Tag

enfantillages

Browsing

Entre deux averses, nous avons fêté Pâques tous les cinq, en famille. MrChéri au fourneaux, moi-même à la déco, et les Korrigans en infatigables chasseurs d’œufs, parce qu’il n’y a pas d’âge pour ça, n’est-ce pas ? Il fallait les voir courir comme des fous dans le jardin pour débusquer les chocolats que j’avais que les cloches avaient planquées autour de la maison !

La chasse n’a pas duré plus de cinq minutes montre en main, mais il va nous falloir bien plus de temps pour tout dévorer !

10 ans, 12 ans (bientôt 13) et 15 ans… C’est rien de dire que cette année nous avons passé un cap avec nos 3 enfants (que je n’ose plus appeler les Korrigans !)

15 ans. Mamzelle notre lycéenne grandit et s’épanouit. Elle enchaîne les bonnes notes et nous épate vraiment avec son carnet plus que parfait. Elle est toujours aussi passionnée de danse, elle est toujours madame plus qui en fait et en veut toujours plus, son appétit de vivre est assez incroyable. Elle s’investit partout et tout le temps, une vraie petite tornade. Son voyage en Allemagne le mois dernier s’est super bien passé, et elle compte les jours qui la sépare de retrouver sa chère corres…

Dimanche dernier, avec MrChéri, nous avons eu envie d’aller nous balader au bord de la mer pour profiter du bon air, et surtout sortir un peu de chez nous. On a très vite trouvé une destination qui nous faisait envie à tous les deux et on était encore à table quand on a commencé à en parler aux enfants. Vous n’imaginez pas le tollé qu’a déclenché notre proposition ! Miniloup s’est quasiment mis à pleurer car il voulait voir ses copains, Titou s’est braqué direct en disant que la veille aucune de ses copains n’étaient là, contrairement à aujourd’hui et que donc il était hors de question qu’il sorte (du village). Quant à Mamzelle qui était de fort mauvaise humeur, elle nous a asséné un fort dédaigneux “eh bien bonne balade”.

La bonne ambiance, quoi.

Eh bien, on ne s’est pas démonté, et on les a FORCÉS à venir avec nous !

Miniloup en rêvait depuis des années. Mais pour moi, c’était sans appel : je ne voulais pas d’un animal à la maison. Et puis…

Et puis, un jour, c’était en septembre, j’ai vu M. la fille de nos amis avec Roudoudou, son cochon d’Inde, dans les bras. Et je les ai trouvés TELLEMENT mignons. Tous les deux.

Alors l’idée a fait son chemin. Quand j’en ai parlé à MrChéri, il été un peu surpris. Mais pas fou, il s’est engouffré direct dans la brèche. Me vantant les avantages d’un tel animal, surtout avec les enfants. Me racontant mille et une anecdotes vécues avec son cochon d’Inde de quand il était petit. Et que Miniloup allant avoir 10 ans, c’était peut-être le moment idéal pour le responsabiliser un peu, et lui offrir ce dont il rêvait depuis longtemps…

Cette année, on n’a pas attendu le jour “officiel” de l’Épiphanie pour tirer les Rois, on a profité que mes chers beaux-parents soient là dimanche pour lancer la saison de la galette. À peine remis de notre super réveillon du jour de l’an, et quelques heures après notre dîner de Noël en décalé avec Mutti et Grand Pa, j’avais un peu peur que cela soit too much, mais en fait c’est passé nickel !

Il faut dire qu’ici on est des fans de la galette frangipane, c’est notre petit plaisir du mois de janvier, et il suit toujours le même petit rituel…

Deuxième plage en 10 jours, et cette fois-ci nous n’avons pas oublié les maillots ! Comme un peu partout en Bretagne, il faisait un temps incroyable hier à Quiberon où nous avions rendez-vous avec Marjolaine pour Wonderful Breizh… Vacances scolaires obligent, nous avons décidé de joindre l’utile à l’agréable et d’emmener avec nous nos Pin’s et nos Korrigans pour profiter de cette belle journée au bord de l’eau.

Nous nous sommes retrouvé sur la grande plage de Quiberon vers midi et demi pour pique-niquer. Mais très vite les enfants ont enfilé leurs maillots et couru dans l’eau. Ils sont fous ces petits Bretons, car si dehors la température frôlait les 28°C, dans l’eau je pense qu’elle ne devait pas dépasser les 15 degrés !

Pin It