Tag

on rigole

Browsing

Dure dure la rentrée pour mon Miniloup. La 6ème, le collège, tout ça… C’est beaucoup de choses à gérer d’un coup pour lui, et comme ce n’est pas l’enfant le plus organisé de la laïfe, forcément il a du mal.

Résultat, depuis le 1er septembre, il enchaîne bourdes et oublis. Et nous, on s’arrache un peu les cheveux.

Il y a deux semaines, un mardi. Premier cours de sport pour mon petit dernier. Il pense bien à préparer son sac et à le prendre (nous avons du le lui répéter à peu près 72 fois). MAIS. Il l’oublie au collège le soir. Avec ce que cela comporte de tshirt trempé-qui-pue à l’intérieur…

Or donc, les Korrigans étaient chez leurs grands-parents cette semaine. Ils nous ont un peu manqué, j’avoue, même s’ils se sont rappelé à nos bons souvenirs plusieurs fois au cours des derniers jours.

Il y a eu des coups de fils, bien-sûr, des SMS, et quelques photos envoyées…

Et puis il y a eu cette odeur étrange, dans la chambre de Miniloup…

Miniloup, régulièrement, revient à la charge… « Maman, j’aimerais bien avoir un petit frère »… « Maman, on pourrait avoir un petit frère ? »… « maman, ça serait super si on avait un nouveau petit frère, non ? »

(il ne mentionne jamais l’éventualité d’avoir une petite sœur, non, c’est uniquement un petit frère qu’il veut)
(je crois qu’il en a parfois un peu marre d’être le petit dernier)

Et à chaque fois, la même réponse : « non, mon chéri, pas de petit frère, ni de petite sœur, trois enfants ça nous suffit, c’est ainsi qu’on veut notre famille (et je suis trop vieille pour ces conneries…) »

Fin de soirée, tard dans la nuit, nous rentrons nous coucher après la soirée de gala du Jubilé Tupperware… Il a fait chaud, je file sous la douche avant de filer sous les draps de mon immeeeense lit 4 étoiles. Mais avant, je n’oublie pas de me laver les dents, bien-sûr.

Je dégaine ma brosse à dents de voyage offerte dans un précédent hôtel, et mon mini tube de dentifrice Marvis reçu dans une ancienne Birchbox. Je commence à frotter mes quenottes.

Il est un peu bizarre ce dentifrice, non ?

Moi je dis, après un concours de danse, quoi de mieux que d’enchaîner avec une journée entière de vide-grenier ? Non, qu’est-ce que vous en pensez ?

Bon, ok, je suis d’accord avec vous, c’est une idée un peu idiote, mais pourtant c’est que j’ai fait le week-end dernier avec mes copines Céline (qui a fait le concours elle aussi) et Marlène. Je n’avais pas trop anticipé mon état de fatigue avant de m’inscrire… Mais je ne vous cache pas que ça a été très dur de me lever à 6h30 après une journée aussi folle (et une nuit quasi blanche pour cause de fiesta de jeunes juste à côté de la maison).

Miniloup est abonné depuis quelques années à Astrapi, c’est le cadeau de Noël récurrent de ses grands-parents. Miniloup adore Astrapi, il est comme un fou lorsqu’un nouveau numéro débarque dans la boîte aux lettres. Son gros kiff, c’est celui du mois d’avril, car Astrapi regorge d’idées de blagues et de poissons d’avril en tout genre.

Celui de cette année ne l’a pas déçu, bien au contraire, depuis 2 jours c’est le festival de la blagounette à la maison… Et puis soudain, la révélation !

L’autre soir, à table, ça se chamaillait un brin entre les Korrigans, et vas-y que je te chambre à tour de rôle, et nous les parents qui essayions de calmer le jeu. Je ne sais plus comment, on en est venus à parler de chouchou… La question du chouchou a toujours été très épineuse pour moi, parce qu’évidemment, il n’est pas question d’avoir un enfant préféré, mais comme chaque enfant est différent, si on les aime autant, on les aime quand même différemment nos enfants. En tout cas pour moi, c’est très clair,mais je me demande toujours quelle perception peuvent en avoir les principaux concernés, aka nos korrigans.