danse01

Mamzelle n’était pas très motivée pour aller à la danse hier après-midi.

Après une matinée de cours au collège, elle se voyait plutôt passer quelques heures sous la couette à lire le dernier Percy Jackson plutôt que d’aller user ses chaussons pendant trois heures au studio de danse. Mais voilà, on ne zappe pas les cours du conservatoire aussi impunément et puis la danse elle a ça dans la peau, alors Mamzelle a fini par poser son livre, enfiler son justaucorps et faire son chignon, et zou, on a filé dare dare pour ne pas être en retard.

Quelle n’a pas été ma surprise, trois heures plus tard, quand au moment de prendre mon propre cours de classique, j’ai vu ma petite ballerine débouler dans la salle en tenue de petit rat. Pour une fille pas motivée, après un cours de jazz et un cours de classique, elle avait quand même envie d’enchaîner avec une quatrième heure de danse. Le cours adulte étant moins peuplé que les autres, il y avait de la place à la barre, juste derrière moi.

J’ai réalisé, un peu émue quand même, que c’était la première fois que nous prenions le même cours. Nous avions déjà partagé quelques moments de danse ensemble, une barre à terre en début d’atelier, une initiation à la salsa, mais jamais un cours entier. Elle était tellement mimi tirée à quatre épingles sans un cheveu qui dépasse, dans sa jolie tenue de cours contrastant quelque peu avec celles plus débraillées des adultes auxquelles on n’impose plus ni collants roses ni justaucorps sans manches.

J’étais un peu amusée, aussi, de la voir tant s’appliquer et de voir que nous avons quasi les même préférences quant aux exercices à la barre : les pliés, les dégagés, les ronds de jambe à terre, les arabesques c’est chouette, mais le pied à la main, les fondus, les ronds de jambe en l’air, ah quelle galère. Sa technique est encore hésitante, elle n’est pas toujours bien placée et souvent elle travaille en force, mais elle est tellement enthousiaste, elle y va tellement à fond, c’est un régal de l’observer de si près.

C’était une jolie première, et ma belette grandissant plus vite que son ombre, il y en aura plein d’autres des cours de danse mère et fille. Ça me réjouit vraiment, rien ne peut me faire plus plaisir que de partager cette passion avec elle…

Ma page Etsy ♥
À la découverte des îles de Guadeloupe

26 Commentaires

  1. C’est très touchant ce billet 🙂 (et dès que j’ai la flemme d’aller danser ou m’assouplir, j’essaye de me rappeler à quel point on est bien après et comme rien d’autre n’existe pendant !) (mais je suis une novice aussi ^^)

  2. Qu’il est beau ce billet <3

    Le mercredi, Chupa râle elle aussi souvent pour aller à son cours de modern jazz et pourtant, elle ressort toujours avec le sourire.

  3. Super touchant… J’espère que sur mes 2 minettes, au moins une partagera les passions de sa maman. Elles sont le choix, ça va (photo, musique, déco, web, …) ! 😉

  4. Comme je te comprends! J’ai eu la chance de faire un duo avec ma fille sur scène il y a quelques temps( je suis prof de danse) et c’était merveilleux! Du coup j’ai eu l’idée de monter pour mon spectacle de fin d’année un ballet mères- filles car dans mes élèves j’ai une bonne douzaine de maman dont j’ai aussi les filles en cours. C’était un très beau moment dans les répétitions et jusqu’à la maison où des liens parfois un peu malmenés par l’adolescence ont pris un nouvel élan. Et dans la salle, les papas et les mamies étaient très émus certains jusqu.aux larmes…

  5. Trop bien!!!! La danse n’est pas quelque chose que j’ai fait en famille, c’est une autre famille pour moi, alors je trouve toujours ca super interessant et emouvant quand je lis tes billets.
    Et j’adore ca, quand tu as la flemme de faire un cours, mais que tu y vas quand meme et que au final tu resterais bien 5heures de plus. Ha oui et perso le ronds de jambe en l’air c’est certainement ce que je prefere. Ma hantise en cours de classique ce sont les frappes et les battus…

  6. Je trouve ça tellement génial de partager une passion commune avec sa maman. Et souvent je m’interroge le jour où j’aurais des enfants (car j’en veux, un jour quand même), qu’est-ce que je pourrais partager avec eux ? Le surf (lol ?), la cuisine (golden lol).
    C’est une chance incroyable ce que vous avez avec mamzelle !

  7. Ah c’est chouette ! C’est ce que j’aime depuis nos débuts au modern’jazz avec mes belettes, on parle de la même chose ensuite à la maison, le week-end, “est-ce que tu fais toi aussi Maman en cours ?” et c’est parti pour une démonstration… Mais le pied dans la main, quand on n’a jamais fait de classique petite, qu’est-ce que c’est dur !

  8. Je vous souhaite de vivre longtemps cette harmonie… Ici c’est l’équitation, et à contre coeur, je me suis retirée (provisoirement) des cours, tant que nous partagerons le même centre équestre. Elle a besoin d’indépendance en ce moment, pas d’avoir sa mère (et ses frère et soeurs) dans les pieds. Dur à accepter, je suppose que le bonheur de partager ça reviendra un jour, mais… plus pour le moment.

  9. Ce sujet m a émue presqu aux larmes ! J aimerais tellement vivre ce moment avec ma fille aînée. Mais malheureusement elle veut arrêter le conservatoire l année prochaine (elle rentrera au collège) nous sommes une famille de danseuses et je suis assez triste qu elle veuille déjà arrêter mais bon … Je ne peux pas la forcer !!! Peut être que ma numéro 2 voudra continuer elle 🙂

  10. Très bel article qui me rappelle aussi des moments avec ma mère. Je me souviens de tous ces mercredi à pleurer pour ne pas aller aux cours de classique… c’est devenu pire quand je suis passée aux pointes avec la douleur ^^!
    Sans me forcer elle n’a jamais céder à mes caprices (oui parce que c’étaient des caprices de petite flemmarde je pense avec le recul de mes 25 ans ;-)). Aujourd’hui je la remercie parce que si j’ai atteint un niveau correct qui me permet de tenir un blog en partie consacré à cette pratique c’est surtout grâce à elle …D’autant plus que je n’ai jamais arrêté de danser et que je prend plus de plaisir aujourd’hui (une fois la technique acquise ) que j’en prenais enfant ….
    Merci à vous les mamans ! 😉

  11. nicolas christelle Répondre

    Non non je me sent pas visées quand tu parles des adultes débraillées 🙂
    Il est tres beau mon habit de lumière !!!
    Tres bien ecrit comme d’habitude,tres vivant !!

  12. Pingback: Déco de Noël blog | Flying-Mama

  13. Pingback: Mes astuces pour rester en forme cet automne - Le blog des Consultantes Beauté

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It