Catégorie

Espagne

Catégorie

Le 19 août dernier, le jour du 15ème anniversaire de Mamzelle, nous avons passé la journée à Barcelone. Notre ami Olivier avait élaboré tout un planning hyper chargé, dont 2 petites heures sur les hauteurs de la ville, pour profiter du parc d’attraction de Tibidabo… 2 petites heures qui se sont finalement transformées en deux fois et demi plus long, tant nous avons adoré cet endroit !

En effet, petits comme grands, nous nous sommes éclatés dans les différentes attractions, un peu old school (le parc est centenaire !) mais toujours efficaces : l’arrivée en funiculaire ne manque pas de charme, la grand roue multicolore nous en a fait prendre plein la vue sur la ville en contrebas, la Talaia (sorte de grand balancier qui culmine à 50 mètres au dessus de la plateforme) nous a fichu un gentil vertige, les Korrigans ont adoré hurler de terreur dans les grandes balançoires, et les montagnes russes qui plongent vers la ville n’ont plus de secret pour nous, car nous les avons faites et refaites au moins 5 fois d’affilée !

Nous rentrons tout juste de nos deux semaines de vacances, un peu fatigués (et cabossées en ce qui concerne Mamzelle et moi !) mais ravies. La semaine dernière nous étions en Espagne, à Sitges pour quelques jours avec mon amie d’enfance – et marraine de Miniloup – son mari et ses deux adorables enfants. L’occasion pour nous de revenir en Catalogne 3 ans après nos vacances si réussies en camping. Enfin cette fois nous avons légèrement upgradé notre standing : l’appartement loué par nos amis était très chouette, immense et avec une belle vue sur la mer, c’était canon !

Ma que calor ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a régné une chaleur de folie aujourd’hui à Valence… Mais cela ne nous a pas empêché d’apprécier la deuxième escale de notre croisière sur la Méditerranée, bien au contraire. J’ai adoré Valence, sa charmante vieille ville, ses places, ses fontaines, ses petites rues ombragées. L’ambiance y est plus douce qu’à Barcelone, et la ville est vraiment magnifique. Nous nous sommes baladés deux bonnes heures de la plaça de la Reina, jusqu’aux arènes, en passant par le magnifique marché central… Et pour finir notre journée en beauté, un saut dans le futur avec la cité des arts et des sciences avec son étonnante architecture ! Notre seul regret, avoir manqué de temps pour visiter l’immense musée océanographique… Il nous faudra revenir !

Nous avons accosté ce matin à Barcelone après une nuit absolument parfaite… nous avons dormi comme des loirs sur une mer d’huile, nos cabines sont hyper confortables, un vrai bonheur. Après un bon petit déj à bord de l’Horizon, direction Barcelone sous un soleil de plomb. La célèbre (et bondée) Rambla, le marché de la Boqueria et ses étalages multicolores, le parc Güell et la Sagrada Familia vue de l’extérieur, notre programme du jour était bien chargé, les Korrigans en ont pris plein les yeux, et nous aussi !

Le dernier jour, nous avons quitté notre joli coin de Begur pour aller un peu plus au nord, du côté de L’Estartit. J’avoue, je n’ai pas beaucoup aimé ce coin, trop bétonné à mon goût, trop Costa Brava telle qu’on l’imagine, quoi. Mais ce n’était pas bien grave car le but de notre balade n’était pas d’aller nous baigner ou de visiter la ville, mais de faire une sortie en bateau à fond de verre pour aller admirer les fonds marins et aussi la côte depuis la mer.

 

Nos vacances espagnoles, la suite : la plus jolie promenade que nous ayions fait durant cette semaine entre amis fut le chemin côtier partant de Sa Tuna pour rejoindre Aiguafreda, toujours à quelques kilomètres de notre camping. Un crémage solaire général, casquettes obligatoires, et zou, en route pour une heure et demie de chouette balade à flanc de rocher, le long des côtes découpées, avec des paysages à couper le souffle !

 

Après notre expérience très réussie de camping entre potes l’année dernière, on a décidé de remettre ça cet été, juste un peu plus au sud pour éviter la rosée qui trempe les fesses le matin au petit déjeuner. Ce sont nos copains les Fago qui ont, encore une fois, tout organisé, de notre lieu de villégiature jusqu’au choix du camping. Nous avons suivi ça un peu de loin, leur faisant une confiance aveugle, et encore une fois, comme l’année dernière, nous avons bien fait.

Leur choix s’est porté sur Bégur, en Catalogne, au sud de Roses et Figueres. Moi qui m’imaginais la Costa Brava comme une longue et monotone succession de plages bétonnées et de barres d’immeubles sans aucun charme, quelle surprise de découvrir ce petit coin de paradis vert et ombragé…

 

Pin It