DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

Vous vous souvenez de mon édredon en lange et Liberty que j’avais cousu l’hiver dernier ? Eh bien, on l’aime tous tellement à la maison – limite si on ne se bat pas pour l’avoir rien qu’à soi sur le canapé – que j’en ai cousu un second !

J’ai repris exactement le même principe que le modèle Super Chouette, mêmes dimensions 140×100, même fond en double gaze de coton toute douce. Le seul changement, c’est le dessus, que j’ai fait en patchwork de carrés de tissus.

Ça faisait longtemps que j’avais envie de confectionner un grand patchwork avec tous les tissus que j’accumule depuis des années. Certains datent de 1994-1995, quand je faisais des boîtes en cartonnage et tissu avec ma copine Hélène, et des couvertures de livre que je cousais exclusivement à la main… toute une époque ! ^__^
Et comme j’ai tout un stock supplémentaire suite à ma carte du monde cousue main, c’était le moment ou jamais.

J’ai donc sélectionné mes préférés, une bonne vingtaine, de toutes les époques : il y a par exemple du Souleïado et du Liberty des années 90 et 2000. C’est drôle parce qu’ils me rappellent tous un souvenir, une anecdote… et je constate que mes goûts restent plutôt stables au fil des décennies, car ils sont tous à peu près assortis !

 

• assemblage du patchwork

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

Le plaid / édredon mesurera 140 cm sur 110 cm, j’ai donc décidé de coudre 140 carrés de 10 cm de côté. Avec 1 cm de marge pour la couture, cela fait au final 140 carrés de 12 cm sur 12, répartis en 14 lignes de 10 carrés (vous suivez ?)

Pour découper des carrés bien identiques, j’ai utilisé un gabarit en carton pour tracer le contour avec précision sur l’envers des tissus. Pour le tracé, j’ai préféré utiliser un simple bic bleu plutôt qu’une craie à tissu, je trouve ça plus précis, et comme c’est sur l’envers, même s’il reste des traces après lavage, ce n’est pas trop grave.

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

Une fois mes 140 carrés découpés, je les ai disposés sur ma grande table de salle à manger pour voir ce que ça allait donner, et j’ai alterné les motifs comme j’en avais envie. Je n’ai pas utilisé d’ordre précis mis j’ai essayé d’obtenir un résultat à peu près homogène, en évitant d’avoir des motifs identiques trop près les uns des autres.

Ensuite j’ai cousu les carrés un à un, en formant des bandes horizontales de 10 carrés alignés bord à bord. J’ai cousu les carrés 1 à 1, en assemblant les bords verticaux, endroit contre endroit, et en marquant bien la ligne de couture (toujours au stylo) à 1 cm des bords.

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

J’ai ensuite cousu entre elles mes 14 bandes horizontales, toujours endroit contre endroit et à 1 cm du bord. J’ai suivi scrupuleusement cette méthode pour que les coins coïncident bien.

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

Et ça marche nickel !

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main
Assemblage des carrés impeccable !

C’était un peu long, mais j’ai bien aimé cette étape d’assemblage. J’avais disposé les carrés sur une table, la machine à coudre sur une autre, et j’avais aussi ma table à repasser pour marquer les plis… une vraie petite ligne de fabrication !

 

• confection du plaid / de l’édredon

Je vous le disais, j’ai suivi la même méthode que pour mon précédent édredon. J’ai cousu mes 2 rectangles de tissu de 140 cm sur 100 cm chacun (le patchwork + la double gaze de coton), endroit contre endroit, sur 3 côtés. Cette fois je n’ai pas fait de “faux passepoil”, j’ai juste retourné l’ouvrage à l’endroit, glissé une couette en 140 x 200 cm à l’intérieur après l’avoir pliée en 2 sur la largeur, et refermé le dernier côté en piquant à quelques millimètres du bord.

Et voilà le résultat !

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

Sympa, non ?

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

Pour la petite histoire, j’ai choisi une couette extrêmement fine, sans doute un peu trop, car même pliée en deux, elle n’est pas très épaisse. On dirait plus un plaid qu’un édredon… Je changerai sans doute l’intérieur cet hiver en optant pour une couette plus épaisse. Mais pour cet été, c’est parfait !

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

(Je trimballe mon plaid / édredon de la chambre au salon, et du canapé à la terrasse sans aucun souci)

• ma parure de lit Greige :

Housse de couette Greige - made in France

Je profite de cet article pour vous parler de la parure de lit Greige que la marque vient de m’envoyer. Notre ancienne housse de couette Ikea, que vous avez du voir des centaines de fois ici, vivait ses dernières heures après des années de bons et loyaux services. Je cherchais donc à la remplacer, et je voulais un modèle à la fois simple et neutre pour pouvoir ajouter mon patchwork en dessus de lit.

Mission réussie avec cette parure de lit Percale Carreaux : un modèle totalement épuré, et un tissu de très très belle qualité. C’est bien simple, nous avons désormais l’impression de dormir dans des draps d’hôtel tant ils sont frais, doux et agréables.

Cerise sur le gâteau, le coton utilisé est certifié OEKO-TEX® Standard 100, et le linge de lit est fabriqué en France, à Épinal dans les Vosges. Le drap-housse “emballe” parfaitement notre matelas à mémoire de forme qui est plus épais que la moyenne. Et les prix sont plutôt accessibles au vu de la qualité du produit !

Housse de couette Greige - made in France

Housse de couette Greige - made in France

Bref, je recommande +++ !

(*produit offert)

♥︎ ♥︎ ♥︎

Vous pouvez épingler cette photo sur Pinterest pour retrouver l’idée facilement :

DIY - plaid / édredon patchwork cousu main

♥︎ ♥︎ ♥︎

Alors, ça vous tente le patchwork ? Vous en avez déjà fait ?

12 Commentaires

  1. Ah! Le patchwork… j’aime ça aussi. J’en avais fait il y a … euh… ben plus de 10 ans, avec ma grande tante qui m’a appris. J’aimerais bien m’y remettre un jour, mais pour être franche, je pense qu’il faudra attendre encore quelques années. Pour l’instant, entre mes 2 loustics de 2 ans 1/2 et 4 ans 1/2, plus la ferme, je suis déjà bien occupée. Je ne sors la machine que pour le raccommodage (au moins, je ne perds pas tout à fait la main :-)) Votre plaid est très joli, les couleurs sont très gaies et délicates à la fois. Félicitations !!!

    • Merci Aude 🙂 En effet, il faut quand même avoir un peu de temps, car c’est assez long à faire… moi je l’ai fait en mode obsessionnel, ça m’a pris 3 ou 4 jours pendant les ponts du mois de mai, mais je cousais tout le temps. Avec des enfants plus grands, ça aide ! 😉

  2. Bonjour Céline,

    J’adore votre magnifique réalisation : BRAVO !
    Je n’ose pas me lancer… Il faut que je progresse en couture (à la machine !) !
    Une cousine de Maman faisait du patchwork mais tout à la main…, ce qui doit être très long…

    Belle semaine !

    • Je confirme, à la main c’est très long ! J’ai fait un petit coussin quand j’étais à la fac, ça m’avait pris des mois 😆 Pour un modèle aussi simple, la machine à coudre c’est très adapté, et pas trop compliqué 🙂

  3. Depuis que j’avais lu le post sur l’édredon je me dis qu’il faut que je me lance, j’ai la machine je ne sais pas faire grand chose avec si ce n’est des petites reprises de couture décousues ou des ourlets de pantalons. Par contre je me demandais si au lavage la couette reste bien à sa place ou si il ne faudrait pas faire justement comme certains édredons des points piqués à la main avec ou sans boutons pour la tenir en place. La réalisation de celui-ci est magnifique mais trop compliquée par rapport à mes compétences actuelles 🙂

    • Si tu sais faire des ourlets de pantalon, à mon avis, tu peux tenter ce modèle qui est super simple : que des carrés, des coutures droites, et pas de quilt. Pour le lavage, à mon avis pas de souci, j’ai juste cousu les coins de la couette avec quelques points à la machine (j’avais fait ça à la main pour l’édredon liberty car c’était plus épais)

  4. bravo ! c’est très joli ! j’admire les gens qui savent coudre, dessiner, sculpter, bref, faire quelque chose de leurs 10 doigts ! (dommage pour la housse de couette Ikea que j’aimais beaucoup !)

    • On l’adorait aussi, mais au bout de 6 ou 7 ans de bons et loyaux services (on n’utilisait qu’elle, sitôt lavée / séchée, on la remettait en place !), elle était vraiment toute usée… les taies d’oreiller se sont même déchirées l’année dernière… dire que je l’avais achetée hyper soldée, j’avais du la payer moins de 20€, meilleur investissement ! 🙂

  5. Bravo pour cette réalisation. Les coutures sont parfaitement alignées ce qui n’est pas si facile. Il existe des stylos effaçables au fer à repasser ce qui fait leur avantage et leur inconvénient. (Friction au rayon papeterie même dans les supermarchés )

    • Avec la petite vidéo que j’ai mise en lien, c’est super facile en fait… il faut alterner le sens des plis, et non pas ouvrir les coutures comme j’aurais cru… Merci pour l’info stylo effaçable au fer à repasser, je ne connaissais que la version effaçable à l’eau, pour les broderies !

  6. Pas mal le coup des coutures couchées… Merci pour l’astuce. Reste à marier cette technique avec ma psychorigidité de l’envers aussi propre que l’endroit !!
    Très joli : ça s’accorde hyper bien à la jolie parure.

  7. J’adore ! Tellement jolie ! J’aimerais beaucoup en realiser un mais je n’ai pas le temps en ce moment malheureusement 🙁

Écrire un commentaire

Combien font : *