Tag

j’avoue tout

Browsing

Si vous saviez comme, en tant que maman, cette période me faisait peur… Je me souviens de ma propre adolescence, qui n’a pas toujours été facile, et source de pas mal de conflits avec mes parents. J’appréhendais donc beaucoup ce qui allait se passer pour / avec mes enfants.

Et finalement, ça se passe plutôt bien. Oh, bien sûr, il y a des moments bien relous, avec des coups de gueule de part et d’autre, le ton qui monte, les portes qui claquent, des soupirs avec les yeux au ciel, et des incompréhensions…

Comme au bon vieux temps des tags de blog, j’ai eu envie de reprendre ce questionnaire de L’Express Styles que j’ai vu également chez Géraldine – Café Mode, un des blogs que je lis depuis le plus longtemps… Alors aujourd’hui, on va parler de mes irremplaçables, toutes ces choses que j’aime et qui en disent sans doute un peu sur ce que je suis, façon portrait chinois !

C’était il y a un peu plus de 10 ans…

Je crois que je ne vous ai jamais raconté les débuts de ce blog, non ?

C’était le 24 mai 2006, le lendemain du 3ème anniversaire de Titou. Je n’en étais pas à mon coup d’essai, à vrai dire, j’avais déjà tenté le blog sur une obscure plateforme très très rudimentaire (Joueb, si quelqu’un a connu ?). En 2004, j’avais découvert le monde des blogs par le hasard d’une recherche sur Google, j’avais commencé à en lire quelques uns, j’aimais bien le format. Mais ce premier blog était un peu frustrant…

Après mon dernier billet bilan, j’ai très envie de me projeter dans cette nouvelle année qui débute. Janvier, c’est un peu comme septembre, avec son petit air de rentrée, de renouveau, de page blanche où tout reste à écrire. C’est aussi traditionnellement le moment des bonnes résolutions, mais j’essaye de lâcher prise un peu avec tout ça, du coup je préfère parler de mes envies, plutôt que de mes objectifs à plus ou moins long terme…

Alors, en 2017, j’ai envie :

♥︎ de voyager, encore et encore…

Dimanche matin, on a eu envie de prendre l’air et de se bouger un peu. MrChéri a chaussé ses baskets, et comme moi je ne peux plus courir, je l’ai accompagné à vélo.

On se souvenait très bien tous les deux de notre précédente expérience, on en rigole encore… alors MrChéri a promis qu’on irait sur des chemins faciles. De toute façon, avec la tempête qui avait soufflé toute la nuit, c’était plus prudent.

Pin It