Cette semaine, au premier abord, j’avais l’impression de ne pas avoir fait grand chose et qu’il ne s’était rien passé de particulier. Mais en y regardant de plus près, c’est finalement tout le contraire.

J’expérimente depuis quelques temps un nouveau rythme dans mes journées, encouragée pour cela par mes séances de coaching avec mon amie Olivia. Et lundi dernier, pour la première fois je crois depuis 10 ans que je suis free-lance, je me suis autorisée une journée entière, en pleine semaine, sans travailler. J’avais du boulot pourtant, mais pour une fois j’ai réorganisé mon planning, sans stresser, ni même culpabiliser. Ça n’a l’air de rien dit comme ça, mais jusqu’à présent j’en étais tout bonnement incapable, comme si meubler mon agenda coûte que coûte allait repousser mes peurs de manquer un jour de travail. Et si je ne travaillais pas, je culpabilisais énormément. Mais vous savez quoi ? Ma journée off n’a au final rien changé à ma charge de travail répartie sur la semaine, j’ai même redoublé d’énergie et de créativité le lendemain, me faisant gagner encore plus de temps par la suite. Il était temps que je profite de ce précieux avantage de pouvoir gérer mon temps comme je l’entends.

Alors qu’est-ce que j’ai fait durant cette journée cadeau ? Eh bien, que des choses dont j’avais envie : j’ai longuement cousu, j’ai terminé ma nouvelle blouse Emma en double gaze de coton cette fois. Et j’ai lu, beaucoup. Sans regarder ma montre, ni ma to-do (ça tombe bien, j’en n’en avais pas ^__^) Et je suis partie à la danse le cœur léger, bien plus que les autres lundis où je me stresse à partir de 17h pour tout finir à temps.

Est-ce que je recommencerai ? Oui c’en une certitude… C’est fou la sérénité que ça m’a apporté. J’étais d’ailleurs bien partie pour réitérer l’expérience aujourd’hui, mais vers 18h, j’ai été prise d’une forte envie de venir écrire ici. Et vous en avez le résultat sous les yeux. L’inspiration ne se télécommande pas, je le sais pourtant, et à l’avenir j’ai envie de faire de plus en plus confiance à mon instinct.

Et sinon, que s’est-il passé d’autre cette semaine ? Il a plu des trombes d’eau, je suis allée chez le coiffeur et c’était un chouette moment, avec Titou nous avons rencontré la coach qui va l’accompagner dans sa réflexion d’orientation post-bac, et j’ai avancé dans mes recherches d’année de césure à l’étranger pour lui.

Ce week-end, nous avons retrouvé nos amis des Côtes d’Armor qui recevaient les autres copains avec qui nous passons une partie de notre été dans les Corbières. C’était joyeux, festif, très gourmand, et pour se consoler de la défaite des Bleus en coupe du monde de rugby, on s’est baladées entre filles au milieu des Chaos du Gouët, un endroit magnifique. On s’attendait à tout moment à voir débouler des elfes au milieu de ces étonnants roches rondes posées au milieu de la rivière !

Cette semaine s’annonce également assez calme, les garçons sont en vacances, et chacun vaque tranquillement à ses occupations. Pour Titou, c’est objectif code de la route, quant à MonLoup il a pour mission de trier et nettoyer sa chambre, encore, et ainsi que l’ordi familial qui arrive quasiment à saturation. Tout un programme !

Moi je continue sur ma lancée, j’ai pas mal de choses à publier sur le blog, et je suis motivée comme jamais. Comme quoi, vivent les journées OFF !

14 Commentaires

  1. Bonjour, je ne commente jamais même si je passe souvent par ici. Mais je suis tellement contente d’avoir reconnu les chaos du Gouet. Ma grand-mère habitait à côté du coup c’était la balade régulière quand j’allais chez elle étant petit. Qu’est ce que j’ai adoré grimper sur tous ces cailloux. C’est un endroit vraiment magique.

    • Oh c’est amusant ça ! Nos amis habitaient juste à côté il y a plus de 10 ans, mais c’est la première fois qu’on y allait, et j’ai adoré cet endroit, malgré la pluie c’était hyper agréable 🙂

  2. Je m’accorde de temps en temps une journée off et comme toi à chaque fois cela me procure un bien fou! C’est pas toujours évident de ne pas culpabiliser de ne rien avoir fait je suis d’accord. Durant ces journées, je prends le temps de me poser, de lire, de peindre, … c’est toujours hyper relaxant pour le corps et surtout pour l’esprit.
    Bonne semaine sous le signe de la motivation!

  3. J’aime bien la blouse, moi aussi!
    J’ai la chance (le privilège, même!) d’avoir une journée “off” par semaine, le mardi (80% oblige!) et je ne m’en séparerais pour rien au monde!

  4. C’est très difficile de s’accorder du temps, d’autant plus quand on est son propre patron. Mais quels bienfaits! C’est vraiment un coup de boost pour les jours suivants. Et c’est vrai qu’en manque d’inspiration, le mieux c’est toujours de se poser et se laisser son esprit gamberger (plutôt que d’aller à la pêche aux idées des autres sur les réseaux sociaux… #unjourjesauraiprendredeladistance !!)

    • J’ai toujours eu mes meilleures idées… quand je ne faisais rien ! Ou quand je conduis, le cerveau est en roue libre, il ne cherche pas des choses à tout prix, et c’est comme ça que ça fonctionne le mieux finalement. Mais lâcher prise, ce n’est pas toujours facile, malheureusement…

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It