pepito01

Hop hop hop, voici des nouvelles de notre petite famille de cochons d’inde ! Si vous pouvez apercevoir leurs bouilles régulièrement dans mes semaines en images, je ne vous ai plus donné de détails depuis la naissance surprise de Pépito, le bébé caché de Cookie… Pépito qui est donc bien un mâle, ce qui pose un léger problème de cohabitation avec sa maman, si vous voyez ce que je veux dire, parce qu’on n’a pas très très envie de se retrouver à la tête d’un élevage de cochons d’inde consanguins !

Nous avons malgré tout décidé de gardé ce petit foufou à tendance punk (c’est un cochon d’inde rosette, ce qui explique ses nombreux épis qu’il gardera toute sa vie). Nous nous sommes renseigné un peu partout, dans des bouquins, sur internet, et auprès d’un collègue véto de MrChéri. Tout le monde semblait à peu près d’accord : on peut faire stériliser un cochon d’inde mâle sans trop de souci, c’est une opération assez bénigne.

Là où en revanche les avis divergent, c’est l’âge auquel on peut opérer : certains disent 3 semaines, d’autres 2 mois, d’autres encore après 5 mois. Et les avis sur la maturité sexuelle de ces petites bébêtes sont eux aussi différents : 2 mois et demi normalement mais dès 3 semaines pour les plus précoces. De quoi en perdre son latin.

On a fini par faire confiance au véto spécialisé dans les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) recommandé par le collègue de MrChéri, nous ne les avons pas séparés, et nous avons attendu la semaine dernière pour faire opérer Pépito, à 2 mois donc, malgré son empressement certain envers sa maman depuis quelques temps !

L’opération en elle-même s’est très bien passée. Pépito et Cookie ont passé la nuit précédente chez le véto, ensemble pour stresser le moins possible, et nous les avons récupérés le soir même. Pépito était un peu groggy et un peu plus craintif que d’habitude, mais il a très vite recommencé à s’alimenter normalement. Il n’a même pas eu besoin d’être réchauffé après son anesthésie.

La première nuit, nous les avons séparés, mais ils étaient tellement malheureux l’un sans l’autre que sur conseil du véto lors de la visite de contrôle du lendemain, nous les avons vite remis dans la même cage. Ils cohabitent sans aucun souci, et Pépito cicatrise doucement, reprenant très vite du poil de la bête. Nous ne revoyons le véto que dans quelques jours (à J+10) pour retirer les derniers fils et vérifier que tout va bien, mais a priori, vu comme notre petit foufou se porte bien, le plus dur est derrière lui !

En tout cas, c’est un vrai bonheur de les voir tous les deux ensemble. Je savais que les cochons d’inde sont des animaux grégaires et qu’il est plus que recommandé d’en avoir au moins deux, mais cela se confirme chaque jour. Cookie n’est plus du tout aussi craintive qu’avant, et nos deux bestioles sont inséparables.

pepito02

pepito04

pepito05

Côté famille, ils sont totalement adoptés, les enfants les adorent (surtout Titou qui est celui qui s’en occupe et les câline le plus). On les sort le plus souvent possible de leur cage pour qu’ils fassent de l’exercice, on leur a même aménagé un espace amovible dans la cuisine avec des jeux en carton et un plaid en polaire pour les protéger du carrelage (oui on est un peu dingos). Je leur cueille des feuilles de pissenlit dans le jardin à peu près tous les jours, MrChéri se charge de l’entretien de la cage tous les samedis matins, et dès que l’un de nous s’approche du frigo ou des fruits, c’est un concert de petits cris aigus pour qu’on vienne les nourrir !

Bref, ils sont vraiment trop mignons, ces chonchons !

pepitocookie01

cookie01

pepito03

 

 

13 Commentaires

  1. Halala , trop mignons, j’adore !!! J’en ai eu petite et c’est pas l’envie qui me manque d’en reprendre, surtout quand je vois ces 2 bouilles … à croquer !!!

  2. ils sont mignons tous les deux.
    J’ai eu des cochons-d’Inde pdt très longtemps quand j’étais jeune (de mes 9 ans à mes 18ans je dirais) et j’ai toujours aimé ces petites bêtes là.
    L’opération devait être intéressante (enfin pas pour vous j’imagine ;)).

  3. Hihihi ils sont tellement mignons, je craque ! On en avait un à la maison, il s’appelait Jules et il ressemblait beaucoup à Pépito ! Il dormait dans le bas du chariot à légumes et rentrait de temps en temps dans sa cage. On devait toujours faire attention où on marchait^^

  4. hihihi jai depuis 6 ans deux frères péruviens à la maison, ils s’entendent à merveille… ils bougent moins depuis un an environ mais normal ce sont des papis maintenant. On appréhende le jour où le premier va partir surtout pour celui qui va rester..
    En tout cas des petits animaux sympas et attachants.

  5. Oh, ils sont très choux, ça ferait craquer mes gremlins … mais bon, on a déjà des poussins dans le salon depuis vendredi, suite à l’élevage en classe, et il va falloir les garder dedans encore une bonne quinzaine de jours avant de pouvoir aller les installer dans le poulailler … et ça piaille sans arrêt, ces bestioles !
    Et puis, je ne te raconte pas l’état de nos chiennes (des jack russel) et de la plus jeune chatte qui passent des heures plantées devant la cage à les regarder, en se repassant clairement dans la tête leurs recettes préférées à base de poussins dodus …
    Bisous !

  6. Coucou tes cochons d’inde sont vraiment trop chou, j’en ai moi même une de la même race que ton petit pépito et je suis très vite devenue folle d’elle. Se sont des petites bêtes adorables et tellement marrante. 😉

Écrivez un commentaire

Combien font : *

Pin It