Le Printemps du Ski à l’Alpe d’Huez #1

11

Printemps du Ski - Alpe d'Huez

C’est avec un petit pincement au cœur que nous avons rangé nos affaires de ski en rentrant de Combloux… Mais c’était sans compter sur la magie du blog, et la très jolie invitation qui m’attendait quelques jours après : France Montagnes m’invitait à découvrir (ou redécouvrir) le ski de printemps lors d’un voyage de presse à l’Alpe d’Huez !

Je ne me suis pas fait prier bien longtemps pour accepter, juste le temps de m’organiser pour traverser la France en long, en large et en travers pour rejoindre Grenoble puis l’Alpe d’Huez. Croyez-moi, je n’ai pas regretté une seule seconde de m’être levée à 4h du matin et avoir fait près de 8h de train car le programme était foufoufou. France Montagnes avait à coeur de nous faire découvrir toutes les merveilles que les stations peuvent proposer en dehors des vacances d’hiver.

À peine arrivée à l’Alpe d’Huez, j’ai chaussé mes skis et avec le reste de notre petit groupe nous avons grimpé en téléphérique tout en haut de la station, au Pic Blanc qui culmine à 3330 mètres d’altitude. Il était 17h, les plus hautes remontées étaient fermées au public, et le spectacle sous nos yeux était juste époustouflant :

Printemps du Ski - Alpe d'Huez.

Cordon & Combloux, notre super semaine de ski ♥

15

skicordoncomboux17

Vous vous souvenez de notre semaine de ski parfaite, l’année dernière ? On a tellement aimé ça, et on en a tellement parlé toute l’année, qu’on a remis ça pendant les vacances de février.

Bon évidemment, on avait pris soin de prévenir les Korrigans que l’année dernière à Font Romeu, le temps avait été exceptionnel, et que le ski ce n’était pas forcément que du soleil à gogo et des températures au dessus de zéro… Mais il doit y avoir une bonne étoile pour la canaille, parce que cette année encore nous avons eu une chance de dingue avec le dieu météo, on est partis LA semaine où il venait de tomber tout plein de neige bien fraîche, et où le soleil a brillé non stop !

Cette année, nous sommes donc partis à trois familles skier à Combloux en Haute Savoie, juste en face du Mont Blanc. On avait loué le chalet de la grand-mère de notre amie Prune à Cordon, c’était à une petite dizaine de minutes en voiture, et c’était parfait.

Du skiiiiii !

18

 

C’était le mois dernier, c’était les vacances, c’était à Cordon et à Combloux, c’était en famille et avec les amis… et c’était BIEN !

Avant de tout vous raconter dans le détail et avec tout plein de photos, voici une petite vidéo de notre semaine, 1mn45 de glissades, de tout schuss et de fous-rires…

Enjoy !

Ma semaine en images #11

12

2015sem11_01
2015sem11_02

Dans mon sac, il y a…

23

Processed with VSCOcam with f2 preset

Alors forcément, dans mon sac, il y a tout un tas de bazar. Mes Korrigans ont grandi, je n’ai quasiment plus rien qui me rattache à mon statut de multi-maman, à part leurs cartes Famille Nombreuse dans mon portefeuille et la coque de mon iPhone offerte par Mamzelle pour mon anniversaire et qui est recouverte de photos de famille.

Pour le reste, c’est un vrai sac de fille, il y a un joyeux barda mêlant papiers, beauté et geekeries…

Le chouchou

15

miniloup01

L’autre soir, à table, ça se chamaillait un brin entre les Korrigans, et vas-y que je te chambre à tour de rôle, et nous les parents qui essayions de calmer le jeu. Je ne sais plus comment, on en est venus à parler de chouchou…

La question du chouchou a toujours été très sensible pour moi, parce qu’évidemment, il n’est pas question d’avoir un enfant préféré, mais comme chaque enfant est différent, si on les aime autant, on les aime quand même différemment nos enfants. En tout cas pour moi, c’est très clair, mais  je me demande toujours quelle perception peuvent en avoir les principaux concernés, aka nos korrigans.

Du coup, je leur ai posé directement la question : « pensez-vous que nous, parents, avons un chouchou, et si oui lequel ? » (pour répondre tapez 3, ou rayez la mention inutile)

Intense Pure Air dans ma maison

15

intensepureair_rowenta07

(billet sponsorisé)

Saviez-vous que l’air dans nos maisons peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur ? Ce chiffre m’a toujours étonnée, et pourtant je suis depuis longtemps sensible au problème de la pollution intérieure. Sans tomber dans la psychose, j’aère ma maison tous les jours, le ménage et la poussière sont faits au moins une fois par semaine, j’utilise au maximum des produits d’entretien bio et je suis heureuse de vivre à la campagne, mais il y a tout le reste, nos meubles qui contiennent du formaldéhyde, la peinture sur nos murs, les plantes, les bougies parfumées que j’aime faire brûler de temps à autre…

J’ai reçu il y a quelques semaines le purificateur d’air Rowenta Intense Pure Air, et lorsque je l’ai branché pour la première fois dans mon salon, j’étais curieuse de voir quel allait être le verdict : ma maison était-elle polluée, ou l’air que nous respirons au quotidien était-il correct ?