agenda arc-en-ciel

Je ne sais jamais trop quoi penser de la routine… Très vite étouffante, elle n’en reste pas moins un doux cocon où il fait parfois bon se réfugier.

De par mon métier, et mon statut de freelance, je ne suis pas trop confrontée à la routine. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, je travaille parfois chez moi, parfois pas, les missions se succèdent, je bouge et je voyage pas mal. Il y a bien sûr la petite routine du quotidien, celle de ma famille, les activités des petits et des grands qui rythment nos emplois du temps. Mais finalement c’est pas mal non plus, cela me permet de me repérer dans le temps, de découper mes journées, mes mois, mes semaines. Elle me donne des repères.

J’aurais donc tendance à bien l’aimer, cette routine. J’adore par exemple rentrer chez moi après un voyage, retrouver mon lit, ma salle de bains, mes affaires. J’adore me dire, chic, c’est mercredi, ce soir je vais à la danse. J’adore quand Miniloup rentre tout seul de l’école, pose son cartable et vient invariablement me coller de gros bisous sonores sur la joue. J’adore quand nous sommes tous les cinq à table pour le dîner et que chacun raconte à tour de rôle ce qu’il a mangé à midi.

Toutes ces habitudes qui forment une jolie routine.

Et puis, parfois, cette routine devient un peu trop pesante. On a l’impression de tourner un peu en rond, d’être en pilotage automatique. Qu’on ne profite plus de grand chose.

Elle est insidieuse, cette vilaine routine, parce qu’on ne s’en rend pas compte tout de suite, on sent juste qu’il y a un truc qui nous chiffonne sans vraiment réussir à mettre le doigt dessus. En tout cas c’est ce que j’ai réalisé il y a peu…

Parce qu’il y a eu tout un tas de petits imprévus, de (bonnes) petites surprises ces derniers temps, et tous m’ont fait démesurément plaisir. Comme un bol d’air, un rayon de soleil inattendu dans un quotidien un peu plat. Ce resto surprise en amoureux, cette visite éclair chez une amie qui n’avait pas le moral, ce thé partagé avec une autre en plein après-midi, ce déjeuner avec une copine pas vue depuis bien trop longtemps, cette raclette party entre potes organisée au dernier moment.

Je les ai kiffés, ces petits imprévus, ils m’ont rappelé qu’ils font le sel de la vie, et que si la routine est confortable, il ne faut pas trop se laisser enfermer dedans !

J'ai testé l'épilation à la lumière pulsée avec Panasonic
Lecocq & Folks, à Vannes

12 Commentaires

  1. Je connais bien le poids de cette routine, et j’ai apprécié de déjeuner avec une copine, pas vue depuis longtemps: tout pareil pour ce soir!

  2. Corinne (Couleur Café) Répondre

    Et oui, on a régulièrement besoin de ce confort créé par notre routine.

  3. Y a bien longtemps je connaissais pas la routine, c’était fun et puis j’ai rencontré le père de ma fille et vu que lui est très casanier et que ma p’tite est tombée malade, ben la je maitrise le sujet et plus que bien 😉

  4. “Si votre quotidien vous paraît pauvre, ne l’accusez pas. Accusez-vous vous-même de ne pas être assez poète pour appeler à vous ses richesses.”

    Rainer Maria Rilke

    Que c’est bon de bousculer l’ordre établi même s’il est réconfortant.

  5. Je te comprends et partage tout à fait ton sentiment. La routine me fait extrêmement de bien car elle me structure et je sens que j’ai besoin de ça pour travailler. Mais au bout d’un moment, elle m’endort et je deviens moins efficace… C’est là que ça fait un bien fou de bousculer ses petites habitudes !

  6. Je partage ton avis. La routine c’est quelque chose d’agréable, c’est comme un “cocon”. Mais cependant on ne doit pas trop s’y enfermer parce que cela peut être dur d’en sortir aussi. Il faut trouver un juste milieu et accepter une part d’imprévus (et puis après tout, c’est chouette d’accepter une invitation à la dernière minute, non ?)
    Bisous ! :*

  7. le bonheur est une question d’équilibre, entre la routine justement et tous ces petits moments différents qui nous font vibrer. in my opinion en tout cas.

  8. Je crois franchement que la routine est un état d’esprit car on peut très bien avoir une routine positive comme faire du sport, lire un livre, cuisiner… C’est bien de la routine mais c’est une bonne routine qu’on s’en lasse pas !

  9. Allala c’est mon soucis aussi ! Y a des choses que j’adore et à certains moments j’ai l’impression d’étouffer …

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It