Plume - chaton 4 mois

Voilà un peu plus de 2 mois que notre petite Plume est à la maison. Le tout premier chat de notre vie, à MrChéri et moi. Autant dire qu’on partait de zéro, voire même de moins 200 en ce qui me concerne, parce que j’avais toujours eu un peu peur des chats, avant. Mais cela je vous l’explique dans cet article, où je vous raconte l’arrivée de Plume dans notre famille.

Alors 2 mois après, comment cela se passe ? Est-ce qu’on regrette notre adoption ?

Haha je vous spoile direct : absolument pas ! Pour autant, certaines choses ont changé dans notre famille et à la maison, et j’avais envie de partager tout ça avec vous !

 

Qu’est-ce qui a changé avec un chat ?

On peut voir à certains petits détails qu’il y a un chat dans notre maison. Plume a maintenant 4 mois et demi.

Si nous n’avons pas cédé à l’arbre à chat, nous avons cependant légèrement aménagé notre intérieur pour qu’il soit plus cat-friendly : on a remonté pendant quelques semaines les rideaux du salon pour que Plume ne saute plus dessus. Trop tard pour les voilages qui n’ont pas résisté à l’ardeur de ses assauts.

On a réaménagé le coin de Pépito, notre cochon d’inde, pour qu’elle ne soit pas trop tentée de l’embêter. Notre vieux ficus a migré au travail de MrChéri où il orne désormais son bureau. J’ai également du mettre quelques plantes vertes à l’abri en hauteur.

Point positif, la maison n’a jamais été aussi propre ! En effet, les premiers temps Plume a fait office de plumeau à poussière sous les meubles et le canapé. J’ai dégainé mon aspirateur environ 72 fois les premiers jours, j’ai heureusement ralenti la cadence depuis, le sol est désormais nickel.

On rabaisse systématiquement le couvercle des toilettes, sans ça elle vient laper dans la cuvette et on trouve ça moyennement glamour. C’est comme ça qu’on a réalisé que la porte des toilettes ne fermait pas bien quand on ne met pas le loquet, il suffit qu’elle appuie dessus pour qu’elle s’ouvre.

Plume est interdite de séjour sur la table de la salle à manger, la table de la cuisine et les plans de travail. Vous vous doutez bien qu’elle s’en contre-tamponne, et s’en donne certainement à cœur joie quand nous ne sommes pas là, mais on ne lâche rien (ou presque, cf la photo ci-dessous) quand elle est là. Et par mesure de précaution, nous couvrons systématiquement la carafe d’eau, et nos verres, nos tasses, car dès qu’on a le dos tourné elle vient laper le fond de liquide qui peut y rester.

Côté bêtises, peu de choses à déplorer : les voilages, une plante et son pot, la semelle de mes chaussons. Pour l’instant le canapé et les fauteuils résistent, et la litière est toujours utilisée à bon escient, Plume est très propre. Durant ses pétages de plombs traditionnels le soir, elle nous fait surtout rire à dévaler les escaliers comme une dingue et faire du saut d’obstacle au dessus du canapé et des chaises.

Bref, elle s’est parfaitement adaptée à la maison !

On avait dit pas sur la table, Plume !

 

Plume adore…

– Se poster devant la fenêtre et regarder pendant des heures ce qui se passe dans le jardin.

– Dormir dans son panier, ou sur le fauteuil devant la baie vitrée. Elle ne réclame pas de dormir avec nous, ouf !

– Jouer dans l’escalier.

– Quand je couds, elle chipe les chutes de tissu et leur met la misère pendant des heures.

– Jouer avec Nono le robot aspirateur, même quand il est éteint elle arrive à l’allumer. Ce truc la fascine, j’ai même un peu peur qu’elle ne finisse par le démonter.

– Chiper des feuilles de papier toilettes et jouer avec pendant des heures. Idem avec les rouleaux en carton. Tout ce qui traîne par terre…

– Sauter dans la baignoire (vide) et nous observer nous laver les dents.

Tu me nettoieras ces fenêtres, je te prie…

 

… et nous on adore Plume !

Plume est vraiment super facile à vivre, elle est ultra câline. Elle met vraiment beaucoup de joie dans notre famille, et on est tous complètement gagas, même ceux qui étaient réfractaires au départ à l’idée d’avoir un chat (oui Titou et MrChéri, je parle de VOUS !).

Elle vient tous les soirs se blottir sur les genoux de MrChéri quand nous sommes sur le canapé pour regarder des séries. Le matin, les premiers levés ont droit à un festival de ronrons et de câlins.

Les garçons sont beaucoup plus souvent qu’avant dans le salon, avec nous, alors qu’avant ils se réfugiaient systématiquement dans leurs chambres. Tout ça pour jouer ou faire des câlins à Plume. Et ça c’est drôlement chouette.

Plume met beaucoup de vie dans notre maison, j’apprécie tellement sa présence quand je suis seule à la maison Je lui parle (je ne suis pas folle vous savez), je rigole avec elle, elle fait la bouillotte sur mes genoux quand je travaille et on se fait des mégas câlins à peu près 17 fois par jour.

Plume, fan de yoga
Plume, apprentie couturière
Plume, future médecin

 

Plume exploratrice

La grande nouveauté depuis son très récent passage chez le vétérinaire pour les vaccins et la puce électronique, c’est que Plume sort ! Enfin, pour l’instant cela reste très exceptionnel, et de courte durée. On ouvre la porte et on la laisse faire sa vie, tout en jetant un œil sur elle. Elle n’a d’ailleurs pas dépassé pour l’instant un périmètre de 5 mètres autour de la maison, c’est drôle de la voir faire. Prudente et craintive, mais aussi pas mal excitée à l’idée d’explorer le vaste monde !

Nous allons donc très rapidement installer une chatière simple entre la cuisine et le garage, puis au printemps prochain nous investirons certainement dans une chatière électronique entre le garage et le jardin, cela lui permettra de sortir à certaines heures en toute autonomie. Mais cela est une autre histoire…

Pfiou, toutes ces émotions moi ça m’a crevée !

♥︎

Voilà pour ce petit état des lieux de nos deux premiers mois avec un chat à la maison… N’hésitez pas si vous avez des questions !

 

Mes envies Zen
#6 - dents de sagesse et routine confortable

19 Commentaires

  1. Et bien, cette petite Plume semble bien plus sage que ma Chipie, qui est pourtant adulte ! Dernière bétise en date hier soir, elle a profité que j’ai le dos tourné pour terminer la portion qu’il restait de soupe à l’artichaut, elle n’a rien laissé !!! Et pourtant il s’agissait bien d’une soupe parfaitement vegan !!! Des fois, elle me désespère…

    • Haha, elle aime les légumes, c’est cool, ça ! Ici, pour l’instant je touche du bois, le contenu de nos assiettes ne l’intéresse pas trop. En revanche celui de nos verres, oui !

    • Je crois même que je suis un cas désespéré ! 😆 Elle n’a pas (encore) de compte instagram, mais elle est sur TikTok !! Si on m’avait dit ça il y a un an 😉

    • Trop drôle j’ai l’impression de me lire ! Idem Ioko a bouleversé notre vie il y a 6 ans pour le grand bonheur de tous (même moi la réfractaire). En plus vous avez fait le plus dur : en grandissant plus une seule bêtise et une grande indépendance avec la chatière électronique. Reste juste le plaisir des câlins. Si on m’avait dit un jour que je ne pourrais plus vivre sans chat à la maison !

      • Haha, pareil pour moi, je ne me vois plus vivre sans, ça serait trop triste !! 🙂

    • Non mais je te jure, elle n’en rate pas une, dès qu’on est quelque part au calme, zou elle vient sur nous. J’adore !

  2. j’aime beaucoup la première photo et le grain de beauté sur la bajoue de Plume;
    Ses grandes oreilles, “c’est pour mieux vous entendre ?”
    Elle est adorable cette chatte.
    Marie

    • Je crois qu’on n’aurait jamais sauté le pas dans d’autres circonstances, sans Aurélie et sa famille pas de chat chez nous… et ça aurait été bien dommage !

  3. Bonjour Céline,

    Merci pour cette page, si joliment écrite avec Plume…
    Votre ressenti me rappelle mon enfance avec notre premier chat, trouvé dans la basse-cour de la ferme familiale et recueilli un soir d’été.
    Papa, chasseur, était à 200 % opposé à l’idée de garder ce chaton (sans doute abandonné par sa maman) car les chats chassent et mangent les lapereaux, les oiseaux…(gibier potentiel du futur). Il l’a remis dehors avant qu’on aille se coucher. Mais, le lendemain matin, le chaton miaulait devant la porte d’entrée de la maison… Pas folles les bêtes ! Maman, trayant vaches et chèvres matin et soir, lui a donné un peu de lait tiède, bourru, lors de la traite matinale. Le chaton était drôle avec ses moustaches et son museau noir, tacheté par la mousse blanche du lait. Avec mon frère et ma sœur, j’ai réussi à convaincre Papa de garder le chaton femelle. Plus tard, cette chatte, grande chasseuse, est devenue amie avec mon papa jardinier car elle attrapait les taupes qui peuplaient le potager. Plusieurs fois, il l’a vu guetter patiemment, durant des heures, l’éventuelle proie myope et réussir à la prendre. Ensuite, la chatte alignait minutieusement son butin dans un coin d’une étable.
    Papa a donc complètement adopté cette chatte même s’il savait qu’elle attrapait aussi de futurs lapins ou lièvres. Quelques années plus tard, il prenait soin de garder un chaton femelle de cette chatte afin “de ne pas perdre l’espèce” de cette chasseuse de taupes…
    Voilà l’histoire de Mimine…
    Je vous souhaite de passer un doux et agréable week-end !

      • Bonjour Céline,

        Papa, retraité, continue de jardiner dans le potager de la ferme familiale, reprise par mon frère. Et, il y a encore des descendantes de Mimine pour chasser… et attraper des taupes !
        Belle journée.

  4. Bonjour Céline,

    Je tiens tout d’abord à te dire que ton article est superbe, il m’a redonné le sourire (je passe une journée assez pénible)

    Je veux te raconter mon histoire avec mon petit Fluffy. C’est un chartreux de pure race de 7 mois. Je me souviens du premier jour ou je l’ai rencontré. La chatte d’une amie à moi a mis au monde 4 petits chatons et j’ai eu la chance de pouvoir en adopter un. Il lui en restait 2, j’ai choisi mon petit amour (fluffy) et heureusement. Après avoir appelé mon amie 1 semaine après avoir adopté Fluffy, elle m’a dit que le petit dernier était un peu trop bétisier hahah (je n’aime pas les bêtisiers ps j’ai déjà eu des chats avant)

    Ses premiers jours à la maison étaient assez compliqués, il avait peur, il se cachait sous mon lit et n’en sortait ps !! même que les premières 48 heures il n’a pas voulu aller dans sa litière.

    Avec le temps, mon petit chaton a commencé à s’habituer à moi et à la maison et il a enfin commencé à jouer partout !!! quelle joie de voir mon petit fluffy sauter et courir partout !!!! J’adore jouer avec lui, il me procure beaucoup de bien et de bonheur.

    Ma partie préférée de la journée, c’est quand je vais au lit pour dormir et qu’il vient dans mes bras et qu’il dort (10min max haha il peut pas rester sur place dans mes bras a part si il est en dessous de la couette ou à mes pieds)!! Tu ne peux même pas imaginer, j’aurais beau passer une mauvaise journée, quand je rentre rien que de l’avoir entre mes bras ca me fait oublier mes sales journées !!

    en tout cas j’ai juste hate hate de rentrer ce soir pour retrouver mon fluffy !!! je voulais te parler de lui parce que je l’aime plus que je pourrais m’aimer moi même, c’est mon chat, mon fils, mon enfant, ma progéniture et mon TOUT !!!!

    Merci beaucoup encore une fois pour ton article, j’espère que mon histoire avec fluffy va te plaire !! très bonne continuation

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It