coworking2

Le co-working avec mes potes, c’est terminé depuis juin dernier… C’est dommage, j’ai vraiment adoré ces deux années passées avec eux, dans un vrai bureau, sans contrainte, à travailler, échanger, rigoler. C’était vraiment chouette, mais voilà c’est la vie, nos routes se sont séparées vers de nouvelles aventures.

Je me résignais donc à retourner travailler dans mon petit chez-moi, mon bureau sous les toits, à la maison. Non pas que l’idée me déplaisait tant, je l’aime bien mon petit bureau, il est agréable, bien agencé (enfin, surtout quand il est rangé). Non, ce qui me faisait un peu flipper, c’était de me retrouver de nouveau seule.

C’est en discutant cet été avec Marjoliemaman que l’idée de lancer une nouvelle forme de co-working maison a germé. Après tout, Marjo et moi faisons la même chose, on s’entend super bien, et surtout, surtout, on n’habite pas si loin l’une de l’autre ! On arrivait déjà l’année dernière à se caler des déjeuners régulièrement, il ne nous restait plus qu’à passer à la vitesse supérieure.

C’est désormais chose faite… nous nous retrouvons tous les jeudis, un coup chez elle, un coup chez moi… Un coin de table, une tasse de thé à portée de main, nos iPhone en mode vibreur qui vibrent à qui mieux mieux, et nos MacBook Air prêts à chauffer. La journée passe à toute vitesse.. Certains diraient que nous faisons du co-papoting (je te vois, Jérémy, ricaner derrière ton écran), mais que nenni, on travaille, pour de vrai ! Et de façon plutôt efficace. Chacune de son côté, mais pas seulement : on échange des tuyaux, des infos, des conseils, on se booste l’une l’autre. Une fois par semaine, mon salon ou sa cuisine se transforment en incubateur de bonnes idées, et ça c’est précieux pour nous, free-lance, qui sommes souvent un peu isolées.

Donc voilà, je co-worke, un peu différemment d’avant, mais j’aime toujours autant ça ! Vivement jeudi prochain, tiens !

 

(Et en plus, le midi, on mange des sushis !) (même que parfois ils sont dégueulasses et qu’on manque de choper une intoxication alimentaire…) (mais qu’est-ce qu’on rigole !)

 

♥ my365 – semaine 37 ♥
Inspirations mode et beauté de rentrée

34 Commentaires

  1. Bonjour,
    Sympa cet article et ce retour d’expérience. Les autres jours de la semaine, tu fonctionnes comment ? Seule chez toi ou ailleurs ? Je travaille aussi en freelance, chez moi et parfois c’est un peu dur, surtout les jours tout gris où la motivation est restée au fond du lit !
    C’est une super idée en tous cas de fonctionner à deux comme ça !

    • :dot: Le reste du temps, je travaille de chez moi, et je suis bien d’accord avec toi, ce n’est pas toujours facile de se motiver !

  2. Après une année de freelancing chez moi, je pense être prête à rejoindre un espace de co-working. Ca tombe bien, il y en a un à Casablanca que j’irai voir très vite !

  3. Le BusinessDad est Freelane aussi et il sent la solitude, souvent.
    Mais il peut voir sa fille plus souvent….
    Pas facile de trouver le bon équilibre, mais bravo pour l’idée du co-working entre copines!

  4. C’est sympa, ce petit retour d’expérience.
    J’avais vu effectivement sur Twitter que le jeudi est désormais un jour de travail particulièrement sympa dans la semaine autant pour l’une que pour l’autre : je suis ravie pour vous !
    (Mais au fait, t’es pas folle de me parler sushis à cette heure-ci ? J’ai une furieuse envie d’en commander, maintenant ! Rohhhhhh. 😉 )

  5. Bon choper une intoxication alimentaire c’est pas drôle (pour l’avoir vécu en janvier^^) mais en s’marrant ça passe mieux hein 😉

    • :dot: C’était pas “vraiment” une intoxication alimentaire, mais c’était limite ! Bon dieu qu’ils étaient dégueux ces makis !!!

  6. Mais c’est que ce serait un métier dangereux freelance en co-working 😉

    Plaisanterie mise à part, je trouve que cette idée est géniale : on est bien plus efficace quand on travaille dans une bonne ambiance avec des gens qu’on apprécie.

    Longue vie à ce co-working !

  7. Mais oui, vivement jeudi ! Ce sont de vrais plus ces jeudis où l’on s’apprend des choses, où l’on échange des trucs, où l’on enrichit nos projets et où l’on se marre ! Happy face !

  8. Je rêve du jour où on pourra faire ça pour Do It Yvette. Déjà chaque fois qu’on se voit, même 1 heure ou 2, les idées fusent alors si on pouvait travailler ensemble toute une journée !

  9. Etant Freelance également depuis 5 ans et travaillant seule chez moi, je comprends complètement ce dont tu parles. J’ai eu beau chercher un atelier de travail mais rien à l’horizon alors j’attends patiemment l’ouverture de la super médiathèque près de chez moi qui promet de jolis espaces de travail pour changer un peu de cadre. Bises

  10. C’est vraiment une excellente idée !
    C’est vrai qu’à force de bosser chez moi, je me sens parfois complètement isolée, même si c’est mon choix et que je l’assume. Quelques journées à co-worker seraient idéales ! Me reste plus qu’à trouver un(e) co-worker^^

  11. C’est ce qui est un peu ce est compliqué quand on travaille seul et de chez soi ; le manque d’échange, l’oisiveté (de temps à autre) , le manque de stimulation,… C’est une super idée de vous être trouvée pour co-worker ensemble !

  12. A Lyon on a de la chance, on a deux espaces de co-working la Cordée, qui sont très sympa. Mais apparemment votre formule fonctionne très bien ! C’est vrai que rester seule toute la journée c’est un peu déprimant …

  13. Si j’étais free-lance, c’est co-worker qu’il me faudrait ! Je pense qu’en effet cela doit être super-motivant, les idées doivent fuser, et on est moins distrait (malgré les apparences) que si on reste seul à la maison… Et entre copines, que demander de mieux ?

  14. Pingback: ★ Un peu en vrac | Merci pour le chocolat !

  15. Bonjour cher vannetaise !
    où peut on trouver des minis poupées comme sur la photos
    merci beaucoup;
    bonne journée

  16. c’est très agréable de travailler en espace de coworking effectivement. beaucoup d’émulation et une bonne manière de commencer un réseau. chouette témoignage, merci

  17. Tu sais que j’adore ton idée. Je devrais me bloquer aussi des créneaux car entre Lille et mes rdv clietns je suis encore un peu trop seule certaines semaines
    merci pour l’idée

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It