Voici venu le temps du dernier billet de l’année… Ça fait toujours quelque chose, n’est-ce pas ? Il faut dire qu’elle est un peu étrange cette période entre les fêtes, cette trêve des confiseurs comme on dit. Nous sommes de retour à la maison, MrChéri travaille, Mamzelle est en pleines révisions des partiels, j’ai passé un peu de temps sur l’ordi, les garçons jouent avec leurs copains.

C’est pas mal de lever un peu le pied, de savourer cet entre-deux, et de se reposer un peu après notre semaine de Noël chez mes parents, à Toulouse. On a retrouvé mes frères, ma belle-sœur, ses parents chinois, mes neveux. On a mangé, trop mais bien, on a profité des vieux copains encore sur place. On a été gâtés sous le sapin, on a joué avec Loulou et Soussou, mes petits chéris en forme olympique. On s’est baladé en ville, on a admiré les quais de Garonne au soleil couchant, les lumières de Noël du Capitole et de la place Wilson. J’ai revu les murs de mon ancien lycée à travers des palissades de travaux, on a flâné au Jardin des Plantes et on s’est amusé au Quai des Savoirs.

Toulouse c’est la ville de mon enfance, de mon adolescence, du lycée, de la fac, de ma rencontre avec mon chéri. J’y ai grandi, fait des fêtes jusqu’au bout de la nuit… Elle est si belle cette ville rose que j’aurai toujours un petit morceau d’elle dans le cœur. Pour tout un tas de raisons je n’y retourne pas souvent, mais à chaque fois ce retour aux sources me fait un bien fou, surtout quand je suis avec ceux que j’aime.

Je vous laisse sur ces belles images, et vous dis à très vite, j’essaie de revenir avant la fin de la semaine. En attendant, je vous souhaite une très très belle fin d’année, je vous souhaite le meilleur pour 2020 !

 

#50 & #51 - Décembre ♥︎
#1 - Happy 2020 !

9 Commentaires

  1. Bonjour Céline,

    Comme vous, c’est un grand plaisir de retrouver “mes terres”, ma famille et mes amis “chez moi”…
    Merci pour vos bons souhaits. En retour, que la nouvelle année vous comble de petites joies et de grands bonheurs…
    Amitiés.

  2. Bonjour, je vous lis depuis très longtemps commente rarement mais là c était trop drôle : aussi ordinaire de Toulouse je viens d y passer Noël et là nous sommes de retour en Normandie pas si loin de votre Bretagne. Je suis également repassée devant mon ancien lycée (Fermat) et me suis bien baladé en ville avec un brin de Nostalgie.
    Bisous

    • Oh mais c’est drôle ça, j’étais aussi au lycée Pierre de Fermat, entre 1989 et 1992… et vous ? Même si je n’en garde pas un très bon souvenir pour plein de raisons, j’étais un peu frustrée de ne pouvoir m’en approcher à cause des palissades, j’avoue !

  3. Bonjour

    Pourquoi préciser « ses parents chinois » elle a des parents d’autres origines?

    Désolée mais je trouve ça un peu maladroit de préciser essentiellement leurs origines comme si ça avait une importance capitale.

    Bonne journée.

    • Bonjour Lisa (qui commente ici pour la première fois)
      Une importance capitale, non, mais une importance à mes yeux, oui, nous étions heureux de les revoir après plus de 2 ans. C’est un fait, les parents de ma belle-sœur sont chinois, et vivent en Chine. Ils voient leur fille, leur gendre et leurs petits-enfants rarement, et c’est une joie à chaque fois de les savoir réunis, et de les revoir également. Moi ce qui me désole c’est que l’on chipote et décortique le moindre de mes mots sans connaître le contexte derrière.
      Bonne journée.

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It