Avant de vous narrer nos vacances au Maroc dans le détail (il faut que je trie mes 1800 photos et que je dérushe mes 2h14 de vidéo avant), laissez-moi vous raconter l’histoire de ce petit pouf rose fluo (après les baskets, ça devient une habitude, par ici)

Donc ce petit pouf, il m’a littéralement sauté aux yeux, au détour d’une petite échoppe planquée au fin fond du quartier des Habous, à Casablanca. Je n’avais pourtant pas du tout prévu de ramener ce genre de souvenirs, non moi mon créneau c’est plutôt les pâtisseries marocaines et les chaussures sur mesure (je vous en reparlerai) mais là, allez savoir, il était posé au milieu d’un tas d’autres petits poufs de toutes les couleurs possibles et imaginables, c’est sans doute ce rose flashy qui a attiré mon regard.

C’était notre dernier jour à Casa, on avait été très raisonnable côté budget (c’était juste avant d’aller dévaliser la pâtisserie Chez Bennis, et avant d’aller récupérer mes chaussures sur mesure, donc), alors hop, je n’ai pas vraiment réfléchi, j’ai embarqué le pouf en marchandant à peine le prix, à la base déjà pas bien élevé. J’ai juste pensé avant à demander si cette si jolie couleur n’allait pas déteindre sur les habits de ceux qui s’y assiéraient, le marchand m’a assuré que non, j’ai fait semblant de le croire, et hop, toute contente je suis partie avec ma petite trouvaille sous le bras.

Le ramener en France n’a posé aucun problème, plié en quatre et glissé dans la doublure de la valise pour éviter de frotter de trop près nos vêtements, on a échappé aux excédents de bagages.

En le sortant hier de la valise, j’ai été un peu surprise par la couleur, bien moins fluo qu’à mon souvenir… OK, OK, la lumière bretonne est moins vivifiante que celle de Casablanca, tout le monde sait ça, et puis rien de grave, heureusement, ce rose pas tout à fluo mais néanmoins bien pétant reste à mon goût, et s’accorde parfaitement avec le reste du salon.

Il a fallu ensuite le rembourrer pour qu’il retrouve une vraie forme de pouf, et non plus celle d’une galette informe. J’ai vidé tous mes placards, retourné tout le grenier à la recherche de vieux draps et de frusques inutilisées, et hop, en un petit quart d’heure, le tour était joué, je l’avais mon petit pouf presque fluo trop chouette ! (bon, depuis il pèse un âne mort, je crois qu’il va falloir que j’investisse dans des billes de polystyrène, ça sera quand même plus facile à vivre)

Là où ça s’est gâté, c’est quand j’ai regardé mes ongles après l’opération rembourrage.

Ils étaient roses. ROSE FLUO.

(la couleur qui ne déteint pas ? Macache, tiens !)

Et puis, le double effet kiss cool du petit pouf marocain, j’avais également fait semblant de l’oublier, c’est cette odeur de BIQUETTE persistante qui embaume désormais toute ma maisonnée. Ah ça, pour une affaire, c’était une affaire !

Mais je m’en fiche, je l’aime d’amuuuur mon petit pouf marocain presque fluo. Quitte à le laisser s’éventer sur la terrasse le jour et dans le garage la nuit les six prochains mois. Quitte à n’autoriser que les fesses revêtues de tissu foncé à s’assoir dessus. Parce qu’il est quand même drôlement mignon, vous ne trouvez pas ?

 

 

♥ my365 – semaines 17 et 18 ♥
Happy Life, les chroniques du bonheur

35 Commentaires

  1. ah ah …. ça me rappelle aussi une anecdote, un sac à main bandoulière acheté au Sénégal … d’un beau vert vif … et mon pantalon au niveau de la hanche bien coloré .. gasp ! Bon s’il te plaît quand même, c’est l’essentiel !

  2. Il est très joli ce pouf marocain et je me marre avec l’odeur de biquette! J’ai un sac que je ne peux pas porter pour cause de mauvaises odeurs!

    • :dot: Ça fait longtemps que tu l’as ? parce que ça finit toujours par passer (si tu le laisses au soleil, ça part plus vite) (là j’évite, pour ne pas que la couleur ne s’affadisse trop)

  3. Il est beaucoup trop joli pour s’assoir dessus de toute façon, ça le cacherait!

    • :dot: J’étais sûre qu’il te plairait ! (prévois une pince à linge la prochaine fois que tu viens à la maison 😆 )

  4. Il déchir ce joli pouf! Quand je suis revenue de chez ma soeur en afrique j’avais ramené un sac, sauf que moi je savais pas que ça sentait la biquette et que ma soeur c’était bien garder de me le dire, ben j’ai du jeter pas mal de trucs a l’époque. Le sac d’ailleurs je l’ai plus parce que même passé 6 mois dans le garage il continuait a sentir le méchoui 😉

  5. Pour la couleur qui déteint, ça dépend ça si de la première ou deuxième qualité ! 😉
    Et pour l’odeur faudra être patiente… ça s’en va pas tout de suite l’odeur de bouc… 😉

    • :dot: je ne pense pas que ça soit de la super qualité, malheureusement… mais pour l’odeur, je ne m’en fais pas trop, les poufs de mes parents ont toujours fini par devenir olfactivement acceptables ! 😆

  6. C’est vrai qu’il est super joli! J’ai un sac en cuir du Maroc qui sent toujours au bout d’un an! Il parait que ça vient du tannage de la peau mais il existe un produit qui fait passer l’odeur.

  7. La lectrice de l'ombre Répondre

    Je ne voudrais pas en rajouter pour te faire du mal……
    mais mes beaux-parents avaient ramené des babouches en cuir à mon mari lors d’un de leurs voyages au Maroc il y a…… je ne sais même plus quand c’était tellement y’a longtemps (plus de 10 ans puisque mon fils n’était pas né !), et bien figure toi que l’an dernier lors de nos travaux quand nous avons fait du tri dans le garage, je les ai retrouvées et qu’elles sentaient toujours aussi mauvais 🙁
    Sinon, en photo, il super joli ce petit pouf 😀

  8. Il est bien joli. Je t’ai jamais raconté l’histoire de mon sac-cabas imitation Vanessa Bruno ROUGE qui a pué pendant des mois (je le laissais accroché au fer forgé de ma fenêtre et qui a flingué bon nombre de tee shirts et mon trench Comptoir des Cotonniers que j’avais galéré à trouver?
    Voilà, maintenant, tu sais!

  9. Ne te rappelles-tu pas du joli sac de voyage en “antilope” (j’te jure madame, c’est de l’antilope) qui même après cinq ans à la cave et des mois au soleil sentait toujours autant ? Même pour les chaussures, on n’a jamais pu s’en servir…

  10. Pour limiter la déteinte du pouf, même les fesses roses c’est joli et signe de bonne santé, tente de l’enduire généreusement de cire d’abeille, laisse sécher puis lustre bien avec des vieux collants, le rose sera un peu plus flashi probablement et la fine couche de cire devrait limiter les transferts. A renouveler régulièrement.
    Sinon t’as tenté les huiles essentielles pour couvrir l’odeur de biquette ? ou le fébreze pour le désodoriser, ou le borax (acide borique) qui marche bien dans les chaussures pourquoi pas dans le pouf suffit d’adapter les quantités. J’ai des babouches de 18 ans qui ont toujours une arrière odeur de biquette, mais j’ai jamais trop cherché à les désodoriser en fait, elle faisait “juste” beau sur un mur puis ont été oubliées au fond d’un carton.

  11. remplis le de papier journal , il sera ferme et plus léger..et un peu de bicarbonate pour absorber l’odeur… si tu veux je le fais.. 😉

  12. Je le trouve superbe! Son odeur et le fait qu’il déteint font partie du “folklore”…Ma maman m’a ramené une sacoche en cuir du Maroc et elle a toujours senti la biquette. Odeur qui m’incommodait au debut et maintenant je n’y fait vraiment plus attention, je m’attends presque à ce que toutes les choses en cuir aient cette odeur!! C’est ce qui participe à son charme et je comprends que tu l’aimes d’amour!! Je veux le meme!!….

  13. L’odeur de bouc c’est le risque je pense pour tout ce qui est en cuir et qui vient des pays “exotiques”… n’empêche qu’il est beau ! J’espère que tu ne l’as pas mis dans la chambre, en revanche, sinon tu risques d’avoir l’impression de dormir dans une bergerie !

  14. bonjour, un an plus tard ça dit quoi l’odeur?
    Moi j’ai une autre question, quel est les prix des poufs en général au Maroc car je dois en faire ramener un? merci 🙂

    • :dot: L’odeur est partie, mais la couleur aussi ! le rose n’est plus aussi pimpant, il a même bien foncé, mais je l’aime toujours autant ! Côté prix, je ne me souviens plus, une vingtaine d’euros il me semble (mais je peux me tromper !)

    • Le prix varie selon la matiere de production le cuir mouton est le moins cher vera les 15 a 20 euro le plus cher est le cuir de chevre pouvant aller jusqu’a 60euro le sky ou le similli cuir est dans les 30 a 40euro, faut aussi verifier la doublure du cuir a l’interrieur qui rajoute 10%, et la ville de fabriquation les poufa de Fes sont les plus reputés leurs prix peux atteindre les 90euro

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It