Tag

surprise surprise

Browsing

Je rentre tout juste d’une folle journée à côté de Paris, sur le circuit automobile de Montlhéry, où Peugeot nous avait concocté une présentation aux petits oignons de l’EX1, leur nouveau concept-car révolutionnaire 100% électrique. Une voiture de dingue, un petit miracle de technologie tout droit venue du futur qui a battu pas moins de 6 records du monde (en cours d’homologation) la veille de notre arrivée.

Comme je vous le disais hier, j’étais très curieuse et hyper enthousiaste à l’idée de rencontrer l’équipe de Peugeot. Et franchement ravie qu’ils aient accepté d’inviter des personnes qui n’appartiennent pas au sacro saint sérail de la presse automobile. Je n’ai pas été déçue, j’ai vécu un vrai rêve de gosse, je vous raconte ça tout de suite !

 

Aujourd’hui, je ne suis pas là, mais quelque part pas très loin de Paris, avec un programme dont j’ignore tout et qui devrait réserver pas mal de surprises à ceux qui, comme moi, sont invités par Peugeot à une journée aussi mystérieuse.
Ne pas savoir à l’avance ce qui nous attend ne m’a pas empêché d’accepter immédiatement l’invitation…

 

(billet sponsorisé)

Depuis toute petite, je suis fascinée par ces étranges histoires de découvertes dans les bas fonds des grandes villes. Sans doute parce que j’ai longtemps rêvé d’être une grande exploratrice, une égyptologue célèbre, une archéologue sans peur et sans reproche, bref, pour faire simple, une aventurière des temps nouveaux…

 

Il y a quelques temps, je me connecte sur Twitter, je vois passer un petit jeu organisé par France Télévision Online, je retwitte le message, et hop, ni une, ni deux, je reçois une réponse comme quoi je viens de gagner une visite des coulisses de France Télévision ! (comme quoi, quand je vous dis que j’ai une chance insolente sur internet, vous pouvez constater que je n’exagère pas). Cerise sur le gâteau, la visite est prévue au moment pile où j’enchaîne rendez-vous sur rendez-vous sur Paris. Les cieux ne pouvaient être plus cléments avec moi ce jour là !

C’était donc jeudi dernier, entre midi et deux, j’étais toute seule, accompagnée de la charmante Ludivine, et comme une gamine propulsée dans un pays imaginaire, j’en ai pris plein les mirettes.

La VOD, vous connaissez ? C’est de la vidéo à la demande, pour télécharger des films sur son ordi en toute légalité. Idéale pour ceux qui n’aiment pas se mettre en porte à faux avec la loi, ceux qui n’ont pas de vidéoclub sous la main, ou encore les parents qui n’ont pas les moyens de cumuler séance de ciné et coûteux honoraires de baby-sitter aussi souvent qu’ils le désireraient.

 

Comme je suis une ancienne cinéphile compulsive rangée des voitures et que j’appartiens désormais aux trois catégories pré-citées, j’ai sauté sur l’offre que m’a faite Canalplay : devenir “ambassadrice” du site et tester leur plateforme pendant 6 mois, à raison d’une dizaine de films mensuels. Sympa, non ?

 

Marie Dô est danseuse. Danseuse et métisse, de maman bretonne et de père noir inconnu. Enfant dans les années 60, elle se demande pourquoi toute sa famille a la peau blanche et pas elle, et étouffe sous les secrets et les non-dits. Heureusement, la danse est sa passion, et grâce à elle, la petite fille s’épanouit, elle peut enfin être elle, au delà des préjugés et des différences. Très vite, Marie-Dô part à la recherche de son histoire, et à travers ses rencontres, ses expériences, elle parvient à se hisser au sommet de son art.

Pour finir cette semaine spéciale “je suis allée dans la Drôme et j’ai adoré ça” en beauté. Parce que dans la Drôme, il n’y a pas que des super copains et des cerises, il y a aussi des coquelicots. Et quoi de plus joli qu’un coquelicot perdu au milieu d’un champ de blé, franchement ??

Pin It