concourssorcieres01

Il y a quelques mois, lorsqu’Alexandra, notre prof de contemporain, nous a annoncé vouloir nous faire participer au concours de danse de Vannes, L’Océan Danse, avec notre groupe d’adultes, on s’est toutes regardées un peu effarées, et puis finalement, on s’est pris au jeu, et on s’est dit, pourquoi pas ? OK, ça a beau être un concours, l’important c’est de participer, et on savait qu’on allait bien s’amuser. Après, passer sur une scène devant un jury, c’était juste un détail… Notre âge ? Tsss, on s’en fiche, après tout la catégorie adultes a bien été créée pour ça, non ?

Alors Alex nous a préparé une super choré, et on a bossé, bossé, bossé. On a même fait une sorte de crash test grandeur nature lors d’un petit spectacle caritatif le mois dernier, et on s’en est pas trop mal sorties.

Et puis est arrivé le grand jour, samedi dernier.

On était convoquées à 16h pour un passage à 17h. Alexandra était assez fébrile, car la veille le jury n’avait pas été très tendre, et aucun des membres n’était contemporain. Visiblement ils aimaient quand ça bougeait façon boumboum, et notre choré très contemporaine sur la musique d’Interstellar n’était pas vraiment dans ce type de registre. Mais peu importe, nous on était excitées comme des gamines de 12 ans, toutes contentes de monter sur scène.

L’heure précédant notre passage a été longue, très longue. Après avoir pointé nos noms, il y a eu les vestiaires. Puis nous avons plongé dans les entrailles du Palais des Arts jusqu’à la salle d’échauffement au sous-sol que nous partagions avec 2 autres groupes de contemporain, plus jeunes que nous. Ah oui, je ne vous ai pas dit ? Nous étions les seules adultes dans notre catégorie. Mais peu importe puisque le jury attribue des prix en fonction des notes obtenues, et non pas du classement. On espérait juste en avoir un, de prix, après ce n’est que du bonus.

Et puis on est montées dans les coulisses. J’ai vu passer ma fille et son groupe, elles ont assuré. Puis un autre groupe de grandes, en catégorie 3, superbe. Et juste avant nous, un trio en catégorie 3, absolument sublime et d’un niveau technique super élevé. Oh my god, passer juste après elles, ça n’allait pas être de la tarte.

Et puis la speakrine nous a appelées : « catégorie adultes contemporain – numéro 290 – les Sorcières »

Et on est montées sur scène.

Et la musique a démarré.

Et…

Et je ne sais pas ce qui s’est passé, un truc de dingue, on était là, ensemble, parfaitement ensemble, il y avait un vrai truc qui se passait là, entre nous. On était plus qu’un groupe, on était comme en transe, on a dansé comme jamais on n’a dansé avant. J’en avais des frissons. La choré montait crescendo avec la musique et l’orgue qui prend aux tripes, ça bougeait dans tous les sens.

Et puis la musique s’est terminée, on a salué, « merci mesdemoiselles » (huhu), et on est sorties de scène. La catégorie contemporain était terminée, le jury s’est retiré pour délibérer, et un peu sonnées, on est retournées dans la salle pour voir la suite du programme.

Alexandra nous a sauté dessus pour nous féliciter, les larmes aux yeux, ohlala, elle était trop contente, et nous aussi de la voir aussi contente. À ce moment-là, on s’en fichait de notre résultat, on avait rempli notre contrat et plutôt de belle façon, et en kiffant chaque seconde sur scène.

On n’est pas redescendues de notre nuage jusqu’à la remise des prix deux heures après. Là, fini de rigoler, il faut juste attendre le verdict du jury. A-t-il aimé ? Est-ce qu’on était complètement à côté de la plaque ? Trop vieilles pour ces conneries ? On était tout en haut de la salle, à attendre fébrilement qu’on appelle notre numéro. 280, 281… 287, le groupe de Mamzelle, 1er prix ! Youhou, bravo les filles ! Puis 288, 289 (le magnifique trio) 1er prix.

Puis la présidente du concours qui dit « 290 ? Où sont-elles les 290 ? Allez mesdames, descendez sur scène, on vous attend ! »

Un peu surprises (en général les prix défilent non stop, c’est rare qu’il y ait une interruption comme ça), on a descendu les interminables escaliers à la queue-leu-leu, j’ai l’impression que ça a pris des heures pour arriver jusqu’à la scène. La présidente continuait son speech au micro « ah ça ce sont bien des adultes, les plus jeunes sont moins timides, allez les adultes, venez pour votre prix »

Et une fois qu’on était toutes bien alignées sur la scène, un peu éberluées quand même, la présidente a continué : « on est toujours heureux de voir des belles choses sur scène, surtout quand ce sont des mamans qui dansent… bravo mesdames, le jury vous a décerné… UN PREMIER PRIX À L’UNANIMITÉ !! »

concourssorcieres02

Et là, on a juste explosé de joie !! Adultes ou pas, on n’avait pas plus de 12 ans dans notre tête ! Que d’émotions à ce moment-là ! Alexandra est arrivée en courant, nous sautant dans les bras, et nous on riait, on applaudissait, on n’en revenait pas ! Un premier prix à l’unanimité correspond à une note de 18/20, vous imaginez ?

C’est un vrai moment magique que je n’oublierai jamais, je crois… un petit moment de grâce, un vrai moment de partage et d’émotion. J’ai assisté à tant de concours pour ma fille, j’ai vibré avec elle, pour elle, mais passer de l’autre côté du miroir, avec mes copines, je n’aurais pas cru pouvoir vivre ça de manière aussi forte.

Voilà voilà, c’était fou fou fou… Merci Alexandra, et merci à vous les filles ! Mes quarante ans commencent vraiment en fanfare, cette semaine est l’une des plus fantastiques qu’il m’ait été donné de vivre !

34 Comments

  1. Tu as le premier prix des larmes de crocodiles d’Amalia, bravo ;)))
    Je vous félicite vraiment!
    Et votre nom de scène juste terrible!!!!
    Bravo encore les sorcières!

    • ah oui! moi aussi je vote pour vous dans la catégorie larmes de croco!

  2. Ah bah voilà, tu m’as mis des frissons et collé un grand sourire.
    Ton billet est tellement beau. Félicitations !

  3. mes petits poils de bras se sont tous hérissés à la lecture de ton billet.
    (il y a une vidéo quelque part?)
    🙂

    • :dot: Oui mais non, c’était interdit de filmer, du coup je préfère pas la diffuser (la qualité est pas top top en plus)

  4. Quel beau récit, j’ai eu des frissons! Pas tant pour votre prix (même si c’est une belle cerise sur le gâteau) mais pour votre osmose, votre unité dans cette passion que tu sasi si bien nous retranscrire!

  5. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour se lancer des défis…..Et les réussir avec brio! Enfin, je dis ça par rapport aux gamines des autres groupes, vous n’êtes pas grabataires non plus!!! Bravo à vous les filles, et à votre esprit d’équipe, de corps, même!

  6. Oh purée j’ai les larmes aux yeux, ton billet respire la joie, le bonheur, le dépassement de soi, plein de choses ! Bravo les filles !!

  7. Olala, ces frissons que tu m’as donné ! J’étais presque spectatrice…
    Félicitations à toi, à vous, et bravo d’avoir osé ! Ce sont des souvenirs qui restent à jamais 🙂

  8. Merci pour ce moment de grâce que tu décris si bien 🙂 Je suis heureuse pour toi et ton groupe de danse!

  9. Merci a toi pour nous faire revivre ce chouette moment av cet article. On a vécu vraiment un jour inoubliable !

  10. Merci pour ce billet… J’en ai les larmes aux yeux. Tu transmets tellement d’émotions… Un grand merci. Bravo pour votre performance.

    Heu… Il n’y aurait pas une petite vidéo????

  11. Madeleine Reply

    C’est fou comme tu racontes bien, tu m’a transmis ton émotion, j’en ai des frissons
    et ça donne plein d’idées!!
    Merci!

  12. C’est beau de te lire, c’est super touchant et bordel ça file une telle énergie… Savoir que la passion reste la passion, que se donner à fond ça paye et qu’on peut faire de si belles choses quand on pense à soi 😉 Félicitations en tout cas, c’est de l’émotion à 1000% et j’ai eu l’impression d’être avec toi en lisant tes mots.
    Bisous bisous ! Et oui !! Ou est la vidéo ???

  13. voisinvoisine Reply

    TROP FORTES VOUS ÊTES !!!!! Chapeau Bas les filles

  14. Oh bravo Mesdames !!! Félicitation vous nous donné là une belle leçon de vie

Write A Comment

Combien font : *

Pin It