doolittle magazine n°6

Je vous disais il y a quelques temps que j’aimais beaucoup Doolittle, le magazine avec de vrais enfants dedans qui change de l’ordinaire, et auquel je me suis abonnée faute de le trouver facilement dans mon petit coin de Bretagne. Eh bien il semblerait que ça ne soit pas tombé dans l’oreille d’une sourde (ou dans l’œil d’une aveugle, en l’occurrence), car à l’occasion de la sortie de leur 6ème numéro, Doolittle m’a proposé de vous en faire gagner quelques exemplaires…

Mais au juste, il donne quoi, ce nouvel opus ? Eh bien, comme d’habitude, je le trouve très réussi, les photos et la mise en page sont toujours aussi belles, originales et « inspirantes » (oui, je sais, ça fait un peu arty-snob-j’me-la-pète de dire ça, mais je ne trouve pas d’autre terme). J’ai survolé avec plaisir les pages mode, et je me suis régalée avec les articles dont on se demande où ils sont allés chercher l’idée (genre celui sur les crottes de nez, je ne m’en suis pas encore remise).

Bref, encore un très joli numéro, vif, coloré et décalé. Mon seul regret, c’est le passage au papier glacé, je ne sais pas si ce choix a été fait pour des raisons économiques ou esthétiques, mais le grain du très joli papier mat des anciens Doolittle leur donnait vraiment un petit charme supplémentaire qui va me manquer, snif…

doolittle n°6 - édito

doolittle02

doolittle03

doolittle04

doolittle05

doolittle06

Mais passons aux choses sérieuses, voulez-vous ? Comme je vous le disais en préambule, j’ai tout plein de magazines à vous faire gagner. Douze exemplaires exactement. Pour cela, je vous demande tout simplement de me raconter dans les commentaires ci-dessous ce que vous, vous vouliez faire plus tard quand vous étiez petit(e). Et si au final, vous y êtes arrivé, ou si vous avez radicalement changé de voie !

Vous avez jusqu’au dimanche 13 mars 20h pétantes pour participer, et ensuite je tirerai au sort parmi les réponses 12 gagnant(e)s… Allez zou, à vos souvenirs, c’est parti !

doolittle00

Bonne chance à toutes et à tous !

PS: sinon, un jour je trouverai le temps de sélectionner les 10 meilleurs anecdotes spécial raclette et fondue et de tirer au sort le ou la gagnant(e). Promis, je ne vous fais pas attendre trop longtemps !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Edit du 17/03/2011: Voici les gagnant(e)s : Bernard Le Malabar (com 73), Severine (com 82), Cathy (com 4), Floroma (com 54), Bérénice (com 26), Julie (com 59), Anne Claire BCN (com78), Anno (com 69), eTiketa (com 64), Xelou le Loup (com 77), Xtinette (com 11). Montmartre Chica (com 44), tirée au sort mais n’ayant pas répondu à la question, je ne valide pas sa participation et après une deuxième tirage au sort, c’est Anne-Laure (com 38) qui remporte le 12ème et dernier magazine !

randomdoolittle

randomdoolittle2

Bravo à toutes et tous, envoyez-moi vite un petit mail avec votre adresse postale (MPLC.blog(at)gmail.com) que je vous envoie votre exemplaire de Doolittle !

99 Comments

  1. Quand j’étais ptite, genre 8 ans, je voulais faire des codes incompréhensibles de la majorité des gens sur un ordinateur; plus tard, genre 16 ans, je voulais être psychologue pour enfants.
    Quand je fus grande, genre 27 ans, j’étais en train de taper des codes incompréhensibles de la majorité des gens sur un ordinateur; plus tard, genre 37 ans, je suis éducatrice pour enfants. 🙂

  2. J’aime beaucoup ton titre! J’ai choisi le même aujourd’hui… les grands esprits se rencontrent…

    :dot: 😉

  3. Ce magazine est vraiment trop mignon! C’est effectivement dommage qu’il soit passé au papier glacé, l’ancien était vraiment superbe (et agréable au toucher!). Sinon petite, je voulais être…garde républicain! Finalement, mes problèmes de santé m’ont amenée en histoire, et en juin,je ne sais absolument pas où je vais me retrouver (et ce n’est pas si mal, ce flou, ça laisse toutes les possibilités ouvertes 🙂 !)

  4. Petite je voulais être instit, qu’est ce que j’ai pu jouer à la maîtresse ! Plus tard, j’ai envisagé de devenir prof de maths, mais j’aimais bien la bio et les profs m’ont encouragée à faire prépa ce qui m’a permis d’atterrir en école d’agro… (une du même genre que MrChéri !)

  5. Quand j’étais petite, je voulais être maîtresse! Aujourd’hui, je suis maîtresse! Surtout parce que je suis très têtue je pense et que j’aime bien aller jusqu’au bout de ce que j’ai décidé!
    Par contre, aujourd’hui, je me demande si je n’ai pas envie de faire autre chose…

  6. Quand j’étais petite je voulais être princesse (oui j’étais assez pathétique ) et comme tu peux t’en douter je me suis assez vite rendue compte que ce n’était pas ma voie

  7. Quand j’étais petites, je voulais être pompier, pour aider les gens mais pas pour les soigner. Avec une mère médecin, je voulais surtout éviter tout ce qui touchait à la médecin. Du coup, sauver les gens, les aider, être à leur service m’attirait beaucoup (et m’attire encore).

    Je n’y suis pas arrivée, mais ce rêve m’a sûrement poussé à aller vers les autres. Aujourd’hui je me mets au service des autres comme je peux, car je sens bien que c’est ma vocation première. En attendant, il faut bien gagner sa croute et je suis heureuse de ce que je suis devenue.

    Je ne connais pas ce magazine, pas sûre que je puisse le trouver à Londres, mais je regarderai 🙂

  8. Quand j’étais petite, je rêvais de passer mes journées a faire des crêpes et d’être ésthéticienne pour mort, hummm pas simple a concilier les deux, me diras tu. Et je suis bien d’accord, mais comme j’ai de la suite dans les idées, et bien apres mon bac, j’ai tout quitté pour être crêpiere, les saisons n’avaient plus de secrets pour moi, et puis un jour, j’ai décidé de tourner la page. Oui mais pourquoi faire??? Et bien esthéticienne pour mort bien sur! Mais bon, comme j’adore faire compliqué, j’ai fais l’école d’inf pour faire l’école de thanatipractie! Et maintenant, voila je suis « ésthéticienne pour mort » et j’en suis fiere de mon parcours chaotique mais si valorisant! Et puis j’adore mon métier, il est nécessaire et si beau que je pourrais en parler des heures entieres!!!

    Il est chouette ce concours n’empêche!

  9. Quand j’étais petite, je voulais être trapéziste!!!! (on a des ces idées parfois)
    Après j’ai voulu être archéologue mais ça m’est très vite passé vu mon esprit pas du tout scientifique!
    Après, j’ai voulu être psy pour enfants et enfin instit!
    Je n’ai rien réussi de tout ça mais je n’abandonne pas la rêve de pouvoir un jour travailler avec les enfants à défaut d’en avoir

  10. Quand j’étais petite, je voulais être maîtresse d’école. Finalement, j’ai fait des études de marketing et travaillé 10 ans en agence de marketing direct. Pour finir par passer le concours de prof des écoles, et je vis en ce moment ma 1ère année de titulaire, avec ma classe à moi ! Le parcours inverse de Mimilady. Mais j’ai l’impression qu’on est de plus en plus nombreux à changer de voie, et pouvoir le faire, c’est une vraie chance.

  11. Je ne sais plus vraiment ce que je voulais être à part « Maman », peut-être pharmacienne pour ranger les boîtes bien alignées…… belle ambition. Et depuis 12 ans, je suis Maman à plein temps. Merci pour ce jeu qui me donne l’occasion de faire mon 1er commentaire sur votre blog charmant et drôle que je visite régulièrement.

  12. et ben moi quand je serais grande je serais « pompier, footballeur professionnel « … au final j’ai bossé dans la grande distri avant de devenir maman tout simplement …..
    belle idée pour ce jeu 😉

  13. Je voulais être journaliste reporter à travers le monde pour voyager et écrire. Aujourd’hui rien à voir côté métier car je fais du contrôle de gestion (bouh…) mais je voyage pour le boulot et j’écris…. sur mon blog !

    Merci pour ton jeu concours car le magazine semble plutôt authentique !

  14. Petite, je voulais être avocate comme ma grand-mère… je me demande bien pourquoi. Son métier devait me fasciner sans doute… Je n’ai pas du tout suivi cette voie, je suis graphiste… Et je suis bien contente 🙂 Et puis, je n’ai jamais été faite pour les études, donc ca n’aurait même pas été envisageable!!!

  15. Je veuuuux lire l’article sur les crottes de nez!! 😀

    Sinon, quand j’étais petite, je voulais être fleuriste. Et après je voulais être psy ou éducatrice spécialisée.
    Au final, j’ai fait des études universitaires dans le social mais je travaille dans l’administratif.
    J’ai bien tenté de faire fleuriste, mais à 21 ans, c’était tard, ça m’a pas plus (le CAP avec les jeunettes, et le fleuriste qui m’employait qui faisait tout ce que je déteste en matière de fleurs).
    Un jour peut être j’aurais le courage de me relancer dans les fleurs!

  16. Il a l’air vraiment sympa ce magazine!!

    Moi, quand j’étais petite, je voulais devenir avocate, pilote d’avion de chasse, vétérinaire ou astronaute…
    Et finalement, je ne suis que juriste, ce qui n’est pas très éloigné du premier souhaite, finalement… 🙂

    Merci pour ce concours!

  17. Bérénice Reply

    je viens de m’abonner et ai reçu cet exemplaire ce matin. j’ai hâte de le lire !!
    un peu déçue de la disparition de l’effet papier glacé mais les articles ont l’air vraiment chouettes.
    je le recommande à toutes les mamans.

  18. quand j’étais petite je voulais faire le même métier que ma maman : sans profession.
    C’est raté….

  19. Je ne connais pas ce magazine qui a l’air trop mignon m

  20. Ouais moi aussi je veux lire l’article sur les crottes de nez!!!!
    Sympa cette idée de concours, j’aime bien lire ce que les gens voulaient être quand ils étaient petits!
    Alors moi je voulais être wonderwoman……j’ai pas réussi, puis prof d’anglais….abandonné, pour finalement être infirmière!

  21. Je ne connais pas ce magazine qui a l’air trop mignon mais j’ai adoré lire l’histoire de chacune.
    Personnellement, petite j’aurai aimé être pompier mais je suis devenue secrétaire, bof bof, et maintenant je suis dans le paramédical. Et j’avoue que j’adorerai etre architecte d’intérieur…

  22. Idem que Memy pour les lunettes 😉
    Moi, quand j’étais petite, je voulais être footballeuse, comme dans Olive et Tom ! Danseuse étoile, pendant mes 10 ans de danse classique ; maîtresse, j’avais commencé les études même 🙂
    Et finalement, si j’avais su, j’aurais répondu « sage-femme » mais c’est trop tard… (ou pas !)

  23. ça m’intéresse ce concours, merci c’est plutot insolite et loufoque, tout ce que j’aime.
    quand j’étais petite je voulais être volcanologue, c’était l’époque où haroun tazieff passait à la télé et faisait de magnifiques documentaires sur les volcans.
    du coup, depuis petite je me suis orientée vers les sciences, je n’ai pas atteint mon vœu, mais j’ai réalisé une autre passion: la chine et aller y bosser.
    une super expérience qui n’avait rien avoir avec mon rêve d’enfant.

  24. quand j’étais petite, je voulais être détéctive privé ; j’adorais trouver des super cachettes et observer les autres en douce… je n’ai rien fait pour le devenir ; avec le recul c’est peut-être dommage, j’aurais pu finir agent secret qui sait ! mais mon job moins rock’n roll (comptable…) me permet de mieux concilier travail et vie de famille !

  25. quand j’étais petite, je mettais de l’argent de côté avec un copain pour être Médecin sans frontières plus tard et sauver des vies…
    Maintenant, je suis prof de français et de latin…

  26. Je voulais devenir danseuse étoile et je suis… inspecteur des impôts!

  27. Quand j’avais 6 ans, je voulais être une « princesse maîtresse »… Et aujourd’hui, je suis une maîtresse de CP,( la classe que je préfère) Demain, j’aimerais devenir directrice d’école… alors ….à suivre !

  28. Quand j’étais petite, je voulais être reporter animalier…
    Maintenant je suis en 6ème année de médecine mais ma maman continue à m’envoyer des power point avec des jolies photos d’animaux! Une déception pour elle?!

  29. c’est pas très original mais d’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours voulu être prof! et je le suis. J’aime toujours autant l’être.

  30. La chef des lutins Reply

    Quand j’étais petite je voulais….
    Être exactement l’inverse de celle que je suis aujourd’hui…. » plus tard pas d’enfants, et si jamais que des garçons et césariennes….. » (j’aurai du tourner 7 fois ma langue…)
    Et pourtant, après un passage sur les bancs de la fac, puis dans les classes plus sélectives d’une certaine école de relations internationales, me voici chef d’une fabuleuse tribu de 4 lutins, dont 3 filles, en prem’s et un p’tit lou’ quand même ;)….
    La vie a fait de moi une femme qui est loin de celle dont je rêvais plus jeune, mais je l’en remercie chaque jour…

  31. Je ne connais pas ce magazine…merci pour l tuyau !
    Moi je voulais être…hôtesse de l’air. Et au final je suis devenue…prof.

  32. sympa ce concours !
    moi quand j’étais petite je voulais être dessinatrice ! ensuite j’ai voulu être styliste, écrivain, journaliste, éditrice …finalement je suis bibliothécaire je ne m’en sors pas trop mal même si j’aurais aimé avoir un boulot + « créatif » !

  33. Quand j’étais petite, je voulais être pute.
    Non mais c’est vrai, hein. (enfin, il paraît que c’est vrai, mon père se bidonne dés qu’i peut raconter cette histoire.)(moi pas.)

    J’ai raté ma vocation, donc.

    (MAIS POURQUOI LE PAPIER GLACÉ, bordel? C’était un des trucs qui faisait que j’achetais le mag alors que, bon, voilà.)

  34. D’abord j’ai voulu être boulangère-pâtissière parce que j’avais entendu mes parents parler du boulanger du coin qui avait plein de sous ! Mais quand j’ai su qu’il fallait se lever en pleine nuit, j’ai changé d’idée. J’ai alors voulu être bijoutière puis je me suis dit que c’était trop dangereux parce que les bijouteries étaient tout le temps cambriolées.
    Ensuite j’ai voulu être styliste et hôtesse de l’air mais j’ai finalement échoué en fac de psycho !

  35. Issue d’une famille nombreuse, je voulais être sage-femme quand je serai grande…

  36. Quand j’étais petite, je voulais être caissière. Je croyais que tout l’argent que je mettais dans le tiroir magique était pour moi… Aaaah, c’est beau l’innocence !

    Puis à 10 ans, j’ai vu Jurassic Park et devant l’écran géant, armée de mes fraises tagadas, je me suis dit que ça pourrait être cool de jouer dans la poussière et de déterrer des ossements ! Puis le T-rex s’est échappé… Et ma mère m’a fait rencontrer un VRAI paléontologue (qui malheureusement était loin de ce cher Alan Grant). La poussière (de son bureau universitaire) m’a vite fait déchanter !

    Bref, tout ça pour faire de la pub…
    Je suis donc loin de mes rêves d’enfant mais n’ai pas arrêté de rêver pour autant !

  37. Je voulais être détective, hôtesse de l’air, et bien sur maîtresse… et j’y suis arrivée ! (maîtresse, hein !)

  38. Quand j’étais ptite, je voulais être maîcresse d’école ou chanteuse… puis un jour j’avais dans les 8 ans, ma mère m’a dit que je chantais fauuuux et j’ai mis 24 ans à oser chanter devant quelqu’un: mon fils de quelques jours…
    Je ne suis pas maîtresse (mais je les admire!), je suis assmat, et je chante, mon ptit public s’en tape lui, que je chante faux ou juste! Na!! (et ma mère se l’est mangé dans les dents il y a peu, « mais pourquoi tu ne chantes jamais devant quelqu’un, t’as honte ou quoi?? », ben oui, grâce à toi, merci maman)

  39. Alors moi je voulais être révolutionnaire…je sais, ce n’est pas courant, mais j’ai été élevée avec le Che et Nelson Mandela!
    Après quelques années dans l’insertion professionnelle en association je viens de changer pour travailler dans la presse à temps partiel et…continuer dans l’associatif, toujours en insertion professionnelle mais en tant que bénévole (on ne coute plus rien donc c’est plus facile de mettre en place des projets un peu innovants…celles qui travaillent dans l’associatif comprendront sûrement, étant donné l’état des budgets alloués!).
    Je n’ai toujours pas fait ma révolution…ou que des petites au jour le jour!

  40. Roohlala, j’ai failli aller me coucher sans participer. Après j’aurais oublié et bon ça aurait été nul, hein.

    Bon, quand j’étais petite, je dessinais beaucoup et je faisais des bonshommes Cubique en Légo- vers 8-9 ans je voulais devenir enseignante au CP mais à 9 1/2, je me suis dit que ça serait trop bête de ne pas dessiner quand je serai grande, alors j’ai voulu devenir architecte. Finalement, j’ai quand même embarqué à 14 ans dans une école d’art (mon best choice ever), et j’ai continuer à dessiner… mais tu rirais bien si tu voyais mes perspectives et élévations que je faisais en Arts Appliqués- cubisme, quand tu nous tiens.

    Puis j’ai découvert d’autres terrains de créativité chouettes et je suis devenue directrice artistique dans le graphisme (je pourrais juste dire graphiste mais si j’en rajoute un peu à coup de « directrice », j’ai peut-être plus de chance d’amadouer le jury)(ou pas). Et puis aujourd’hui, je ne dessine plus trop (shame) mais je suis encore graphiste et je fais des photos. Mon grand rêve dans la vie c’est quand même qu’un jour les voitures roulent à l’essence Bubble Gum© non-polluante, une idée très avant-gardiste pour l’époque- que j’avais eu vers 11 ans, je pense. J’aimerais bien que les compagnies pétrolières qui lisent ton blog ne me piquent pas l’idée et j’aimerais beaucoup recevoir un petite enveloppe avec un Doolittle dedans.
    Bonne nuit ! (et merci pour le concours, of course)

  41. Youhou, qu’il a l’air bien hann ce magazine !

    Alors moi, quand j’étais petite, j’ai commencé par vouloir devenir maîtresse. Pis après, vers 14 ans, j’ai fait un test psychoalacon, et on m’a dit « toi, faut que tu bosses dans le dessin ». Forcément, c’pas trop des lumières, vu que j’avais répondu « dessin » à toutes les questions. Alors, je voulais devenir graphiste. Mais le problème, c’est que je bossais déjà dans l’amour, et quand je suis amoureuse, j’arrive po à me concentrer. Alors j’ai raté mon entrée à l’école d’art… Ensuite, bah je suis restée dans le dessin en essayant « dessinatrice de machine », mais j’étais toujours amoureuse et j’ai jamais aimer les lignes droites.
    Après, bah j’ai tentée de travailler dans un bureau avec plein de chiffre et des gens pas contents. Mais j’aime pas les gens pas content.
    J’ai pas voulu, mais j’suis devenu chômeuse. Et là, j’ai adoré ! J’ai enfin pu faire ce qui me plaisait sans patron ! Chanter, dessiner et maintenant, coudre, créer, tout ça, sans personne pour me dire « ce serait mieux comme ça ».
    Voili Voilà !

    Merki pour le concours !

  42. ahhh je suis déçue d’apprendre qu’ils sont passés au papier glacé 🙁 çà faisait vraiment partie du charme du magazine !! c’est vraiment dommage !!

  43. Quand j’étais petite, j’étais la plus grande fan de Bernard Hinault (je vous parle d’un temps..), je voulais donc être coureuse cycliste, ça va de soi. Je pense que c’est un sport pour lequel j’avais des aptitudes, en plus, venez voir la taille de mes mollets si vous me croyez pas (dit la fille qui descend aujourd’hui de son vélo dès qu’il y a la moindre légère pente ascendente, malgré ses gros mollets.)
    Je me souviens même qu’un jour à la télé, ils avaient demandé au propre fils de Bernard qui avait sensiblement le même âge que moi, ce qu’il voulait faire plus tard et il avait répondu qu’il voulait être boulanger, je m’étais dit nan mais quel crétin çui-là, boulanger, pffff! 😉

  44. Quand j’étais petite, je voulais être pilote de montgolfière… Et aussi maîtresse ( moins fun, quoique !)
    Finalement, pilote de montgolfière ça faisait un peu trop peur, alors j’essaie d’être maîtresse ( mais des fois ça fait peur aussi).
    Et je m’étais dit, je ne serai jamais directrice d’école… 10 ans plus tard, je suis toujours « maîcresse » et aussi directrice…( et finalement plutôt épanouie)

  45. Quand j’étais petite, je n’étais pas certaine de vouloir être grande … et puis, un jour, je me suis rendue compte que l’on pouvait avoir de bien jolis rêves.

    Je ne savais même pas comment cela s’appelait mais je rêvais de travailler à faire des choses agréables (bah oui, tant qu’à faire).

    Et pour moi, les choses agréables, c’étaient les livres, tout plein de livres que j’aurais lus avant de les vendre.
    Mais je ne voulais pas d’une simple librairie, je voulais un endroit un peu spécial où les futurs lecteurs pourraient s’asseoir, discuter avec moi ou d’autres clients, boire un jus de fruit ou un bon chocolat chaud, celui qui donne envie de tremper ses tartines beurrées (beurre salé of course) dedans.
    Et je voulais aussi qu’il y ait de la musique dans ce bel endroit et si possible avec vue sur mer …

    Je n’ai pas réalisé ce rêve mais j’ai longtemps travaillé avec les livres avec vue sur l’un des plus beaux canaux d’Amsterdam alors je ne suis pas trop mécontente.

    Désormais, je suis fan des cafés-librairies. Logique !

  46. J’avais beaucoup fait rire ma famille, quand un jour mon oncle me demandant ce que je voulais faire quand je serais grande, j’avais répondu journaliste, il m’avait dit c’est bien,comment as tu eu cette idée, et là j’avais répondu « comme Mme Verdier » . Madame Verdier était la marchande de journaux ou j’adorais aller avec ma mère qui y achetait tous les jours le journal de mon père.

  47. Je connais ce mag de nom mais je ne l’ai jamais lu. En tout cas, avec le peu que tu nous montre, ça me donne envie de le découvrir !!!

    Alors moi étant petite, je suis passé par quelques phases, au départ je voulais être maîtresse, un peu comme toutes les petites filles, puis ensuite, j’ai voulu être coiffeuse car j’étais très coquette et puis en grandissant je suis passée par la phase hotesse de l’air pour voyager et enfin prof d’anglais. Au final, je ne suis rien de tout cela mais comme j’ai toujours été plutôt littéraire je suis bosse dans l’édition !! ;p)

  48. moi aussi j’ai su mal à le trouver ce joli magazine… Quand j’étais petite je voulais être sage-femme, je trouvais ça beau comme métier… mais étant très sensible à la vue du sang et opérations…
    étant fascinée par les livres, j’ai fait des études pour les vendre ou les prêter. Au final, je les fabrique !

  49. Alors moi petite je voulais être maîtresse et je suis rentrée en fac d’histoire pour ça. Et puis avant de passer le concours, je suis partie à l’étranger et j’ai changé d’avis. Au final, je travaille dans l’informatique et ça me plait et depuis peu, j’ai découvert un super métier, maman 🙂
    Merci pour ce concours et ce magazine a l’air vraiment sympa.

  50. Quand j’étais petite… je voulais être Père Noël! Et le jour où ma cousine me révéla l’incroyable, non! le Père Noël n’existe pas, triste déception…
    Ma mère m’a raconté que je voulais épouser un homme très riche, faire le tour du monde en camping car avec lui et faire garder mes enfants par elle ^^
    J’avais de la suite dans les idées à 7 ans 🙂
    Et puis, le traditionnel souhait de devenir « maîcresse » s’est immiscé en moi, et ne m’a plus quitté! J’ai même entamé des études pour ça, fait des remplacements très enrichissants en maternelle…
    Finalement, j’ai changé de cap à la rentrée pour devenir éducatrice de jeunes enfants! Reprise d’études donc, mais métier très passionnant en perspective!

    Et je serai ravie de découvrir Doolittle, que je ne connais pas du tout! 😉

  51. Ahah la réponse de Camille (il faut dire qu’après avoir vu Pretty Woman, moi aussi je voulais être pute, pendant quelques temps : je me rendais pas bien compte).

    Ce magazine a l’air super joli donc je tente ma chance !

    Quand j’étais petite, je voulais être…. comédienne / écrivain. Un métier artistique quoi. Bon bin, j’ai loupé.

  52. Et bien moi quand j’étais petite je voulais devenir jockey, j’adorais l’équitation (comme toutes les petites filles, je n’étais pas très originale !!), j’ai même fait pas mal de stages … Mais quand à 12 ans tu mesures déjà 1,70 m (je me suis arrêtée à 1,80 m !!) et bien tes rêves de jockey s’envolent.
    Après j’ai voulu être maitresse, comme Maman … mais l’adolescence révoltée est passée par là et tout plutôt que la même chose que mes parents !
    Aujourd’hui je suis juriste (pas franchement funky comme job !!) mais je suis en pleine phase de questionnement … je change de voie ou non, car si je dois le faire je pense que c’est maintenant.
    Je crois que je n’ai toujours pas trouvé ce que je voulais faire quand je serai grande !!

  53. Bonjour !
    Quand j’étais petite, j’ai longtemps voulu être fée ; ça me semblait carrément mieux que princesse, parce qu’il y avait tous les pouvoirs magiques… Et puis princesse, j’avais dû comprendre que ce n’était pas un métier.
    Après, je me souviens, je voulais être astronaute pour aller découvrir d’autres planètes.
    Quant à ma fille, elle m’a demandé l’autre jour pourquoi je n’avais pas fait « Jésus » comme métier. En précisant « oui maman, Jésus c’est bien, on meurt jamais. Et tout le monde peut choisir son métier non ? »

  54. Quand j’étais petite je voulais être vétérinaire … Oh comme c’est original …:P
    Et puis faute d’être bonne en maths (Oh comme c’est original bis) … je suis partie vers d’autres horizons …l’aménagement du territoire, le droit, etc …
    Et puis aujourd’hui après quelques détours professionnels, à défaut de soigner les bobos des animaux, je soigne les chagrins de boulot des humains … 😉 et je m’y retrouve bien en fait 🙂

    Mais en vrai ce que je voudrais faire maintenant … C’est RENTIERE 😀

    Doolittle je tourne autour depuis plusieurs mois … mais il est difficile à trouver, même dans ma grande ville, le bougre… Pfiou :'(

  55. quand j’étais petite je voulais être écrivain ou reporter dans la section « chiens écrasés ».. ça ne s’invente pas!!
    J’ai gagné? dis j’ai gagné avec mon anecdote pourrie?

  56. Quand j’étais petite, je voulais être danseuse étoile ou médecin…
    Bon, râté, j’ai finalement fait des études d’ingénieur, et je suis maintenant responsable de domaine d’achats dans les telecoms. Mais je continue de danser, et je fais médecin à mes heures perdues: Doliprane, Advil et autres antibiotiques n’ont plus de secrets pour moi, je suis même capable de flairer les otites de ma fille avant que le médecin ne les confirme

  57. Ah j’adore Doolittle! Surtout les pages DIY à la fin (mais bon ça on s’en doute… #prévisible )
    Quand j’étais petite je changais d’envie de métier comme de calçon à paquerettes (sisi il a bien existé). D’abord je voulais être prof d’espagnol, parce que ma maman est espagnol et que je le parlais couramment et que je trouvais vachement chouette d’apprendre l’espagnol à des gens.
    Après j’ai découvert les pyramides, l’Egypte toussa toussa et j’ai voulu être archéologue. C’est sûrement le métier qui m’a suivi le plus longtemps. Au moins jusqu’en 3ème jusqu’à ce qu’une prof de bio m’ai malheureusement dégouté en me disant qu’il fallait que je fasse un bac S (et bon hors de question, les maths et moi on est mutuellement allergique) et que de toute façon les fouilles ça n’exitaient plus, il n’y avait plus rien à découvrir et que je serais à 99% du temps derrière un bureau… J’ai petit à petit abandonné l’idée avec ses méchants mots qui résonnaient dans ma tête. Mais je crois que secrétement j’aimerais toujours faire ce métier… L’envie de découvrir des choses, d’étudier les civilisations passées… Piouf il me rend nostalgique ton concours!

  58. Bonjour !
    Quand j’étais petite, je voulais être fermière… Bah oui, j’adorais les animaux, alors ça me semblait logique (et moins fatiguant que vétérinaire au niveau des études !). >Et puis un jour, j’ai découvert que ce n’était pas évident de partir en vacances quand on était fermière, alors j’ai changé d’idée ! Finalement, je voulais être ingénieur télécom, pour inventer pleins de nouveaux trucs sur les téléphones (j’avais donc une vraie notion de ce qu’était ce métier…).
    Aujourd’hui ? Je suis secrétaire de rédaction, je m’éclate… mais rien à voir avec mes rêves d’enfant, et c’est peut-être pas plus mal !!

  59. MissCoquelicot Reply

    Petite, je voulais être pilote d’avion, ne surtout pas me marier (mais pas être nonne non plus, me faites pas dire ce que je n’ai pas dit :-)) et ne jamais avoir d’enfants, c’était ch… les enfants !
    Bon, le verdict ? je ne suis pas pilote, mon métier même s’il me plait bcp, me visse à mon poste 90% du temps, pas de voyage à l’autre bout du monde (sniff) et j’ai eu 3 petites merveilles ! ah oui, c’est ma grande surprise de l’âge adulte, je trouve ca merveilleux maintenant les enfants ! (pas tout le temps non plus, faut pas pousser !)
    la seule idée que j’ai gardé, c’est le non-contrat de mariage, pas besoin d’un bout de papier pour savoir que c’est lui que j’ai voulu, que je veux, et avec qui je veux vieillir ! pas beau ca ?

  60. Alors alors, j’suis bien tentée donc je tente… 😉
    Moi quand j’étais petite, je voulais être maitresse d’école (un grand classique quoi…) comme ma maman et puis un peu plus tard (genre en primaire) je me suis dit qu’hôtesse de l’air c’était bien parce qu’on pouvait voir beaucoup de pays (mouais j’en suis moins sûre maintenant mais bon…) et à partir du collège, j’ai voulu être psychologue parce que ma copine d’enfance avait été en voir un qui l’avait aidé à surmonter le décès de son papa et je trouvais super de pouvoir faire ça en écoutant les gens.
    J’ai été jusqu’à la fac de psycho/socio, j’ai tenté un deug mais je me suis loupée et je ne me suis pas donnée les moyens d’aller au bout (j’ai laché la rampe quoi !) et du coup, me voilé assistante de gestion patrimoine, dans un bureau à « seulement » écouter les aventures de mes cop’s/collègue et je ne suis pas la plus heureuse qd je regarde en arrière mais bon… c’est comme ça…

  61. sev (Norvege) Reply

    moi je voulais ramasser des cailloux et des fossiles!

    j’ai bien fait une ecole de geologie mais finallement j’ai trouvé ca un peu salissant alors jai opté pour la geophysique.

    Avec le recul je me dis que j’aurais du rever d’etre sportive de haut niveau! ca m’aurait evite une premiere selection a l’age de 29 ans…

  62. il a l’air sympa ce magazine 😉
    ouh la le coup de vieux et de nostalgie que tu nous files en nous demandant ça!! petite: d’abord je voulais « aider les gens » et je voulais donc être avocate! puis très classique: maitresse d’école bien sûr! et je suis qd même allée jsq maitrise de lettres et capes (qui m’a dégoutée à vie de la mentalité de concours!), capes raté suis partie carrément dans autre chose et puis j’ai complètement arrété de bosser qd j’ai eu mes enfants chose que je ne voulais pas avoir qd j’étais petite ni qd j’étais plus grande d’ailleurs ^^ heureusement qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis einh!
    et là finalement je reprends une formation pour faire tout autre chose mais je me rends compte que ça rejoint mon rêve de petite fille: aider les autres! alors finalement on change mais pas tant que ça! (un truc qui n’a pas changé: suis trop bavarde!!!!!!!!!)

  63. Barbacarte Reply

    Petite, je rêvais d’être fermière, entourée de plein d’animaux… Aujourd’hui, je suis secrétaire mais j’habite à la campagne !

  64. je voulais être vétérinaire … puis ma grand-mère est décédée à l’hôpital et j’ai choisi d’être infirmière pour mieux accompagner les gens … et maintenant je suis maman, mais j’espère bien retravailler un jour !

  65. Quand j’étais petite, je voulais devenir maîtresse, puis je me suis dit « apprendre à des poupées ou des copines, d’accord, mais des vrais enfants ??? », alors ça s’est transformé en « je veux être pharmacienne » (va savoir pourquoi ??? car en plus je voulais vraiment aller en officine), le numérus clausus ne m’a pas voulu (après réflexion: tant mieux même si ça a été dur sur le coup), mais je suis toujours restée dans le côté bio/médical….et là, normalement je devrais basculer vers le monde de l’enfance qui m’attire de plus en plus depuis les loulous….Comme quoi, on change

  66. oui je tente … bien envie de découvrir ce magazine (introuvable!!)
    ahh quand j’étais petite et que je voulais être grande, rien que ça … souvenirs trop lointains !

  67. Quand j’étais petite, je voulais être styliste (je suis pharmacienne c’est raté, ce métier me semblait absolument inintéressant enfant). J’ai changé d’avis mais aujourd’hui je dessine tout de même mes costumes médiévaux et autres déguisements… et depuis ce mardi gras, ceux de ma poulette de 2 ans et demi c’est déjà ça !

  68. Moi quand j’étais petite je voulais être actrice, pour pouvoir faire mon cinéma et imiter les gens vivre toutes la journée devant un public conquis et des admirateurs secrets et moins secrets
    « J’aurai voulu être un artiste Pour pouvoir faire mon numéro »….
    mais bon avec le temps, tout s’en va, et surtout cet amour de la scène. Le stress que j’appréciais au moment de monter sur les planches a disparu avec l’adolescence et les premiers complexes. Depuis finis le théâtre, l’envie de jouer est toujours là mais sans scène/spectacle… Peut être que ça reviendra mais ça ne sera jamais mon métier (l’humanité a perdu une merveilleuse actrice -potentielle!)
    La voix/la voie de la raison m’a entraîné vers sciences po puis un métier dans la com évènementielle (comme quoi, les paillettes me font toujours rêver!)

  69. Quand j’étais petite, mes rêves d’avenir étaient fortement influencés par les films. Ainsi, après avoir vu Twister, je voulais être chasseuse de tornades, après Sauvez Willy, océanographe, après Jurassic Park, paléontologue^^ Je rêvassais également devant les compétitions de patinage artistique, sauf que je n’avais pas (et que je n’ai toujours pas) la morphologie adéquate. Finalement, je me suis tournée vers quelque chose de beaucoup plus conventionnel, l’immobilier, on ne peut pas dire que j’y trouve mon compte. Je ne rêve que d’une chose : retourner travailler à Disneyland Paris et continuer ainsi à préserver mon âme d’enfant…

  70. J’ai du lire une fois un Doolittle, j’avais bien aimé l’esprit et le papier mat. Quand j’étais petite je voulais être infirmière (j’avais eu la panoplie à Noël) ou institutrice. Et au lycée ces métiers ne m’attiraient plus ; je le regrette bien aujourd’hui, car je me suis orientée vers le secrétariat/assistanat, que j’ai pratiqué ces 10 dernières années. Pendant le congé parental j’ai bien pensé me réorienter vers la santé (aide-soignante m’a bien tentée) mais reprendre des études avec une famille et une maison à charge… Et aujourd’hui je cherche du boulot, comme assistante donc !

  71. Génial ce nouveau concours !
    Moi petite… Je rêvais d’être Maîtresse …
    Et aujourd’hui je suis Educatrice spécialisée !
    Ainsi que vendeuse à Domicile de Produits coquins …
    Et j’adore ces 2 métiers !

  72. Moi, je voulais être pilote de course ou astronaute (mais ma maitresse de l’époque m’a découragée en me disant qu’il y avait une période de quarantaine au retour et que c’était terrible de ne pas pouvoir voir ses parents… Nul, hein ?!). Au final j’ai erré en fac d’histoire, pour finir préparatrice en pharmacie pour actuellement être en pleine recherche de « jeveuxfaireunmétiertropbienquicombineépanouissementpersonneletprofessionnel »… Pilote de course ??!!
    Mais bon la vrai question reste : faut il avoir peur des crottes de nez !!!

  73. Bah moi quand j’étais petite, je passais ma vie à lire. Je voulais être libraire… Je pense que je m’en suis pas mal sortie. Puisque je le suis depuis presque deux ans maintenant :))

  74. AnneClaireBCN Reply

    Les illustrations ont aussi l’air très sympas, ça change effectivement de tout ce qu’on peut lire et voir. Moi, quand j’étais petite, je voulais être vétérinaire…Sauf que je suis pas scientifique pour 2 sous, je me suis donc orientée vers une filière en tourisme pour finir commerciale export dans le traitement des eaux, cherchez l’erreur!

  75. chouette ce concours !
    quand j’étais p’tite je voulais être « dame de la bibliothèque » … d’ailleurs je copiais le bon de retour à la fin de mes albums et premiers romans !
    après un passage par un musée et au bout d’une affreuse mise au placard, je suis depuis quelques semaines « dame de bibliothèque » ! et heureuse de l’être.

  76. Coucou, et bien pour ma part, mon rêve d’enfant était d’être … rolleuse à Carrefour -souvenez-vous, pour aller chercher le prix de certains articles-! On sent l’ambition dévorante. J’étais fasciné par le fait que l’on pouvait être payé pour s’amuser à faire du roller toute la journée. Et que fais-je quelques années plus tard? Prof de lettres!

  77. Coucou, moi je voulais être « policière » mener des enquêtes tout ça, sauf que j’ai horreur du sport :-). Du coup, je fais de l’investigation mais sur internet, je suis documentaliste…

  78. Petite, je voulais être écologiste-humanitaire ! Vers 6 ans, ma soeur m’avait ramené une super brosse a dents pliable de Londres avec des animaux dessus, je me faisais l’effet d’une aventurière avec son sac à dos, ma mini brosse et mes petits livres, j’aurais pas été très efficace !
    Maintenant je suis assistante sociale, j’aide les autres, enfin je crois, et j’essaie d’être « éco-responsable » à ma petite échelle, je trouve que je m’en sors pas si mal de mes rêves d’enfants !
    j’ai adoré lire les anecdotes des autres ! c’est trop chou !

  79. Je ne connais pas ce magazine mais tu m’as donné envie de le découvrir!

    Petite je voulais être Maman et Avocate.
    Aujourd’hui je suis Maman et Technicienne en assurances… et oui j’ai revu mes ambitions à la baisse. LOL

  80. Le lectrice de l'ombre Reply

    Quand j’étais petite, je voulais être paléontologue (déjà rien que le nom!)
    Aujourd’hui, je travaille derrière un bureau…mais finalement je m’en accommode bien 😉
    J’ai eu de la chance de pouvoir, au sein de la même boite, faire plusieurs métiers, de travailler à temps partiel et de m’occuper de mes deux enfants : la vie est plutôt belle, merci !

  81. Quand j’étais petite je voulais être… maîtresse ! Original, non ?
    Aujourd’hui, je ne me verrais pas du tout à la tête d’une classe survoltée ! Je travaille dans l’édition, et je peux dire que j’ai trouvé ma voie !
    Bises ♥

  82. Alors, moi aussi je suis joueuse!!! Et je ne connaissais pas ce mag’ qui a l’air d’une petite merveille graphique!
    Alors moi, quand j’étais petite, je rêvais de devenir une super-héroïne avec des supers pouvoirs… j’ai pas eu le diplôme…
    Finalement je suis devenue graphiste. ça me donne droit à la baguette magique de photoshop!

  83. Mademoiselle Reply

    bonjour
    je découvre ton blog que j’aime beaucoup, pas beaucoup le temps de toujours tout lire mais là ça tombe bien , je découvre ton billet et je dois dire que la maquette de Doolitlle est vraiment chouette.Alors à mon tour de raconter mes rêves. Moi, quand j’étais petite je voulais être danseuse étoile, bien sûr ! la musique, les pointes, les tutus, les ballets, les répétitions, les chorégraphes, la scène, les applaudissements, les chignons, les collants, les épingles à chignons, le filet du chignon, le dos droit, les épaules baissés, le ventre rentré…. mais aussi le mal aux pieds, la fatigue, la difficulté, le moral à plat, la compétition, les pieds en sang, le budget pansements, le mal partout…. alors non, plutôt jongleuse, dresseuse de coccinelles, éleveuse d’étoiles et de limaces….
    J’ai longtemps

  84. Quand j’étais petite (en âge, parce qu’en taille, je le suis restée), je voulais – à, genre, 11 ans, être journaliste. Aujourd’hui, je suis … journaliste. Mon fils à, genre, 11 ans voulait être photographe, et aujourd’hui, il cherche à entrer dans une école de … photographe. On dirait qu’on a de la suite dans les idées dans la famille. Bon, ma dernière veut être danseuse, musicienne, skieuse et j’en passe, mais on va attendre qu’elle ait 11 ans pour savoir à quoi elle se destine 😉

  85. je voulais etre directrice du monde et puis je suis devenue maman a plein temps de trois petits dictateurs. j’ai gagné au change !!

  86. Quand j’etais petite, je voulais etre dentiste puis j’ai du realiser que ca ne devait pas etre tres drole de farfouiller dans la bouche des gens donc apres j’ai voulu etre hotesse de l’air et ensuite journaliste. Au final j’ai fait prepa et une ecole d’ingenieur et aujourd’hui je verifie que les bateaux ne coulent pas.

  87. Gaelle, von Deutschland Reply

    Heheh…. moi je voulais etre patissiere pour apprendre la recette des beignets, ma gourmandise favorite !… un jour, ma mamy m’a donne la recette de ses beignets, et meme si je n’en fais que rarement moi-meme, j’en mange toujours avec grand plaisir !…
    Et je suis devenue chercheuse-ingenieur en mecanique des fluides… un aiguillage different !

  88. Raphaëlle Reply

    C’est marrant comme idée, cela me fait remonter quelques souvenirs d’enfance un peu enfouis. Vers 6-8 ans, je voulais être archéologue, c’était ma période dinosaure et homme des cavernes. Je faisais une collection de silex au cas où un jour on en ai à nouveau besoin pour allumer le feu… Un peu plus tard je voulais devenir religieuse. A l’adolescence je voulais être chirurgien pour enfant, presque comme papa … et en parallèle j’aurais bien fait du théâtre mon métier. Résultat je suis fonctionnaire dans un boulot qui me plaît tout en faisant du catéchisme et des cours de théâtre pour les enfants pendant mon temps libre. Finalement mes rêves d’enfant sont en partie réalisés !

  89. Petite je voulais faire coiffeuse et mes poupées ont été mes premières victimes, après je n’ai pas poursuivie dans cette voie et c’est pas plus mal parce que j’ai réitéré une fois avec ma fille et c’était un carnage !

  90. Je voulais faire la carrière de marié..;je suis arrivé… après 14 ans d’études…. (vie commune) ( c’est véridique)
    si non, je voulais aussi être danseuse en troupe a la tv… mais ma légendaire timidité m’a empêche de prendre des cours du classique de l’age de5 ans avec une des meilleurs prof de l’époque ( ou ma mère m’était inscrite) … quelle idiote!! 🙂

    je connais pas le magasine, mais un article sur les crottes de nez, ça vaut son poids en cacahuètes!

  91. :dot: Et hop, c’est terminé ! Merci à toutes pour vos participations, je me suis régalée à vous lire… comme quoi les idées les plus simples sont souvent les meilleures ♥
    Tirage au sort très vite, stay tuned !

  92. Je ne joue pas, suis abonnée. La nouvelle version est plus riche au niveau textes, récits, présentations livres. Par contre je suis entièrement d’accord avec toi, je préférais le papier d’avant, le coté assez brut et recyclé me plaisait beaucoup plus.

  93. Pingback: Où sont mes mouchoirs ? | Merci pour le chocolat ! - blog féminin, blog de maman

  94. Pingback: Le boulet du guichet de poste | Merci pour le chocolat ! - blog féminin, blog de maman

Reply To etiKeta Cancel Reply

Combien font : *

Pin It