La pluie, encore la pluie, toujours la pluie. Ce simulacre d’été va finir par me faire exploser dans mon jeans, car nous occupons toutes nos après-midi à faire de la pâtisserie.

Sofiso m’a donné une idée pour le goûter du jour… si on faisait des madeleines ? J’ai un super moulmou Flexipan qui va bien, une recette rapide et inratable et des korrigans avides de casser des œufs et mélanger la pâte !

Madeleines toutes simples

Ingrédients pour 16 madeleines

  • 100g de beurre demi-sel
  • 100g de sucre semoule
  • 2 œufs à température ambiante
  • 160g de farine
  • 2 cuillers à café de levure
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille (ou du miel, ou de la fleur d’oranger, ou tout autre parfum de votre choix)

Casser les oeufs et les fouetter.

Dans une terrine, mélanger le beurre fondu et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le parfum.

Incorporer les oeufs fouettés puis la farine et la levure.

(L’astuce pour que la petite bosse caractéristique se forme à la cuisson, c’est de laisser reposer la pâte au réfrigérateur au moins 1 heure. C’est le contraste thermique avec la chaleur du four qui donnera aux madeleines leur forme originale.)

Bien préchauffer le four à 200°C (th 6/7), remplir les empreintes du moule avec 2 cuillers à café de pâte et faire cuire 18 minutes à 150°C (th 5).

Faire refroidir sur une grille… et bon appétit !

(pas de bosse cette fois-ci, la pâte n’est pas restée assez longtemps au frigo… mais c’était délicieux quand même, hein !)

12 Comments

  1. Pingback: Fils à papa | Merci pour le chocolat ! - blog féminin

  2. Ah ben les miennes ont eu de belles bosses 🙂 (on fait un concours ?) et perso je laisse reposer seulement 20 min hors frigo. Ma théorie sur la bosse, c’est qu’il ne faut surtout pas mettre trop de pâte dans le moule (genre 3/4) et bien mettre le moule sur la grille au milieu du four 🙂
    ‘tain on va faire un débat sur la madelaine à bosse tu vas voir !! lol

    :dot: Ouaip, en plus je suis pas sûre que le four était suffisamment chaud, ce qui pourrait expliquer la non-bosse… dis, c’est carrément une THESE sur la sauvegarde de la madeleine à bosse qu’il faut qu’on fasse !! 😀

  3. Hmmm miam!!!! Tu me donnes faim!
    Je découvre un peu ce blog. je sais que tu l’as crée il y a quelques temps mais je suis moins fidèle qu’à mercipourlechoc. Oups, la vilaine que je fait!

    :dot: T’es toute excusée, hein, il est pas très souvent mis à jour… sauf ces temps-ci ! et pareil les semaines qui viennent ! 😉

  4. [suite lol] nouveau moule, ça tombe bien! Par contre le beurre demi sel c’est obligatoire ou on peut mettre du beurre et du sel? Car je n’ai pas ça sous la main…

    :dot: Pas de soucis, avec une bonne pincée de sel, c’est très bon aussi ! 😀

  5. Tu sais que les madeleines, c’est bien un truc que je me leverais la nuit, pour en manger? c’est dingue, y’a peu de trucs qui me font ça, mais les madeleines, oui.
    Et j’ai pensé à toi, ce matin : j’ai acheté du salidou. Ouais, à Lyon, ouais!

    :dot: Han, du salidou lyonnais !!! alors, c’était bon ?

  6. Bon alors j’ai testé. Troooooop bon mais même après 3h passées dans le frigo, la bosse était à peine visible. Enfin un peu bombées mais pas comme celles industrielles, va falloir qu’on m’explique lol

    :dot: Rha zut, c’est nul ça alors… Walinette a développé une autre théorie de la bosse : très peu remplir les empreintes du moule. Et elle fait cuire à 220°C. Faudrait que j’essaye !

  7. J’ai une question (autre que « non mais t’es pas folle de me mettre ça sous le pif à l’heure de ma pause café? »), est-ce qu’il faut absolument un moule machin, parce que ma mamie m’a donné un magnifique moule à madeleines qu’elle a eu en cadal de mariage (autant te dire que niveau mollitude, il est pas au top donc) et j’aimerais bien m’en servir?
    Merci merci

    :dot: Ah mais je serais même tentée de dire qu’avec un moule vintage de grand-mère, ça doit être encore meilleur ! Par contre, n’oublie pas de le beurrer, rapport au démoulage 😉

  8. Et bien alors là, MERCI pour la recette M’dame, je vais la tester dès que j’arrive à me poser assez longtps à la maison pour ça… 🙂

    :dot: Ah mais de rien, au contraire, tu m’as super inspirée sur le coup ! 😀

  9. Alors oui, le truc de la bosse (j’ai une autre recette moi, mais aprés le testage de tes muffins, je testerai SUREMENT celle là aussi ^^) c’est la température…
    Si je me rappelle, c’est Th. 7 (de mémoire) et 10 minutes de cuisson, autant dire qu’il faut des yeux partout…

    Mais c’est vraiment le truc de saisir la pate par la chaleur du four qui fait la bobosse 😉

  10. Et re, mais je viens de voir le commentaire avant ^^’

    Ce que je fais moi, c’est que j’ai un moule silicone, trés « mou » aussi (le truc à renverser de la pate partout)… Les moules en silicone, Tupperware ou autre, il faut les mouiller, et non les graisser, au risque de les bruler à force, et donc mon astuce, est de poser le moule avant de le remplir sur une plaque à pizza trouée afin d’attraper la pate et non le moule 😉

    Astuce Elodie Time ^^

Write A Comment

Combien font : *

Pin It