Lors de notre séjour à Gozo, on n’a pas fait que des visites de villages, on a également fait beaucoup de sport, ce qui n’était pas pour me déplaire, loin de là ! Gozo est le terrain de jeu privilégié des casse-cous en tout genre, mais les moins téméraires comme moi peuvent aussi y trouver leur compte.

Dès la première matinée, après un solide petit déjeuner de champions (deux assiettes pleines de bonnes choses, et des bonbecs, en ce qui me concerne) nous avons casqué nos petites têtes, enfourché nos VTT, et zou, filé direction la mer et les rochers. La balade était extra, pas trop difficile (quand ça descendait trop, il suffisait de poser pied à terre et de continuer à pieds, on ne faisait pas Iron Man non plus). Le vélo, c’est définitivement un moyen génial pour découvrir un nouvel endroit !

Une petite vidéo d’Alex vous donne un aperçu du début de notre balade :

Arrivés sur la côte, petite pause à côté d’une falaise… on enfile les harnais, on change de casque, et c’est parti pour une séance mémorable d’escalade ! Mon légendaire vertige ne m’a pas facilité la tâche, je n’ai escaladé que quelques mètres, en revanche, Seb et Annouchka nous ont bluffés par leur aisance à grimper sans sourciller jusqu’au sommet ! Qu’importe, de n’importe quelle hauteur, la vue était splendide (et en plus on était à l’ombre, franchement, que demander de plus ?)

Ensuite, nous remontons sur nos vélos, direction les Salines du Nord. La vue est à couper le souffle, une nouvelle fois : la géométrie des bassins, la mer d’un bleu inoui, la roche miel toujours aussi incroyable, les falaises vertigineuses… assurément, un de mes endroits préférés sur l’île.

Regardez juste en dessous, ça ressemble un peu à Tatouïne, vous ne trouvez pas ?

Au détour d’un virage, nous revoilà au niveau de la mer, avec une eau plus transparente que jamais… encore une fois, pas le temps d’y plonger, mais patience, le plouf salvateur ne devrait pas tarder ! En fait, il est déjà temps de déjeuner, alors nous rendons nos vélos et reprenons le mini-bus direction Ta’Mena, une ferme spécialisée dans l’agrotourisme.

Après un déjeuner d’anthologie (je vous en reparlerai dans un billet spécial miam !), c’est bien lestés de l’estomac que nous avons poursuivi notre programme : canoë kayak à Hondoq Bay.


(photo MonNuage)

J’ai déjà fait quelques fois du kayak, mais je ne suis pas spécialement à l’aise, car j’ai surtout fait du kayak avec jupe, et j’ai toujours la trouille de me renverser et de rester coincée sous l’eau, la tête en bas. Mais là nous sommes en tandem, les jambes à l’air, aucun risque. Et l’eau est si bonne que personne ne craint de tomber à l’eau, bien au contraire !

J’ai adoré cette balade au pied des falaises, nous permettant de découvrir à notre rythme criques et grottes, au niveau de l’eau. Un vrai bonheur. Nous en avons même profité pour grimper sur les rochers et plonger de suuuuper haut. Bon OK, trois mètres. Mais ça faisait vachement peur !


(photos Sébastien Répeto – Voyageons Autrement)

Quoi de mieux après une aussi belle journée que d’aller admirer le soleil se coucher dans la mer ? On est arrivés juste à temps à Dwejra, c’était grandiose, la lumière était superbe, et the Azur Window, immense arche de pierre naturelle, très impressionnante… C’est un spot réputé de Cliff Diving (saut de falaise) extrême. Dire que certains fous furieux plongent du haut de ces 30 mètres sans se tuer, c’est dingue !

Après une journée aussi dynamique, vous pensez qu’on est allés sagement se coucher ? Que nenni, ce soir, c’était la fête de la Vierge et de la Victoire à Xahgra, un village haut en couleur au centre de Gozo. Et là, mes amis, quelle fête !

Le 8 septembre à Malte est une fête hyper importante, sorte de combo 14 juillet / 15 août / Noël français. Ça donne une fête religieuse, avec des décos de ouf dans les rues, les églises sont customisées, un orchestre hurle sur la grande place, un feu d’artifice de folie crépite pendant une heure, il y a des gens partout, des enfants aussi ! Les Gozitaines sont sur leur 31 (comprendre robes ultra courtes et moulantes, talons de 12 à paillettes, et maquillées comme des voitures volées), les Gozitains les plus jeunes ont le cheveu crêté / gominé. C’est une ambiance incroyable, un peu hallucinante je dois dire. On chante, on danse, c’est excellent. J’ai adoré !

(bon et les cocktails sont à 3€, alors on ne va pas bouder notre plaisir, hein !) (on s’est donc couchés tard) (et fatigués)

Voilà, on peut dire qu’on aura vraiment profité à fond de notre deuxième journée à Gozo ! Mais croyez-moi, la suite sera pas mal non plus… je vous raconte ça très vite !

Un grand merci à l’Office de Tourisme de Malte et Gozo Adventure pour cette journée de dingue !

 

27 Comments

  1. Elle sont Magnifique tes photos.
    Bisous babiotte

    :dot: Merci Babiotte !

  2. Bon, ben… je re-confirme : wishlist prochaines destinations !!!!!!! 😉

    :dot: Tu ne le regretteras pas, c’est un des plus chouettes voyages que j’aie pu faire à ce jour.

  3. tu nous en mets plein la vue là, avec toutes ses photos aux couleurs de ouf. AH et je veux une Go Pro…

    :dot: Rhalala, mais moi aussi, je l’ai mise direct sur ma liste de Noël !

  4. Il y a FORCEMENT un trucage sur la couleur de l’eau, ils mettent quoi dedans là bas ?!
    Ah et l’escalade, en basket, c’est duuur, nous on met des « chaussons » pour grimper, ça va tout de suite mieux :).
    Mais c’est le paradis là bas… De l’escalade, et une mer à couper le souffle. Dis moi qu’on peut faire du psychobloc, et je pars là tout de suite…

    :dot: C’est quoi du psychobloc ? (pour l’escalade en basket, je ne peux même pas utiliser ça comme excuse. La roche est très érodée, donc en théorie, c’est plus facile… sauf que je suis trop trouillarde !)

  5. Quelle journée de ouf!!! tes photos sont toutes plus jolies les unes que les autres et cette fête devait être géniale! je suis vraiment sous le charme de Gozo…

  6. Tu me donnes tellement envie ! Je veux partir en vacances là-bas maintenant du coup (je vais devoir arrêter de travailler à ce rythme) mais il faut que je trouve l’argent pour une Go Pro aussi 😉

  7. whouaaaaa merci beaucoup pour ces magniiiiifiques photos !!

  8. Wahou!!!!je ne sais pas quel terme utilisé pour decrire ces paysages, tes photos sont superbes!c’est vraiment magique comme endroit!ca donne vraiment envie d’y aller:!le programme etait en tout cas très chouette, bravo aux organisateurs!

  9. Bon alors là je programme prochain séjour à Malte tu crois ques petitis loups vont aimés?

  10. MAIS! Je trouve rien d’autre à dire que c’est beau, ça donne envie, etc etc. J’aime lire tes voyages.

  11. J’ai suivi le périple depuis Instagram et déjà ça donnait bien envie,
    Tes photos sont magnifiques,
    Bravo !

  12. Waouh, ça donne vraiment envie d’aller voir ces magnifiques paysages et ce ciel bleu!
    Tes photos sont magnifiques!
    Mais une question me turlupine: Il ne faisait pas trop chaud pour faire du vélo?

  13. Oh que oui, ça valait la peine de voir la suite.
    J’aime particulièrement la bonne ambiance conviviale qui se dégage de ce photo-reportage. Et puis surtout, quel endroit, quels paysages…
    Pour l’escalade où tu te sentais mi-figue, mi-raisin : je te dis bravo pour le test !
    J’espère que tu es revenue avec de belles couleurs.
    Bonne journée,
    Nathalie

  14. Oh la la, en fait je crois que je vais décider le rat d’aller a Malte l’année prochaine!

  15. Le bleu du ciel et de la mer sont dingues. Ça donne vraiment envie 🙂
    (vélo et Kayak, j’adore, je songe déjà à un petit week-end comme le vôtre là-bas du coup ;))
    Merci de nous faire voyager !!

  16. annouchka Reply

    C’est un supplice de se replonger dans ces magnifiques souvenirs… Et cette fête de la Victoire ultra kitsch restera pour moi inoubliable ! (et les t-shirts, non mais les t-shirts quoi !!)

  17. à défaut de voyager (un jour on s’y remettra) je m’évade par procuration et j’adore tout particulièrement lire tes billets de voyage ! et les photos sont magnifiques, bravo !

  18. Dis la prochaine fois qu’on te propose un voyage de la mort qui tue, tu me laisse une petite place dans ta valise?????

  19. roselia35 Reply

    Tu aurai dû être photographe !
    Merci de nous faire découvrir autant de destinations et de nous faire rêver.
    Bon week-end.

  20. Pingback: :: Voyages :: Voir la vie en bleu à Gozo

  21. Facile ou pas, même nos échauffements on les fait pas en basket :). Et il y a un proverbe qui dit « celui qui n’a pas d’excuse.. »
    Du psychobloc, c’est le terme français pour « deep water soloing ». De l’escalade en falaise, sur des hauteurs qui généralement ne dépassent pas 10 mètres et… au dessus d’eau profonde. Ça peut être très facile, mais comme dans tout type d’escalade, le principal est dans la tête, d’où le terme psychobloc…

  22. Pingback: Voir la vie en bleu à Gozo | Annouchka

Write A Comment

Combien font : *

Pin It