ruchesauvage04

Quelques heures à peine après avoir pris les photos du petit look de Miniloup, le lendemain en fait, mon petit dernier est retourné jouer juste à côté, et s’est accidentellement assis sur un nid d’abeilles caché dans une vieille souche.

Il était seul à ce moment, et ce sont ses cris paniqués qui ont attiré notre attention, sans pour autant comprendre ce qui était en train de se passer. Le pauvre courait dans tous les sens en hurlant, et ne répondait pas à nos questions. J’ai vu alors MrChéri partir comme une fusée pour récupérer notre fiston et le ramener en sûreté dans notre jardin.

Au début, on n’a pas trop compris, on a cru que Miniloup était tombé dans un buisson d’épines car il en avait plein le visage, et le pauvre criait tellement qu’on ne comprenait rien de ce qu’il racontait. Mais très vite, j’ai vu que ce n’étaient pas des épines qu’il avait sur le visage, mais des dards. Une dizaine de dards d’abeilles plantée dans son nez, sur ses joues, autour des yeux et sur le crâne. Il restait même une abeille emmêlée dans ses cheveux, au moins aussi paniquée que nous tous.

Pendant que MrChéri essayait de calmer Miniloup, j’ai enlevé les dards, et une fois rentrés à l’intérieur, on a appelé le 15.

Heureusement Miniloup n’a fait aucune réaction allergique, à part une piqûre qui a un peu enflé, les autres sont restées telles quelles. Sur les conseils du médecin, on lui a donné du paracétamol, un antihistaminique et des corticoïdes et on a enroulé Miniloup dans un plaid avec des bouillottes et des gants chauds sur les piqûres pour qu’il se réchauffe (il tremblait de froid et de peur).

Miniloup est un petit garçon assez costaud, “dur au mal” comme on dit, il s’est finalement assez vite calmé, et la douleur est passée assez rapidement. On l’a surveillé tout l’après-midi, au bout de 2h, il était encore un peu choqué par sa mésaventure, mais il n’avait plus mal. La nuit a été bonne, et le lendemain, personne n’aurait pu deviner qu’il s’était fait autant piquer la veille.

Nous avons un copain qui a des ruches chez lui, le matin suivant il était chez nous pour essayer de récupérer l’essaim. La tension de la veille était retombée, et à part Miniloup qui a interdiction d’approcher le petit bois pendant quelques jours (il a du venin dans le sang qui risque d’exciter les abeilles), nous étions tous très intéressés par la manip. Les enfants regardaient de loin, bien à l’écart, quant à moi, bien à l’abri derrière des protections d’apiculteur, j’ai pu m’approcher suffisamment pour prendre des photos :

ruchesauvage07

ruchesauvage03

ruchesauvage14

Il a commencé par creuser un peu la souche pour estimer la taille de l’essaim. Visiblement celui-ci serait là depuis plus d’un an, et le nid est très étendu, et peu accessible. Si nous n’avons rien vu la veille en prenant nos photos de look, c’est parce que c’était en fin de journée, les abeilles dormaient. À quelques heures près, on aurait été alerté, et sans doute pu éviter l’accident… Mais l’histoire ne s’est pas passée ainsi, malheureusement.

Notre ami a pu récupérer des morceaux de l’habitation des abeilles : des alvéoles toutes neuves, d’autres plus anciennes, puis enfin il a décroché un gros morceau avec tout plein d’abeilles dessus qu’il a transféré dans la nouvelle ruche posée provisoirement juste à côté.

ruchesauvage12

ruchesauvage10

ruchesauvage11

Il n’a pas pu récupérer tout l’essaim en une fois, du coup il revient chaque jour “déranger” les abeilles pour que celles-ci finissent par rejoindre un endroit plus calme et mieux organisé dans lequel il rajoute régulièrement de la nourriture : la nouvelle ruche. On croise les doigts pour que le déménagement se passe bien, car c’est précieux ces petites bestioles et l’endroit où elles ont construit leur nid est dangereux…

En attendant, on admire les alvéoles ramassées par notre ami, on a même pu goûter un peu de miel qui est absolument délicieux. Et on parle beaucoup des ruches et des abeilles, en espérant que Miniloup ne ressorte pas trop traumatisé par sa mésaventure. Lui qui adore les animaux, ça serait vraiment trop dommage !

ruchesauvage06

ruchesauvage01

ruchesauvage02

ruchesauvage15

Le petit look de Miniloup ★
Locmariaquer, un 12 avril ♥︎

17 Commentaires

  1. Je n arrive pas à imaginer la peur que miniloup a dû avoir! Heureusement tout est bien qui fini bien!

  2. Grace a Miniloup au moins vous avez pu manger du bon miel 😉 Je plaisante, parce que vous avez tous du avoir une sacrée trouille! P’tit bonhomme…

  3. Mince, ça a dû être une sacrée trouille pour vous tous !
    Espérons que l’essaim déménage bientôt intégralement !
    Bises !

  4. Finir cette mésaventure en dégustant leur miel, c’est plutôt chouette pour miniloup !
    Il aura des choses à raconter aux copains à la rentré ^^

  5. En lisant cet article et le dernier de Marjolaine sur les livres, cette histoire me rappelle un livre avec une charmeuse d’abeilles “Beignets de tomates vertes” de Fannie Flagg. J’ai adoré. J’espère que Miniloup s’est remis de ses émotions et qu’il ne restera pas traumatisé de cette “mésaventure” mais les abeilles font un travail si important pour les fruits et les légumes en plus de leur divin nectar.

    • :dot: Je l’espère aussi, mais j’ai peur que ça ne prenne un peu de temps… J’adore les abeilles, elles me fascinent, en dehors de la douleur, c’est vraiment dommage qu’il ait eu cette très mauvaise expérience.

    • :dot: Affaire à suivre, pour l’instant l’essaim n’a pas l’air décidé à déménager… Notre ami essaye de récupérer la reine, mais elle est bien planquée !

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It