irish gift

Quand on part en vacances, difficile de ne pas succomber à la tentation du cadeau souvenir, n’est-ce pas ?

En tout cas, moi je n’échappe pas à ce rite consumériste, je m’en délecte, même, puisque je n’aime rien tant que débouler dans une échoppe à souvenir, farfouiller dans les rayons, et dégoter le petit cadeau qui plaira à coup sûr à son heureux (?) destinataire.

N’allez pas croire pour autant que je suis une adepte de la boule à neige en plastoc, du collier dauphin ou du calendrier coquillage avec sablier incorporé. J’ai bien commis quelques délits dans ce style quand, gamine, j’étais de sortie de classe, mais avec l’âge, il faut croire que je me suis calmée. Maintenant, je mise sur des valeurs sûres : la bouffe, la bouffe, la bouffe. Vous avez du vous en rendre  compte, d’ailleurs, puisque l’essentiel de mes récits de voyage ne tourne qu’autour de ça. Un véritable petit estomac sur pattes en goguette qui par le passé n’a pas hésité à ramener de ses divers périples du Saint Nectaire fermier, des amandes grillées par kilos ou encore des brötchens pré-cuits par sachets de 12.

A Dublin, non contente d’avoir plombé nos valises de douceurs celtes et britanniques, j’ai également fait flamber ma carte bleue pour des denrées non périssables : des petits moutons et de facétieux Leprechauns en peluche pour nos Korrigans, des feutres à paillettes parfumés pour Mamzelle, des briquets pour les copains, un mug thermos parfait pour le tea time, des magnets et quantité d’autres cochonneries…

J’étais même toute contente de m’acheter un maillot de rugby irlandais en taille 11-12 ans et un sweat à capuche XXL « Trinity College » (je pense que nos voisins d’outre-Manche ont comme un sérieux problème de cohérence dans les tailles). Dans l’ambiance survoltée de la boutique, je me voyais déjà arborer fièrement ma nouvelle tenue dans les rues de ma ville. Évidemment, de retour sur le sol de ma mère patrie, je me rends compte que le polo sera parfait cet été pour buller dans mon jardin, et le sweat accompagnera douillettement nombre de soirées canapé. Ni plus, ni moins.

irish gift : polo de rugby

irish gift: sweat à capuche trinity college dublin

Je n’ai pourtant pas dilapidé en vain la fortune familiale. J’ai également investi dans du beau, du bon, du solide, du durable. Une paire de derbys à talons, en cuir camel absolument parfaits : ultra confortables, pile dans la tendance masculin/féminin que j’affectionne. C’est bien simple, je ne les quitte plus. Et maintenant je connais ma pointure chez TopShop. Il se pourrait bien que leurs petits cousins, noirs et à talons plats, les même que j’avais au lycée et que j’avais usé jusqu’à la corde, viennent les rejoindre dans les mois qui viennent. C’est bientôt, les soldes ?

derbys à talons topshop cuir marron

derbys à talons hauts topshop en cuir marron

derbys à talons hauts topshop en cuir marron

derbystopshop04

derbystopshop05

21 Comments

  1. saint nectaire soigneusement emballé dans ta petite valise … perdue par air france … et retrouvée (certainement grâce à l’odeur!) combien de jours après ????
    trop trop cools tes chaussures !!!

    :dot: Une semaine après, je crois !

  2. La bouffe, il n’y a que ça de vrai, tiens! C’est un plaisir divin de bien manger!
    (et méfie toi pour Topshop, parce que le site n’est pas réapprovisionné quand le stock est vidé!!)

  3. Elles sont super chouettes tes chaussures (les noires plates j’en cherche des comme ça pas hors de prix depuis environ longtemps, mais ne trouve pas) (j’en trouverai donc quand je n’en chercherai plus et qu’on sera tous en tongs)

    :dot: Les noires sont un peu chères (60£ + les frais de port), mais de super qualité. Damned, ils ne les ont déjà plus en 37 !!

  4. J’adore tes chaussures!… très masculin/féminin effectivement et en plus ça fait top class avec un jean’s!… Tu crois qu’on peut les trouver en ligne?… Ou des plus ou moins pareilles quoi…hihi… Bisou Miss…

    :dot: Non, il n’y a que la version talons plats sur le site… je sais qu’elles existent aussi en bicolore noir et blanc, très très chouettes mais un peu moins passe partout, du coup.

  5. Aarf ! Les enfants ramènent toujours des trucs super inutiles. Genre l’assiette à accrocher au mur aux couleurs qui vont vraiment pas du tout avec les murs. Ou des dauphins à n’en plus finir >.< (j’ai fait une overdose des dauphins ! Ma cousine a dut m’envoyer une centaine de cartes postales avec des dauphins dessus & ma tante m’offrir toute la gamme style dauphin : bracelet, bague, pendentif, statuette, serviette de plage, et j’en passe. XD )

    Moi j’avais trouvé le truc quand j’étais petite. J’allais voir ma maman et « diiiis, je peux ramener quoi à mamiiiie? » XD

    :dot: Je t’avoue que moi aussi, les dauphins, je ne peux plus les voir en peinture… et pourtant, je suis de la génération « Grand Bleu » ! 😆

  6. ils sont magnifiques tes derby, j’aime beaucoup ce marron vieilli… trés classe bravo ! tu as succombé mais bien fait !

    :dot: Je ne m’en lasse pas, elles ne quittent plus mes pieds !

  7. La lectrice de l'ombre Reply

    Les souvenirs de voyages….on pourrait en faire un roman…
    Je me souviens de mon premier « grand voyage » au Sri Lanka, j’avais ramené une montagne de tout et n’importe quoi : la quasi totalité est restée à jamais dans des cartons, car les objets typiques, une fois sortis du contexte…
    Maintenant, je sélectionne : des petits cadeaux pour faire plaisir aux amis et aux enfants (je commence à bien connaitre les gouts de tout le monde) et pour moi, essentiellement des photos, des photos et encore des photos (merci le numérique !)
    Sinon, les shoes, elles ont l’ait hyper confortables !!

  8. Rahhh je n’ai même pas vu qu’il y avait des chaussures chez TopShop lors de mon week end à Londres. Il y avait tellement de monde que je n’ai rien vu et je me suis enfuis. Si j’avais su qu’il y avait d’aussi jolies Derby je serais resté!!!!!

  9. Quoi c’est encore un jeu où faut reconnaître que c’est une chaussure ?
    Bah…UNE CHAUSSURE !!!

  10. Et tu repenseras à ce week-end à chaque fois que tu chausseras tes derbys. C’est chouette les cadeaux souvenirs !

  11. que de bons investsissemets! la bouffe reste une valeur sûre et fait quand même plus couleur locale que le porte serviette ou l’aimant avec une blonde à gros seins qui dit I love Ireland.
    Le maillot de rugby c’était obligé.
    Et les chaussures, ben comme elles comptent dans la catégorie souvenirs, t’as pas besoin de les compter dans tes achats chaussures: la bonne affaire!

  12. Comme toi, j’apprécie tout particulièrement le tourisme et le souvenir gastronomiques … les chaussures jouent hors catégorie !!!

  13. Très chouettes ces chaussures, j’aime beaucoup (il va neiger aujourd’hui ou bien ?).
    Par contre, je suis déçue, j’espérais une boule à neige, avec un rugbyman dedans moi !!

    :))

    Plus sérieusement, je suis comme toi, je n’envisage pas de partir quelque part sans en rapporter quelques bricoles (oui même de Brest)

  14. Pingback: Intemporels pour Enfants, le livre d'Astrid Le Provost - modèles et patrons Citronille à coudre | Shalima bricole - blog bricolage et cuisine

  15. Je suis comme toi quand je pars dans de lointaines contrées, je ramène beaucoup de miam-miam qu’on ne trouve pas ici 😀
    J’aime beaucoup tes derbies. J’en recherche aussi mais je ne me suis pas encore décidée si elles allaient être à talons ou non!

  16. Pingback: Intemporels pour Enfants, le livre d'Astrid Le Provost - modèles et patrons Citronille à coudre | Merci pour le chocolat ! - blog féminin, blog de maman

Write A Comment

Combien font : *

Pin It