lecture livre coeur

Cette année plus que jamais, la lecture a été un de mes refuges de prédilection… Je lisais déjà pas mal avant, ne pouvant me passer de quelques pages sur mon Kindle avant de m’endormir, mais en 2020, j’ai encore passé un cap. Et puis vous m’avez été d’une grande aide, en partageant à ma demande vos livres préférés sur mon compte Instagram. Je m’en suis bien inspirée !

Alors peut-être que vous aussi cela vous donnera à votre tour des idées ? Voici ma liste de livres lus, parfois dévorés, en 2020 :

 

♥︎ Devenir – Michelle Obama : quel plaisir de commencer l’année avec l’ancienne First Lady américaine. J’ai adoré son livre, découvrir son enfance, sa jeunesse et la suivre à travers les années à la Maison Blanche.

Pour le petit clin d’œil, si j’ai commencé l’année avec Michelle, je l’ai terminée avec… Barack 😉

♥︎ Une Terre Promise – Barack Obama : c’est donc le gros pavé qui a clôturé cette année de lecture. Je ne l’ai d’ailleurs pas encore terminé, j’en suis à un peu plus de la moitié. J’aime beaucoup, c’est parfois un peu technique et il y a une foule de gens qui croisent la route de l’ancien Président américain, mais c’est très bien écrit et c’est passionnant !

♥︎ Âme de Sorcière – Odile Chabrillac : je suivais Odile sur Instagram, et cette histoire de sorcières m’intriguait. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cet univers du féminin sacré un peu magique que je ne connaissais pas du tout. J’ai trouvé ça très intéressant.

♥︎ Beauté Fatale – Mona Chollet : j’ai en revanche moins accroché avec ce livre, je crois que je ne l’ai même pas terminé ! Sans doute n’était-ce pas le moment ? J’y reviendrai sans doute plus tard.

♥︎ Une Vie – Simone Veil : vous l’aurez compris, j’adore les biographies et autobiographies. Celle de Simone Veil n’a pas dérogé à la règle, c’est superbement écrit, son enfance est bouleversante, et quelle vie incroyable elle a menée par la suite. Un très beau livre, qui n’a fait que renforcer mon admiration pour cette grande dame.

♥︎ Les Victorieuses – Laetitia Colombani : j’avais tellement aimé La Tresse de la même autrice que je crois que j’en attendais trop de ce livre. J’ai été un peu déçue, je ne sais pas, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, à m’attacher aux personnages… Heureusement, ce livre est assez court et se lit facilement.

♥︎ Et que ne durent que les moments doux – Virginie Grimaldi : Virginie a la gentillesse de m’envoyer ses livres chaque année, et chaque année, je me régale. La cuvée 2020 n’a pas dérogé à la règle, j’ai ri, j’ai été émue, et j’ai même versé quelques larmes avec Élise et Lili, et c’était bon ♥︎

♥︎ Ciao Bella – Serena Giuliano : une bouffée d’air frais que ce livre ! C’est le premier livre de Serena que je lis, et certainement pas le dernier !

♥︎ La Vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker : depuis le temps que j’entendais parler de ce roman, je me suis lancée sans trop savoir si ça me plairait. Et j’ai accroché direct ! Un véritable page turner, je n’arrivais pas à le lâcher. Alors forcément, je ne me suis pas arrêtée là, j’ai enchainé avec deux de ses autres romans :

♥︎ La Disparition de Stéphanie Mailer – Joël Dicker : et comme pour Lætitia Colombani, j’ai été un peu déçue de ne pas retrouver dans ce second livre la magie de ma première lecture. J’ai tout de même bien aimé, la preuve, j’ai eu du mal à lâcher le livre, et englouti des centaines de pages sans pouvoir m’arrêter. J’ai juste eu un peu plus de mal avec cette ambiance vaudeville.

♥︎ Le Livre des Baltimore – Joël Dicker : heureusement, je n’ai pas laissé tomber l’affaire, et j’ai replongé direct dans l’univers de l’écrivain avec ce troisième livre qui a su m’embarquer et me captiver. Un vrai régal !

♥︎ Les Gratitudes – Delphine de Vigan : j’ai commencé à lire cette autrice l’année précédente et j’ai tellement aimé sa plume que j’ai enchaîné pas mal de ses livres à la suite. Après une petite pause, j’ai repris ma lecture de son œuvre,  avec un immense plaisir. Ce livre m’a beaucoup touchée.

♥︎ Les Vaisseaux du Cœur – Benoîte Groult : j’avais énormément aimé ce livre quand j’étais plus jeune, et là, je ne sais pas pourquoi, j’ai eu envie de le relire. Il m’avait laissé un souvenir incroyable alors c’était un peu risqué… mais vous savez quoi ? J’ai bien fait, car je n’ai pas été le moins du monde déçue, bien au contraire. Le plaisir était intact, voire même encore plus fort que la première fois !

♥︎ Égarer la tristesse – Marion Mc Guinness : recommandé par plusieurs d’entre vous, j’ai beaucoup aimé. Une histoire douce, un peu triste, pleine d’espoir. Merci pour la recommandation !

♥︎ Les Misérables – Victor Hugo : mon GROS pavé de l’année, qui m’a tenu pratiquement deux mois. Un véritable challenge… Ne me demandez pas ce qui m’a pris de m’attaquer à cette œuvre monumentale de 1692 pages en version intégrale. Disons que j’aime bien de temps en temps me plonger dans des classiques, et ceui-ci je ne l’avais jamais lu, même pas en version adaptée aux jeunes lecteurs… Alors ça n’a pas toujours été simple, mais je me suis accrochée (oui, même au milieu des 250 pages qui reprennent la bataille de Waterloo quasiment minute par minute), et je dois dire que je suis particulièrement fière (et soulagée) d’en être venue à bout ! Il se pourrait même que je me lance dans Notre Dame de Paris l’été prochain 😅

♥︎ Still Alice – Lisa Genova : encore une de vos recommandations. Je l’ai lu en anglais (j’aime bien lire un livre en anglais de temps en temps, ça me dérouille les neurones), très facilement. La maladie d’Alzheimer est une maladie qui me terrifie, et j’avais besoin de me confronter à elle par le biais de la lecture. Le récit est pris sous l’angle de la personne malade, c’est à la fois très fort, et en même temps apaisant. Une très belle lecture.

♥︎ Une Chanson Douce – Leila Slimani : prêté par une amie, c’était la mauvaise pioche de l’année… Je n’ai pas du tout adhéré, j’ai même eu du mal à terminer. Brrrr….

♥︎ Dans la tête de Zidane – Sabine Callegari : reçu en service presse, je l’ai lu très vite, et il m’a laissée un peu sur ma faim. Je vous l’ai dit, j’adore les biographies, mais celle-ci, écrite sous un angle psychanalytique m’a pas mal déroutée. C’était intéressant, mais je ne sais pas, j’ai parfois eu du mal à coller avec le point de vue de l’autrice.

♥︎ Patients – Grand Corps Malade : un petit bijou, bien écrit, passionnant et qui se lit à toute vitesse. Il m’a donné envie de voir le film !

♥︎ Mille Petits Riens – Jodie Picoult : mon coup de cœur de fin d’année ! Une histoire forte, un sujet sensible et passionnant, c’est bien simple, j’ai refermé le livre avec un pincement au cœur de l’avoir terminé.

♥︎

Voilà, 20 livres lus en 2020, c’est amusant, n’est-ce pas ? OK, c’est un peu moins que les années précédentes, mais il faut dire que Victor m’a occupée un certain temps 😉

En 2021, j’ai déjà quelques livres à mon actif : Une Terre Promise à terminer, et j’ai entamé la série des Chroniques de Bridgerton de Julia Quinn. Et j’ai encore quelques idées…

Alors, ça vous dit de partager vos lectures préférées avec moi ! N’hésitez pas ! Merci !!

♥︎

Retrouvez cet article facilement en l’épinglant sur Pinterest  :

1 an de lecture

 

#5 - février hey hey !
#6 - neige, neige, neige ❄️

38 Commentaires

  1. Bonjour Céline, je commente rarement mais je me dis que c’est bien de ne pas juste te lire 🙂 Dans ta liste j’ai lu les Joel Dicker, j’ai bien aimé mais des histoires un peu trop facile j’ai trouvé, en revanche j’ai adoré Mille petits rien, vraiment un beau roman, du coup je suis allée lire d’autres livres de Jodi Picoult. En 2020 j’ eu une phase où je n’arrivais plus à lire, au début du confinement, trop dur de se concentrer puis c’est revenu t la lecture m’a bien aidé à m’évader de toute cette anxiété générale. En ce moment je lis Ohio de Stephen Markley que je te conseille. Bonne journée à toi !

    • Apparemment c’est le cas de pas mal de personnes qui ont eu du mal à lire durant le 1er confinement… Heureusement que c’est revenu pour toi ! Je note Ohio, je n’en ai pas du tout entendu parler ! Merci pour ton commentaire 🙂

  2. coucou,alors cette année avec le confinement j ‘ai encore plus lu que d’habitude ,je ne saurais faire la liste tellement j ‘ai dévoré les bouquins,dans mes coup de coeur il y a :
    tous les livres de virginie grimaldi dont certains que j’ai pris plaisir à relire
    Kilomètre zéro: Le chemin du bonheur de Maud Ankaoua,une belle leçon de vie
    Compostelle. Le chemin d’une vie, d’Aurélie Derreumaux et Laurent Granier qui donne envie d’enfiler ses chaussures et partir
    c ‘est d’ailleurs ce qui se profile pour 4 jours entre filles mais direction le Mont st michel pour une première!
    j’ai redécouvert Colleen McCullough avec” l’espoir est une terre lointaine ” ,j’ai terminé tous les Michel Bussi disponibles à ma médiathèque et découvert Raphaëlle Giordano,avec “ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en a qu’une”
    j’ai lu et apprécié comme toi “une vie”de Simone veil,décidément une grande dame !
    et pleins d’autres mais je devrais les noter pour ne pas oublier les titres 😉

    • Alors moi je note tout dans mon téléphone et mon bullet journal : les livres lus et ceux que l’on me conseille ! C’est super pratique pour tout retrouver. Je n’ai lu encore aucun Michel Bussi, je le note, merci !

    • Je viens d’aller regarder les œuvres de Collen Mccullough c’est Les oiseaux se cachent pour mourir !! Je l’avais lu ado… oui ça donne envie de se lancer dans ses sagas (j’adore les sagas au long cours !)

      Par contre Bussi, je suis plus circonspecte : ses intrigues sont excellentes mais parfois c’est un peu écrit avec un chausse-pied non ? 😉

      Et moi aussi tous les récits de voyage à pied me donnent des fourmis dans les jambes illico ! Je note tes suggestions.

  3. Cette année 2020 a été pour moi un retour aux sources avec pas mal de lectures également : quel régal !
    Je me permets de te recommander celles que j’ai préférées 😉 :
    – Underground Railroad de Colson Whitehead (prix Pullitzer)
    – La femme révélée de Gaëlle Nohant
    – L’art de perdre de Alice Zéniter (prix Goncourt des lycéens)
    – Petit pays de Gaël Faye (prix Goncourt des lycéens)
    – La part des flammes de Gaëlle Nohant
    Voilà, voilà 🙂

  4. Sabrina - Etsilebleu Répondre

    Alors ce petit Victor ? ! J’ai lu le même livre cette année, par contre, je me suis autorisée à tourner les pages de Waterloo sans les lire !
    Notre-Dame-de-Paris est plus “digeste” je trouve, mais avec le même aparté un peu long que j’ai zappé (oh, flûte, j’ai le droit, il y a bien longtemps que je ne suis plus étudiante en lettre ;))

    • Haha, alors moi j’ai tenu bon pour Waterloo, mais j’avoue que j’ai sauté toute la partie sur l’argot des faubourgs parisiens, j’avais envie d’avancer dans ma lecture, et de finir le livre. Malgré tout, j’aime beaucoup la plume de Victor Hugo, je ne sais pas, j’ai l’impression de faire du bien à mon cerveau quand je le lis, comme si ça faisait repousser mes neurones ! 😆 Du coup tu me rassures pour Notre Dame de Paris, allez zou, c’est décidé ça sera mon prochain classique ! Merci 🙂

      • Coucou, je crois que j’en suis à 24 (sans compter ceux que je lis pr mon boulot) mais si il y en avait un à recommander c’est “mille petits riens”, je suis d’avis avec toi, impossible de s’y détacher ! Un magnifique procès ! Dans un tout autre registre, j’ai adoré Betty de Tiffany McDaniel, l’histoire époustouflante d’une petite chirokee !
        À lire aussi le prix goncourt des lycéens “les impatientes” de Leila Slimani… D’ailleurs il faut lire aussi “chavirer” de Lola Laffon qui était aussi candidate au prix goncourt !
        Pour finir, 2 petits romans sympathiques : la chambre 128 et la délicatesse du homard !
        Mais j’oubliais, un livre trouvé par hasard qui relate une magnifique histoire d’amour “danser au bord de l’abîme” de Grégoire Delacourt, grandiose !!
        Voilà voilà !

      • C’est grâce à toi que j’ai plongé dans Mille Petits Riens, alors merci ! Et j’ai toujours ta Chambre 128 😉 Bisous Manue !

    • Trop bien cette liste et le plus drôle est que j’ai commencé 2020 aussi avec Devenir de Michelle Obama, j’ai adoré !
      Cette année a été une révélation littéraire pour moi : je me suis mise dans un groupe de lecture sur Facebook et ça m’a sortie de mes habitudes planplan…
      – j’ai lu après : dans l’ordre de mes préférences : les enfants du fleuve, la couleur des sentiments, les 6 tomes des 7 sœurs, les cerfs-volants de Kaboul, la chambre 365, Corentine…
      J’ai tenté aussi des romans graphiques (ce n’est pas toi que j’attendais)
      Et d’autres qui m’ont moins inspirée notamment L’anomalie (Goncourt apprécié de beaucoup mais je suis passée à côté de l’engouement…)

      • Ah, la Couleur des Sentiments et les Cerfs-Volants de Kaboul, j’avais adoré ces livres ! Je ne suis jamais très Goncourt, moi non plus…

  5. Quelle liste !
    Merci.
    Ça fait plusieurs fois que je lis des excellentes critiques de Michelle Obama, je le coche.

    Bravo pour Hugo : je m’incline, jamais réussi à rentrer dedans.

    Je me faisais une réflexion il y a quelques mois : c’est difficile de sortir de ce qu’on a déjà l’habitude de lire. On va spontanément vers ce qu’on aime déjà, les conseils qu’on suit sont souvent livrés par des gens proches de soi et de ses propres goûts… Je pourrai emprunter au pif en bibliothèque mais dans ce cas, j end me force pas à lire quand la première page ne me plait pas. Bref en ce moment je ne lis que des livres achetés en ressourcerie (je les paye donc je me force à les lire au moins un peu). Et du coup je lis des trucs totalement inattendus…

    Voilà comment je suis tombée sur une série – à grand succès sans doute car y’en a plein d’exemplaires chez Emmaus – et qui m’a embarquée dans l’Australie des débuts de la colonisation… dont je ne connaissais rien. Et le roman est une bonne porte d’entrée pour ces sujets historiques je trouve. Je doute que tout soit parfaitement historique mais ça ouvre des portes et des questions…
    Bref,
    Il s’agit des romans de Tamara McKinley.
    J’ai lu : la dernière valse de Matilda et les Pionniers du bout du monde. Ce n’est pas une saga.
    Bon y’a son lot de romantisme fleur bleue mais moi j’ai appris plein de trucs sur l’installation des colonies britanniques et l’élevage du mouton !

    J’ai aussi lu deux livres (trouvés en recyclerie, leur ancien propriétaire devait être sensible au sujet car sinon la coincidence est troublante !) qui se passent dans des Lebensborn, des “maternités nazies” dont j’ignorais tout de l’existence… Il se trouve qu’il y en eu une unique en France, dans l’Oise. Bref là encore, deux romans que je n’aurai pas lus car pas cherchés spontanément et qu’ont m’ont fort intéressée (passé là aussi le côte fleur bleu : pourquoi y a-t-il toujours un coté cucul la praloche ? pour faire passer la pilule de ces contextes horribles ???)
    Il s’agissait de
    – Un goût de cannelle est d’espoir de S McCoy
    – Dans le berceau de l’ennemi Sarah Young

    Voilà
    Ce ne sont pas des conseils de lecture à proprement parler (j’ai parfois sauté des pages !!) mais plutôt un partage d’expérience sur ce cheminement qui m’a permis de découvrir des choses nouvelles pour moi.

    Ps : pour les livres en anglais, je suis fan fan fan des Agatha Christie. Et j’ai découvert qu’il n’y en a pas tant que ça dans les charity Outre Manche : un mystère que je ne m’explique pas. En France on les trouve tous (en VF) en seconde main pourquoi pas en Angleterre les gens les gardent ?? Si quelqu’un a la réponse à ce mystère mystérieux…

  6. Ah zut j’avais rédigé un long commentaire et il a disparu quand la calculette m’a dit que j’avais fait une erreur de calcul (pourtant il me semble bien que 9-3 = 6 ?)
    Pour te dire que je chinais des livres dans les recycleries et Emmaus et que ça m’amenait à faire des découvertes.
    Dont une série (mais pas une saga, chaque livre est indépendant ce qui est bien plus pratique quand on chine les livres – le calvaire de les trouver dans l’ordre !!) sur l’Australie de Tara McKinley qui m’a fait découvrir cette partie d’histoire et du monde.
    Et 2 livres sur les Lebensborn nazis dont j’ignorais jusqu’à l’existence même (Un gout de cannelle et de cendre et Dans le berceau de l’ennemi).
    Je n’écris pas plus long des fois que le prof de math ait encore une dent contre moi !

    • Ah mince, quel farceur cet antispam ! J’ai découvert l’existence des Lebensborn dans une série cet été (The Man in the Highcastel), je te la recommande d’ailleurs, elle est saisissante (ça se passe 15 ans après… la victoire des nazis et des Japonais face aux Alliés !)
      Je suis allée voir du coup l’oeuvre de Tara McKinley, waouh elle est prolifique ! Je note pour les sagas australiennes, ça a l’air sympa 🙂 Merci !

      • Quelques petites suggestions de lecture:
        – La constance du jardinier de John Le Carré
        – Les heures souterraines de Delphine de Vigan
        – tous les Michel Bussi, mais particulièrement On la trouvait plutôt jolie
        et mon coup de cœur absolu de 2020: L’apiculteur d’Alep de Christy Lefteri, c’est magnifique (mais triste), donc à lire quand il y a du soleil 🙂
        Ça fait longtemps que je lis le blog (depuis 2009), c’est mon premier commentaire car la liste de lectures m’a bien inspirée.

      • je plussois!Tara Mckinley c ‘est dans le même style que Colleen Mcullough,j’adore !!

  7. Hello Céline,
    J’adore les articles lectures, je suis enfin retombée dans les livres car durant et après les études, retrouver la lecture plaisir fut assez difficile.
    J’aime beaucoup Dicker et comme toi j’ai commencé à le lire en 2020, je te conseille aussi son premier roman : Les derniers jours de nos pères. Bientôt j’attaque son dernier !
    Connais tu l’appli Goodreads ? J’aime bcp pour se fixer un objectif lecture et surtout pour recenser toutes mes lectures (tu peux noter sur 5 étoiles et publier un avis).
    Doux week-end,
    Cyrielle

    • Merci pour l’appli, je ne connaissais pas ! Et je note pour le premier Dicker, ça fait plusieurs fois que je le vois passez en recommandation, alors merci 🙂

  8. Karoll-Presqu’ilienne Répondre

    J’aime bien lire tes bilans de lecture annuels et faire le mien mentalement, mais cette année je suis loin du compte ! Je n’ai lu aucun des livres que tu as cités, celui de Michelle Obama me tente bien, ceux de Virginie Grimaldi et Serena Giuliano aussi… Mais depuis quelque temps mon stock de bouquins s’agrandit sans que je réussisse à me remettre à la lecture, je fais d’ailleurs partie de ces personnes qui n’ont pas réussi à ouvrir un seul livre pendant les confinements, je le regrette mais c’est ainsi. Je ne crois pas que j’aurai le courage de m’attaquer au “monument” de ce cher Victor (tu m’épates !), mais je garde de très bons souvenirs d’Emile (Zola) dont je viens d’entamer le célèbre “Nana”, on verra si je m’y tiens mais les descriptions de ses personnages sont toujours un plaisir à lire je trouve (+ de 30 ans après j’ai conservé un souvenir ému de “L’assommoir” et de “Au bonheur des dames”, mais il me reste tous les autres tomes de la saga des Rougon-Macquart à lire, je doute d’y parvenir un jour !) Et comme toi j’aime bien alterner avec des lectures faciles et feel good, j’ai par exemple lu la série de La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan avec plaisir même si le dernier tome m’a laissée sur ma faim. Petite question technique : je me demandais quel pourcentage de livres tu lis sur ta liseuse ? J’hésite à m’en (faire) offrir une, mais j’achète la plupart de mes livres d’occasion pour quelques euros et je ne suis pas sûre d’en avoir une grande utilité, d’autant que je reste une lectrice occasionnelle, alternant les cycles un peu boulimiques avec de longues périodes sans réussir à ouvrir un livre quel qu’il soit.

    • Alors je lis quasi exclusivement sur liseuse, vraiment c’est le format que je préfère, léger, confort de lecture et surtout le rétro-éclairage qui me permet de lire à n’importe quelle heure, et n’importe où. Je vois souvent le débat pour ou contre, j’ai beau être une amoureuse du papier, la liseuse a révolutionné mon rapport à la lecture. On en a offert une à notre fille à Noël, et elle adore aussi, elle qui n’avait plus le temps de bouquiner durant ses études, elle a retrouvé le plaisir de lire, même quelques pages avant de s’endormir !
      (Zola, j’avais adoré La Bête Humaine quand j’étais ado, il faudrait que je le rajoute à ma pile de classiques à (re)lire !)

      • Karoll-Presqu’ilienne

        Merci Céline pour ta réponse, je crois que tu m’as convaincue de l’intérêt de la liseuse… J’ai un IPad depuis peu et je le trouve lourd et pas si facile à manipuler, mais j’imagine que la liseuse est + légère ? L’aspect pratique (et donc la légèreté du produit) est primordiale pour moi qui lis exclusivement dans mon lit (je ne sais pas pourquoi mais je suis incapable de lire ailleurs, et à un autre moment que le soir). Je te souhaite de belles lectures en 2021 📚!

  9. Merci pour toutes ces suggestions de lecture. En 2020, je m’étais fixé comme objectif de beaucoup plus lire et j’ai bien rempli mon contrat. Nous avons quelques livres en commun, Devenir de M. Obama, les romans de Joel Dicker.
    Si tu cherches d’autres lectures, je peux te conseiller le dernier de Joel Dicker, les polars écossais de Peter May, et les romans de Michael Connelly. J’ai découvert ce dernier car Amazon proposait une promo sur ses ebooks et depuis, je les dévore. Je ne les ai pas tous lus mais déjà plus d’une vingtaine. En 2020, j’ai aussi redécouvert certains romans d’Agatha Christie. On a passé le premier confinement dans notre maison en Normandie, et avant d’acheter de nouveaux livres, j’ai lu ceux qui traînaient là-bas, dont des Agatha Christie.
    J’espère en 2021 poursuivre sur ma lancée. J’ai lu cette semaine “Avec mon meilleur souvenir” de Françoise Sagan. Ca se lit très vite. C’est très agréable, comme une conversation un peu mondaine avec une coupe de champagne.

    • Tu sais que je n’ai jamais lu Sagan ? Elle est sur ma liste depuis un moment pourtant ! Et les Agatha Christie, qu’est-ce que j’aimais ça quand j’étais ado ! C’est chouette d’être retombée dessus durant le confinement, tu as du bien t’évader 🙂

  10. Bonjour Céline,
    Je commente assez peu en général mais cet article est l’occasion de m’y mettre !! 2020 m’a aussi un peu réconciliée avec la lecture, un vrai échappatoire pendant le 1er confinement (avec un peu de broderie ou de tricot 😊).
    On a pas mal de goûts en commun et je m’aperçois que j’ai aussi lu 20 bouquins en 2020 ! Des valeurs sûres comme V. Grimaldi, E. Ferrante mais je n’ai pas réussi à vraiment accrocher avec R. Giordano. Et quelques découvertes comme Cecile Coulon (Le coeur du Pelican). Je viens de commencer Devenir de Michelle Obama et de terminer Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa. Je ne sais pas si tu connais… Ce libre est triste et lumineux à la fois, ça faisait longtemps que je n’avais pas pleuré comme ça avec un livre. Par contre, il parle de la maladie d’Alzheimer (précoce en plus!).
    Merci pour les idées en tout cas, je les rajoute à ma liste 2021 !

    • Je n’ai pas accroché non plus avec le livre de Raphaelle Giordano, lu il y a quelques années… Tout le bleu du ciel on vient de m’en parler, je le note dans ma liste ! Merci 🙂

  11. A part les Joel dicker je n´ai aucun titre en commun mais je note ces suggestions bien volontiers. En suivant les lectures imposées de mes enfants j´ai relu du Zola et surtout découvert Romain Gary grâce aux “promesses de l´Aube”, une révélation. J´ai aussi beaucop aimé les 4 tomes de l´Amie Prodigieuse d´Elsa Ferrante et fais un tour vers la litterature allemande contemporaine notamment les romands de Hans MEYER ZU DÜTTINGDORF “la m´lodie du passé” et “de notre côté du ciel”

    • J’ai adoré l’Amie Prodigieuse, j’avais dévoré les 4 tomes il y a 2 ans. J’ai hâte d’ailleurs de savoir si la 2nde saison de l’adaptation en série va sortir un jour ? La première était très réussie.
      La Promesse de l’Aube est sur ma liste également ! C’est pas mal de redécouvrir des classiques avec nos ados, moi c’est la Peste que j’ai relue il y a quelques temps, et qui était au programme de 2nde de mon petit dernier !

  12. Comme toi, la lecture m’a pas mal aidé cette année ! Et le cap que j’ai passé est plus un océan ! Je suis passée de “presque plus lire” à “lire un livre en trois jours” ! Et je suis restée sur ce rythme, même si ça varie un peu en fonction de mes obligations (je suis au chômage mais je suis bénévole dans une asso + les obligations ici et là) je suis restée grosse lectrice.

    J’ai aussi lu Les Misérables, c’était il y a quelques années et effectivement il faut s’accrocher ! Je me souviens même qu’à la fin j’en pouvais tellement plus que je sautais des pages ! (pas bien)

    De mon côté, je lis un peu de tout. D’ailleurs, l’article que j’ai publié aujourd’hui est assez représentatif de ce que je peux lire ! Il y a du roman fantasy, du classique, du conte et des sciences humaines ! J’enchaîne sur un livre fantasy classé Jeunesse.
    Côtés livres préférés, si jamais tu cherches encore, je peux te conseiller l’intégrale d’Ayesha d’ANGE chez Bragelonne et dans un tout autre genre La Roche aux mouettes de Jules Sandeau (j’ai trouvé ça très drôle !)

    • Karoll-Presqu’ilienne Répondre

      Merci pour cette suggestion de Jules Sandeau qui a donné son nom au quai du port du Pouliguen (je vis à Piriac donc pas très loin), j’ai lu le résumé qui m’a donné très envie de le lire ! Et pour rester dans les lectures locales et les écrivains classiques, je conseille « Les coquillages de Monsieur Chabre » de Zola, c’est un roman très court et léger, loin de la noirceur de certains de ses ouvrages 😉

  13. Merci pour vos suggestions. Pour ma part, j’utilise l’application et site Web Goodreads pour noter mes lecture et les livres que je veux lire. En plus, on peut se lancer un défi de lecture chaque année! 43 livres en 2020 pour ma part. Bon, je suis Québécoise et j’affectionne énormément la littérature de ma province 😉 Un livre que j’ai beaucoup aimé et qui a énormément de succès c’est Kukum de Michel Jean. Ça parle de la culture autochtone dans la région du Lac St-Jean et c’est vraiment excellent. J’ai lu les trois livres de l’auteure Marie-Christine Chartier. Ils se dévorent en un clin d’oeil. L’auteur Mélissa Perron et son premier roman “Promets-moi un printemps” m’a bien marqué. Elle vient de terminer la suite et j’ai bien hâte de la lire. Le livre qui m’a le plus émue est Habiller le coeur de Michèle Plomer. Je vous défie de ne pas verser une petite larme à la fin et c’est aussi un livre qui se passe en partie dans le Grand Nord québécois.
    Il y a beaucoup de tentatives de réconciliations avec les cultures autochtones depuis quelques années et suite à des erreurs, la littérature et tous les arts issus de ces communautés sont très populaires au Québec. C’est un vrai plaisir de découvrir ces cultures par un bon livre.
    Bonne lecture!

    • Oh, merci pour cette liste québécoise, j’avais adoré mon court séjour chez vous, dans la région du Lac Saint Jean pour découvrir la culture des bleuets. Alors je note ces titres !

  14. Merci beaucoup pour cette liste qui vient à point ! Je ne crois pas avoir lu davantage pendant les confinements, mais pas moins non plus.
    Je lis en ce moment Faux-Fuyants de Françoise Sagan, premier livre que je lis d’elle et franchement, je rigole bien, c’est très bien écrit, un régal. Je viens de terminer Ces montagnes à jamais de Joe Wilkins (Ed. Gallmeister, une mine de super bouquins se déroulant aux US, avec le très connu Dans la Forêt que j’ai beaucoup aimé aussi), une belle et difficile histoire dans le Montana, très bien écrit. Betty que j’ai adoré aussi, l’histoire d’une petite cherokee et de sa famille, très très fort je ne l’ai pas lâché. Le dernier Dicker ne m’a pas plu, comme si ce n’était pas le même auteur que pour les précédents, je trouve qu’il cède à la facilité dans celui-là. Tu m’as donné envie de lire Devenir de Michelle Obama, je n’en entends que du bien. Merci encore !

  15. Merci pour cette liste de livres, dans ma pal il y a celui de Michelle Obama et une vie de Simone Veil. J’aime bien également les biographies. En 2020, je n’ai pas beaucoup lu, instagram a pris le dessus sur les livres. J’ai donc décidé de m’y remettre cette année et comme toi de noter les livres lus. J’ai commencé l’année avec Yoga d’Emmanuel Carrère, je l’avais acheté au départ pour son titre, le yoga prend de plus en plus de place dans ma vie, ce n’est pas tout à fait ce à quoi je m’attendais, mais bon j’ai bien aimé quand même. Là je suis en train de lire Un cancer pas si grave de Géraldine Dormoy j’aime lire ses newsletters, et il se lit facilement j’avance bien.
    Je me souviens avoir lu les Misérables il y a une quinzaine d’années quand je lisais beaucoup plus, les descriptions sont assez longues mais j’avais bien aimé.
    Hier j’ai regardé Radioactive- très bien-, qui m’a ensuite amené à vérifier les faits sur internet, voir ce qui était romancé ou pas, et j’ai découvert que la seconde fille de Marie Curie dont je n’avais jamais entendu parler – Eve Curie -avait écrit un livre sur sa mère Madame Curie. Il me donne bien envie,
    J’avais un peu abandonné la lecture quand ma maman est décédée il y a maintenant 7 ans, c’était une grande lectrice, une dévoreuse passionnée qui me conseillait et avec qui je discutais beaucoup, alors cet article me plaît énormément.

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It