Ah les champs de colza… je les adore, et chaque année, je me dis il faut que je les photographie ! Depuis deux ans, c’était même limite devenu – toute proportion gardée bien évidemment – une petite obsession. Disons que j’avais en tête LA photo que je voulais faire.

Il y a deux ans, j’ai complètement raté le coche.

L’année dernière, j’ai mobilisé MrChéri, on a cherché le champ parfait, on n’a pas trouvé. On a quand même tenté le coup, mais ça ne rendait pas comme je voulais. En plus la météo n’était pas très coopérative, le ciel était tout gris et j’avais eu la mauvaise idée de vouloir porter mon fidèle ciré jaune, joli, certes, mais pas du même jaune que le colza. Du coup soit ça jurait, soit c’était fadasse.

Fail.

Cette année, même joueur joue encore.

J’ai trouvé le champ. J’ai abandonné le ciré. J’ai de nouveau mobilisé MrChéri. En rentrant de la plage l’autre jour, on s’est arrêté sur le bord de la route, je me suis faufilée à travers le colza en veillant à ne rien abîmer et à ne pas me faire piquer par la multitude d’abeilles qui butinaient tranquilles. Le soleil était au top, le ciel super bleu.

MrChéri a pris la photo.

Je me suis extirpée du colza et j’ai checké la photo…

Ah mais oui, mais non.

Le champ était parfait. Mais moi, heu, ça n’allait pas du tout ! La faute à mon mini mètre 58 (et demi)… c’est à peine si je dépassais du colza !

J’étais prête à laisser tomber quand MrChéri est venu à la rescousse. Je l’avais tellement bassiné avec cette histoire de colza qu’il voulait en finir une bonne fois pour toutes. Pas question que je lui refasse le même cirque le lendemain, la semaine prochaine ou l’année d’après.

Il a approché la voiture le plus près possible du bord du champ, et Titou a grimpé sur la portière avec mon appareil photo.

Ensuite, il est allé au milieu du champ, s’est collé à quatre pattes sur le sol et m’a crié de le rejoindre et de grimper sur son dos !

Je me suis exécutée en gloussant comme un dindon. J’ai cru que je n’arriverais jamais à tenir debout sans me prendre un vol (un dos de MrChéri, c’est pas très stable, sachez-le, surtout quand on rit comme une bécasse devant l’incongruité de la scène ^__^). Mais j’ai tenu bon, allez, quoi, 15 secondes ? Le temps nécessaire et suffisant pour que Titou prenne environ 17 photos, dont celle qui, ENFIN, allait me plaire :

photo champ colza

On est sorti de là en rigolant comme des couillons, les habits recouverts de brins d’herbe et de pollen jaune, bons à passer à la machine… Ridicules, mais morts de rire ! MrChéri soulagé de ne plus entendre parler de cette fichue histoire de photo, et moi toute contente d’être allée au bout de mon idée.

Blogueuse, et surtout mari de blogueuse, y’a pas à dire, c’est vraiment pas de tout repos !

19 Commentaires

  1. Trop trop bon! Ces hommes sont forts pour qu on arrete de leur rabâcher leurs oreilles avec nos lubies quitte a donner de leur personne héhé

  2. J’adore cette histoire et toute la complicité qui se lit entre vous et votre mari !
    Merci pour le partage !
    Belle soirée !

  3. Corinne (Couleur Café) Répondre

    Je comprends ta mini obsession, la mienne c’est de faire des photos dans un champs de lavande :p

  4. Bande de maboules !!! Je ne verrai plus les champs de colza qui bordent mon village pareil maintenant (c’est vrai que ça faisait tout naze sans “Marche-pieds cjéri !!!”

  5. Trop rigolote, la petite histoire, et très beau aussi de voir votre famille qui vous soutient dans vos projets 🙂 Bravo à votre mari !!! Et vous n’êtes pas si “mini” que ça, je ne dépasse pas un mètre 56….

  6. superbe photo !!! c’est clair que tout ce jaune qui nous entoure ça fait du bien au moral.
    moi chaque année c’est les champs de pavots que je veux photographier, à chaque fois que je passe en voiture a coté je me dit “rhooo faut que je fasse une photo” puis c’est jamais le bon moment et ça perd vite ses pétales ses petites fleurs là, mais je le ferais, et le top aussi c’est un champs de blé avec des coquelicots, c’est assez rare mais c’est super joli !!! ( les agri eux sont moins content d’en avoir dans leur champs )

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It