Chaque année c’est la même chose. Mais chaque année c’est un peu plus difficile. Trente ans que ça dure, pourtant. Après deux mois d’été, rechausser ses demi-pointes dans un mélange d’envie, d’excitation, et de découragement aussi. On perd tant en deux mois. On est plus raide, moins précis, moins gracieux. L’impression d’être une patate en collants et justaucorps.

Mais chaque année, le miracle opère. Dès les premières notes à la barre, le corps se redresse, le menton se relève, et le plaisir est là, intact. Même après trente ans, je ne m’en lasse pas. J’ai la danse classique dans le sang. Elle ne me le rend pas forcément bien, hein, mais je l’aime, je ne saurais vivre sans elle.

Je ne dis pas que ce n’est pas difficile de revenir, année après années. Bien au contraire. Chaque reprise me fait cruellement prendre conscience que j’affiche une année de plus au compteur. Cette année particulièrement, j’ai pris du poids cet été, et puis comme les horaires du cours adulte ne correspondaient pas à nos emplois du temps de ministres, je suis dans le cours des 3ème cycle du conservatoire. Elles ont toutes entre 14 et 17 ans. Il y en a même une qui était dans le cours de ma fille l’année dernière.

Avoir vingt ans de plus qu’elles fiche un petit coup au moral, je ne vous le cache pas. Mais tant pis, j’ai tellement eu peur de devoir arrêter que je savoure mon plaisir d’avoir trouvé une solution. J’essaie de ne pas trop attacher d’importance à nos différences d’âge et de silhouette. Je continue. Et tous les samedis matins, à 10 heures pétantes, je serai fidèle à la barre, à faire mon possible, et malgré la sueur, malgré les courbatures, me sentir revivre.

 

15 Commentaires

  1. Oh que je te comprends!! La reprise c etait vendredi soir pour moi, et j ai eu beaucoup de mal (toujours mal dans les hanches et cuisses aujourd’hui d ailleurs).
    Chaque année, je sens mon âge, et comme toi, je suis dans le cours « supérieur », avec des ados de 14-18 ans! Ça me fait bizarre quand elles me vouvoient, ou quand je me dis qu elles n étaient même pas nées quand j ai passé mon bac!
    Mais comme toi, pour rien au monde je ne raterais ce rendez vous parce que j ai ça dans le sang.
    Et ma stroumpfette à aussi attrapé le virus, elle était excitée comme une puce mardi soir, à l idée d y retourner mercredi matin! Ça doit être héréditaire!!!!

  2. Je peux te dire que les petites jeunettes tu vas les coiffer aux poteaux 😉 Nan sans rire, c’est un chouette mélange en fait, chacunes a apprendre des autres!!!!

  3. La lectrice de l'ombre Répondre

    Comme dit l’adage : qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !
    L’essentiel c’est que tu puisses vivre ta passion <3
    Et puis, tu vas pouvoir faire bénéficier ces jeunettes de ton expérience 😉

  4. Qu’importe, la danse nous porte et nous transporte! Après des années de classique, je suis tombée dans le jazz avec une prof fantastique il y a 3 ans, l’esprit est encore plus libéré que le corps, je ne raterais son cours pour rien au monde. ( Bon, l’avantage..c’est que ce sont des cours adultes) . Comme je te comprends! Bonne semaine!

  5. j’ai connu ça en reprenant l’escrime après une quinzaine d’années en veilleuse … les petits jeunes, je ne pouvais les avoir qu’à l’intox, et les moins petits jeunes duraille … ils me rentraient dans le lard sans complexes !

  6. Tant que tuy prends du plaisir peu importe, et puis au moins ça montre aux jeunes filles qu’il ne faut pas lacher.
    Allez soit belle et gracieuse!

  7. L’important c’est de continuer! On se sent trop mal quand on n’a plus d’activité physique. J’ai passé deux ans à récupérer une forme « potable », mais à chaque fois que je vais marcher, je rentre trempée, fatiguée mais heureuse, et mes copines, des petites jeunes, puisque certaines d’entre elles ont ton âge ou à peine un peu plus ne font pas attention à mon âge et rigolent quand je dis que je suis vieille….

  8. je viens de tomber sur ton blog via hellocoton et je dois dire qu’il me parle! Pour plein de raison… amour, enfants, cuisine, bricolage et… danse! moi la barre je m’y accroche presque quotidiennement depuis 40ans! C’est mon métier… moi aussi je m’essaye sur un blog depuis quelques semaines mais avec beaucoup moins de talent …

  9. J’aime beaucoup ton article sur la danse classique ! Et j’aimerais avoir quelques conseils de ta part si tu en as le temps ! J’aurais voulu t’envoyer un message privé mais je ne savais pas comment m’y prendre alors, désolée, mais je t’écris ici ! J’ai fait de la danse classique plus jeune (7 à 11 ans) et j’aimerais beaucoup m’y remettre (j’ai 25 ans maintenant). Je ne suis donc pas une débutante mais j’ai oublié pas mal de choses. J’ai tenté un cours d’essai hier à Auray mais le cours, la prof, le niveau ne me convenaient malheureusement pas… Tu imagines ma déception… Aurais-tu un cours de danse à me conseiller ? Merci d’avance ! Et bonne reprise à toi !

Écrire un commentaire

Combien font : *