voyage à Venise - pont de l'academia

Nous avons fêté en octobre dernier nos 20 ans de mariage et nous avions très envie de marquer le coup avec un petit voyage à deux, en amoureux… Si MrChéri avait envie de Venise depuis un bon moment, moi j’avoue que jusqu’à très récemment, cette destination ne me tentait guère. Je lui associais des images qui ne me plaisaient pas trop, la foule, l’humidité, les odeurs bizarres, le carnaval et ses masques qui me font un peu flipper. Mais l’année dernière, ma copine Juliette est allée à Venise avec Gaetan, au mois de janvier, et j’ai été littéralement charmée par ses photos et leurs vidéos, l’ambiance, les couleurs et la lumière incroyablement douces, à mille lieues de ce que j’imaginais jusqu’alors.

Vous savez ce qu’on dit ? Il ne faut jamais dire jamais, alors j’ai dit OK pour Venise à deux, mais en hiver, au plus bas de la saison… et nous avons réservé 3 jours et demi dans la Cité des Doges, pour le milieu du mois de janvier.

 

• Venise en hiver

Côté organisation, nous avons acheté nos billets d’avion au mois de novembre, soit 3 mois avant, sur Volotea qui effectue des vols directs Nantes – Venise très régulièrement. Je ne suis pas particulièrement fan des compagnies low cost, mais à part le vol aller où ils ont systématiquement séparé tous les couples et où il a fallu jouer aux chaises musicales avec les autres passagers, cela s’est bien passé. Et voyager avec un simple bagage cabine, pour un si court séjour c’est suffisant, et surtout tellement pratique.

Des amis nous avaient conseillé de dormir à l’hôtel Ca’ Dei Conti, tout près de la place San Marco, et en guettant les prix sur Booking, nous avons trouvé la chambre parfaite pour un peu moins de 80€ la nuit, petit-déjeuner compris. Je recommande à mon tour cet hôtel, l’accueil y est parfait, et les chambres un peu rococo très vénitiennes sont grandes et confortables.

voyage à Venise - janvier

Nous avons atterri à l’aéroport de Venise à 9h du matin le vendredi. Pour rejoindre la ville, il y a plusieurs possibilités : le train, le Vaporetto ou le bateau-taxi privé*. C’est cette dernière option que nous avons prise,  c’est la plus rapide (20 minutes à peine de traversée, et le bateau nous a déposés au pied de l’hôtel) mais aussi la plus coûteuse. Pour avoir pris le Vaporetto au retour depuis la place San Marco, je recommande plutôt ce mode de transport en commun. C’est un peu plus long (1h environ), mais on profite mieux du magnifique paysage, et cela coûte beaucoup moins cher quand on est à deux ^__^

Quoi qu’il en soit, la traversée est assez magique, je me souviendrai longtemps de l’arrivée à Venise dans la lumière un peu brumeuse et endormie du matin, et la déambulation dans le labyrinthe des petits canaux pour rejoindre notre hôtel !

Venise - Hôtel Ca Dei Conti

• Visite de Venise avec Martina – Like a friend*

À peine arrivés, nous posons nos valises dans notre chambre, et rejoignons Martina dans le hall de l’hôtel pour notre toute première visite de la ville. Martina est vénitienne de naissance et a toujours vécu ici. Elle est d’une gentillesse extrême, et parle un français impeccable. Pendant trois bonnes heures, elle va nous faire découvrir sa ville et ses petits secrets.

Nous la suivons dans le dédale des petites rues, elle nous explique des tas et des tas de choses, l’organisation de la ville façonnée par l’eau, les quartiers, les canaux, les citernes, les terrasses. C’est passionnant. Nous traversons une multitude de petits ponts et le marché, nous nous arrêtons devant des magnifiques façades pour en observer les petits détails, nous poussons la porte d’une église pour en admirer sa crèche impressionnante… Il y a très peu de monde, nous croisons beaucoup de Vénitiens, Martina nous confirme que janvier est la meilleure période pour profiter de la “vraie” Venise. Le temps est un peu couvert, il fait très froid, mais la lumière est très belle, je suis charmée par les teintes pastels des bâtiments.

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

Puis nous prenons un peu de hauteur, en grimpant sur l’incroyable terrasse de la Fontego dei Todeschi, un ancien entrepôt de commerce allemand transformé en un luxueux centre commercial. L’intérieur est aussi sublime que les boutiques hors de portée de notre porte-monnaie, mais l’accès à la terrasse est gratuit (il peut y avoir un peu d’attente mais ce matin-là il n’y avait personne !). C’est franchement à faire, la vue sur le Grand Canal et les toits de la ville est à couper le souffle !

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

Nous traversons ensuite le fameux pont du Rialto et Martina nous emmène à travers les quartiers San Polo et Santa Croce… Je suis éblouie par la beauté des bâtiments, qu’ils soient fraîchement rénovés ou laissés quasi à l’abandon, en fait à Venise TOUT est beau, il n’y a pas une seule fausse note esthétique dans cette ville, c’est assez dingue. Et que dire de cette ambiance incroyable, à la fois piétonne et fluviale, sans aucune voiture ? Le coup de cœur (que dis-je, le coup de foudre !)  est instantané et immense, et ce sentiment de béatitude ne me quittera plus du séjour.

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - Grande Canale

voyage à Venise - Grande Canale

Nos pas nous mènent jusqu’à la demeure de Martina, un magnifique “petit” palais vénitien au bord du Grand Canal. Ce palais appartient à la famille de son mari depuis plusieurs générations, et dispose d’un joli petit jardin et d’une vue magnifique sur le canal. Martina nous en explique l’architecture particulière, sa construction sur pilotis, ses sols souples en terrazzo (mélange de chaux et de marbre) pour s’adapter aux mouvements des marées et des sols sablonneux. Nous finissons notre visite par un petit café maison dans une jolie tasse fine en porcelaine et des petits biscuits vénitiens typiques… Quel délicieux moment nous avons passé !

voyage à Venise - janvier

voyage à Venise - janvier

 

• Se perdre dans les ruelles, au soleil

Nous quittons Martina, et partons à la recherche d’un endroit pour déjeuner. Nous nous dirigeons vers le Dorsodouro et le Campo San Margherita et poussons la porte un peu par hasard du Caffé Rosso. Celui-ci n’a rien d’exceptionnel, mais il y fait chaud et nous mangeons plutôt bien, une énorme pizza pour MrChéri, et des gnocchis au gorgonzola pour moi.

Pendant notre petite pause, le soleil a chassé les nuages, et nous filons nous balader le reste de l’après-midi. Nous n’avons aucun programme précis, juste déambuler dans les ruelles au petit bonheur la chance. Dès que notre œil est attiré par un endroit, on bifurque pour aller l’admirer. C’est super amusant de se perdre ainsi dans les ruelles, de profiter du soleil, et d’en prendre plein les mirettes !

voyage à Venise - Dorsodouro

voyage à Venise - Dorsodouro

voyage à Venise - Dorsodouro

voyage à Venise - Dorsodouro

voyage à Venise - Dorsodouro

voyage à Venise - Dorsodouro

voyage à Venise - Dorsodouro

Nous arrivons au Pont de l’Academia, l’après-midi est déjà bien avancée, et la lumière toujours aussi belle…

voyage à Venise - pont de l'academia

Nous continuons la balade dans le quartier San Marco, et toujours cette impression un peu surréaliste d’avoir la ville pour nous seuls, ou presque…

voyage à Venise - quartier San Marco

voyage à Venise - quartier San Marco

voyage à Venise - quartier San Marco

voyage à Venise - quartier San Marco

Et puis nous arrivons à la Piazza San Marco, et là la réalité nous rattrape un peu : il y a un peu plus de monde, mais ce n’est pas non plus la grande foule… on admire la place, l’impressionnante façade baroque de la Basilique, la Tour de l’Horloge et ce grand Campanile comme surgi de nulle part. Nous n’irons pas boire un chocolat chaud au mythique Café Florian, un des plus anciens d’Italie, mais nous filons à l’hôtel nous reposer un peu avant la soirée !

voyage à Venise - piazza San Marco

Dès la tombée de la nuit, nous ressortons, bien emmitouflés dans nos gros manteaux. Il fait un froid de canard, j’avoue que je ne m’y attendais pas trop, la température ne doit pas dépasser les 5 degrés avec un petit vent frisquet qui s’infiltre insidieusement. Qu’à cela ne tienne, nous traversons à nouveau le pont de l’Academia (c’est beauuu), et allons nous réchauffer d’un Spritz (ou 2, ou 3) dans une charmante Osteria qui deviendra notre QG jusqu’à la fin du séjour. En effet, nous irons tous les soirs boire un Spritz (ou 2, ou 3) à l’Osteria Ai Pugni, au bord du canal. On a réalisé le 2ème soir que c’était une adresse qui avait aussi beaucoup plu à Juliette et Gaetan l’année d’avant !

Pour finir, une bonne assiette de linguine à l’encre de seiche et hop, au dodo ! Nous avons vécu une première journée riche en découvertes et en émotions, et ce n’est pas terminé… alors on file prendre des forces pour être en forme pour la suite du programme… Je vous raconte ça très très vite !

Et vous, vous connaissez Venise ? Le coup de foudre a-t-il été aussi immédiat que pour moi ?

Quelques adresses :
➤ Hôtel Ca’ Dei Conti – Fondamenta Rimedio, 4429, 30122 Venezia
➤ Osteria Ai Pugni – Fondamenta Gherardini, 2836, 30125 Dorsoduro, Venezia

NBVoyageurs du Monde nous a en partie aidé dans la préparation de ce voyage perso, et offert les prestations / activités signalées d’une *.  Un grand merci à toute l’équipe, toujours hyper disponible et efficace !

 

19 Commentaires

  1. ahhh Venise, avec mon conjoint nous l’avons fait il y a fort longtemps mais il en reste quelque chose de fort, malgré pour moi aussi mes réticences si on me demande ou je pourrait retourner pour quelque jour c’est sans hésitation Venise, je pense que le principal charme est l’absence total de voiture, de trafic, ça dépayse complètement.

    • C’est clair que cela ajoute encore à la magie des lieux, cet absence de voitures renforce encore le côté intemporel de cette magnifique ville 🙂

  2. Bonjour,
    Alors j’ai découvert Venise avec mon mari au mois de novembre. Comme toi, ce n’était pas une destination qui m’attirait, c’était trop commun, trop plein de monde. Et puis mon mari a été invité par un fournisseur pour une visite d’une entreprise à 1h de Venise, alors nous avons prolongé notre séjour et sommes partis découvrir Venise sur 1 jour 1/2.
    Et bien pareil, j’ai été conquise ! C’est tellement beau, tellement paisible ! Il n’y avait pas trop de monde, ça n’était pas oppressant, on circulait facilement. Il n’y a que le restaurant du samedi soir où nous avons galéré pour trouver une place.
    Nous n’avons vu la Place Saint Marc seulement de nuit, ce qui était bien dommage, nous serons obligés d’y retourner.
    Par contre nous avons eu très froid, malgré un beau soleil, le vent était très frisquet et je n’était pas habillée en conséquence, car j’avais seulement misé sur le soleil !

    • Ohlala, oui, le froid je ne m’y attendais pas, en tout cas pas à ce point ! MrChéri s’est même acheté un bonnet au bout de quelques heures. Ça a rajouté au charme et au dépaysement des lieux, je crois 🙂 Haha, eh oui, il va falloir y retourner, pas le choix, la place San Marco de jour vaut le coup d’oeil 😉

  3. Venise !!!!! nous y sommes allés deux fois et je rêve d’y retourner une troisième !!! La première fois il y a 10 ans, nous avions d’ailleurs visiter Venise avec la douce et accueillante Martina !!! nous y sommes retournés trois ans plus tard. J’étais comme toi je m’attendais à des mauvaises odeurs ……nous avons même eu droit à une aqua alta surprise qui donne une autre vision
    de Venise. Du monde oui il y en a mais il faut savoir se perdre à Venise, et quand par hasard on se retrouve sur une toute petite place entourée de palais merveilleux, quel étonnement !!!! notre quartier préféré est le Dorsoduro, ou celui du Ghetto aussi où il y a beaucoup moins de touristes. J’ai trop envie d’y retourner……………… merci pour toutes ces photos qui me rappellent notre séjour vénitien !

    • Pas d’aqua alta pour nous, mais sans doute n’est-ce pas plus mal… C’est très drôle que vous ayez rencontré Martina vous aussi, quelle femme passionnante et tellement gentille ! J’ai beaucoup aimé le ghetto que nous avons visité le 2ème jour, je vous en parlerai dans le prochain billet.

  4. Eh bien comme toi, Venise pour moi c’était nom merci, le cliche de la gondole bof bof.
    Il y a deux ans nous sommes partis en cc dans les dolomites et mon mari a peu insisté pour faire le crochet par venise … en plein mois d’Aout, plein chaleur, en famille..
    eh bien
    1: on a trouvé un super ptit camping à la ferme en bord de mer tout tranquillou à 10 min à pied du vaporetto, l etop
    2 : on a tous adoré (les loulous surtout murano). Certes cohue sur les vaporetto et la place st marc, mais tres facile de s éloigner de la foule, meme en plein mois d’aout, tellement la ville est vaste,…
    Donc on reprogramme un WE en amoureux aussi en hiver pour approfondir les visites de musée et autres qu’on a pas pu faire

    • Génial, ça c’est un super programme ! Je pense que j’y retournerai aussi, et avec tellement de plaisir. Finalement les clichés existent parce qu’il y a bien un petit fond de vérité… il suffit de les contourner légèrement, et là le kiff est total !

  5. ?complètement conquise par Venise ! C’est fut mon voyage de noces hyper cliché 😉 moi j’etais Amoureuse de cette ville avant de la connaître … et je suis si ravie que tu sois revenue sur ton opposition envers elle ? tes photos me redonnent l’envie d’y retourner !

    • Je comprends mieux l’engouement autour de cette ville maintenant… comme quoi il faut laisser toujours sa chance au produit 😆

  6. Que de souvenirs ! Coup de foudre immédiat pour la ville, l’architecture, les couleurs, le silence…
    J’avoue avoir adoré l’arrivée en taxi privé, j’avais l’impression d’etre dans James Bond ? Il faut dire aussi que j’etais déjà bien enceinte et que j’etais ravie d’avoir mon petit confort 😉
    Bref on rêve d’y retourner pour reprendre 1000 photos de chaque petit détail ?

  7. J’ai découvert Venise il y a un an tout pile, j’y rejoignais un ami québécois en voyage. Je suis tombée amoureuse de Venise dès mon arrivée dans la ville…je comprends totalement les sentiments que tu décris! J’en ai parlé autour de moi en disant qu’à Venise, TOUT est beau…exactement comme tu le fais remarquer 🙂 J’ai eu la chance d’y emmener ma maman en novembre dernier et depuis je rêve régulièrement d’y retourner…c’e’st vraiment un coup de coeur parmi mes voyages! Merci pour cet article qui me fait retourner un peu là bas et qui reflète bien la magie de la ville 🙂 Vivement la suite!

  8. Je rêve de Venise et de l’Italie en générale depuis des années! Ne vivant pas en Europe ce n’est pas la destination la plus facile et la plus rapide pour nous malheureusement, Mais j’espère y aller lors de notre prochain voyage en France.
    Je garde donc très précieusement ton article et surtout tes bonnes adresses 🙂

  9. Oh oui Venise, un coup de foudre. La beauté partout, à chaque coin de rue, tellement intense au final que j ‘étais presque contente d’en ressortir (ça m’a “vampirisé” en fait! :))

Écrire un commentaire

Combien font : *

Pin It