Tag

glurps

Browsing

Je n’ai pas couru depuis 3 mois et demi, et vous n’imaginez pas à quel point ça commence à me manquer, surtout ces derniers temps… Un bon run dans ma campagne, avec mes copines, à crapahuter dans les feuilles, la boue et les cailloux, je ne connais rien de mieux pour se vider la tête et décharger toute son énergie négative en un rien de temps.

Donc voilà, depuis cet été, je ne cours plus.

Fin de soirée, tard dans la nuit, nous rentrons nous coucher après la soirée de gala du Jubilé Tupperware… Il a fait chaud, je file sous la douche avant de filer sous les draps de mon immeeeense lit 4 étoiles. Mais avant, je n’oublie pas de me laver les dents, bien-sûr.

Je dégaine ma brosse à dents de voyage offerte dans un précédent hôtel, et mon mini tube de dentifrice Marvis reçu dans une ancienne Birchbox. Je commence à frotter mes quenottes.

Il est un peu bizarre ce dentifrice, non ?

Or donc, je vous disais que nous étions revenues, Mamzelle et moi, un peu cabossées de nos vacances…

Pour Mamzelle c’était particulièrement spectaculaire, elle s’est de nouveau luxé l’épaule et n’a pas fait semblant, cette fois l’épaule est complètement sortie de la clavicule (pardon the details >__<). C'était le 13 août, nous n'avions pas fini notre première semaine de vacances dans les Corbières. On n'a rien vu venir, Mamzelle jouait au volley dans la piscine, elle a smashé de toutes ses forces, et... voilà.

Je me souviens de mes premières sorties “en ville” avec mes copains, je devais être en troisième… je prenais le bus avec eux et nous allions “en ville”, à Toulouse. On s’arrêtait place Esquirol, et on arpentait la rue Saint-Rome, la place du Capitole, jusqu’à la place Wilson où en général nous allions voir un film au ciné Gaumont, et manger après au MacDo. Et après on rentrait en bus.

J’avais treize ans à l’époque (j’avais un an d’avance), soit un an de moins que ma fille aujourd’hui. Mes parents me laissaient partir sans souci je crois, en tout cas je ne me rappelle pas avoir particulièrement bataillé pour obtenir une autorisation… Pourtant, lorsque Mamzelle nous a annoncé vouloir passer l’après-midi “en ville” avec ses copines hier parce que ses profs étaient absents, j’ai senti mes cheveux se dresser direct sur ma tête !

J’ai commencé l’année 2015 dans un sale état… À la fatigue de fin d’année se sont combinés quelques soucis familiaux, et puis j’ai fait une sorte d’indigestion après le premier de l’an. Sans compter que j’ai eu un mois de janvier très chargé niveau boulot, me causant beaucoup de stress. Non, vraiment je n’étais pas belle à voir, fatiguée, vidée. Alors j’ai pris le taureau par les cornes, et j’ai attaqué le problème sur différents fronts : détox, vitamines et sommeil !

Dans la série Mamzelle Bobo, il y a eu : la cheville, le genou (plusieurs fois), les doigts (plusieurs fois aussi). On peut maintenant rajouter l’épaule à la liste. Ça tombe bien (ou pas) le gilet Dujarrier manquait à notre collec d’orthèses en tout genre, elle sera livrée à la pharmacie demain après-midi. En voyant Mamzelle et son bras tout replié dans sa pauvre écharpe, tout le monde lui demande si c’est le ski ? Eh bien non, figurez-vous, il n’y a eu ni blessé ni malade durant notre semaine à Cordon.

En revanche, il y a eu une répétition de danse mercredi dernier…

Je ne pensais pas être maladroite comme fille. Je tombe rarement, je ne me suis jamais rien cassé, je n’ai pas souvent besoin de renouveler ma vaisselle, mon iPhone est quasi nickel après 3 ans de bons et loyaux services, même mes collants ont une durée de vie supérieure à la moyenne. Non, je suis plutôt soigneuse comme fille.

D’habitude.

Du coup je ne comprends pas trop ce qu’il m’arrive ces derniers temps…

Pin It