En avril dernier, nous avons été invités pendant une semaine à faire du ski en famille à Cauterets, dans les Pyrénées.

C’est la première fois que nous faisions du ski de printemps, et j’ai été très agréablement surprise par les conditions : un grand soleil, des températures très douces (nous avons même eu carrément chaud par moments !) et surtout plein de neige !

En fait, c’est LE grand atout de Cauterets : grâce à son emplacement au cœur des Pyrénées, au bout d’une vallée étroite, et protégée par le cirque du Lys qui la borde, la station bénéficie d’un enneigement exceptionnel. La semaine dernière, elle faisait même partie des 10 stations françaises les plus enneigées du moment, c’était la seule des Pyrénées.

(oui, je vous assure, on est bien au mois d’avril !!)

Je peux vous dire qu’on s’est vraiment régalé durant notre séjour. Nous avons skié tous les matins de 9h à midi et demi, ensuite on pique-niquait au bord des pistes (il faisait tellement bon qu’on n’avait aucune envie de s’enfermer à l’intérieur !), et on reprenait tranquillou jusqu’à 13h30-14h. En avril, les pistes ferment tôt pour préserver la qualité de la neige pour le lendemain, mais en pleine saison les horaires sont bien plus standard, les pistes sont ouvertes jusqu’à 17h.

Le matin, Miniloup était en cours collectif avec l’ESF, et nos deux grands ont pris quelques cours avec un moniteur rien que pour eux deux. Nous on skiait en amoureux. Après les cours, on s’en donnait à cœur joie tous les cinq, et c’était vraiment sympa. La neige était de bonne qualité, et 80% des pistes étaient ouvertes, il y avait de quoi faire !

Le revers de la médaille de cet emplacement exceptionnel, c’est qu’on ne peut pas dormir au pied des pistes. En effet, la ville de Cauterets est bâtie au creux de la vallée, bien plus bas, et pour accéder aux pistes, il faut obligatoirement prendre des télécabines. Comme on partait tôt le matin, nous n’avons jamais eu de problème d’attente ou de queue, idem pour le retour, mais n’oublions pas que nous étions en basse saison, je ne sais pas comment ça se passe pendant les vacances de février par exemple.

Il y a la possibilité de louer des racks ou des casiers en bas des pistes pour ne pas à avoir à se trimballer toutes ses affaires dans la journée, ou le soir quand on redescend à la station, et ça c’est drôlement pratique. Du coup, ce n’était pas très gênant cette histoire de télécabine.

D’ailleurs, on a beaucoup aimé loger dans Cauterets même, c’est une vraie petite ville, pas une station qui végète hors saison. Son architecture du début du siècle est très belle, on sent l’influence et la richesse du thermalisme dans les bâtiments, c’est un vrai régal de se balader dans le centre.

Pour les gourmands, ne passez pas à côté de la spécialité de Cauterets : ses berlingots ! Ceux de la confiserie La Reine Margot sont incroyables…

Comme les pistes ferment tôt en avril, nous en avons profité pour vivre chaque jour deux journées en une en nous baladant l’après-midi. Le choix est vaste, mais ne ratez pas les thermes de Cauterets, c’est un incontournable, et qu’est-ce que ça fait du bien après une matinée à skier !

 

Pont d’Espagne et le Lac de Gaube

Nous avons aussi fait une petite randonnée au Pont d’Espagne, c’est à quelques minutes en voiture de la station. Une fois sur place, nous en avons pris plein les yeux avec ces torrents incroyables chargés de la fonte des neiges. En hiver ça doit être sublime aussi quand tout est gelé ! Nous avons poussé un peu plus loin en marchant une petite heure jusqu’au Lac de Gaube, c’était magnifique de le voir encore à moitié gelé et de contempler les montagnes autour. À ne vraiment pas rater si vous venez à Cauterets, l’hiver on peut y faire du ski de fond.

 

Le Pic du Midi de Bigorre

Autre belle balade, un peu plus loin cette fois, l’incroyable Pic du Midi de Bigorre, à une bonne heure de route de Cauterets. Nous avons pris le téléphérique pour grimper tout là-haut, c’était magique : la vue incroyable sur la chaîne des Pyrénées, la visite de l’observatoire, l’exposition sur l’histoire du pic, tout était génial, on en a pris plein les yeux, et cela reste un de nos meilleurs souvenirs de cette semaine !

 

Quelques renseignements pratiques :

Nous avons logé au Chalet des Estives, à l’entrée de Cauterets, non loin des télécabines (on y allait à pied le matin). Notre appartement duplex pour 5-6 personnes était mignon, pratique et pas trop petit.

Cauterets propose 36 km de pistes dans le Cirque du Lys, la station est bien adaptée aux familles. Cette année la station est ouverte du 23 décembre au 22 avril, et il y a déjà plein de neige. Côté pratique, comme je vous le disais on peut louer des casiers au pied des pistes. Nous n’avons pas testé le bar restaurant d’altitude, mais bien profité de la grande terrasse qui donne sur les pistes, et c’était vraiment chouette.

Vous retrouverez toutes les infos sur le site de l’Office de Tourisme de Cauterets.

 

Un grand merci à l’Office de Tourisme
pour cette belle invitation,
c’était une super découverte !

 

 

Billet précédent
Billet suivant

10 Commentaires

  1. Je ne suis pas une grand fan de ski parce que justement je trouve qu’on se caille grave à la montagne en hiver et je déteste avoir froid (coucou la rabat-joie).
    Du coup y aller en avril est une option qui me tente bien mais plutôt dans les Alpes du Sud car j’ai de la famille dans le coin. Ça ne sera pas pour cette année car Basile est trop petit (et j’avoue ça m’arrange :p). En tout cas malgré tout tes photos me font envie, bravo tu as réussi à me faire rêver de sports d’hiver et de neige, c’était franchement pas gagné !

    • Merci Anne ! C’est vraiment amusant cette histoire de température, je suis tellement habituée à me couvrir comme une dingue au ski (collants sous le pantalon, heattech + polaire, voire même micro doudoune sous ma veste) que j’ai cru mourir de chaud après la première piste ! Ma polaire ne quittait mon sac que pendant le pique-nique, et j’ai remisé mes collants au fond de la valise vite fait !! 😆
      Avec des enfants ça doit être bien plus pratique de skier au printemps, en plus comme les journées sont plus courtes, ils sont moins crevés après (sauf si comme nous vous enchaînez sur une rando, bien-sûr ?)

  2. Tu me donnes tellement envie !
    Mes parents m’ont toujours emmenée skier en avril (depuis que je suis étudiante, si je pars, c’est en janvier ou février) et je confirme : cela n’a rien à voir ! Un vrai plaisir que de profiter du printemps sur les pistes… Même si, à Tignes où je suis beaucoup allée, c’était en effet plutôt de la soupe à 16h30 en bas des pistes 😉

    • Oui les fin d’après-midi sont plus délicates, la soupe c’est pas très rigolo. De mémoire Cauterets ferme ses pistes à 15h si je ne dis pas de bêtises, pour ne pas trop abîmer la neige pour le lendemain !

  3. Ah Cauterets et ses berlongots!! Je venais y faire des cures thermales (sphère ORL en carton ^^) quand j’étais p’tite! On regardait le téléphérique du camping mais jamais on ne l’a pris (j’ai pas des parents aventuriers!!).
    Je me souviens très bien par contre du lac de Gaube, ma mère et moi avions fait les fainéantes et pris la remontée mécanique, alors que mon père et mon frère montaient à pieds, par contre, bonjour la descente 🙂

    • Je suis très curieuse de cette histoire de remontée mécanique pour le lac de Gaube, il était encore fermé quand on y est allé, ça doit être sympa à prendre !

Écrire un commentaire

Combien font : *