Tag

love story

Browsing

J’ai une relation particulière avec ma fille… Je l’aime de tout mon cœur, comme chacun de mes enfants, mais la vie a fait que nous avons pas mal de points communs et partageons beaucoup, dont notre grande passion à toutes les 2, la danse. Moi qui n’ai jamais eu une relation très simple avec ma mère, ce petit truc entre nous je le chéris et tous les moments partagés sont comme des petits cadeaux de la vie. Mon souhait le plus cher, c’est que nous arrivions à cultiver cette belle complicité encore longtemps…

C’était le 22 février 1995. C’était hier. C’était il y a une éternité.

À chaque anniversaire je me souviens de ce jour, enfin de cette soirée où nous nous sommes embrassés. Je me rappelle les premiers moments de notre histoire. On était des gamins, je n’avais même pas 20 ans et toi pas tellement plus.

Cette année c’est un peu particulier tout de même. 20 ans. C’est fou. C’est énorme. 20 ans, c’est une génération, non ?

J’ai passé plus de temps dans ma vie avec toi que sans toi.

Après Poitiers l’historique et Châtelaillon l’iodée, voici Nantes la culturelle pour la 3ème étape de mon partenariat avec les Hôtels Mercure !

Je commence à bien connaître Nantes, notamment avec le Voyage à Nantes qui s’y déroule depuis deux ans et pour lequel j’ai déjà été invitée plusieurs fois. Mais finalement j’y ai passé très peu de temps avec mon MrChéri, ce week-end en amoureux était donc l’occasion idéale pour découvrir et redécouvrir cette belle ville à deux.

Après avoir dépose nos Korrigans chez des amis, nous arrivons au Mercure Nantes Centre Grand Hôtel, en début d’après-midi le samedi…

Ceux qui me connaissent depuis longtemps dans la vraie vie le savent : je rêve depuis toujours d’être marraine.

Alors qu’autour de moi les bébés fleurissent et que MrChéri collectionne les titres de parrain au fil des années, jusqu’à aujourd’hui marraine je n’étais point, et cela me manquait vraiment.

Un mail en octobre dernier, une incroyable proposition de collaboration, pour une jolie cause. Des tas d’idées, de nombreux échanges, peut-être pour Noël, et puis finalement non, ce sera pour la Saint Valentin. Et pourquoi pas des tasses ? Oui, des tasses, en forme de cœur, des tasses tendres, des tasses gourmandes, des tasses pour boire à deux, se réchauffer, se réconforter…

Voilà, aujourd’hui c’est le grand jour, je suis très fière de vous présenter mon duo de tasses tendres cookies, créé pour La Croix Rouge.

Chez nous, ces derniers temps, le baromètre des relations fraternelles n’est pas franchement au beau fixe. On pourrait même dire qu’à l’instar de la météo bretonne, il y a de la houle, et parfois ça vire à la tempête. Mamzelle fait sa grande et envoie balader tout le monde, Petitou ne laisse rien passer à Miniloup, quant à Miniloup, sous ses airs innocents, il aime particulièrement titiller ses aînés et mettre le feu aux poudres. Les disputes sont donc monnaie courante, dès le petit déjeuner, et c’est assez épuisant, j’avoue.

Mais parfois, allez savoir, il se passe des petits miracles…

Il y a quelques semaines, je recevais cette invitation plus que personnalisée de la part d’Aimable, le gentil concierge de l’hôtel Hyatt Regency Étoile… Ni une ni deux, nous avons checké nos agendas et pris date pour le week-end du 18 janvier… Une soirée suivie d’une nuit en amoureux dans un bel hôtel, le tout combiné à un petit week-end parisien pour que les Korrigans profitent de leur grands parents, le programme était parfait !

Il y a quinze ans, le 3 octobre 1998, c’était notre mariage. Tu te souviens ? C’était un si beau jour, une si belle fête. Nos amis, nos familles, il y avait même un peu de soleil. Des surprises. Des rires, quelques larmes d’émotion, des danses jusqu’au bout de la nuit. Tout plein d’amour. Une journée parfaite.

C’était il y a quinze ans. On était des gamins, quand même, quand j’y pense. Il s’en est passé des choses, en quinze ans. Trois Korrigans, une maison, des voyages, de belles rencontres, une vie à la fois très différente de ce que à quoi on s’attendait, et en même temps conforme à nos rêves, je crois. On a vieilli, un peu, mais pas tant que ça.

Pin It