L’autre soir, nous étions tranquillement installés sur le canapé, MrChéri et moi, à regarder Downton Abbey à la télé, quand nous avons entendu la porte de Petitou s’ouvrir, et vu notre cadet descendre l’escalier. On lui a demandé s’il allait bien, il ne nous a pas répondu, il a tracé jusqu’à la salle de bains. Puis comme s’il cherchait quelque chose, il a semblé hésiter, a regardé dans notre direction, puis ses pieds, et finalement a enjambé le rebord de la baignoire, en pyjama. MrChéri a eu juste le temps de bondir du canapé avant que l’enfant n’ait le temps d’ouvrir les robinets, lui évitant ainsi de prendre un bain tout habillé.

C’était assez amusant, comme situation, mais aussi un peu flippant, car Petitou ne semblait absolument pas percuter quand on lui parlait. Il avait les yeux grands ouverts, mais vides. Du coup, nous l’avons recouché, il s’est laissé faire de bonne grâce, et s’est rendormi instantanément. Quant à nous, nous avons repris le cours de notre série, un peu perturbés quand même par cet étrange intermède.

Le lendemain, évidemment, Petitou ne se souvenait absolument de rien, et si l’anecdote l’a beaucoup fait rire ainsi que son frère et sa sœur, moi, j’avoue, j’en garde une impression bizarre… J’aimerais autant que ça ne se reproduise pas trop souvent, et loin d’un rebord de fenêtre, si possible.

Rigolez, mais j’ai moi-même quelques prédispositions au somnambulisme, je me suis déjà retrouvée à hurler à m’en faire péter les cordes vocales au milieu de ma chambre, en pleine nuit, par exemple. Mes Korrigans jusqu’à présent se contentaient de tenir des propos incohérents dans leur sommeil. Avec les nouvelles prouesses de Petitou, il semblerait qu’on soit passé au stade supérieur !

37 Comments

  1. Ah oui ça doit être bien flippant … mes enfants n’ont jamais fait ça, dieu merci … j’espère qu’il avait pas les yeux comme dans un clip de M83 ? lol

    • :dot: Tiens, je connais la chanson, mais pas le clip, vais aller regarder… enfin, si ça ne fait pas trop peur, hein ! 😆

  2. Oh purée, j’avoue que c’est flippant… d’une part pour le côté « fantôme » de la chose et d’autre part comme tu le soulignes pour le côté dangereux :/
    Ça aurait été marrant de voir si l’eau l’aurait réveillé 😛 (instant sadique ^^)(rho ça va, je plaisante ;))

    • :dot: Han, la méchaaaante !! (mais en effet, la question se pose, cela aurait mérité d’être expérimenté !)

  3. Punaise ça doit être flippant. Je me demande vraiment d’où vient le somnambulisme c’est quelque chose qui m’intrigue fort, surtout que, comme tu le soulignes, ça a l’air d’être un peu « génétique ».

    Il parait que ça se calme avec l’âge, c’est ton cas ?
    Mon compagnon c’est le contraire: il « faisait ses nuits » (haha) + que normalement auparavant, puis il s’est mis à parler, de manière de plus en plus cohérente, jusqu’à tenir une conversation entière avec moi.Si au début c’était assez facile de reconnaître quand il dormait ou non, ça s’est « aggravé », maintenant il se relève, ouvre les yeux… mais il n’erre pas (encore). Sérieusement je me demande vraiment d’où ça vient ! (aucun traumatisme personnel qui pourrait expliquer cela)

    • :dot: Je suis quasi sûre que le stress joue un rôle là-dedans, moi quand je pousse mes hurlements, là, c’est dans des périodes où je suis particulièrement stressée…

  4. J’imagine la trouille !
    Je l’étais petite il paraît 😉
    Maintenant, je me contente de rigoler ou pleurer 🙂

  5. C’est surement très flippant pourvu que tes 2 autres Korrigans ne fassent pas la même chose car cela vous promet des nuits agitées ! lol !

  6. Oh ma pauvre, une vraie peur pour les parents, au-delà du côté amusant de la situation… Heureusement, vous étiez là ! Au moins, grâce à cet épisode, vous allez avoir une oreille doublement attentive. On peut espérer que cette crise de somnambulisme ne soit qu’épisodique…

  7. Ma belle fille est pareille ! De temps en temps, on la retrouve dans le salon à tenir des propos incohérents ( du genre « les poignets de la porte ne sont pas à la même hauteur « )… Jusque là rien de trop grave … Mais l’année dernière, elle dormait dans un lit en hauteur et dans la nuit, elle est tombée de l’escalier du lit, sur le lit de sa soeur qui dormait juste en dessous. Heureusement rien de grave mais une grosse frayeur pour nous

  8. Il paraît que dans la conté, parfois, les gens au lieu de dormir rampent dans les salles de bain en geignant, dingue.

  9. Nan nan nan ! Ce n’est pas la 1ère fois qu’un de tes korrigans est somnambule ! Rappelle-toi Mamzelle qui est venue dans mon lit en plein milieu de la nuit pour me chatouiller le visage, me pousser et s’allonger entre JC et moi ! Je l’avais raccompagnée, très docile et silencieuse, dans son lit.Ça m’avait fait un drôle d’effet et bien sûr, le lendemain elle ne se souvenait de rien!

  10. C’est vrai que c’est perturbant. J’étais comme cela enfant, jusqu’à me retrouver sur le perron de chez mes parents en pyjama avec mon cartable sur le dos. J’avais réussi à ouvrir et à sortir sans réveiller qui que ce soit. Ce qui a réveillé mes parents…. c’est le bruit que j’ai fait à bidouiller avec ma clé à essayer de refermer la porte de la maison, là mon père est arrivé me trouvant dehors complètement ahurie.
    Et 30 ans après, qui je retrouve à bricoler la serrure de la maison pour partir à l’école en pleine nuit ? ma fille… l’histoire se répète donc.
    Juste quelques conseils, on enlève les chaises et autres qui peuvent servir à escalader près des fenêtres. On enlève la clé de la porte d’entrée 🙂 et une petite clochette sur la porte du fuyard nocturne peut donner le signal utilement ; ça rassure bien 🙂
    Et sinon je n’interviens pour ainsi dire jamais mais je tenais quand même à te dire (allez je tutoie) j’aime beaucoup ce blog et tout ce qu’il véhicule. Merci.

  11. Coucou

    Je connais ça, la mienne me l’a fait aussi mais c’était à répetition et j’ai tout entendu sur ce genre de truc…Que c’était des enfants qui reflechissaient trop, que c’était des enfants précoces qui étaient souvent touchés par ce genre d’évènements ou que ça peut-être dû à un stress par exemple.

    Bref elle me l’a fait encore en début d’année et après ça s’est stoppé…Mais je parlais à ma fille et on m’a dit: elle « n’est pas là », elle ne t’entend pas, ça faisait peur j’avoue.

    Bises

  12. En même temps, les hurlements nocturnes sont aussi de famille, Mamie me faisait peur avec ça!!!

    • :dot: Oui, j’en avais parlé sur le blog… qu’est-ce qu’elle me faisait flipper ! (maintenant, c’est moi qui terrorise mes voisins 😉 )

  13. C’est surprenant car notre Mouiette, très sujette aux baragouinages nocturnes jusqu’ici nous a aussi fait une incursion du côté de l’univers somnambule pas plus tard qu’hier soir, descendant d’un pas très décide les escaliers a 23 h passées bien décidée à se servir un petit déjeuner!! C’est vrai que ça laisse un drôle de sentiment d’accompagner son grand bébé au lit en pleine nuit en lui parlant alors qu’elle ne sait pas ce qui se passe!!
    Dommage qu’on n’ait pas eu droit à un épisode de somnambulisme de Shalima en camping cet été c’aurait pu être drôle, non?t

    • :dot: Hahaha, ne fais pas trop la maline, il se pourrait que ça m’arrive l’été prochain… fermez bien vos tentes !!! 😆

  14. LE flip quand la maison est silencieuse ! J’ai fait une crise de somnambulisme enfant, et Misspaillettes aussi, qui cognait contre sa fenêtre en pleine nuit alors qu’elle voulait en fait la porte de sa chambre… Mais jamais recommencé ! Il paraît qu’il ne faut pas leur parler… Fan de Downtown Abbey ici aussi, la saison est passée trop vite !

  15. Petitou est mon copain. J’ai eu moi-même mes grandes années de somnambulisme à l’adolescence et je me suis réveillée une fois en train de prendre ma douche (et des centaines d’autres fois debout à divers endroits de la maison en train d’affirmer par exemple qu’il y avait un éléphant juste là). Je faisais flipper toutes mes copines quand on dormait ensemble, puis les petits copains. Ca ne passe pas avec l’âge sauf que maintenant ya Chéri qui m’intercepte dès que je pose un pied hors du lit.
    Je ne sais pas si tu connais la sensation d’hypnose mais moi je ressens la même chose dans ces moments là: je me vois faire les choses mais je ne peux pas les contrôler. Il faut que quelqu’un me sorte de cet état (par contre je me réveille toujours).

  16. Je crois que c’est héréditaire, mon mari était somnanbule et ma deuxième fille l’est aussi….Ce sont soit des hurlements impossible à consoler car effectivement elle n’est pas « là »…ou bien je la trouve à déambuler dans la maison…elle est allée dans la chambre de sa soeur l’autre nuit et l’a réveillée en lui tenant des propos incohérents… Mon aîné parle dans son sommeil, sans se déplacer (ouf) il n’y a que ma petite et moi qui passons des nuits calmes!

  17. Calpurnia Reply

    J’ai été somnambule toute mon enfance, faisant des trucs extravagants (comme aller faire pipi sur le paillasson en me croyant aux toilettes), et en me blessant parfois. C’est passé avec la formation, mais fille cadette a pris la relève, toujours en période de stress scolaire ou de fievre.
    De bons conseils t’ont été donnés. Il faut se méfier effectivement des fenêtres ou des sorties intempestives. Souvent en crise, le somnambule se croit à un endroit et est ailleurs et peut faire tomber beaucoup de choses en cherchant la lumière par exemple et en ne trouvant pas le bouton. Pour ma part, j’ai toujours gentiment réveillé Delphine en lui donnant à boire (il est faux qu’il ne faut pas réveiller un somnambule en action, sauf si en le faisant on peut le mettre en danger). Elle se mettait à pleurer, racontait son rêve et se rendormait calmement.
    Après un départ pour le collège à 2 H 30 du matin, toute habillée avec son sac, j’ai pris aussi l’habitude de planquer les clefs de l’appartement.
    Il y a tout un tas de trucs pour les protéger au maximum. Généralement cela passe avec la puberté mais j’avoue que c’est assez stressant pour les parents…

  18. Ah, mais ça doit être méga flippant. Je sais pas d’où ça vient, le somnambulisme. Et ça se « soigne »? Enfin, c’est pas une maladie, mais comme tu dis, ça peut être dangereux. Enfin, je sais pas, est ce que l’inconscient nous ferait nous balader sur le rebord d’une fenêtre?
    (Il faut que je regarde Downtown Abbey)

  19. Mon grand m’a fait ça aussi une fois il y a longtemps…et il a refusé de me croire quand je lui ai raconté le lendemain !

  20. Ouh la dis donc il en fait des frayeurs ce p’tit 😉 Le rat est somnambule aussi, au début c’était flippant maintenant j’ai l’habitude, heureusement ce n’est pas souvent.

  21. En espérant que les robinets soient des thermostatiques…

  22. Machistador Reply

    Bon alors, pour commencer, félicitation pour le changement
    j’ai quand même un peu de nostalgie pour le précédent …

    Ensuite, pour revenir sur le thème du billet
    « Az » qui a pour habitude de parler la nuit,de marmonner tout pleins de choses incompréhensibles, tout en s’agitant nous a fait le coup une fois

    Bon , faut dire que la nuit on dort aussi donc il y en a peut-être eu d’autres, qui sait ???

    Donc tout comme vous, soirée film dans le canapé, et la gros boum à l’étage !
    Direction la chambre à la vitesse de la lumière, et la, on voit la miss qui se relève péniblement que ce qui s’apparente à une chute de son lit surélevé de 1.30m
    Vue la position accroupie dans laquelle nous l’avons retrouvée, elle a simplement marché depuis le matelas direct sur le carrelage en retombant sur ces sur ces 2 pieds, un peu comme on peut faire à la piscine et de toute manière, vue les barrières tout autour, la chute en roulant n’était pas possible !

    Nous l’observons qui tente de remonter par la coté ou il n’y a pas d’échelle !!
    LOL, MDR, la totale …
    Notre présence n’a eu aucun effet , jusqu’au moment ou vraiment agacé de ne pas pouvoir remonté, tout en continuant à marmonner, je l’ai guidé vers l’échelle, elle a filée sous la couette et dodo

    Le lendemain, aucun souvenir de l’épisode, marrant au début mais flippant par le suite.

    Je crois que le pire, c’est de croiser ce regard vide !

  23. J’ai fait ça quelquefois, toujours en grande période de stress. A la différence de Petitou, je m’en souviens parce que je m’en réveille toujours en me demandant ce que je suis en train de faire ^^

  24. Moi je trouve ça super marrant. ^^ Surtout quand on nous le raconte.
    Je suis moi-même somnambule. La dernière en date : me mettre à quatre pattes sur le lit pour aller taper sur la fenêtre, puis essayer de sortir de la chambre par la porte mais me prendre le mur trois / quatre fois avant que le Chéri me mette devant la porte. Là je me suis réveillée et je suis partie aux toilettes. Pour moi, je m’étais simplement levée comme toutes les nuits pour y aller. Le lendemain, j’ai appris ce qu’il s’était passée. ^^

    En tout cas, heureusement, vous lui avez évité la douche. ça l’aurait bien réveillé je pense, mais ça n’aurait pas été agréable pour lui je pense. ^^’

  25. Ben…personnellement, je n’ai pas encore vu des personnes somnambules de mes propres yeux!
    Mais, je crois que si j’en verrai une un jour, je me cacherai sous ma couette pour me sentir en sécurité!

    jess

  26. Pingback: Mon Petit Gibus - harcèlement collège | Merci pour le chocolat !

Write A Comment

Combien font : *

Pin It