FFD2013_04

En décembre, juste avant les vacances, Mamzelle a participé au concours inter-régional de la Fédération Française de Danse (FFD) en jazz.

Cela faisait deux ans qu’elle n’avait pas participé à un concours, et elle aime bien l’exercice, alors elle s’est entraînée avec assiduité. La choré imposée n’était pas facile facile, mais rien d’insurmontable. Le jour J, elle était hyper motivée. Le trac, oui, mais rassurée de passer dans la même catégorie que six autres copines du conservatoire.

Son passage sur scène s’est plutôt bien déroulé, elle était souriante, appliquée. Quand elle nous a retrouvés après l’épreuve, elle avait encore le sourire, contente et confiante.

C’est à l’annonce des résultats quelques heures plus tard que cela s’est gâté.

Lorsque les cinq premières, qualifiées pour le championnat de France, ont été annoncées, elle n’a pas été appelée. Et quand le président du jury a présenté celles qui avaient plus de 13/20, elle n’a pas non plus été citée.

Toute à sa déception, elle a quand même félicité ses copines, toutes qualifiées sauf une (mais qui avait eu plus de 13 quand même), et lorsque nous avons ramené l’une d’elle chez elle, elle a gardé bonne figure…

Mais une fois seules toutes les deux dans la voiture, cela a été une autre histoire. Mamzelle a éclaté en sanglots, vraiment très très déçue. Et je la comprends car moi-même je ne m’attendais pas à un tel résultat (je la classais personnellement cinquième ou sixième, mais une maman est-elle vraiment objective ?)

Par la suite, elle est passée un peu par tous les stades : la déception, le déni (« c’est pas possible, ils ont du oublier de me citer.« ), la mauvaise foi (« à tous les coups ils se sont trompés dans les noms« ), la colère (« je suis rien qu’une grosse nulle, j’arrête la danse » puis « je suis rien qu’une grosse nulle, j’arrête les concours« ), et enfin l’acceptation (« il faudra que je me demande à ma prof où est-ce que je me suis plantée« , « je ferai mieux la prochaine fois« ) et le désir de revanche (« ils verront l’année prochaine de quel bois je me chauffe !!« )

C’était dur de la voir comme ça… Parce que je sais que ma fille a l’esprit de compétition chevillé au corps et que cette défaite était dure à digérer. Mais je sais aussi que Mamzelle est une vraie battante et que passés les premiers moments difficiles, elle saurait en faire son deuil et tirer des leçons de cet échec pour aller de l’avant et s’améliorer encore. C’est la vie, et toute expérience est bonne à prendre, après tout.

Ça n’a pas loupé, mercredi elle est retournée à la danse avec beaucoup de plaisir, ça lui avait trop manqué pendant les vacances. Remise dans le bain immédiate : elle travaille d’arrache-pied pour le prochain spectacle prévu le mois prochain, ainsi que pour les examens de passage en troisième cycle en mai.

Il restera de cette journée un peu bizarre un résultat pas terrible (elle a fini 15ème sur 20), quelques larmes amères, mais aussi de jolies photos prises par Christelle… Je les aime bien ces photos, parce que ma fille y est belle comme tout dessus, et sous les étoiles blanches il y a son sourire et ses yeux brillent du plaisir de danser, tout simplement.

FFD2013_01

FFD2013_03

FFD2013_06

FFD2013_07

 (photos Christelle Nicolas)

Ma semaine en images #1 & #2
Do not disturb

32 Comments

  1. annouchka Reply

    C’est vrai qu’elles sont belles ces photos ! Je comprends sa déception (et la tienne aussi par la même occasion) mais ce n’est que partie remise ? C’est parfois cruel les concours, mais ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, non ? L’essentiel est que le plaisir soit toujours là pour danser ! Elle a déjà un très beau parcours derrière elle, je suis sûre que l’avenir lui réserve de belles surprises 🙂

    • :dot: Oui, c’est parfois cruel, heureusement qu’au delà des résultats et de la compétition pure, c’est aussi une sacrée expérience, tout ce travail en amont, se présenter devant un jury, gérer son stress, tout ça, c’est hyper formateur !

    • :dot: Non, ça y est, c’est « digéré » je pense, mais elle a mis un peu de temps quand même !

  2. stef et justine Reply

    L’essentiel est de toujours prendre du plaisir et vu l’énergie qui se dégage des photos on sent le plaisir que prend ta fille.
    Félicitations à elle 🙂

  3. La lectrice de l'ombre Reply

    J’aime vraiment beaucoup la première photo de l’article (celle ou elle est de dos): elle restitue bien toute la grâce des mouvements.
    Que ta fille garde l’envie de danser c’est le principal et surtout qu’elle se fasse plaisir avant tout
    Et puis, ils vont voir l’an prochain 😉

  4. Même si il y a l’étoile c’est dingue comme elle te ressemble (fin je t’ai vu qu’en photo^^) mais sur la premiere photo on dirait toi qui danse!

    • :dot: Huhu, oui, on nous le dit de plus en plus ! (quand on est en cours ensemble, il paraît que c’est très drôle à voir ! moi je ne m’en rends pas trop compte)

  5. Elle te ressemble de + en + *__* On dirait toi! Et pour ça et ce que tu penses d’elle, elle a tout gagné!

  6. J’ai exactement la mm réaction qu’Amalia ! Le fait que son visage soit caché, du coup on dirait vraiment toi, c’est impressionnant (et je ne te connais qu’en photo aussi) ! 🙂
    C’est la dure loi de la compétition, elle avait sûrement très bien dansé mais ce jour-là ça ne l’a pas fait… En tout cas les photos sont superbes ! Ca ira mieux la prochaine fois !

  7. Bonsoir !
    Fidèle lectrice de ton blog mais grande timide, je me décide enfin à commenter car si tu savais comme je comprends !!
    J’ai moi-même participé à des concours (le CND des pays de la Loire) depuis plusieurs années et j’ai connu cette même déception.
    Puis j’ai compris quelque chose au fil des années. Il y a une année où je suis allée au concours national (Biarritz cette année là) et d’autres années où je n’ai même pas été appelé.
    J’ai compris que chaque année, le jury est différent et chaque année, ils mettent les accents sur des points différents. Je ne t’apprends rien si je te dis que chaque danseuse est différente. Il va y avoir les élèves avec de grandes capacités de souplesse, très important pour les arabesques, les développés … C’est sur, c’est très joli et c’est souvent le style russe.
    Et il va y avoir les techniciennes, plus toniques, plus vives qui vont réussir de très jolies pirouettes, petites batteries, déboulés bien placés; le bon style à la française …
    Une année, des élèves avaient de magnifiques grand-écarts, mais ne tenez absolument pas une 1ère en dehors ! Pourtant elles ont été récompensé.
    Chaque jurés jugent selon leur propre vision de la danse.
    Je comprends tellement Mamzelle mais c’est certain qu’avec un caractère de « Winneuse » comme elle, elle va tout déchirer !! NAN MAIS OH !
    Oups ! Désolée pour ce commentaire tout décousu.
    La bise – A très vite maintenant que j’ai brisé la glace.

  8. Elles sont superbes ses photos et il ne manque plus que la musique pour avoir l’impression qu’elles vont s’animer d’une seconde à l’autre

  9. C incroyable ON dirait toi! C assez hallucinant je t assure! En tout cas bravo pour son super esprit de combativité !

  10. Ce qui est très touchant c’est tout l’amour que tu as pour elle et qui transparaît dans ton billet. Je n’y connais rien en danse mais les photos sont magnifiques ! Bises.

  11. En lisant les commentaires je vois que je ne suis pas la seule à y avoir pensé… a fille est ton portrait craché !
    Quant aux photos, elles sont magnifiques ! Bravo à la photographe.

  12. Houlala les souvenirs qui remontent. 12 ans de piano en conservatoire à mon actif et beaucoup, beaucoup de concours et d’échecs aussi, naturellement. Ils sont une école de vie. Mais une dure école. Je ne sais pas du tout comment je réagirais si mon impératrice connaissait ce genre d’échec. Je suis épatée par ton recul et ta bienveillance. Je crois que les mamans qui assurent sont celles qui ne cherchent pas, par tous les moyens à éviter douleurs ou déceptions ou échecs à leurs enfants. Je crois qu’il me reste du chemin à parcourir. J’ai envie de dire bravo du coup, bravo à Mamzelle et à sa maman.

  13. J’ai vu sa performance (j’avais une envoyée spéciale sur place) et je l’ai trouvé vraiment belle et précise alors voilà, on lui remet le trophée de la Marjolie Family, Petite Gavotte lui donnera lors de notre prochaine rencontre.

  14. Bealapoizon Reply

    Mais qu’elle a grandi !
    Dur dur pour elle et pour toi de gérer cet échec, mais vous avez assuré toutes les deux et vous irez de l’avant 🙂 Je croise les doigts pour les prochains concours !

  15. Ta fille est magnifique sur ces photos. Le sourire est perceptive derrière les étoiles. Voilà… je suis vraiment désolée pour elle, mais je la trouve courageuse, adorable et pleine d’énergie. Elle sait manifestement rebondir. Tu dois être très fière d’elle. D’ailleurs, ce billet le prouve bien.
    Des bisous du vent vers vous deux !

  16. Comme d’autres l’ont déjà dit : on dirait toi sur les photos ^^ Je trouve ça hyper émouvant du coup, ce lien mère-fille qui se voit dans les mots mais aussi dans votre ressemblance. Ses mouvements ont l’air très beau en tous cas ! Je pense que le plus dur à encaisser, dans ces cas là, c’est l’incompréhension : quand on se plante franchement, on s’en veut, mais on sait pourquoi on a eu une mauvaise note. Alors que là, c’est dur :/ Ravie qu’elle ait rebondi en tous cas, c’est une battante !

  17. Dans la vie on trébuche … et on se relève … c’est cela qui nous construit n’est-ce pas ? L’important c’était de l’entourer et qu’elle reparte toute motivée !

  18. Heureusement qu’on avait pas vu Malavita avant, sinon, je ne donnais pas cher du Jury ! 🙂

  19. Qu’est-ce qu’elle te ressemble ta fille (oui, je sais, je l’ai déjà dit plein de fois, mais c’est tellement frappant)!
    Qu’est-ce qu’elle est belle aussi (enfin, si on fait abstraction de l’étoile of course ;-)) !
    Bizzzz et bravo à elle d’avoir surmonté cette difficile épreuve.
    Si elle a l’esprit de compétition, elle devrait faire 10 000 fois mieux la prochaine fois 😉

  20. Les photos sont superbes ! Qu’elle ne se décourage pas surtout ! Bises

  21. Madeleine Reply

    Les photos sont superbes et je trouve très beau le cheminement de ta fille. J’ai à peur près le même alors que je suis très adulte!

  22. Fidèle de la première heure, il y a bien longtemps que je n’étais pas repassée sur ton blog. Et quelle claque de voir Mamzelle si grande, si ado déjà!
    Les photos sont magnifiques!
    Je suis navrée de sa déception, et espère qu’elle « déchirera tout » l’année prochaine!

  23. Je participe toujours (bientôt la retraite) à des concours de danse chaque année et je me reconnais bien dans tous les stades par lesquels est passée ta fille. Qu’elle ne lâche rien, c’est comme ça qu’on progresse !

Write A Comment

Combien font : *

Pin It