19 ans… et peut-être l’un des derniers billets anniversaires que j’écris pour ma bien grande fille…

Mais je ressens encore le besoin d’écrire, pour me souvenir et célébrer ces années si importantes. Car il s’en est passé des choses cette année, le bac, le permis, le départ à Brest, cette année de PACES si difficile et studieuse, et sur laquelle je ne reviendrai pas. Et puis les résultats du concours, une 16ème place qui nous a rendu encore plus fiers, si c’était possible. La vie post concours qui reprend, le retour à la maison, la reprise de la danse, et puis cette fichue opération en urgence qui vient tout stopper en plein vol. Un kyste sacro-coccygien, ce n’est pas bien grave, mais c’est du 100% casse-pied qui met un temps fou à cicatriser. Le stage à l’hôpital : reporté à l’année prochaine. Les vacances avec les copines : annulées. Privée de baignade jusqu’au 15 août, sans parler du surf qui est resté au sec dans le garage tout l’été.

Et puis, enfin, la cicatrisation tant attendue au bout de ces 7 interminables semaines, et la vie qui, à nouveau, s’accélère. Un diplôme de Bafa en poche, une semaine à travailler en centre de loisirs. Des soirées avec les copines, plein. Un anniversaire. Et le retour à Brest pour deux jours, le temps de passer un entretien pour devenir tutrice en biologie pour les nouveaux PACES 2020. On refait les sacs, on planifie le déménagement dans le nouvel appart avec sa meilleure amie, le week-end de formation des tuteurs, le week-end d’intégration des 2ème années, ah et oui, la rentrée !

Un vrai tourbillon, à l’image de ma douce et tendre, qui ne demande qu’à être en plein dans l’action et s’investir à fond dans ses études et sa vie avec les autres.

C’est qu’elle s’annonce bien différente de la précédente, cette année qui vient. Il y aura beaucoup plus d’indépendance, d’autonomie, de rencontres, de fêtes, de vraie vie étudiante. Elle rentrera sans doute moins souvent, et nous, nous aurons bien moins à faire. Finis les week-ends à Brest pour faire les courses et le ménage, maintenant c’est à elles de gérer !

Mon petit cœur de maman est soulagé de voir les choses avancer comme ma fille en rêvait, mais je vous mentirais si je vous disais que je n’appréhende pas un peu cette nouvelle année. Ma fille va me manquer, et je continuerai à sans doute trop m’inquiéter pour elle. Mais c’est la vie, n’est-ce pas ? Et il faut bien couper le cordon un jour ou l’autre. Je ne suis juste peut-être pas complètement prête à ce que ça arrive si vite… Ces 19 ans ont filé comme la lumière ♥︎

Joyeux anniversaire ma toute belle !

31 Commentaires

  1. Billet très émouvant, j’ai les yeux tout larmoyant ?. Ton billet me parle car ma grande de 15 ans est en première cette année et je le dis que ça grandit trop vite. Je pense qu’on ne coupera jamais le cordon.

  2. non non… ne coupe pas le cordon… laisse de l’espace à ta jolie demoiselle, mais reste la maman qui tu es, elle va grandir en restant proche… en attendant, joyeux anniversaire à elle, gros bisous à toi et bonne rentrée à tous !

    • Haha, c’est une expression mais rassure-toi, je ne couperai rien, au contraire 🙂 Notre relation évolue, et c’est bien normal, j’espère qu’elle sera toujours aussi riche et apaisée. Bonne rentrée à toi aussi et à tous les tiens !

  3. Quel joli billet pour ta grande de 19 ans (au passage, joyeux anniversaire à elle !) qui va poursuivre son ascension vers le monde des adultes. Très belle année scolaire à elle !
    Des bises
    Cécilia

    • Ascension vers le monde des adultes, c’est tout à fait ça ! Vertigineux n’est-ce pas ? Je te souhaite une bonne rentrée à toi aussi, Cécilia !

  4. On croit qu’on se prépare toutes leurs premières années à leur départ de la maison, on sait que ça arrivera, mais quand ça arrive on ne se sent pas prêt, on n’est pas prêt! C’est un mélange entre la fierté de les voir s’autonomiser (avec des limites, on a quand même besoin encore, souvent, de papa et maman) et l’envie de les garder près de soi, d’en profiter…Mon fils est parti depuis une année aussi, loin, ce qui fait qu’on le voit peu, alors votre billet me parle vraiment… Je crois qu’il faut juste faire que les moments ensemble soient de beaux souvenirs, des moments de joie et de partage, et continuer de s’émerveiller de les voir devenir des adultes

    • C’est tout à fait ça, on n’est jamais prêt, mais c’est le cours naturel des choses, et c’est tant mieux ! Bonne rentrée Patricia !

  5. Bon Anniversaire que cette année soit aussi riche que la précédente.
    Pas facile de voir nos bébés grandir les miens qui sont du 31 Août viennent d’avoir 18 ans et l’un part en fac de bio et l’autre rentre en Bts en alternance. Mais quand on voit nos enfants bien dans leur tête on se dit que l’on a réussi dans notre rôle de parents et que l’on peut être fière de nos enfants.
    Vive les 19 ans de Mademoiselle, elle est un bel exemple à suivre …

    • Tu sais que je pense souvent à toi, et ta relation avec ta fille, son départ, ta fierté… on en avait parlé juste avant qu’elle ne passe le bac, quel chemin elle a fait depuis !

  6. J’aime beaucoup cet article et j’aimerais Dans quelques années pouvoir écrire de si belles choses sur ma fille ! je Crois qu’en tant que parents obtenir l’épanouissement (professionnel et personnel notamment !) de nos enfants à l’âge Adulte (ou jeune adulte) est un bien bel objectif et vu de l’extérieur (bien lointain) via internet, j’ai l’impression que tu réussis cela ! Moi je trouve difficile de trouver le bon équilibre en tout (les sorties, le travail, les copines à la maison…) avec ma fille ado (elle n’est que collégienne!) alors j’admire ceux qui y parviennent ! Bravo et bel anniversaire !

    • Merci Céline, je ne sais pas si nous avons réussi, mais une chose est sûre, on fait de notre mieux, et au final, même s’il y a parfois des moments de moins bien, notre fille est plutôt bien dans ses baskets, alors c’est chouette !

  7. Ma fille n’a que 4 ans, mais je m’imagine dans une quinzaine d’années… Très bel anniversaire à elle ! Merci pour tes très beaux billets !

    • Profite bien alors, et ne sois pas trop pressée, ça arrivera de toute façon bien trop vite 😉 Merci de prendre le temps de laisser des mots toujours positifs et bienveillants, ça me touche beaucoup !

  8. Pingback: Happy Friday ! - Black Confetti

  9. Oh, qu’il est touchant, ce billet !
    C’est un peu étrange de voir les enfants des blogueuses qu’on suit depuis longtemps prendre leur envol.
    Mon coeur de maman se serre un peu à la lecture de tes mots.
    Tu peux être sacrément fière d’elle en tout cas !
    Belle nouvelle année !

    • C’est vrai que quand j’ai commencé à écrire ici, elle n’avait même pas 6 ans… c’est fou ! Merci Sophie 🙂

  10. 19 ans c’est jeune !!! mais peu importe l’âge, on a beau ce dire que c’est la vie, mais quand on y arrive quand un de nos enfants part même si il en reste à la maison ( 3 encore ici ) et ben ça chamboule, il y a deux ans le mien mon deuxième est parti sur paris vivre chez son père, pour faire sa licence, et malgré tous nos conflits, quel choc pour moi celà été.
    j’en ai fait une crise d’angoisse dans ma voiture, moi la fille si solide !!!

    • Oh ma pauvre, je compatis tellement ! C’est vraiment un moment difficile, et on n’est pas préparé à ça… Je te souhaite tout plein de sérénité et de beaux moments à passer avec lui, encore et encore !

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It