mimosa

J’ai passé mes premières années au Pays Basque, dans les environs de Saint Jean de Luz (à Ciboure, plus précisément). À l’époque, j’étais fille unique, nous logions au rez-de-chaussée de l’immense villa de nos propriétaires, et il suffisait de descendre tout en bas de la rue pour arriver directement sur le sable de la plage de Socoa. Je garde de cette tendre époque et de ce petit coin de paradis de nombreux souvenirs très précis. Parmi eux, les mimosas du grand jardin dans lesquels j’aimais grimper avec ma copine Béatrice. Nous y passions des heures à « plumer » les feuilles et à stocker les fins filaments dans des étuis vides de pellicule photo. On aimait aussi observer la mer du haut des cimes, et espionner plus ou moins discrètement Grégory, le petit voisin qui nous cassait les pieds.

Mon histoire d’amour avec cet arbre flamboyant ne s’est pas terminée lorsque nous avons déménagé à Toulouse, elle s’est poursuivie quelques années après lorsque mes grands-parents se sont installés à Perpignan. Au fond du jardin, il y en avait deux que nous nous partagions avec mes cousines. C’était le perchoir idéal pour nos papotages sans fin et nos plans diaboliques pour martyriser les plus jeunes.

Quelle n’a pas été ma surprise quand j’ai débarqué à Vannes il y a une dizaine d’années de voir que les mimosas ne sont pas une exclusivité du sud de la France. On moque souvent le soit-disant micro-climat du Golfe du Morbihan, mais il doit y avoir un peu de vrai dans cette légende, puisqu’ils sont ici nombreux, et s’ils fleurissent sans doute un peu plus tardivement qu’à Nice, ils n’en restent pas moins magnifiques.

Je rêvais de les photographier depuis longtemps, mais les années précédentes, il faut croire que j’ai joué de malchance en loupant systématiquement leur floraison. Mais pas cette année ! Jeudi dernier, il y avait du soleil, pas trop de vent, et les couleurs étaient éclatantes. Je me suis régalé à les immortaliser, me replongeant par la même occasion dans mes souvenirs, au gré du parfum enivrant des petites fleurs duveteuses.

mimosa02

mimosa03

mimosa01

mimosa06

mimosa04

mimosa07

mimosa08

35 Comments

  1. C’était la fleur préféré de ma mémé, alors le jour ou je lui ai dis Au revoir, et bien j’ai parcouru toute la ville de Rennes a la recherche de cette fleur! Je peux te dire que c’était épique avec la Visa qui faisait un de ces baroufs. Merci pour ces magnifiques photos et les souvenirs remontent (non je ne pleure pas 😉 )

  2. Moi aussi, le mimosa m’évoque une foule de choses agréables (il y en avait un immense devant la terrasse de la maison où j’ai passé mes étés de 2 à 15 ans), et j’adore son odeur. Avec le lilas, ce sont mes arbres préférés, dommage que leur floraison soit si éphémère…. Magnifiques photos !

  3. Oh merci pour ces très jolis souvenirs!!!! J’aime beaucoup les mimosas aussi, c’est léger, délicat et ce jaune après la grisaille de l’hiver comme c’est agréable!!!!! Tes photos sont comme toujours magnifiques!

  4. Je n’aime pas l’odeur du mimosa, mais c’est un arbre magnifique et je me suis fait la réflexion jeudi que ça ferait de jolies photos que je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre alors merci pour les photos!

  5. ça sent tellement bon …
    moi quand j’ai besoin de soleil, je m’achète un bouquet de mimosa …

  6. La fleur est éphémère mais le parfum persistant et j’aime les deux ! Et en Bretagne il est vraiment comme chez lui.

  7. il ne manque que l’odeur que je sens juste en regardant tes clichés…

  8. Jolies photos. Chez nous (à Paris), nous nous contentons de mimosas en plastique (pas si mal car les gens s’y trompent) et du coup, nous en avons toute l’année !

  9. Magnifique !
    J’imagine le parfum qui s’en dégage rien qu’à voir ces jolies images…

  10. Tes photos sont magnifiques. J’adore cette arbre fleur; C’est un de mes préférés. Le mimosa c’estle soleil, le début du printemps, le sud et ça me rappelle tellement mon enfance, ma grand-mère…

  11. D’ordinaire je me fous un peu des arbres et des plantes (je n’ai pas la main verte alors j’ai pris un peu en grippe ces soit-disant merveilles de la nature :D). Mais tes photos sont SPLENDIDES !

  12. Et alors, t’as couché avec Grégory?

    (J’aime beaucoup le mimosa, mais j’y suis très allergique, je deviens rouge rouge quand j’en vois)(du coup, bon, voilà)

  13. J’ai des souvenirs tres doux de mimosa en Provence, puis a St Jean de Luz aussi. Quelle n’a pas ete notre surprise en arrivant ici d’en trouver aussi ! Le mimosa (wattle) est meme un des symboles de l’Australie, il y en a partout a Canberra. Ils refleuriront au mois d’aout et nous saurons alors que le printemps aura vaincu l’hiver.
    Tres jolies photos, j’en ai les narines qui fremissent de joie !

  14. Le mimosa est ma fleur préférée, ce qui arrange bien les affaires du mari à qui il suffit d’en cueillir chez la voisine et de zapper les fleurs le reste de l’année.
    Dis donc, Pays basque, Toulouse, on a souvent été voisines 😉

  15. En Vendée, il y en a partout aussi (il y a un micro climat aussi ici 🙂 ). Ca m’évoque mon enfance aussi mais sans souvenirs précis. Les photos sont superbes.

  16. C’est vrai que c’est joli dans la région Toulousaine !! Mais tu vois, j’ai grandi à Paris, et en Bretagne, et pour moi, ce sont des souvenirs bretons qui remontent en voyant ces images !!
    Merci, elles sont très belles ces photos !

  17. Moi, quand je pense mimosa, je pense vacances d’enfance en famille en Bretagne (dans un petit hameau près de Qimperlé) et ce sont des jolis souvenirs que tu ravives aujourd’hui !
    Merci ! 🙂

  18. Rolalala, alors ça c’est un arbre que je ne risque pas de voir dans le 13ème arrondissement de Paris…

  19. Ah, je n’ai jamais connu ça : pas de micro-climat dans le Nord de la France ! Mais c’est super joli ! Je n’aurais pas imaginé ça suffisamment grand pour qu’on puisse s’y percher, tu m’as appris quelque chose !

  20. Tendres souvenirs d’enfance! C’est mignon!
    J’adore le mimosa, tes photos sont superbes!… Ça sent le printemps, enfin presque.
    J’adore la douce odeur sucrée de ces fleurs, car je suis également une fille du Sud, et cela évoque pas mal de choses pour moi.

  21. Moi , c’est à El Jadida que je grimpais dans le (feu ) mimosa de la station PTT. Je crois que c’est mon grand-père qui l’avait planté, et je me souviens avoir cassé une branche en allant un peu trop loin…
    Tous ceux que nous avons vus hier sur la route d’Essaouira étaient hélas déjà fanés…

  22. teawithmilk Reply

    Pour moi le mimosa c’est Nantes et une très vieille dame que j’aimais profondément avec qui je partageais le même prénom!

  23. elle sont chouettes tes photos ! j’achete toujours du mimosa en bouquet mais ca dure vraiment trop peu 🙁

  24. Le micro climat du Golfe n’est pas un mythe, mais il ne vaut mieux pas trop le divulguer ce secret, car sinon tes hordes de parisiens risqueraient de débarquer sur la rabine, Saint Vincent baisserait son doigt et les eaux du port envahiraient la ville.

    Et les mimosas se dessécheraient sur pieds.

    J’aime bien ces arbres, par contre je déteste leur odeur.

  25. l’image du petit bout de mer aperçue du haut du mimosa de Ciboure est encore un souvenir très net …… et je ne parle même pas de celle que nus avions du haut du mimosa de Perpignan !!!!

  26. et c’était surtout pour surveiller « grosse nana poilue », alias M Guillauma…

  27. :dot: Oups, suis grave à la bourre pour vous répondre, mais merci merci pour vos petits mots !! (et Camille, on avait SIX ANS, bordel 😆 ) (et merci pour la vanne, mon chéri, je suis sûre qu’on lui a jamais faite, celle-là 😆 )

  28. Tout ce mimosa en fleurs actuellement me met de bonne humeur le matin. Puis au moins ça couvre l’immonde odeur de nourriture industrielle devant la maison de retraite où je laisse ma voiture tous les matins^^

  29. t’as oublié de parler des très nombreux palmiers qui pousse à vannes et ses alentours grâce au micro-climat qui est carrément véridique: il fait beaucoup plus doux autour du golf que dans le reste du Morbihan; mais il y pleut quand même beaucoup trop (pour moi)

  30. J’ai passé une semaine près de Vannes l’été dernier et j’ai pas eu la chance d’en voir de si beaux (en même temps c’était pas la saison, d’accord).
    Merci pour ce partage!

Write A Comment

Combien font : *

Pin It