snapchatmpchoco01

Snapchat, au départ, comme un peu tout le monde je crois, je n’en voyais pas vraiment l’utilité. Au quotidien, j’utilise déjà les SMS, iMessage ou What’s App pour communiquer rapido avec mes amis, et c’est suffisant, non ? Et puis envoyer ou recevoir des photos / vidéos qui s’auto-détruisent au bout de 10 secondes, ça heurte quand même pas mal ma conception des échanges amicaux (j’aime relire mes historiques de conversation des mois après, par exemple)

Snapchat sitôt téléchargé, sitôt désintéressée, j’ai viré l’appli de mon téléphone quelques jours après… Je n’arrive même plus à me souvenir de quand ça date, ce premier contact. C’était il y a assez longtemps, en tout cas.

Et puis il y a quelques mois, Snapchat est revenu sur le devant de la scène, avec sa fonction Story (partage public de photos et vidéos). De plus en plus de blogueuses s’y mettaient, ma fille ne jurait que par ça, je me suis dit qu’il fallait que je ré-essaie, pour voir.

Alors j’ai retéléchargé l’appli, je me suis créé un nouveau compte, et zou je me suis lancée.

Avec difficulté…

snapchatmpchoco2

Parce que oui, soyons clairs, Snapchat c’est un peu l’interface la moins ergonomique du monde. Rien n’est intuitif, au départ du moins. Tu ne sais jamais où aller, comment passer d’un écran à un autre, comment envoyer un message à tes potes ou au contraire publier une story pour tes abonnés. Sans compter que pour retrouver des gens, sur Snapchat, c’est pas franchement facile si tu n’as pas leur numéro de téléphone…

J’ai failli abandonner vingt fois, mais ça m’énervait de ne pas y arriver, c’est quand même pas une appli moche qui allait me résister, non mais oh ! J’ai donc fini par demander de l’aide à ma fille, qui du haut de ses 15 ans s’est bien fichu de moi mais m’a quand même filé 2-3 tuyaux. Et j’ai fini par m’y habituer.

(pour celles et ceux qui n’ont pas d’ado pour tout leur expliquer, Faustin a écrit un petit guide du Snapchat pour les Nul(le)s bien pratique, je vous encourage à aller y jeter un coup d’œil)

J’ai donc fini par m’y habituer, je disais, et même par aimer ça, un peu.

OK, au départ, je trouvais ça vraiment trop moche (la qualité des images et des vidéos est franchement faiblarde) et puis sans beaucoup d’intérêt, il faut bien le dire. Mais très je me suis pris au jeu. J’ai aimé retrouver le côté spontané d’Instagram du début, cette proximité et cette relative absence de mise en scène. Un côté brut et un peu plus authentique. Et sans compétition à qui aura le plus gros compte (on ne sait pas combien d’abonnés ont les autres)

Bon, bien sûr, j’ai pas mal filtré les comptes que je suis. Certains m’ont vite mise mal à l’aise, ou m’ont carrément ennuyée. Mais d’autres ont su m’accrocher, soit par leur ton, soit par leurs images…

Au final, je poste assez peu, ce sont souvent des stories très courtes, je ne parle pas forcément beaucoup et je me montre encore moins. J’échange un peu avec les gens qui me suivent, mais ça reste assez restreint et très convivial, il y a un côté petit comité qui n’est pas désagréable.

snapchatmpchoco02

Je vais plutôt sur Snapchat en tant que spectatrice. J’aime bien suivre les comptes de mes copains copines (Juliette, Clyne, Jérémy, Marjo…), de ma fille et de mes petites cousines, et les aventures de blogueuses que je connais depuis longtemps, comme Carnet Prune (qui me fait beaucoup beaucoup rire), Ithaa, Eleusis&Megara, Stéphanie Zwicky, Eamimi, Chloé, Ginie, Anne Dubndidu, Knitspirit… J’aime aussi m’évader avec les voyages de LilyRose, Kitkat_ch, AlexStrohl, Andreadabene, Hello Emilie (je vous avais parlé de leurs comptes Instagram dans ce billet), et suivre des comptes créatifs comme Jveuxêtrebonne, Amelia Nymphea, O_Reilly, Boubouteatime

Ce qui est cool, c’est que je ne suis pas du tout accro comme j’ai pu l’être à un moment avec Twitter, et comme je le suis depuis le départ avec Instagram. Je n’ai aucun souci de FOMO (Fear Of Missing Out – peur de rater quelque chose) avec Snapchat. C’est l’avantage des stories disponibles uniquement pendant 24 heures, et de ne pas suivre beaucoup de comptes. Je me connecte de temps en temps, pas forcément tous les jours, et je regarde ce qui est dispo. C’est un petit moment de récré, qui ne prend pas trop de temps, et qui me fait bien marrer.

Du coup, je peux le dire, j’aime bien Snapchat, finalement. Avec légèreté, et modération !

Pour me suivre sur Snapchat :

snapchatmpchoco1_petit
https://www.snapchat.com/add/mpchoco1

 

17 Commentaires

  1. J’ai fait complètement l’autruche vis-à-vis de Snapchat depuis ses débuts. Je sais que ça existe mais je n’ai pas cherché à savoir de quoi il en retournait, comme pour ne pas risquer d’être tentée d’ajouter à un autre réseau social à mon quotidien déjà trop connecté.
    Peut-être qu’après la lecture de cet article, l’idée fera son chemin et qu’un jour je plongerai moi aussi. 😉

    • :dot: Hahaha, j’en suis désolée d’avance, alors 😉 Plus sérieusement, si tu choisis bien qui tu suis et que tu n’y passes pas ta vie, c’est vraiment sympa… à petite dose !

  2. Bon, tu me donnes envie de m’y mettre !! Je pars à la montagne demain, c’est peut-être l’occasion… j’ai 6 heures de route pour comprendre comment fonctionne l’appli, j’espère que c’est suffisant 😀

  3. Rhalala comme je me reconnais ! Moi aussi je trouve ça moche et hyper pas intuitif et moi aussi j’ai abandonné à plusieurs reprises. D’autant plus que les stories qui t’affichent “452 secondes” ou les photos inintéressante avec un dessin moche dessus, même si c’est fait par des copines ou blopines, c’est pas pour moi. Quel ennui… Ou cette sensation de gêne dont tu parles, parce que certains n’ont vraiment aucun filtre… Il faut vraiment trier selon ses goûts. Pour le moment je regarde de temps en temps, sans addiction comme toi, mais je ne poste pas. A suivre….

    • :dot: Les stories trop longues, j’avoue, je zappe ! Et quand je suis gênée, je me désabonne directement. L’avantage de cette appli, c’est que tu n’as pas de “suivi” comme avec les autres réseaux sociaux, à ma connaissance tu ne sais pas qui suit qui et qui se désabonne de qui, à part chez toi (et encore, je n’ai aucune idée de qui se désabonne)

  4. Je découvre à peine twitter, je n’ai toujours pas compris comment fonctionne facebook, alors même si je trouve le concept sympa, je n’ai pas encore testé snapchat.

    Difficile de créer des choses qui ont du sens et qui font écho, je risquerais de ne pas avoir grand chose à poster sur ce support. Mais je viendrais volontiers découvrir ton compte pour comprendre les possibilités.

    Par contre, j’adore twitter, qui permet de mélanger actu sérieuse et petites pastilles et j’essaie de m’en servir pour partager mes coups de coeur.

    • :dot: Twitter, j’ai beaucoup aimé, mais depuis quelques temps (depuis les dernières élections présidentielles en fait), je trouve l’ambiance trop lourde, trop négative. Les clashes, les piques méchantes, les bad buzz, ça me pollue l’esprit, en fait. Du coup j’y vais très peu, je m’en sers surtout pour relayer mes billets, alors qu’avant c’était un moyen super de rester en contact avec mes copines blogueuses et de suivre l’actu simplement… C’est dommage, mais tant pis.
      Et pour Facebook, j’avoue, je déteste, c’est un vrai trou noir temporel, je suis obligée de m’en servir pour le boulot, mais à chaque fois j’y perds un temps de dingue !

  5. quand l’appli a commencé à faire parler d’elle (en mal) parce qu’elle poussait les ados à s’envoyer des images “inappropriées” ou des sextapes, inutile de te dire que ça ne m’a pas fait envie :p surtout quand mon aînée a ajouté que des flics étaient venus au collège pour faire de la prévention et expliquer qu’il y avait déjà des petits malins qui avaient créé une appli pour sauvegarder les images supposées disparaître (et ensuite faire du chantage avec les images compromettantes). Mais finalement je me suis créé un compte quand les stories sont apparues, principalement je l’avoue pour suivre des blogueuses qui ont le melon pour ricaner un peu (je sais c’est pas bien). Je te rassure tu n’en fais pas partie ! 😀 mais j’ai bien envie de te suivre quand même (pas pour les mêmes raisons !).
    Par contre comme tu le soulignes, c’est pas intuitif du tout donc je n’ai jamais rien posté dessus, trop peur d’envoyer les images où il ne faut pas (et j’ai pas d’ado pour me coacher vu que les flics ont fait un excellent boulot sur ce coup là).

  6. Je n ai jamais adhéré à cette appli car je ne l ai jamais vraiment comprise …. des choses à gauche, d autres à droite …. Bref pas top pour moi qui aime la simplicité ! Mais ton article m a donné envie de retenter surtout que tout le monde me casse les pieds pour m y ajouter donc op je m essaye et je t ai rajouté :p
    https://petitboutdefemmes.wordpress.com/

  7. je n’ai ni twitter, ni snapshat ni instagram. juste facebook et c’est vraiment limité.
    Dites docteur suis je vieille??? car non seulement ca m’interesse pas , deux ca me gave car je vois pas l’interet et en plus je sais jamais ou cliquer et 3 limite ca me gonfle car ca me semble pas la vraie vie)
    (mes ados repondent en coeur : OUIII)

    ca me rapelle ma mere avec les ordinateurs quand elle etait encore sur machine a ecrire en disant “l’ordi ne passera pas par moi “!! 🙂

  8. ça fait plaisir de se retrouver citée ici, merci. 🙂 Et grâce à toi j’ai pu ajouter sur snpachat des gens que j’aime suivre sur IG. Ce que je trouve pas pratique sur snapchat c’est pour retrouver des gens. L’idéal ce serait de pouvoir lier IG et snpachat !

  9. J’ai bien aimé ton article parce que moi qui ai 15 ans ça me semble essentiel et facile d’utiliser snapchap (sans en abuser). Mais c’est vrai que j’ai eu un peu de mal au début parce que elle est vraiment différente et c’est ça qui me plait. <3

  10. Hello et merci de m’avoir cité dans ton article 😉
    Et pour rebondir sur un com plus haut, en fait si, tu peux savoir qui te suit ou non. En fait quand tu regardes la storie de quelqu’un, s’il y a écrit le mot “chatter” en bas, c’est que la personne suit tes snaps également. Voila rien d’extraordinaire mais c’était juste pour te le préciser 😉
    Bises

  11. Quand une élève a pleuré pq une autre avait mis un commentaire pas sympa sur snapchat j’ai dit quoi ? Et je me suis sentie comme un vieux dinosaure! Et là la fille qui m’a parlé de Whatsapp ça a l’air du mm genre… bref je reste à fb mm instagram je comprends pas tout mais jaume bien tes photos et je suis d’accord avec toi pour Twitter les commentaires sont souvent vindicatifs pour faire le buzz du coup je n’y vais plus…

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It