Catégorie

couture

Catégorie

Les cloches sont passées un peu en avance chez nous, cette semaine. Et elles ont déposé un œuf de Pâques plutôt sympathique : bien gros mais ne pesant pas plus de zéro calories, il est même carrément fun car il renferme de chouettes surprises créatives : un tshirt Sergent Major imprimé, et des feutres pour le customiser !
(partenariat sponsorisé)

Notre week-end parisien en famille, au début du mois de mars, a aussi été l’occasion de participer tous les cinq à un chouette atelier DIY avec Petit Bateau et Lisa de Make my Lemonade. Notre mission ? Customiser nos marinières printanières avec des moulins à vent en feutrine colorée.

Ça a l’air compliqué, un peu, comme ça, mais en fait pas du tout, grâce aux explications de Lisa, tout le monde a très vite pigé la manip !

À l’occasion de la Saint Valentin (oui, encore ! je crois que je n’en ai jamais autant parlé que cette année !), le site Etsy que je ne vous présente plus a créé un petit kit DIY ultra mignon et facile pour se bricoler en deux temps trois mouvements d’adorables petits oiseaux en tissu. Il suffit d’un peu de fil, d’une aiguille et de chutes de tissu, et d’un peu de patience. Ensuite on les remplit avec du coton ou de la lavande

Je me suis amusée à coudre mon couple de tourtereaux en version liberty hier dans le train, jamais voyage vers Paris ne m’a paru passer si vite… Ils sont drôlement mignons ces love birds, vous ne trouvez pas ?
(un kit DIY love birds Etsy à gagner sur mon compte Instagram : http://instagram.com/mpchoco)

Dimanche dernier, nous avons pris quelques heures Mamzelle et moi pour bricoler un peu toutes les deux. Ça faisait longtemps que j’avais envie de me dégourdir les doigts, mais je ne trouvais jamais le temps ! Notre week-end entre filles était l’occasion rêvée… J’ai donc sorti mes deux Chouette Kit (offerts par les créatrices), et on s’est vite décidé sur ce que nous allions faire.

Mamzelle a jeté son dévolu sur des bracelets brésiliens. Quant à moi, j’avais très envie de me bricoler une pochette pour mes lunettes de vue. Je ne les porte pas souvent, essentiellement pour conduire ou regarder la télé, du coup elles sont souvent posées en vrac un peu n’importe où, de préférence au fond de mon sac, en compagnie des clés, des chargeurs de téléphone ou autre bidule à fort pouvoir rayant.

Le mois dernier, j’ai un peu changé mes habitudes en allant bosser trois jours par semaine en co-working dans un bureau en dehors de chez moi, avec d’anciens collègues. (Sept ans que ça ne m’était pas arrivé de travailler avec de vrais gens, vous imaginez?)

Comme trimballer un iMac de 12 kilos à bout de bras matin et soir ce n’est guère pratique, et que mon netbook 2 ans et demi d’âge commence à montrer de vrais signes de faiblesse, j’ai investi dans un MacBook Air de compète…

Pin It