Pantalon large à carreaux BLANCA FIBREMOOD - couture - cousu main -

En cette fin d’année, j’ai décidé de faire chauffer ma machine à coudre, et de me lancer dans des projets très divers, du plus accessible au plus complexe. Quand le magazine de couture Fibremood m’a proposé de tester un patron de son nouveau numéro en avant-première, j’aurais pu choisir un (n-ième) sweat, mais non, j’ai préféré me challenger avec un pantalon. Et pas n’importe quel pantalon : un pantalon large, avec braguette à zip, des plis, des pinces, des poches, une ceinture intégrée, une boucle à coudre, des œillets métalliques à poser. Sans oublier des raccords de carreaux en veux-tu en voilà, parce que bien-sûr, j’avais ce magnifique tissu dégoté lors d’un déstockage Chouette Kit l’année dernière qui n’attendait que ça !

Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais, et heureusement d’ailleurs, parce que je pense que j’aurais vite pris peur. Au lieu de ça, je me suis lancé avec toute l’innocence et la naïveté dont je fais preuve parfois.

Pourtant mes deux précédentes expériences de couture de pantalon n’avaient pas été de francs succès. Il y a eu mon pantalon de pyjama à cœur, cousu dans une taille trop petite, bricolé comme j’ai pu avec des marges de couture plus fines et une ceinture deux fois plus large que le modèle initial. Et il a eu ce pantalon en Tencel complètement raté et importable, trop grand, et avec l’entrejambe me tombant à mi-cuisses.

Mais je ne suis pas du genre à me laisser impressionner, alors j’ai foncé !

Pantalon large à carreaux BLANCA FIBREMOOD - couture - cousu main -

C’était ma première pose de zip braguette, et comment dire… j’ai pas mal galéré, et pour être tout à fait franche, je pense que j’ai loupé une ou deux étapes. Le résultat est tout juste potable, de l’extérieur on ne voit pas les défauts, mais moi, je sais, et ça me chafouine un peu… Il va falloir que je m’améliore sur ce point !

Idem pour les raccords des carreaux, ils ne sont pas nickels nickels, mais encore une fois c’est assez discret donc je m’en contente (pour cette fois !)

Pour le reste, en revanche, zéro problème, comme toujours chez Fibremood le patron est hyper bien coupé et la marche à suivre très bien détaillée. Je n’ai eu aucun souci ni avec les poches, ni avec la ceinture, les pinces, etc.

J’ai volontairement cousu mon pantalon en me fixant sur mon tour de taille en 42. J’aurais pu adapter les reste des jambes en 40, mais j’avais très envie d’une silhouette bien large. J’ai également raccourci la longueur du pantalon de 3 cm, rapport à ma petite taille, et mon goût pour le style « feu de plancher« .

Et j’aime beaucoup le résultat !

Pantalon large à carreaux BLANCA FIBREMOOD - couture - cousu main -

Pantalon large à carreaux BLANCA FIBREMOOD - couture - cousu main -

Ce pantalon Blanca est dingue de confort, et il ne ressemble à aucune pièce de ma garde-robe. Le tissu est d’une qualité folle, tout doux, ne froisse pas, et a un joli tombé.

Bref, j’en ai bavé, mais je suis contente de cette cousette un peu plus technique que les autres. Mais la prochaine fois, promis, je regarde des vidéos de montage de braguette, histoire d’être un peu plus conventionnelle dans ma manière de faire 😅

Pantalon large à carreaux BLANCA FIBREMOOD - couture - cousu main -

 

Alors, il vous plaît ce pantalon ? Vous maitrisez la pose des braguettes à zip, vous ?

 

♥︎

Infos pratiques : le patron du pantalon BLANCA est disponible dans le magazine papier Fibremood numéro 17, ou alors en téléchargement en pdf à l’unité.

Le patron grade du 32 au 60 – niveau plutôt avancé. Je l’ai cousu pour moi en 42 (ma taille habituelle) pour une allure vraiment large.

J’ai acheté le tissu l’année dernière lors d’un déstockage Chouette Kit, c’est un lainage superbe d’une très belle qualité, mais je ne sais pas si on peut encore le trouver à la vente.

♥︎

 

Retrouvez cet article facilement en l’épinglant sur Pinterest  :

Pantalon large à carreaux BLANCA FIBREMOOD - couture - cousu main -

(patron offert)

6 Comments

    • Non, ça va, même si ce n’est pas aussi parfait que j’aurais aimé ! 😆 Le plus difficile c’est de trouver le point de repère pour que ça coïncide le mieux. Là j’ai pris le bas des jambes, j’aurais peut-être dû en choisir un autre ? J’ai beaucoup hésité avec l’entrejambe !

    • Merci beaucoup ! J’avoue que tous vos encouragements me poussent à sortir de ma zone de confort 🙂

Write A Comment

Combien font : *

Pin It