depuis une dizaine de jours je ne fais plus que du yoga je suis trop stressée pour faire de squatt sauté des fentes et des abdos en veut tu en voilà !
    Chez nous aussi c’est électrique avec mes ados qui sont aussi bavard que mon ficus ! et moi qui ai besoin de parler de savoir où ils en sont dans leur projet, leurs études et bien j’ai le droit à des “ça va je gère”. bref je fais un gros travail sur moi-même mais parfois ça explose 🙂
    Sinon ils sont beaux tes masques moi j’en ai trouvé à la pharmacie : une horreur qui se rapproche plus d’une chaussette que d’un masque.
    Bon courage pour la fin de ta semaine ce soir c’est sexy buste et abdos ! je t’embrasse
    Muriel

    • Haha, je vois très bien ce que tu veux dire quand tu parles d’ados aussi bavards que ton ficus. Ici aussi c’est pareil, la plupart du temps. Et puis parfois ils pètent un câble et parlent à tort et à travers ! 😆 (et no comment sur le “je gère” concernant les études, j’ai peur que nous ayons de sacrées surprises à la reprise !)
      Avec qui / quoi fais-tu du yoga ? J’ai un peu laissé ça de côté depuis que je fais du fitness tous les soirs 😉

      • Céline,
        Pour le yoga je fais ça à la maison et j’aime beaucoup sur instagram Mary Ochsner (maryochsner) elle a son application avec quelques vidéos gratuites tout comme le premier mois de “monthly challenges”. J’ai aussi 2 bouquins de Tara stiles et je fais aussi ses vidéos que tu peux trouver sur Youtube.
        Perso je me suis abonnée à l’application de Sissy qui est aussi très bien aussi bien pour la muscu en salle que pour l’entrainement à la maison. Je vais faire son nouveau programme abdos.
        Bisous et restez prudent avec le déconfinement.

      • Merci Coralie ! Oui ça va un peu mieux, la journée surtout, mais c’est encore loin d’être guéri. Le plus dur c’est la nuit, il n’arrive à dormir qu’assis, et ce n’est pas forcément très confortable pour lui… Mais on garde le moral ! 🙂

  3. je remercie MarieP d’avoir posé cette question technique ! et merci à toi pour ta réponse éclairante. tes masques sont très beaux, ceux qui les porteront auront du style !

    • Contente que cela t’ait éclairé 🙂 Je suis dingue de ma machine ET de ma surjeteuse, je ne regrette pas d’avoir investi dans les 2. Merci Sofy 🙂

Répondre à Amandine Annulez votre réponse

Combien font : *

Pin It