Tag

self defense

Browsing

J’ai emprunté ce titre de billet à ma copine Olivia car c’est elle qui m’a vraiment fait découvrir ce qu’est la défense de rue, et je l’en remercie chaleureusement !

Mais commençons par le commencement, voulez-vous ? Il y a dix-huit mois, j’ai pris quelques cours de self-défense dans un club de karaté pas loin de chez moi. Ça faisait longtemps que j’en avais envie, j’étais motivée à mort, les cours étaient très sympas, mais malheureusement j’ai du arrêter au bout d’un trimestre, je n’arrivais plus à gérer un emploi du temps de plus en plus compliqué. J’étais un peu frustrée quand même, parce que je sentais bien que j’avais appris des choses intéressantes, mais pas suffisamment pour que cela me soit vraiment utile, au cas où. Résultat, je ne me suis pas fait prier quand Olivia m’a invitée à un stage de défense de rue organisé par l’ADAC France (le club où elle pratique) pour quelques blogueurs. Nous nous sommes retrouvés une petite dizaine, un beau dimanche après-midi dans une petite salle parisienne, en tenue de tous les jours, prêts à en découdre lors d’une session mixte de défense de rue.

Comme si trois cours de danse par semaine et aller courir et faire du vélo de temps en temps avec MrChéri n’étaient pas suffisants, cette année, en plus, je me suis inscrite à un cours de self défense. Je pourrais dire que c’est parce que je suis faible, et que je n’ai pas su dire non à ma copine Steph, présidente du club de karaté où sont dispensés ces cours. Mais en vrai, elle n’a même pas eu besoin d’insister, parce que ça fait super longtemps que j’ai envie d’en faire, de la self défense…