Londres, ah, que j’aime cette ville ♥︎

Troisième séjour en ce qui me concerne, et cette fois c’est dans le cadre d’un blogtrip que j’ai passé quelques jours dans cette belle ville. Notre petit groupe de blogueuses était invité par Brittany Ferries pour découvrir Londres en Version Originale. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas chômé, on a vu des tas et des tas de belles choses !

Brittany Ferries oblige, nous avons traversé la Manche en bateau, depuis Saint-Malo… Les voyages en mer, moi j’adore ça, dès que je pose le pied à bord, j’ai déjà l’impression d’être en vacances, ça change tellement du train et de l’avion.

• la traversée Saint-Malo / Porthsmouth

Nous avons donc embarqué le mardi soir en fin de journée sur le Bretagne, le tout premier bateau construit par la compagnie. Il peut accueillir jusqu’à 2000 passagers et plus de 500 voitures à bord, mais en semaine au mois d’octobre, c’était évidemment bien plus calme. Nous avons pris possession de nos cabines, réglé nos montres à l’heure anglaise, et zou, c’était déjà l’heure de quitter Saint-Malo.

Comme je vous le disais, à bord du Bretagne, le voyage commence à peine qu’on se sent déjà en vacances : on peut se balader sur le ponton, admirer la vue sur la côte, puis la mer. C’est slow, et c’est bien. Il y a aussi des boutiques, plusieurs bars et cafés (dont un piano-bar), deux restaurants, et pour les couche-tard, un cabaret / discothèque. La traversée de nuit dure environ 12 heures, dodo compris…

Nous avons pris l’apéritif avec le commandant et la commissaire de bord au bar le Yacht Club, juste à côté du piano, et ensuite, direction le restaurant Les Abers pour un délicieux dîner : le buffet est copieux et varié, et la carte Entre Terre et Mer vaut également le coup, on s’est régalé. Le service est impeccable, c’est super agréable de voyager dans de telles conditions…

Après un dernier verre et une dernière balade sur le ponton, nous avons rejoint nos cabines pour la nuit. La mer était calme ce soir-là, personne ne s’est plaint du mal de mer (et moi j’ai dormi comme un bébé !)

Au petit matin, le soleil n’était même pas encore levé que nous étions déjà tous sur le pied de guerre : après un rapide petit-déjeuner, nous avons eu la chance d’assister à l’arrivée dans le port de Portsmouth depuis la passerelle du commandant. Silence de rigueur, car les manœuvres sont délicates, et les yeux grands ouverts pour ne pas en perdre une miette. J’avais déjà vécu ce moment en arrivant à Bastia, en Corse, mais comment se lasser ? La précision de l’accostage est vraiment impressionnante !

Nous débarquons du Bretagne et grimpons dans un bus tout confort de la compagnie qui nous emmènera directement dans le centre de Londres. Si vous venez en voiture, comptez environ deux bonnes heures de trajet, Portsmouth est à 120 kilomètres de Londres, et il peut y avoir de la circulation.

Nous arrivons en fin de matinée à notre hôtel en plein centre de Londres, à Bloomsbury : le Saint Giles Hotel. C’est un immense hôtel très continental, pas vraiment ma tasse de thé, mais les chambres sont correctes, et surtout il est très bien placé (en revanche, fuyez le petit déjeuner, il n’est vraiment pas terrible !)

À peine le temps de poser nos bagages que nous filons direct dans le métro, histoire de ne pas rater notre premier rendez-vous : une balade gourmande et touristique à bord d’un bus à étage vintage !

• tea time gourmand

J’ai trouvé l’idée géniale pour découvrir confortablement et en douceur les principaux monuments de Londres. De plus, avec un départ à 13h, le timing était parfait car ce tea time  nous a tenu lieu de déjeuner. La déco à l’intérieur du bus est british à souhait, c’est rétro comme il faut, et les petits sandwiches salés et les petites pâtisseries sont délicieux !

À travers les fenêtres nous avons pu admirer Big Ben, le London Eye, les abords d’Hyde Park, le Royal Albert Hall, Piccadilly et Trafalgar Square… c’était très chouette !

Comptez une bonne heure et demie de balade et vous pouvez repartir avec votre tasse perso… À noter toutefois que l’on doit rester assis tout au long du trajet, et qu’il n’y a pas de pauses prévues pour visiter ou faire des photos, tout se fait d’un trait.

Brigit’s Bakery Afternoon Tea Bus Tour – 45£ par personne.

 

• balade à Pimlico

Après notre petit tour en bus, il est temps de prendre nos gambettes pour découvrir de plus près certains quartiers emblématiques de la ville. Nous commençons par le quartier de Pimlico et ses magnifiques façades en brique. Pour l’ancienne toulousaine que je suis, c’est un vrai régal pour les yeux !

• Museum of Brands, Packaging & Advertising

Nous filons ensuite au Museum of Brands, Packaging & Advertising, sur Lancaster Road, près de Notting Hill et Portobello. Cette visite n’a pas fait l’unanimité dans notre petit groupe, mais moi qui suis passionnée d’histoire contemporaine et de design, j’ai vraiment bien aimé.

La scénographie est plutôt rudimentaire : on déambule dans un couloir assez sombre bordé de grandes vitrines éclairées où sont exposés des centaines de produits, jeux, jouets, livres de toutes les époques… La balade est chronologique, et j’ai trouvé ça amusant et fascinant de voir l’évolution du packaging et des modes de consommation. On y retrouve par exemple les tout premiers produits dérivés royaux (les fameuses mugs) qui datent de la Reine Victoria !

Les photos ne sont pas autorisées à l’intérieur de l’expo, j’ai utilisé celles du kit média du musée pour vous donner une idée :

Museum of Brands, Packaging & Advertising  – 111-117 Lancaster Road, Notting Hill, London. Entrée 9£ en tarif plein.

Les petites rues autour du musée sont à voir, j’ai aimé me balader le long des façades victoriennes blanches, rien que pour le plaisir des yeux !

 

• Notting Hill & Portobello

Direction ensuite Notting Hill, le fameux quartier aux maisons colorées, immortalisé par le célèbre film et son coup de foudre mythique… Bon, on n’a croisé ni Hugh ni Julia, mais que dire de plus ? Rien, moi ces couleurs ça me rend dingue de l’appareil photo, je pourrais y rester des heures. Ça m’a rappelé la jolie Nassau en version bien moins tropicale, vraiment j’adore !

Et puis, au détour d’une rue, on est tombé sur une sorte de rue Crémieux en version anglaise : St Lukes Mews :

Cette petite rue vaut le coup d’œil, elle est minuscule mais néanmoins charmante. Des façades colorées, de la végétation et des fleurs partout, des vélos posés contre les maisons… on se verrait bien vivre ici, non ?

Histoire de reprendre des forces, nous faisons une petite pause goûter chez Ottolenghi, un chef israélien qui vit à Londres depuis 20 ans et dont la cuisine mixe  avec talent produits frais et mille et unes saveurs d’orient et d’occident. Ce n’est pas donné, mais ses salades sont divines !

Pour finir la journée, nous déambulons dans Portobello, c’est un festival de couleurs et de petites boutiques kitsch et/ou arty…

Après cette première journée bien chargée, nous rentrons à l’hôtel nous changer, et ressortons dîner dans la foulée…

• Masala Zone à Covent Garden

Nous dînons dans ce très beau restaurant indien, près de Covent Garden : il y a une belle ambiance, la déco est assez folle avec ses éclairages tamisés et ses poupées indiennes très colorées suspendues au plafond. Je ne me souviens plus du nom de mon plat,  une sorte de pad thaï à l’indienne pas trop épicé, avec des vermicelles de riz, des crevettes et des petits fruits de mer… Ça fait une éternité que je n’avais pas mangé indien, et je me suis régalé !

Masala Zone – 48 Floral Street, Londres.

Notre fin de soirée ? Une balade nocturne dans les rues de Londres pour digérer un peu, et puis surtout un gros dodo ! La suite de notre programme est très chargé, et je ne veux pas en perdre une miette !

Je vous raconte la suite très vite !

Un immense merci à Brittany Ferries, Danièle et Emmanuel
pour ce super blogtrip, et des bisous à
toute  la team des blogueuses de l’Ouest :
Catherine, Marie-Ange, Anaïs, Eulalie, Aurélie, Carine et Claire !

Billet précédent
Billet suivant

24 Commentaires

  1. Tes récits de voyage donnent toujours très envie, peu importe la destination… et quelles photos! Toujours au top! Pour le coup, j’aimerais énormément y retourner. Je n’y suis plus allée depuis l’adolescence et découvrir Londres avec des yeux d’adulte et en famille me tente vraiment beaucoup. Espérons que 2018 sera l’année!

  2. J’adore Londres, c’est une ville vivante, éclectique, bruyante ! j’adore !!!
    Merci, grâce à toi, j’y étais 🙂

    • Ça me fait plaisir ! Il y a une sorte d’énergie positive qui émane de cette ville, très différente de Paris par exemple, qu’est-ce que ça fait du bien !

  3. Vite vite la suite, nous partons à Londres entre Noël et le jour de l’an. Nous avons besoin d’adresses un peu atypiques pour nous promener.
    Merci pour tes reportages.

  4. Haha, mais on va faire tout pareil pour notre séjour du printemps ; Brittany Ferries, départ de Saint-Malo, sur le Bretagne 🙂
    Ce sera notre troisième voyage avec la Brittany Ferries et, comme toi, j’aime beaucoup le fait que les vacances commencent dès l’embarquement sur le bateau (et que l’homme – qui a peur de l’avion – est beaucoup plus détendu dans ces conditions, mais chuuuut ! ^^)
    J’avais déjà Ottolenghi dans mes p’tits papiers, je rajoute le resto indien en cas d’envie plus que probable de plats indiens.
    Je trouve l’idée du tea time en bus vintage sympa, mais 45£ par personne c’est cher ! Pour le même prix, de mémoire, on prend le tea time chez Harrod’s.
    En tout cas, j’ai hâte de lire la suite ! 🙂

    • Génial ! Le bateau, c’est vraiment cool en effet, quand on a du temps devant soi, c’est l’idéal ! Pour le bustour, oui c’est cher, mais le tea time est vraiment très bon, et contrairement à Harrod’s, tu en profites pour voir la ville… finalement quand tu additionnes les 2 budgets séparément, ça vaut le coup !

  5. Il FAUT que j’aille à Londres. Je veux ramener un mug des fiancailles de Harry, pour aller avec celui de son frère. C’est mon but pour 2018, obtenir ce graal !!!
    Tes photos sont superbes sinon.

    • Mais oui, je pleure encore d’avoir loupé le mariage de William et Kate, j’espère que tu le trouveras… et surtout que tu iras faire un petit séjour là-bas ! C’est une bonne idée d’escapade en amoureux, non ? 😉

Écrire un commentaire

Combien font : *