Mamzelle mai 2015

Je me souviens de mes premières sorties “en ville” avec mes copains, je devais être en troisième… je prenais le bus avec eux et nous allions “en ville”, à Toulouse. On s’arrêtait place Esquirol, et on arpentait la rue Saint-Rome, la place du Capitole, jusqu’à la place Wilson où en général nous allions voir un film au ciné Gaumont, et manger après au MacDo. Et après on rentrait en bus.

J’avais treize ans à l’époque (j’avais un an d’avance), soit un an de moins que ma fille aujourd’hui. Mes parents me laissaient partir sans souci je crois, en tout cas je ne me rappelle pas avoir particulièrement bataillé pour obtenir une autorisation. À l’époque, il n’y avait pas de portable, le trajet en bus durait près d’une heure, et l’hiver, quand je rentrais, il faisait nuit. Mais cela n’a jamais posé aucun souci, à vrai dire…

Pourtant, lorsque Mamzelle nous a annoncé vouloir passer l’après-midi “en ville” avec ses copines hier parce que ses profs étaient absents, j’ai senti mes cheveux se dresser direct sur ma tête. Même avec un an de plus, même dans une ville environ 8 fois moins grande que Toulouse, j’ai flippé. Et je n’étais pas la seule, son père aussi. On a freiné des 4 fers, et on a commencé par dire non.

Durant la scène qui a suivi, j’avais l’impression d’être dans La Boum, avec notre interrogatoire quasi militaire (avec qui ? comment ? de quelle heure à quelle heure ? et vous allez où ? est-ce que tu connais les horaires de bus ?) et notre fille en pleurs qui criait “mais je ne suis plus un bébéééé ! Vous ne me laissez jamais rien faiiiire !!”

On a fini par temporiser, après lui avoir fait détailler le nom des copains qui l’accompagnaient, et demandé quels parents seraient dans les parages en cas de problème (j’étais chez Marjolaine toute la journée, et MrChéri en déplacement dans les Côtes d’Armor). Ah, et on lui a fait apprendre par cœur les horaires ET arrêts de bus de son trajet.

Finalement, Mamzelle a passé une super bonne après-midi avec ses copains copines, à peine dérangée toutes les 2 heures par un petit SMS de ma part pour savoir si tout allait bien (je ne sais pas si son père en a fait autant, mais ça ne m’étonnerait pas). Elle m’a même répondu sans (trop) se moquer de moi. Elle a pris le bus sans encombre (et revient avec ses 2 tickets non compostés qui pourront resservir) (elle ne savait pas qu’il fallait le faire !), n’a pas dépensé tous ses sous de babysitting dans les magasins, et nous a prouvé que non, elle n’est vraiment plus un bébé !

(quant à moi, je crois que j’ai de nouveaux cheveux blancs ^__^)

La déco de mon bureau
Ma semaine en vrac et en images #21

20 Commentaires

  1. Haha ça me rappelle ma première sortie en ville ! J’avais eu le droit mais juste parce que j’étais avec une copine plus âgée que moi et que ma mère la connaissait bien. Je devais avoir 13 ans…
    Mais bon, avec le collège, ma mère souvent au boulot… J’en ai fait des sorties non autorisées avec les copines ! Mais le plus souvent, on se contentait d’aller chez l’une ou l’autre. Je crois que ma mère ne sait toujours pas tout ça d’ailleurs !

  2. Et oui, je me souviens encore de ton bébé dans son porte bébé, et toi avec ta parka rouge aigle! Mais le temps passe, l’an prochain le Lycée et la ville à ses portes, la grande vie quoi, il va falloir s’armer ma chère!

  3. Tu me fais penser a une tirade de Claude Brasseur dans la Boum que mon cousin et moi disons tout le temps “Tu as un soucis, tu téléphone, tu as une panne de voiture tu téléphone, tu es triste tu téléphone, tu es enceinte, tu téléphooooooooooone” Bon c’est pour la blague!
    Ha elle m’a bien faite rire ta fille avec ses p’tits tickets non compostés, ouf y avait pas de controleurs sinon la y avait plus de sorties 😉
    T’as réussi a passer une bonne nuit, la nuit précédente dis? 😉

  4. mes parents n’ont jamais voulu me laisser aller en ville toute seule avec mes copines donc je l’ai fait dans leur dos quand j’étais en seconde il faut mieux qu’elle soit honnête

  5. Et t’as encore rien vu !
    Mais t’inquiète pas, en vrai pendant ce temps là elle vieillit plus que toi !
    Tant qu’elle fait encore un ou deux centimètres de moins que toi en taille l’honneur est sauf ;D

  6. Quand je repense à toutes les conneries que je faisais en 3ème ^^ Si un jour j’ai une fille, je sens que je vais bien stresser à l’approche de ses 14-15 ans ! La tienne a l’air bien sage, si ça peut te rassurer 🙂

  7. Haaaaaaaa !! ici aujourd’hui il y a eu une nouveauté : premier portable de rose n°2 !!! avec un peu d’émotion mais pour ma part toujours très positive….
    Rose n°1 ( 15 ans ) est “sortie” en ville pour la première fois l’année dernière et je me suis donc retrouvée dans ta situation…mais moi j’ai toujours l’impression de ne pas réagir comme les copines ! je n’étais pas flippée du tout…j’étais aussi excitée qu’elle, contente pour elle, j’avais entière confiance et je trouvais ça très chouette ( nostalgie de mes années ado ?)? Tout comme aujourd’hui j’ai trouvé très chouette que Rose n°2 ait son portable au même âge exactement que Rose n°1 ( ça j’y mets un point d’honneur !).
    Moi j’adoreeeeeeeeee !

  8. Aie! J’aurais réagi comme vous je crois et je n’ai pas hâte. Quand je pense aux conneries que faisait ma petite soeur, mes cheveux sont déjà blancs!

  9. Je réagirai comme vous, déjà qu’elle va avoir bientôt 8 ans et qu’elle m’a demandée d’aller à l’école toute seule l’autre jour, il faut juste compter 20-25 minutes à pied !!! Elle ne se rends pas compte encore et heureusement du monde dans lequel on vit.

  10. Comme toi, mes parents étaient plutôt cools pour les sorties … j’ai l’impression que nous sommes des parents beaucoup plus flippés.

  11. Coucou Céline!

    Je suivais Marjo sur son blog et vous 2 sur wonderful breizh, voici que je découvre enfin ton blog. J’ai lui une petite dizaine de post et j’ai beaucoup aimé! Je me vois dans quelques années avec ma fille (6 mois la semaine prochaine LOL, c’est pas non plus demain!!). Quel stress l’adolescence! Très belles photos de ta danseuse d’ailleurs malgré la déception post-concours (autre post), on grandit comme ça, on apprend de chaque expérience comme tu le dis très bien!
    Je viendrai te relire sous peu! Merci pour les tests beautés aussi, je suis d’acccord avec toi, point trop n’en faut. Quand on a sa routine et qu’on en est satisfaite ça fait du bien de rester sur les mêmes produits un moment, une saison ou 2!

    Bises et bonne fin de mois de mai!

  12. je glousse en te lisant mais c’est parce que j’ai l’impression que pour moi c’est dans une éternité (et ne viens pas me dire que ça arrive vite tss tss tss) en tous cas, bravo les parents, vous avez assuré (et marjolaine a survécu ?).

  13. J’habite tout près de Vannes (commune limitrophe , à quelques minutes en bus) et ma fille de 12 ans y est allée un après midi avec 2 copines de 12 et 13 ans . finalement, je n’etais pas trop stressée (c etait l’apres midi) mais vous me faites presque peur rétrospectivement! Pour se debrouiller pour le bus ça ne m’inquietait pas, elles s’ etaient deja débrouillees pour prendre le bus de ville quand leurs horaires ne collaient pas avec le bus scolaire

  14. Je me pose les mêmes questions que toi alors que ma fille va avoir 10 ans… à son âge j’allais à la boulangerie où chez le marchand de journaux toute seule, on allait à pied à l’école primaire à deux avec ma soeur… aujourd’hui je flippe pour la laisser aller chez sa copine qui habite à 800m… Je ne comprend pas ce qui a changé, je crois que c’est la confiance. On n’a plus confiance envers nos concitoyens, on se dit qu’un chauffard l’écrasera sans conscience, qu’elle se fera enlever… on vit dans un monde où d’une part tout le monde est déresponsabilisé (c’est toujours la faute de l’autre, ex si tu tombes d’un mur, c’est pas ta faute parce que tu es con d’y être monté, c’est la faute de la mairie qui n’a pas mis des barrières, etc) et puis c’est aussi un monde où les médias nous apprennent à être flippés parce que tout est “grave”… Je n’aime pas trop ce monde, je préférais une certaine insouciance de ma jeunesse. Mais je crois qu’elle est définitivement perdue. En France du moins.
    bisous Aemi

  15. Les temps changent … maman de 3 filles de 21, 18 et 16 ans …. il faut relacher la bride, mais c’est dur ! on se fait bien du souci !

  16. Ton article me fait rire et me fait penser que je me retrouverai dans la même situation lorsque mes filles seront grandes.

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It