BAHAMAS - voyage en famille à Nassau, Paradise Island

 

Depuis notre fabuleux voyage en famille aux Bahamas en févier 2017, je reçois régulièrement tout plein de questions, notamment sur Nassau et Paradise Island, où nous avons passé la majorité de notre séjour. Voici donc un petit article complémentaire avec le plus d’infos possibles pour votre futur voyage !

 

Nassau et Paradise Island font partie des îles les plus visitées des Bahamas, qui en comptent plus de 700 ! Nassau est la capitale de l’archipel, et cela sera sûrement votre point d’arrivée. La bonne nouvelle, c’est qu’il est désormais facile de trouver un vol Paris-Nassau pas cher, avec Air Caraïbes notamment*.

 

Que faire à Nassau ?

C’est la question qui revient le plus souvent… Eh bien sachez qu’il y a PLEIN de choses à faire à Nassau, notamment en famille, avec des enfants de tout âge, et hors des sentiers battus. On a souvent l’image de Nassau comme étant un port où accostent de gigantesques paquebots de croisière, c’est vrai mais dès que l’on s’éloigne un peu dans les rues transversales ou à l’écart de la jetée, on retrouve vite le calme et un dépaysement très agréable.

 

– se balader dans Nassau :

Nassau a été fondée au XVIIème siècle par les Anglais, et fut quelques décennies après un redoutable repère de pirates et de corsaires. L’archipel est indépendant depuis 1973, et il existe encore de nombreux vestiges de cette époque coloniale, dont des magnifiques maisons colorées que l’on retrouve un peu partout. Amateurs de street art et de couleurs flashys, vous serez également ravis, car la ville en regorge littéralement. Une des meilleures façons de découvrir les mille et unes couleurs de Nassau, c’est d’être accompagné d’un guide lors d’un food tour : on mêle ainsi l’utile à l’agréable, les anecdotes et la gastronomie locale !

À voir dans Nassau : Government House, Balcony House, West Hill Street, George Street, le Musée d’Art National (West Street)…

 

– Graycliff House :

Mention spéciale pour Grayclif fHouse, cet ancien manoir datant de 1740, et qui est désormais un magnifique hôtel 5*. On peut y séjourner, bien entendu, mais on peut aussi en profiter en simple visiteur pour se balader dans les magnifiques jardins, admirer la belle piscine (la plus ancienne des Bahamas !), visiter la fabrique de cigares, déguster du whisky dans son incroyable cave, ou fabriquer du chocolat à la chocolaterie. C’est un incontournable de Nassau au charme indéniable !

Graycliff – West Hill St., Nassau.

 

– Le Musée des Pirates – Pirates of Nassau :

Comme je vous le disais, l’histoire de Nassau est étroitement liée à celle de la piraterie. Ne ratez pas le musée qui lui est consacré, la scénographie est ludique et interactive. On peut même visiter la réplique du “Revenge”, un célèbre bateau pirate. Les enfants vont adorer, et les grands aussi !

Pirates of Nassau MuseumKing and George St., Nassau.

 

– Le Junkanoo Museum :

Énorme coup de cœur pour ce musée dédié au Junkanoo, le carnaval traditionnel bahaméen. Cela reste même un de nos meilleurs souvenirs. Sa propriétaire Arlene a aménagé ce petit musée dans sa maison d’enfance, et on partage avec elle toutes les traditions liées au Junkanoo. Elle nous raconte ses souvenirs de petite fille, nous fait admirer les nombreux et incroyables costumes fabriquées à la main avec du papier, du carton, des plumes, des perles, nous initie aux percussions bahaméennes… le tout dans une ambiance survoltée et avec un sourire grand comme ça !

Educulture Junkanoo Museum – Ivern House #31 West St. at Delancey St., Nassau. Entrée libre (vous pouvez faire un don à son association)

 

– Ardastra garden :

Un peu à l’écart de la ville, mais très facilement accessible en transport en commun, ce jardin zoologique tropical présente une belle profusion d’oiseaux, notamment des perroquets, dont certains sont en liberté, ainsi que de magnifiques flamands roses qui paradent fièrement devant nous dans un cadre naturel luxuriant.

➢ Ardastra Gardens ouvert tous les jours de 9h à 17h, 18,75$ l’entrée pour les adultes / 9,50$ pour les enfants.

 

– Paradise island :

Située juste en face de Nassau, et simplement accessible en voiture ou bus par deux ponts parallèles, Paradise Island a été aménagée il y a un peu moins de soixante ans sur une île à l’époque inhabitée. Plages de sable fin, jardins tropicaux, grands hôtels, et même un golf vous attendent, sans oublier le gigantesque complexe aquatique Atlantis, qu’il ne faut surtout pas rater. On y découvre les plus grands aquariums à ciel ouvert des Caraïbes, ainsi que le Dolphin Cay créé il y a 15 ans pour recueillir les dauphins du delphinarium de La Nouvelle Orléans détruit par l’ouragan Katrina. C’est un centre de soin ainsi qu’un centre éducatif qui a passionné les enfants.

Mais Atlantis ne serait pas Atlantis sans un passage obligé au parc d’attraction aquatique dans lequel on  déambule en maillot de bains : toboggans géants, piscines immenses, rapides à dévaler en bouée… on s’y est amusé comme des petits fous !

 

– Excursions à la journée dans les Exumas Cays :

Les Exumas Cays ce sont des îlots paradisiaques situés à une petite centaine de kilomètres de Nassau, et facilement accessibles par bateau, à la journée. Nous avons effectué la traversée en speedboat, ça secouait pas mal mais en 1h30 nous étions plongés dans un autres monde : îles désertes et sauvages, eau d’une transparence et d’un bleu que je n’avais encore jamais vu, sans oublier les iguanes, les requins et une multitude de poissons multicolores facilement observables en snorkeling. Un magnifique souvenir pour toute la famille !

➢ Exemple d’excursion dans les Exumas : Powerboat Adventures, sur réservation.

 

– People 2 people :

Ce programme vraiment top a été mis en place par le Ministère du Tourisme en 1975, juste après l’indépendance, et il permet aux visiteurs étrangers de rencontrer des Bahaméens et de partager de vrais moments de vie avec eux. Nous avons ainsi pu passer une superbe soirée avec Keith et Angela, nos hôtes bénévoles, dans leur maison, avec des amis à eux et autour d’un barbecue. Nos enfants ont fait la connaissance des leurs, oubliée la barrière de la langue, ils ont joué ensemble toute la soirée, c’était génial. Une très belle façon de rencontrer les gens qui vivent ici et de découvrir leur culture ! L’inscription au programme est gratuite, vous trouverez toutes les infos ici.

 

 

Où dormir à Nassau ?

C’est aussi une question qui revient très souvent ! Nous avons eu la chance de dormir dans deux endroits différents, sur Paradise Island mais aussi à Cable Beach à Nassau. Deux hôtels très différents, de par leur style et leur situation géographique, mais je vous recommande selon vos besoins !

 

– L’hôtel Melia à Cable Beach (Nassau) :

Un resort les pieds dans l’eau, avec une plage privée, des piscines, des activités comme du snorkeling, du paddle… une vue magnifique sur la mer, plusieurs restaurants et un buffet de petit déjeuner assez dingue !

Melia Hotel**** – Cable Beach, Nassau.

 

– Le Comfort Suite hôtel (Paradise Island) :

Plus simple et plus petit, il ne dispose pas d’un accès à la mer mais il propose une piscine très agréable. Et il n’est situé qu’à quelques minutes à pied d’Atlantis, c’est super pratique !

Comfort Suites HotelParadise Island Dr., Nassau

 

Pour vous donner une petite idée de notre séjour, voici une petite vidéo souvenir :

 

 

Pour finir, quelques infos pratiques sur les Bahamas :

Les Bahamas comportent 700 îles et 2000 îlots, et se situent juste en face de la Floride, à 10h d’avion de la France.

Ancienne colonie britannique, les Bahamas sont indépendantes depuis 1973. Membre du Commonwealth, on y parle anglais et on roule à gauche !

La monnaie est le dollar bahaméen, mais on peut utiliser sans problème le dollar américain, à parité égale.

Les Bahamas bénéficient d’un niveau de vie assez élevé, et l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans. Le tourisme est une des 3 premières ressources économiques du pays, les voyageurs sont chouchoutés comme rarement dans le reste du monde. L’hospitalité des Bahaméens est assez incroyable, et tellement agréable !

La meilleure saison pour venir aux Bahamas est d’octobre à juin, les températures sont chaudes sans être étouffantes, et l’eau est à 25-28°C.

Pour circuler dans Nassau, deux possibilités : les taxis (prix de la course fixe : 4$ par personne lorsqu’on circule dans Nassau – demander au chauffeur lorsqu’on sort de la ville) et les Jitneys (petits bus qui circulent un peu partout et qui s’arrêtent où vous le souhaitez – 1$25 par personne, en général les enfants ne paient pas)

Le coût de la vie est assez important, on est sur une île, les prix dans les restaurants sont semblables à ceux de Paris.

Mais dans la plupart des hôtels, les enfants de moins de 12 ans ne paient pas l’hébergement, dans certains établissement les repas leur sont même offerts !

 

Alors, vous partez quand ? 😉

(si après toutes ces infos, vous avez encore des questions, n’hésitez pas, les commentaires sont faits pour ça !)

 

(*lien sponsorisé)

 

#2 - les petits bonheurs de la semaine
Couture - une housse pour mon ordinateur portable

8 Commentaires

  1. Je sais qu’il faut bien vivre et faire bouillir la marmite… je sais que mon message est désagréable, mais mes doigts me démangent quand même de l’écrire.
    J’écoute la radio en fond sonore, qui me parle de la grève du climat qui a lieu aujourd’hui près de chez moi. Et donc, voilà, avec cet arrière plan, ce post qui promeut une destination touristique paradisiaque, certes, mais à l’autre bout du monde, me choque.
    Voilà c’est dit ! Je ne peux m’empêcher de penser que si tous les influenceurs embrassaient la cause du climat, les effets seraient intéressants.
    Malgré tout j’apprécie énormément votre blog que je lisais déjà à l’époque des Joueb (pour la petite ado que j’étais alors, votre petite famille représentait l’idéal d’avenir auquel j’aspirais…)

    • Clémence, désolée que mes choix éditoriaux vous choquent et ne correspondent pas à l’image que vous projetez sur moi. Il y a toujours eu et il continuera d’y avoir des articles voyage sur ce blog, car cela fait partie de ma vie, et de mon travail. Des voyages en France, en Europe, et oui, parfois plus lointains. Pour moi le voyage est une formidable ouverture sur le monde, une chance de découvrir d’autres cultures et d’autres façons de vivre, loin de cette tendance au repli sur soi qui sévit dans notre petite bulle d’internet.

  2. Bonsoir,
    Merci Céline de me faire rêver… Par contre, je suis TOTALEMENT d’accord avec Clémence… Il est pour moi inenvisageable d’aller si loin sans une très bonne raison (et encore….) Je suis parfaitement consciente que l’on fait chacun ses choix et son cheminement…. Ce n’est pas simple.. Bonne année !!!

    • Alors on fait quoi ? J’entends vos arguments à toutes les 2, ainsi que ceux que je peux lire à gauche ou à droite, sur le net et dans la “vraie vie”. Tu as raison, ce n’est pas simple de se positionner au milieu de tout ça. Mais pour moi la modération est de mise. Chacun fait des petits, ou plus grands, gestes pour l’environnement, en fonction de son mode de vie, ses goûts, ses convictions. Je ne vais pas m’arrêter de voyager alors que c’est une de mes passions, et une partie de mon métier. Je ne vais pas me censurer et arrêter de raconter mes expériences. Je fais d’autres choses à côté, socialement, environnementalement, et je ne vais pas les énumérer ici, car je n’ai aucune envie de justifier quoi que ce soit, et on n’est pas ici pour compter les points de chacun. Mais je crois très sincèrement qu’à notre échelle, un voyage individuel ou familial, réfléchi, planifié, si lointain soit-il, ne changera malheureusement rien à l’urgence climatique actuelle. Il y a tant à faire au niveau des états, des grandes entreprises, des productions d’énergie au niveau mondial que cette culpabilisation grandissante des individus me hérisse le poil. Vraiment.

      (et pour remettre les choses dans leur contexte, ce voyage aux Bahamas a eu lieu il y a 3 ans, et il a changé beaucoup de choses dans notre famille, notre vision du monde, notre rapport à l’autre. Les enfants en reparlent encore souvent, cela leur a ouvert les yeux sur tant de choses, sur la beauté du monde, sur la gentillesse et l’ouverture d’esprit qui peut parfois tant manquer dans notre pays que jamais je ne regretterai ces 2 fois 11 heures d’avion.)

  3. Je suis totalement d’accord avec toi… Merci de nous faire rêver et à chacun de réfléchir et faire ses choix…
    C’est comme quand je fais mes courses (au supermarché), pas simple d’arbitrer entre le budget, les emballages, le côté nutritionnel, les goûts de chacun… Pour que ce soit plus simple, je réfléchis à chaque produit et ensuite je prends toujours les mêmes (le même chocolat, les mêmes yaourts….) Merci encore et toutes mes excuses si je t’ai fâchée ou blessée, car ce n’était pas mon intention (d’autant que ça ne sert à RIEN )!

    • Il n’y a aucun souci, ne t’inquiète pas, tes commentaires sont toujours posés et respectueux, merci d’ailleurs pour ça !
      Et à très vite ! 🙂

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It