Voilà, je remets ça, tous les mardis après-midi du mois de janvier, j’accompagne les classes de CP et CE1 à la piscine. Bon, après tout, j’y ai échappé les deux dernières années, et être free-lance, c’est aussi pourvoir se rendre un peu plus facilement disponible pour ses Korrigans, non ?

Surtout que là, ne nous plaignons pas, je ne suis réquisitionnée que trois fois, et encore, uniquement dans les vestiaires, je n’ai même pas besoin de sauter à l’eau avec les enfants, je ne sais par quel miracle le nombre de maître-nageurs est cette année suffisant. Ouf !

N’empêche, accompagner toute cette joyeuse troupe, c’est sport. On n’est jamais loin de perdre quelques pourcentages d’audition tant cette petite bande piaille bruyamment. Ça commence dans le bus, heureusement le chauffeur a une grosse voix ET un micro, ce qui a le don de calmer un peu le brouhaha, mais une fois dans la piscine qui résonne bien, c’est la fête du décibel. Et puis les vestiaires, quel joyeux bazar. Et encore, j’ai réussi à échapper au vestiaire des garçons et leurs bastons de serviettes mouillées (oui c’est du vécu d’il y a trois ans, et cette année il y a deux fortes têtes dans le groupe hyper dures à gérer !)

Chez les filles, ça papote, ça papote, ça te pose des milliards de questions sur ta vie, ton œuvre, ça met trois plombes à enfiler son maillot à l’envers et il faut faire 23 queues de cheval à la suite pour les glisser ensuite sous les bonnets de bain qui collent et qui – aïe – tirent les cheveux, mais elles sont toutes hyper mimi, ça se passe dans la joie et la bonne humeur.

Ensuite, si tu arrives à traverser les douches sans te faire arroser par ces jeunes demoiselles qui sautillent dans le pédiluve comme des puces surexcitées, c’est bon, tu en as pour trois bons quart d’heure de tranquillité, assise sur ton banc au bord du bassin, et tu peux regarder barboter tout ce beau monde (dont ton Miniloup qui n’est pas peu fier que sa maman soit là)

J’avoue, j’adore cette partie là, non seulement parce que ça permet de souffler un peu mais aussi parce qu’ils sont quand même trop mignons ces petits tritons en bonnet de bain. Il y a les intrépides qui sautent dans le grand bain sans se boucher le nez, les courageux qui prennent vraiment sur eux pour mettre la tête sous l’eau, les prudents qui essaient d’éviter les éclaboussures… Au fur et à mesure des séances, ils progressent vraiment, et ça c’est chouette.

Bon ensuite, fini de rigoler, il faut retourner au vestiaire, et là c’est une autre paire de manches… Cette année, nous avons droit aux cabines individuelles où on case à grand peine trois demoiselles. Résultat, serrées comme des sardines, elles se mélangent leurs affaires, laissent dégouliner leur maillot sur les habits secs des copines, galèrent à enfiler leurs collants alors que la maîtresse avait bien précisé la veille “demain c’est piscine, mettez un pantalon !“. Ensuite il faut démêler les cheveux longs des unes, remettre les mini boucles d’oreille des autres, bien fermer les manteaux, sans oublier les bonnets !

Et hop, après il ne reste plus qu’à regrimper dans le bus… tu penses qu’ils sont crevés et que le retour sera plus calme que l’aller ? Que nenni, c’est que ça a de la résistance, même en dehors de l’eau, un triton !

 

(pfiou, je vais bien dormir moi ce soir ! et attention, la semaine prochaine, pour ma dernière séance, Miniloup m’a supplié de m’occuper du vestiaire des garçons… damned, ça va être encore plus rock’n roll !)

 

Ski aux Contamines Montjoie avec l'UCPA
Le stage de danse

20 Commentaires

  1. J’aurai pu accompagner mon fils et sa classe de CP/CE1 a la piscine moi aussi mais je n’ai pas osé. Le manque d’expérience es queue de cheval je crois 🙂

  2. La fée arc en ciel Répondre

    Sympa la sortie piscine, moi je m’y collerai en mai je crois, mais je serai dans l’eau. TU as de la chance de pouvoir assister a la baignade aparemment chez nous les parents vestiaires n’ont pas le droit d’y aller, c’est dommage

  3. Hihi ! Ça sent le vécu ! Je reconnais bien les enfants dans tout ce que tu dis : infatigables ! 🙂 J’aime la photo au début de l’article. Bon courage pour la semaine prochaine !

  4. ah ah je l’ai fait l’année dernière avec les 2 CP (où était ma n°3) mais cette année les instit de CE1 se passent de nous… je dois avouer j’étais un peu déçue 😉
    sinon notre rôle d’accompagnant c’était aussi (et surtout) pour les surveiller dans la rue, parce qu’on y allait à pied, à 20 mn environ et rien que pour les faire traverser aux feux tricolores et les empêcher de se pousser dans les haies en s’insultant, c’était sport ! 😀

  5. moi aussi j’ai testé cette année: pareil, piscine mardi après-midi avec les GS – CP- CE1… soit 70 enfants …. vestiaires des filles!!! ouille ouille ouille!!!
    et là on compatit pour les maitresses qui doivent quand même faire avec les enfants tous les jours… sauf qu’avec le nôtre forcément qui est toujours très sage… tu parles! il met le boxon dès qu’il en a l’occasion comme les autres, oui !
    sans compter les remarques des maitresses qui profite de ta présente pour te parler de ton gamin et de son dernier devoir qu’il a que moyennement réussi… Et alors, il n’est qu’en GS et je ne pense pas que sa vie soit foutue parce qu’en graphisme, il a débordé un peu non ???

    Conseil pour les fois suivantes: je ne prenais pas le car avec les enfants mais ma voiture ce qui permet, après la séance, de profiter de 10 minutes de calme avant de récupérer la troupe à l’école!!!
    Bon courage pour les fois suivantes, bises.

  6. Trop mignon imagine les maitresses toute la journée, et sien plus elle ont des enfants, le soir.

  7. oh j’adore, c’est effectivement comme ca que je m’imagine nos loulous à la picine avec l’ecole ! je n’ai jamais pu les accompagner, alors merci de ton récit, car je m’y voyais bien !

  8. C’est bizzare, je me souviens pas d’avoir été accompagné par des parents à la piscine.. peut être parce que pour moi c’était en CM1/CM2

    Par contre, c’est clair, le soir on était claqué!!!

    Et sinon, pour changer, je kiffe la photo!

  9. bien pensé “mettez un pantalon” ! quelle galère les collants 😀
    ça me donne trop envie d’aller à la piscine, comme à l’école, et d’acheter des bonbons à la pomme au distributeur en sortant !

  10. rien a rajouter c’est tout a fait ça, moi aussi vais sans doute les accompagner, ça va etre super rock’n’roll aussi 😉

  11. Tu n’as pas une apli sur ton ifon pour calculer les décibelle , je serais curieuse de savoir jusqu’a combien ça monte
    Sinon juste bon courage pour la semaine prochaine .
    Je penserais bien a toi .

  12. Je n’ai pas encore accompagné la classe de la stroumpfette, mais tous les samedi matins, je l’accompagne juste elle, pour son cours.
    Et rien que ca, c’est épuisant: il faut diree qu’il y a un monde fou a la piscine a cette heure a, car tous les gamins de l’ecole de natation y sont en même temps, tous ages mélangés et que les parents en profitent pour faire eux-aussi leurs longueurs.
    Et au bout d’1h, je récupère ma stroumfette grelottante, moi crevée de mon heure de natation, et il faut la rhabiller, me rhabiller dans une micro cabine, avec des affaires de partout.
    Mais j’adore la regarder nager, quand je fais des pauses entre mes longueurs, je cherche ma grenouille a bonnet rose 🙂 et je suis fière de ma stroumpfette de 6 ans 1/2 qi se debrouille comme une grande dans l’eau, sans bouée, sur le dos, en brasse et en crawl

  13. je fais ça depuis 2 ans, et en plus il faut gérer un groupe mais bon sans parent bénévole pas de piscine pour les enfants!Je suis contente qd c’est fini!

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It