Mardi dernier, j’ai pris mon premier cours de couture. Parce que c’est bien beau de faire l’affaire du siècle en dégotant une machine à coudre Singer vintage pour peanuts dans un vide-grenier, mais savoir s’en servir, c’est mieux. Ma voisine a bien essayé de me montrer comment passer le fil dans l’aiguille, mais toute couturière professionnelle qu’elle soit, elle n’est pas allée plus loin. Et une fois passée la première étape, face à cette diabolique machine, je me suis retrouvée bien démunie…

Alors quand ma copine Poulette m’a dit qu’elle prenait des cours de couture le mardi après-midi avec des mamies de son village, je n’ai pas hésité bien longtemps. A vrai dire, je l’ai harcelée jusqu’à ce qu’elle demande à sa prof s’il restait de la place pour moi. Attendez, l’occasion était trop belle : une vraie prof, une copine, et un créneau bloqué chaque semaine pour taquiner de la cannette ! De quoi me transformer en fée de la confection, ni plus, ni moins !

Je me suis donc pointée au cours, une trousse à couture contenant le strict minium et ma machine sous le bras. J’ai suivi Poulette au fond de la salle, près des fenêtres et du chauffage, et j’ai commencé à déballer mes petites affaires. A dire vrai, je n’avais pas prévu grand chose, pour une première, je pensais surtout observer. Tout d’abord, j’ai été surprise de voir qu’il n’y avait pas que des mamies. Bon, OK, la majorité portait fièrement le cheveu blanc et la lunette demi-lune, mais parmi mes nouvelles copines burda, avec Poulette, il y a aussi Cécile, la petite trentaine et dentiste dans la vraie vie. Toutes les trois, nous faisons chuter vertigineusement la moyenne d’âge…

Et puis il y a Odette, la prof. Alors Odette, c’est une couturière, une vraie de vraie. Petite bonne femme d’un âge indéterminé, l’œil vif et le sourire pincé, bretonne pur jus, elle n’a pas son pareil pour repérer l’ourlet pas droit, ou la pince approximative. Rien ne lui échappe à Odette, et elle ne se prive pas de te le faire remarquer. Autant vous dire que j’étais dans mes petits souliers. J’ai donc joué franc-jeu : non, je n’ai jamais cousu à la machine, non je ne sais pas faire un ourlet, et non, surfiler je ne sais même pas ce que ça veut dire.

Hé bien, ça ne l’a même pas découragé, Odette. Elle m’a montré et re-montré comment passer le fil dans la machine. Elle m’a fait tester tous les points disponibles. Et elle m’a fait faire des kilomètres d’ourlet sur des chutes de tissu pour m’entraîner à coudre droit. Ça n’a l’air de rien, vu comme ça, mais coudre droit, c’est un vrai challenge. Enfin pour moi. Au début j’avais l’impression d’avoir picolé tout l’aprem tellement mes coutures zigzaguaient. Mais au bout d’un moment, j’ai commencé à choper le coup et pouvoir regarder mon ouvrage droit dans les yeux.

Pas question pour autant de m’endormir sur mes lauriers, là, j’étais bonne pour passer à l’étape supérieure. Odette m’a demandé si j’avais amené des vrais trucs à coudre. Alors j’ai sorti cette ébauche de coussin en patchwork que j’ai commencé à coudre, à la main, en 1996. A l’époque, j’étais d’une patience infinie, et je n’avais pas la télé dans ma chambre d’étudiante, à Marseille. Alors je m’étais amusée à découper des petits carrés de tissus que j’avais cousu entre eux, point par point. Un travail titanesque que j’avais fini par abandonner au bout de quelques dizaines d’heures à m’abîmer les yeux et les doigts sur cette tâche ingrate. Je n’ai jamais eu le courage de m’y remettre, alors qu’il ne manquait pas grand chose pour que ce fichu coussin soit terminé.

J’ai donc sorti le bouzin sous l’œil franchement admiratif d’Odette et de mes nouvelles copines. Le patchwork, ça en jette. Sans le savoir, je venais de rentrer dans le club très sélect des acharnées de l’aiguille, yessss. Je me suis donc appliquée comme jamais, en tirant la langue et en appuyant tout douuucement sur la pédale. J’avais la pression. Pas question de coudre de traviole cette fois-ci !

Et finalement, je ne m’en suis pas trop mal sortie… le coussin, 13 ans après, est enfin terminé. Et je crois que j’ai chopé le virus de la Singer, hier je suis allée dévaliser le magasin de tissu de mon bled. J’ai du stock à ne plus savoir qu’en faire : des nappes, des serviettes, des coussins (encore) et même de quoi confectionner une petite robe d’été pour Mamzelle. On ne m’arrête plus. Sonia, Jean-Paul, Azzedine, faites gaffe, la relève arrive !!


(petit coussin en patchwork enfin terminé, n’est-ce pas charmant ?)

******

52 Comments

  1. Aurélie (Le temps des bisous) Reply

    Excellente initiative !!!
    Bon courage.

    :dot: Merci ! 😀

  2. oh purée je suis interdite de machine à coudre.
    j’ai fusillé celle de ma mère, de ma belle-mère et une qu’on m’a offerte.
    quand je dis fusillé, même pas moyen de récupérer deux trois pièces.
    (quand je pense que les 2 premières, c’étaient des cadeaux de mariage comme on en faisait dans les années 50, je conçois que maman et belle-maman me toisent dès que je leur évoque la couture…)

    Bravo en tous cas, c’est très régulier!

    :dot: Mais, Mélina, enfin, faut pas les jeter par la fenêtre, les machines à coudre !! (les parpaings, c’est fait pour ça :mrgreen: )

  3. Courage avec les coutures pas droites, de toute façon quand on se fait des vêtement, toutes les coutures ou presque sont courbes alors ca se voit moins quand on dérappe un peu 🙂

    :dot: Ouhlala, les coutures courbes, je n’en suis pas encore là !

  4. Comment dire…tu viens de te lancer dans ce que, secrètement, je rêve de faire depuis des lustres…Mais je me suis toujours dit…Pfff je ne saurai JAMAIS coudre….Rien que de parler Droit Fil, biais, surfilage, canette….c’est du chinois….je décroche déjà….

    Bravo!!!

    :dot: Je ne sais pas faire encore, mais ça s’apprend ! Là, l’occase est géniale.

  5. millebulle Reply

    Chapeau, parceque moi même repriser une chaussette ou coudre un bouton j’ai du mal…
    C’est pour dire….
    Bises

    :dot: Héhé, repriser les chaussettes, je ne sais pas non plus, hein (mais coudre un bouton, si. A la main. D’ailleurs, on peut coudre des boutons à la machine, tu crois ?)

  6. ashramaman Reply

    géniale cette idée de cours de couture, mais m’est avis que tu vas devenir accro trèèèèès vite…. la couture, c’est chic, ça vide la tête et personne ne peut raler, ça change ;o)
    bientôt, tu auras des housses de couette perso, des rideaux ajustés, des ourlets qui tiennent, des petites tenues d’été franchement originales, et tu seras si fière d’exhiber tes oeuvres!!!
    amuse toi bien!!!

    :dot: Quand je vois ce que fait ma cops Poulette après 2 mois de cours à peine, je suis bluffée ! j’espère que je serai aussi douée…

  7. J’ai la machine depuis 10 ans, j’ai fait des trucs sympas, mais passé la confection de trucs de maison, les déguisements en tout genre (on s’en fout comment c’est fait dans ces cas là, on peut se la jouer « yé souis oune artiste, yé coupe là, yé cous là, cé magnifique oui »), j’ai jamais réussi à faire un vrai vêtement avec. Ca me manque c’est certain et je t’envie de prendre des cours de couture. Ca doit être génial !

    :dot: Renseigne-toi, ya peut-être ça dans ton bled (le plus dur c’est de trouver un créneau… là, j’avoue, je triche, en plein aprem de la semaine avec mes mamies, c’est pas pour les gens qui font plus de 35h de taf par semaine, hein)

  8. trop cool, tu t’y es enfin mise, depuis le temps que tu en avais envie. je sens qu’on n’a pas fini de voir tes oeuvres 🙂
    (sinon, je suppose que tu connais le film « le patchwork de la vie »? sinon, tu vas adorer. la même chose,en hollywoodien)

    :dot: Je connais ce film, tu penses, j’adore !!

  9. pas mal du tout ! Moi j’aime bien coudre mais je suis nulle et je n’ai pas de machine à coudre !
    c’est ballot !

    :dot: Yapuka investir, alors ! (j’ai dégote la mienne en vide-grenier : 40€ !)

  10. bravo !!! moi j’ai une machine à coudre et … je fais mes ourlets de travers … mais personne ne le voit à moins evidemment de se mettre à mes pieds (ce qui m’arrive relativement rarement !!! )

    :dot: Alors ça, ça m’étonnerait ! 😆

  11. La lectrice de l'ombre Reply

    Dis donc, rien qu’une séance et déjà un coussin ?? Chapeau !
    On attend avec impatience la collection été « Shalima Style » !!

    :dot: Ouhla, la collec c’est pas encore gagné, mais j’ai bon espoir !

  12. Et ben! Un patchwork en 1 seul cours? je t’admire!! Pour ma part je sais toujt juste coudre un bouton. Et encore il ne faut pas y regarder de trop près 🙂

    :dot: Alors je te rassure tout de suite, le patchwork était déjà cousu à la main depuis super longtemps, je n’ai fait que coudre la face de devant avec celle de derrière. Bref, 3 coutures de 30 cm chacune… rien d’exceptionnel en 2h 😉

  13. Ach mein Gott.

    Tu es une psychopathesse, mais grand bien t’en fasse.

    Les boutons oui, les écussons de mes périples sanitairement néfastes, aussi, j’ai même fait un oulet tout pourri.

    Mais à la main.

    :dot: La prochaine fois que tu viens, je ne ferai pas comme avec le dyson, je te prêterai ma singer si tu le souhaites 😉

  14. OK.
    Tout ce que je retiens de ça, c’est quand même que tu trainais avec toi un coussin pas fini qui datait de 1996.
    ça fait un peu peur, non?

    :dot: Oui, tu peux le dire ! (mais vu le temps que j’avais passé dessus, j’allais pas le jeter, quand même !!)

  15. ayé, tu te lances!!
    Tu vas voir une fois qu’on a le virus, on ne s’arrête plus!!
    Moi j’en suis aux vêtements et doudous en ce moment!!

    bonne couture!

    :dot: waouh, je suis BLUFFEE par tout ce que tu fais !! c’est magnifique !!!

  16. c’est bien d’avoir des gens qui te montrent. Moi j’ai achete la machine et je m’y suis mise toute seule et j’ai reussi à faire quelques trucs mine de!! En tout cas bravo ton coussin à l’air super!

    :dot: Merci Lilli pour le coussin… bon évidemment, c’est plus du tout les couleurs de ma maison, mais c’est pas grave ! 😆

  17. Waouh, 13 ans après!!! ^^
    En tout cas il a l’air choupidou ce coussin! Ca me plairait aussi de faire ce genre d’atelier, c’est tellement gratifiant de voir une robe ou autre, fait par SOI!!!
    Bisous et bravo pour ton nouveau talent ^^

  18. C’est plus Shalima c’est Pénélope ! (quoi la tapisserie ça n’a rien à voir ? ^^)
    Et M.Chéri c’est Ulysse.
    Et après on a Télémaque, Thémis et Nono le petit robot (cadeau d’Ulysse pour Télémaque son fils). Oui oui ça colle jusqu’au nombre de loupiots, t’as plus qu’à remanier le blog ;))

  19. Bravo à Odette pour avoir eu la patience de te montrer sans rechigner à la tâche. Il y a quelques années, jeune novice à l’envie de bien faire, j’avais franchi moi aussi le seuil d’un cours de couture. Mais ces dames m’ont vite fait comprendre que les débutantes n’étaient pas les bienvenues… Même avec de la bonne volonté.
    Du coup, j’ai abandonné et adieu mes rêves de petite robe home made !

    Un bon début en tous cas que la finition de ce patchwork 😉

  20. Bravo ! J’ai trois couturière dans la famille, plus une qui en plus dessinait des patrons (son premier métier) et moi, je sais pas coudre… ça file des complexes. Alors, je dis bravo, belle initiative.

  21. Tink Again Reply

    Ha c’est cool ça. Tu vas pouvoir faire plein de chouettes trucs et puis la photo du coussin patchwork rend vraiment bien.
    J’avais pris 2-3 cours de couture à la machine avec ma mamie avant de quitter la France, ça faisait genre « quand on aura fini tu seras prête pour partir à l’aventure, tu auras au moins appris l’essentiel » et j’avoue que ça m’avait bien plu. J’avais fait une tunique en éponge rose pour mettre en sortant des cours de danse.

  22. Allez, je te raconte.

    En troisième, à mon époque dit mamie, les filles avaient cours de couture, les garçons cours de mécanique.
    non, pas sexiste l’époque.

    Je détestais la prof, une vieille bique toute rabougrie qui nous parlaient comme à des débiles mentales et passais tous les cours à inventer des trucs pour me faire virer.
    Ramasser toutes les épingles tombées, et les poser sur son fauteuil, par exemple

    ou, mieux, un jour, sur ces vieilles machines à pédales, je me suis mise dos aux machines, le pied sur la pédale et ai démarré une course folle en moto, façon rallye en entrainant toutes mes copines.

    C’est comme cela que j’ai été bannie du cours de couture.

    A vie.

    Alors dire que je t’admire, c’est faible.

  23. Coucou !
    Je découvre ton blog un peu par hasard : c’ est une vraie bouffée d’ oxygène !
    D’ ailleurs, je file lire tes posts depuis le début.
    Au plaisir de te lire peut-être  » chez moi  » , sur mon blog débutant de jeune future maman !
    Amicalement.
    Delphine.

  24. Bravo Shalima (et bravo à Me Odette). Tu vas t’éclater avec ta MAC et la blogosphère regorge de tutos plus sympas les uns que les autres … certains étant je te l’accorde réservé aux plus confirmés. On attend la suite de tes créations !!!

  25. Qu’est ce que j’aimerai avoir le courage de m’inscrire à ce genre d’atelier…. En plus certains de mes habits en auraient bien besoin, ma mère aussi d’ailleurs… Ben oui quand même à 22ans je devrais quand même savoir réparer mes affaires toute seule !!!

  26. Génial! tu vas t’éclater, j’aimerais bien rependre aussi de cours comme ça près de mon bled!! ( j’ai fait à l’age de ma fille!:) , donc je couds a la machine assez droit et confectionne de trucs pas trop durs! mais j’oublie pas mal.

    J’ai hâte de m’extasier devant tes créations!

    suis mort de rire de l’anecdote de Dom! 😉

  27. Bravo!!!… Ce coussin m’a l’air vraiment superbe et quand je pense que tu l’avais comméncé à la main!… Ma mère est une très bonne couturière mais une vraie tête de mule sans patience qui gardait jalousement les secrets de sa super machine singer hight tech de l’époque ( année 80) donc je ne sais pas coudre… A part refaire une couture défaite ou recoudre un bouton je suis nulle en couture…
    Par contre je me défends plutôt pas mal au tricot…mais là non plus c’est pas ma mère qui m’a appris…lol…

  28. Pingback: Elle-wikio de janvier, ventes privées, ishopyoushop.com | Camille d'Essayage

  29. Alors toi aussi tu as succombé… bientôt tu verras tu auras des cartons entiers remplis de tissus et de patrons en attente de projets en tout genre (tout ressemblance avec une situation existante serait bien évidemment fortuite).
    et puis pour changer de mondial tissus, qui est bien quand même mais à petite dose, je te conseille ce site génial sur lequel je suis tombée totalement par hasard et qui propose des ventes exceptionnelles de tissus qui ne le sont pas moins: http://etoffesdesheros.blogspot.com/
    bises et bonne couture! (tu nous montreras tes merveilles hein?)

  30. Coucou Shalima,
    Moi aussi ça a été une de mes bonnes résolutions.
    Je vais désormais dans un chouette atelier à Brest. Dont les horaires n’empiètent pas sur la semaine de 35 h. C’est le pied.
    J’avais un peu d’avance car j’ai fait de la couture à la MJC dans mes jeunes années… C’est comme le vélo en fait ça revient vite !

  31. Pingback: Coudre une nappe ronde - schèma et cours de couture | Shalima bricole - blog bricolage et cuisine

  32. Pingback: Cacahuète, Cacatoès & Ben in Black | Camille d'Essayage

  33. Pingback: Coussin en patchwork déhoussable, avec fermeture éclair zip invisible | Shalima bricole - blog bricolage et cuisine

  34. je reve d’etre un jour une bonne couturiere j’attends le jour d’habiller une robe ou un tailleur confectionné avec mes propres mains aider moi merci

  35. j’attends le jour d’habiller des habits crees par mes propres mains j’ai besoin des premiers cours en couture merci

  36. J’arrive un peu apres la bataille; mais le petit récit de vos aventures couturieres m’a carrément donné confiance pour m’inscrire au + vite a ce fameux cours de couture. Je cherchais une adresse d’atelier sur Brest et je suis tombé sur l’article. Moi aussi, je n’ai pas encore atteint l’âge de la brodeuse aguérie, mais je vois que je ne suis pas la seule. Allez, j’y vais!

  37. coucou les couturières !

    venez découvrir mes jolis tissus certifiés bio : j’expose à « respire bio » à Brest du 29 au 31 janvier puis au salon bio de landerneau en mars.
    Alors à bientôt
    Stéphanie de BIOTISSUS

  38. bjr j’aimerai savoir si y a des centres de formation pour la couture, a Marseille, une formation de courte durée.
    merci

  39. bonjour je cherche une personne à qui je puisse confier les chaussettes pour les repriser….est ce que cela existe ?
    merci

  40. coucou les filles !!

    J’ai besoin d’une bonne adresse pour apprendre la couture !! j’arrive sur Brest et je ne connais pas beaucoup d’endroit, je me suis renseignée à Recouvrance « salut les bobines » pour des cours mais c est complet, alors je recherche toujours alors j’attend vos commentaires !!
    milles merci

  41. bonjour
    j’aimerais connaitre l’adresse d’un atelier couture ou apprendre car je me debrouille mais pas assez pour me faire une belle robe un pantalon ou un haut !!
    mon probleme c’est la coupe toujours peur de couper trop petit ou trop court
    merci de votre aide si vous connaissez des adresses
    manuela

  42. Bonjour,

    Je viens de lire votre petit article et j’aimerai savoir où se passe les cours d’Odette et ses coordonnées afin de m’inscrire si possible.
    Merci d’avance.
    Marie

  43. Bonjour,
    Odette semble formidable! Je suis également intéressée pour connaître ses coordonnées.
    Merci d’avance

  44. Pingback: Coussin en patchwork déhoussable, avec fermeture éclair zip invisible | Merci pour le chocolat ! - blog féminin, blog de maman

  45. Pingback: Coudre une nappe ronde - schèma et cours de couture | Merci pour le chocolat ! - blog féminin, blog de maman

  46. sycouticouty Reply

    Bonjour,
    je me lance dans la vente ambulante de tissus.
    Vous me trouverez sur les marchés : de Lesneven, le lundi ; de Brest (St Martin), le mardi et vendredi ; de St Renan, le samedi ; à Daoulas le dimanche.
    je vends des coupons de tissu de 3 mètres à 16 et 21 euros et des chutes à 5 euros,
    Venez jeter un oeil, vous serez surprise par le choix et la qualité des tissus que je propose.
    A bientôt sur les marchés
    Sycouticouty

  47. je te souhaite un tres bon courage,
    moi aussi je suis tres passionée par la couture, si tu veux un peu d’aide, je propose des base sur la couture dans mon blog limonasblog.wordpress.com
    je te souhaite une tres bonne année 2016 et bon courage
    mona

Write A Comment

Combien font : *

Pin It