Comme chaque année en juillet, ce mode pré-vacances est particulièrement ambivalent : il y a d’un côté beaucoup de boulot à finir vite, vite, et de l’autre les enfants en vacances qui grasse-matent jusqu’à pas d’heure, les cousins pas loin, et la plage dès qu’on peut.

Il y a eu la semaine de stage de tennis à La Baule pour les 2 garçons, et la grande toujours en convalescence, privée de stage hospitalier, de sorties avec les copines et de baignade. J’ai beaucoup travaillé cette semaine-là, avec quelques charrettes nocturnes à la clé, mais on a quand même réussi à aller pique-niquer toutes les deux en bord de Golfe pour lui changer un peu les idées.

Et puis les garçons sont rentrés, et on s’est mis en mode un peu plus cool : il y a eu les 50 ans de notre ami R., les cousins sont arrivés à La Trinité, on s’est échappé à la plage encore un peu plus, on a mangé des glaces à Carnac, joué dans les vagues et bu du rosé à Erdeven, fait du paddle à Larmor-Baden, enchaîné quelques restos sans prétention, et même passé une journée à la Cité des Télécoms, Miniloup et moi, et c’était cool.

Le premier roman très réussi de Mariegraindesel, parfait pour cet été !

Ça commence à sentir sérieusement les vacances, les vraies, et vous savez quoi ? Je n’ai pas vraiment déconnecté depuis septembre dernier, alors ça n’est pas pour me déplaire !

Je vous souhaite une belle semaine, au soleil, le plus au frais possible !

PS: ah, et j’ai aussi enregistré mon tout premier podcast ! Si ça vous dit, vous pouvez écouter ici notre conversation à bâtons rompus autour des blogs qui ne sont pas morts, des réseaux sociaux et de mon métier pas tout à fait comme les autres… Merci Bertrand pour ton invitation !

Billet précédent
Billet suivant

5 Commentaires

  1. Bonjour Céline,

    Un GRAND MERCI pour le bon moment que vous venez de me faire passer avec votre interview que je viens d’écouter en podcast.
    Oui, le monsieur qui vous a interrogée a raison, on entend votre SOURIRE, on ressent votre BONNE HUMEUR, on a envie d’aller vous voir pour partager avec vous votre JOIE DE VIVRE. Vous avez le don de communiquer toutes ces qualités au travers de vos écrits et cette fois-ci avec votre belle voix débordante de BONHEUR. Encore MERCI.
    Bel été !

Écrire un commentaire

Combien font : *