Tag

plage

Browsing

Sitôt l’école terminée, avec Marjolaine et nos six enfants, nous avons sauté dans un bateau et traversé la rade de Lorient, direction l’île de Groix pour quelques jours de vacances au débotté. C’est la 3ème année que nous faisons ça, tous ensemble, c’est notre petite tradition pour commencer joliment notre été. Il y a eu une semaine à La Rochelle en 2014, quelques jours à Groix déjà en 2015, et là on remet ça pour une semaine entière.

Nos enfants sont ravis de se retrouver en tribu tous les six, et nous aussi. Notre petite vie groisillonne coule de source, le rythme est à la cool…

Il y a des jours comme ça où pourtant tout semble indiquer que ça va bien se passer. Il fait beau, tu as un planning cool, et ce soir tu es en long week-end.

Et en fait non, tout dérape, et tu passes une journée sacrément relou où tu as l’impression de ne rien maîtriser et que tu ne vas jamais t’en sortir.

Mercredi dernier était de ces jours, mi jolis mi moisis.

Mardi après-midi, il faisait beau, il faisait (presque) chaud, alors on a pris les maillots et on est allé voir la marraine de Titou à la plage de Locmariaquer.

Il n’a pas fallu plus de quelques minutes pour que les Korrigans se décident à courir vers la mer et aller se baigner. Elle n’était pas bien chaude, juste bien pour mes petits pieds, mais mes trois foufous sont bien plus courageux que moi, ils ont pataugé et même nagé de longues minutes dans l’eau glacée. Première baignade un 12 avril, encore plus tôt que l’année dernière ^__^

Dimanche dernier, avec MrChéri, nous avons eu envie d’aller nous balader au bord de la mer pour profiter du bon air, et surtout sortir un peu de chez nous. On a très vite trouvé une destination qui nous faisait envie à tous les deux et on était encore à table quand on a commencé à en parler aux enfants. Vous n’imaginez pas le tollé qu’a déclenché notre proposition ! Miniloup s’est quasiment mis à pleurer car il voulait voir ses copains, Titou s’est braqué direct en disant que la veille aucune de ses copains n’étaient là, contrairement à aujourd’hui et que donc il était hors de question qu’il sorte (du village). Quant à Mamzelle qui était de fort mauvaise humeur, elle nous a asséné un fort dédaigneux “eh bien bonne balade”.

La bonne ambiance, quoi.

Eh bien, on ne s’est pas démonté, et on les a FORCÉS à venir avec nous !

Pin It